el

Apple et Irlande déploient des arguments procéduraux contre la Commission

D'après nos confrères de Bloomberg, la stratégie de défense d'Apple et de l'Irlande...

D'après nos confrères de Bloomberg, la stratégie de défense d'Apple et de l'Irlande contre la décision de la Commission imposant la récupération de 13 milliards d'euros de taxes pourrait se concentrer sur des arguments de procédure. Bloomberg souligne notamment que l'une des seules remarques formulées par Bruce Sewell, chef du service juridique d'Apple, depuis la décision de fin aout 2016 consiste dans la critique suivante : "la Commission a modifié son orientation un certain nombres de fois et a fait tout ce qui lui était possible pour cacher cela aussi bien à nous qu'à l'Irlande." Il a ajouté aussi : "on ne nous a pas donné l'opportunité de défendre ce cas de la manière correcte." S'il est difficile de prévoir ce que le tribunal des communautés européennes pourrait décider, il faut rappeler que la règle en matière d'aides d'État et que c'est l'État poursuivi - et non pas la ou les sociétés concernées - qui est titulaire de droits de la défense. L'un des changements de direction qui seraient reprochés à la Commission serait son abandon de la notion de "transfer pricing" dans sa décision alors que celui-ci était longuement mentionné dans sa lettre d'ouverture de procédure de juin 2014. Apple et l'Irlande estimeraient que la nouvelle direction prise par la Commission, qui reproche dans sa décision l'allocation par Apple - et permise par l'Irlande - de tous ses profits gagnés en Europe dans des "sièges sociaux" non soumis à imposition, ne relève pas du "transfert pricing".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 septembre 2016 à 18h32 | So_amazing
28 septembre 2016
el

Faute d’acheteurs, Blackberry et Microsoft feignent d’arrêter leurs lignes de smartphones

Coup sur coup, deux géants de l'informatique ont annoncé leur retrait du monde...

Coup sur coup, deux géants de l'informatique ont annoncé leur retrait du monde des smartphone, tout du moins sous leur marque. Il s'agit de Blackberry et de Microsoft. Pour le premier, il s'agit surtout d'un désamour brutale de la clientèle, qui a littéralement fui les smartphones Blackberry depuis l'avènement de l'iPhone en 2007. Les derniers modèles du canadien se sont vendus à des niveaux confidentiels, n'apparaissant qu'à la marge dans les statistiques mondiales. Blackberry a donc finalement annoncé vouloir développer son OS (basé sur Android) et confier la fabrication des smartphones à d'autres. Une stratégie qui ne semble pas réaliste, une fois de plus. Quant à Microsoft, le géant de Redmond a connu un véritable accident industriel avec la ligne des Lumia - suite au rachat de Nokia. Microsoft devrait tenter de se relancer avec une gamme inspirée des tablettes Surface, dont le succès auprès du public reste aussi sujet à caution.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 septembre 2016 à 18h22 | So_amazing
el

La fin du Web en chiffres

Ce n'est plus une prédiction mais un fait. eMarketer vient de publier les...

Ce n'est plus une prédiction mais un fait. eMarketer vient de publier les derniers chiffres sur l'utilisation du temps connecté par les consommateurs américains. Ceux équipés d'un mobile ont donc très largement préféré les applications à l'utilisation d'un navigateur Web. Les chiffres sont impressionnants : 85,7% du temps sur un smartphone l'a été sur des applications contre 14,3% seulement sur un navigateur Web - profitez en pour installer l'application ElectronLibre sur votre iPhone. Ce premier chiffre est légèrement plus bas sur tablette mais reste très élevé, avec 76,5% du temps passé sur des applications. En moyenne un américain passe plus de 2 heures 28 minutes sur un mobile par jour ! Cela représente près de 20% de la consommation totale de médias. Les propriétaires de  smartphones passent plus de temps devant le petit écran que devant celui d'un ordinateur... Le temps passé devant un ordinateur représente environ 30% quand le smartphone se paye la part du lion.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 septembre 2016 à 16h33 | So_amazing
20 septembre 2016
el

Apple en lice pour les 100 millions

Le temps du "boring iPhone 7" semble bel et bien révolu. Les analystes...

Le temps du "boring iPhone 7" semble bel et bien révolu. Les analystes revoient leurs estimations à l'aune du lancement du dernier modèle d'Apple. Et pour Lee Seung-woo de chez IBK Investment & Securities, la californien devrait en écouler 100 millions sur la fin de l'année 2016. Alors que les prévisions n'excédaient pas les 80-85 millions avant le lancement réussi de l'iPhone 7. Song Eun-jeong de Hi Investment & Securities cette fois-ci estime d'ailleurs que le 7 devrait battre les chiffres établis par l'iPhone 6S. Les analystes s'entendent également pour revoir l'idée selon laquelle l'iPhone était un produit sur le déclin qui avait connu son plus haut avec le modèle 6.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 septembre 2016 à 16h38 | So_amazing
13 septembre 2016
el

L’iPhone 7 se vendrait bien mieux que son prédécesseur

Echaudé par les calculs des analystes financiers, Apple ne veut plus divulguer les...

Echaudé par les calculs des analystes financiers, Apple ne veut plus divulguer les chiffres de ventes lors du lancement d'un nouveau modèle d'iPhone. En effet, Apple, comme d'autres industriels du secteur, publiait alors les chiffres de "gros hors taxes" soit, le décompte des iPhone livrés aux magasins et ceux vendus sur ses propres boutiques en ligne (pré-commandes essentiellement). Ces chiffres ne reflètent pas la réalité du marché, et Apple a donc décidé de ne plus communiquer. Une manière aussi de couper l'herbe sous le pied de ses concurrents... En attendant, l'iPhone 7 est désormais en vente, et les opérateurs de télécommunication ne se gênent pas pour publier leurs propres chiffres. Ainsi les opérateurs américains, Sprint et T-Mobile assurent que les ventes de l'iPhone 7 sont en nette augmentation comparées à celles du 6S. Sprint revendique un nombre de ventes multipliée par 4, quand T-Mobile parle de journée historique pour son réseau.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 septembre 2016 à 19h00 | So_amazing
5 septembre 2016
el

Apple aurait de gros objectifs pour sa voiture

Apple est une société qui a les moyens de ses errements, même après...

Apple est une société qui a les moyens de ses errements, même après la demande de remboursement de 13 milliards ordonnée par la commission européenne en faveur de l'Irlande. Depuis plusieurs mois, la presse se fait l'écho du projet Titan, qui serait rien moins qu'une voiture signée Apple. Autant dire, que la firme de Cupertino ne peut pas se tromper et doit se mettre en position de présenter un véhicule qui "révolutionne" le marché de la voiture. Tesla a pavé la voie depuis quelques années avec des modèles qui allient un design "passe partout" de grosse berline germanique alliée à quelques idées brillantes, comme le fait de proposer des mises à jour du système qui contrôle la voiture. Cependant, les ventes de Tesla demeurent encore relativement confidentielle, loin des standards des géants du secteurs. Selon la presse, Apple aurait de grands espoirs sur ce nouveau secteur avec un objectif de 500 000 ventes par an ! Un chiffre qui peut paraitre quelque peu optimiste, mais si Apple est réputé pour ne pas vendre ses produits bon marché, l'automobile est calibré pour le californien. Les marques n'ont jamais abaissé le prix des voitures, qui restent des produits très chers pour le consommateur. La voiture Apple se ferait certainement une place auprès des BMW, et autres Audi ou encore Lexus. Cependant, Apple n'a jamais communiqué sur un tel projet, comme à son habitude, mais les analystes tablent sur une sortie à partir de 2020.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 septembre 2016 à 19h14 | So_amazing
29 août 2016
el

iPhone 7 annoncé pour le 7 septembre

Apple vient de quasiment officialisé la présentation de son prochain modèle d'iPhone. Une...

Apple vient de quasiment officialisé la présentation de son prochain modèle d'iPhone. Une invitation enjoint la presse à se rendre à San Francisco le 7 septembre prochain pour la keynote de la firme californienne. Ce pourrait aussi être l'occasion de présenter l'Apple Watch 2, bien que la pomme n'ait pas l'habitude de brouiller sa communication avec plusieurs annonces lors d'un même événement. Apple joue gros sur cet iPhone. Les derniers chiffres de ventes montrent un tassement des ventes de sa gamme de smartphones. Plusieurs raisons à cela, dont la fermeture progressive du marché chinois, qui était la locomotive de la progression des ventes, et aussi la longévité de l'iPhone 6 qui a fait de l'ombre à son successeur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 août 2016 à 19h09 | So_amazing
4 juillet 2016
el

Samsung s’apprête à tuer le LCD

Les mouvements au sein de Samsung sont parfois annonciateurs de grands changements dans...

Les mouvements au sein de Samsung sont parfois annonciateurs de grands changements dans l'industrie de la nouvelle technologie. Cette fois, selon des sources coréennes, le géant s'apprête à scinder Samsung Display, la division qui s'occupe de la production des écrans, notamment pour les télévisions de la marque. Samsung aurait l'intention de "tuer" le LCD pour concentrer ses efforts désormais sur la technologie Oled. La 3D n'a pas été le vecteur de croissance attendue, et les fabricants parient désormais sur la ultra haute définition et les qualités chromatiques de l'Oled (contraste à l'amplitude infinie, notamment). Samsung n'avait pas été le plus agressif sur l'Oled jusqu'à présent, laissant ce territoire naissant à LG. De plus Samsung a remporté le marché des iPhone avec écran Oled - bien que cela reste encore incertain, Apple faisant des efforts aussi pour intégrer une technologie "maison" de micro-led. La production d'écran LCD n'est plus rentable pour Samsung. Le marché 2016 atteint tout de même 219 millions d'unités soit une progression de 1.5% sur un an.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 juillet 2016 à 19h14 | So_amazing
9 juin 2016
el

Apple redonne un peu de marge à Spotify

C'est la conséquence direct du prochain changement de politique prévu par Apple pour...

C'est la conséquence direct du prochain changement de politique prévu par Apple pour la rentrée sur son AppStore. Convaincu que l'abonnement est le vecteur de croissance de demain dans les services dématérialisés, la pomme a défini un nouveau palier après un an d'abonnement par un client. Le service proposé sur l'AppStore, par exemple l'abonnement à Spotify, Tidal ou Deezer, ne sera ponctionné que de 15% et non plus 30% comme aujourd'hui. iOS est un vecteur important d'abonnements pour ces plateformes de musique. Cette nouvelle politique va dans le sens qu'elles souhaitaient.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 juin 2016 à 18h59 | So_amazing
26 mai 2016
el

L’adieu au Lumia

Microsoft jette l'éponge du smartphone. Le géant de Redmond a échoué à imposer...

Microsoft jette l'éponge du smartphone. Le géant de Redmond a échoué à imposer ses Lumia dans le grand public. Au dernier trimestre, la part de marché des appareils équipés de Windows Phone était tombée sous la barre des 1% dans le monde, loin derrière Android (85%) et iOS (14%). Microsoft avait procédé il y a quelques jours à la suppression de 1800 emplois dans ses usines de l'ex fabricant Nokia. Cette fois, l'annonce est plus rude pour les rares fans de la marque. Selon un responsable syndicale de l'usine en question, Microsoft arrêterait tout simplement la production de smartphone. Le siège n'a pas confirmé, indiquant simplement que "nous continuerons à développer de nouveaux appareils et à adapter Windows 10 pour les petits écrans, à faire du support pour les téléphones Lumia comme le Lumia 650, le Lumia 950 et le Lumia 950XL, et pour les téléphones de nos partenaires chez les fabricants comme Acer, Alcatel, HP, Trinity et Vaio". Microsoft est certainement encore tenu par quelques contrats avec des partenaires pour développer le logiciel pour mobile. Microsoft continue en revanche ses lignes de production de la tablette Surface, mais pour combien de temps encore ?

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 mai 2016 à 12h27 | So_amazing
20 mai 2016
el

Les ventes de téléviseurs au plus haut, la Pay TV à la baisse

Comme à chaque fois qu'une grande compétition arrive les ventes d'écrans de télévision...

Comme à chaque fois qu'une grande compétition arrive les ventes d'écrans de télévision explosent. 2016 est riche de ce point de vue, avec la Coupe d'Europe en France et les Jeux Olympiques qui se dérouleront ensuite au Brésil. Ajouter à cela la passage à la TNT HD pour tous, et selon GFK qui observe les données du marché, 2016 devrait marquer une reprise de la croissance avec 5,9 millions d'unités, en hausse de 15%. Pour les spécificités, les tailles les plus demandées pour les écrans sont inférieures à 55 pouces, avec une forte chute du prix moyen. A coup de promotions chez les vendeurs, le prix moyen est passé de 337 euros à 274 euros en quelques mois. En parallèle, les abonnements à la télévision payante dans le monde sont aussi en progression. Selon Digital TV Research le marché devrait grossir 99 millions de dollars between 2015 and 2021 pour atteindre 205,92 milliards de dollars. Une croissance relativement faible après des années de succès pour la pay TV. Aux Etats-Unis, le marché devrait d'ailleurs se contracter de 13,5 milliards de dollars sous l'influence des services OTT. Cependant, selon le cabinet d'analyse, cette baisse ne devrait pas se retrouver dans les autres pays, du moins pas aussi fortement. L'Europe devrait aussi connaitre une baisse de la Pay TV.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 mai 2016 à 16h21 | So_amazing
18 mai 2016
el

Roku domine le marché des boitiers multimédias

Aux Etats-Unis, le marché des boitiers multimédia n'a pas été entravé par les...

Aux Etats-Unis, le marché des boitiers multimédia n'a pas été entravé par les box des opérateurs comme en France. Selon les dernières études de marché, c'est Roku qui détient le leadership avec ses appareils. La marque pionnière sur ce produit domine Google, Amazon et Apple. Les différences sont relativement faibles, puisque les quatre marques se tiennent aux alentours de 20% de parts de marché et dominent largement avec 94% en tout. Il faut noter que Apple et Roku sont les plus gros vendeurs de "boitiers" à proprement dit, quand Amazon ou Google écoulent surtout des "sticks" multimédias, beaucoup moins chers. Le consommateur américain reste très orienté dans ses achats sur le prix. Amazon a vendu ainsi relativement peu de Fire TV, contre trois quarts de sticks. Apple affiche le plus forte progression (+50%) sur un an avec le lancement de sa dernière Apple TV qui supporte les applications et Siri. Le marché de ces boitiers pourrait atteindre les 100 millions d'unités à horizon 2020 selon les analystes, porté par le développement des offres OTT.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mai 2016 à 11h57 | So_amazing
17 mai 2016
el

Une campagne pour débloquer la puce RNT des iPhone

Aux Etats-Unis une campagne a été lancée pour que les opérateurs activent enfin les...

Aux Etats-Unis une campagne a été lancée pour que les opérateurs activent enfin les puces "FM" des smartphones, y compris celles qu'Apple a intégré à son iPhone selon ces promoteurs - mais Apple ne l'a jamais reconnu officiellement. Il s'agirait alors pour les possesseurs d'iPhone ou de smartphone Android d'avoir accès aux émissions radio via leur smartphone sans passer par les réseaux data des opérateurs mobiles. La consommation de la radio serait évidemment bien moins couteuse, car elle ne consommerait pas de données du réseau de l'opérateur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mai 2016 à 19h02 | So_amazing
13 mai 2016
el

Apple veut se mettre la Chine dans la poche en déboursant un milliard

L'affaire est singulière. On apprenait cette nuit par la presse américaine qu'Apple avait...

L'affaire est singulière. On apprenait cette nuit par la presse américaine qu'Apple avait sorti le chéquier pour investir un milliard dans une start-up chinoise (Didi Chuxing) qui propose plus ou moins le même service que l'américain Uber. Un investissement quasi extraordinaire pour la pomme qui est habitué à distribuer son argent en Arpagon du Net. L'histoire est encore plus cocasse lorsqu'on a appris que Tim Cook, le patron d'Apple, avait un rendez-vous avec la direction d'Uber cette semaine... Tim Cook justifie cet investissement en soulignant qu'il va permettre à Apple d'apprendre à "mieux connaître le marché chinois". Toutes les rumeurs sur la voiture Apple vont être réactivés après cette opération. C'est aussi pour Apple une manière de montrer patte blanche avec les autorités chinoises, alors que celles-ci ont coupé les Stores de la pomme dernièrement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mai 2016 à 19h46 | So_amazing
12 mai 2016
el

Apple dément la fermeture prochaine d’iTunes Music

Le téléchargement de musique en ligne est il devenu une épine dans le...

Le téléchargement de musique en ligne est il devenu une épine dans le pied d'Apple Music ? Les majors de la musique ne sont pas loin de le penser... Alors que chez Apple on ne semble pas totalement convaincu. Suite aux rumeurs d'un projet d'arrêt d'iTunes Music (la partie téléchargement) évoquées par le site DMN, la pomme a - fait rarissime - pris le temps de communiquer pour démentir. "C'est faux" a indiqué un porte-parole d'Apple au site d'information Re/code. DMN évoquait un projet de fermeture d'iTunes Music à partir de 2020. Le site évoque des estimations sur les revenus en chute de cette partie d'iTunes, avec un chiffre d'affaires de 600 millions d'euros en 2019 (contre 3,9 milliards de dollars en 2012). Cependant, pour Apple la fermeture d'iTunes n'a rien d'une obligation. Le succès d'Apple Music s'il se confirme pourrait tout à fait coexister avec le téléchargement à l'acte. En revanche, il est vrai que les maisons de disques préfèrent les revenus réguliers et périodiques assurés par les plateformes de streaming payant.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mai 2016 à 17h47 | So_amazing
3 mai 2016
el

Les développeurs d’Applanet et SnappzMarket plaident coupables

Confronté devant le tribunal, Aaron Blake Buckley a plaidé coupable dans une affaire de...

Confronté devant le tribunal, Aaron Blake Buckley a plaidé coupable dans une affaire de piratage d'applications sur le système Android. L'homme a reconnu deux des inculpations qui pèsent contre lui, dont celle d'avoir sciemment organisé le piratage d'applications payantes sur Android. Applanet permettait en effet à se utilisateurs d'avoir accès gratuitement à des applications payantes, sans que les développeurs de ses dernières aient donnés leur accord. Applanet a distribué 4 millions de copies d'applications illicites pour un total de 17 millions de dollars de manque à gagner. Le verdict est attendu pour le mois d'aout. Dans une autre affaire similaire, l'éditeur de l'app SnappzMarket a aussi plaidé coupable.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 mai 2016 à 13h11 | So_amazing
22 avril 2016
el

La Chine ferme certains services iTunes

Selon les premières informations recueillies par la presse anglo-saxonne, une agence chinoise officielle...

Selon les premières informations recueillies par la presse anglo-saxonne, une agence chinoise officielle aurait obtenu la fermeture de deux services en ligne : iTunes Movie et iBook Store. Ce blocage aurait été décidé par les autorités chinoises, privant les clients Apple de ces services. Apple avait ouvert ces deux services en ligne il y a à peine six mois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 avril 2016 à 16h14 | So_amazing
19 avril 2016
el

HBO veut aussi faire des « contenus holographiques »

L'exploration des nouvelles formes de création liées au numérique continue. HBO et le...

L'exploration des nouvelles formes de création liées au numérique continue. HBO et le groupe Discovery Communication viennent de prendre chacun une part dans la société Otoy qui est spécialisée justement dans la 3D. Otoy avait déjà vendu la mèche il y a quelques temps en annonçant travaillé avec l'animateur Jon Stewart sur des formats cours "holographique" pour HBO justement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 avril 2016 à 18h52 | So_amazing
12 avril 2016
el

PC : le grand remplacement

Il faut remonter à 2010 pour trouver un chiffre record. Depuis, les ventes...

Il faut remonter à 2010 pour trouver un chiffre record. Depuis, les ventes de PC sont en baisses régulières trimestre après trimestre. Le PC n'a plus les faveurs du grand public, et il perd aussi du terrain dans les entreprises. Les consommateurs regardent désormais du côté des smartphone et bien sur des tablettes. Tim Cook n'avait donc pas tout à fait tort lorsqu'il évoquait ce PC "vieux de 5 ans qui prend la poussière"... Le renouvellement du parc de PC n'est plus à l'ordre du jour, la disparition du PC est programmé, et les perspectives demeurent bouchées selon le cabinet Gartner. Lors du premier trimestre, il s'est écoulé 64,677 millions de PC selon Gartner, ce qui correspond à une baisse d'un peu moins de 10% d'une année sur l'autre. Une descente aux enfers pour le vénérable PC qui se traduit par une baisse significative des ventes pour les leaders : Lenovo (-7,2%), HP (-9%) ou encore Dell qui recule de 0,4%. En revanche, Asus et Apple voient leurs ventes progresser de 1% environ sur le monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 avril 2016 à 12h35 | So_amazing
11 avril 2016
el

Rapports contradictoires sur l’Apple Watch

Plus mince, plus puissantes, ou bien au contraire même design ? La prochaine...

Plus mince, plus puissantes, ou bien au contraire même design ? La prochaine Apple Watch dont la présentation au grand public devrait intervenir avant l'été, commence à faire bouillir la théière des analystes spécialisée. Et comme souvent en pareil cas, ils ne sont pas d'accord entre eux. Apple est devant un choix. Les prévisions sur les ventes pour l'année prochaine ne sont pas forcément réjouissantes; en dessous des 10 millions prévus pour le premier modèle. Dans ce cas Apple pourrait se contenter de proposer un modèle au design identique mais doté de plus de puissance en interne. Un schéma d'évolution qui s'apparente alors à celui des iPhone avec une génération "S" (plus puissante mais même design) intercalée. Cependant, rien ne dit qu'Apple ne va pas utiliser la même méthode. D'autant que lors du lancement du premier iPhone, Apple avait ensuite largement changé le design avec la version 2. En revanche, bonne nouvelle pour la pomme, selon les dernières estimations le succès rencontré par l'iPhone SE devrait permettre de faire passer les ventes de smartphones d'Apple dans le vert en 2016.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 avril 2016 à 17h53 | So_amazing
el

Huawei ne se voit pas si beau que cela

Huawei est le nouveau Samsung, ou le nouveau HTC, bref, le fabricant qui...

Huawei est le nouveau Samsung, ou le nouveau HTC, bref, le fabricant qui se sert dans les poches des concurrents pour proposer des appareils de bonne facture, mais sans l'alourdir. Huawei est devenu en quelques années un acteur de poids sur le marché des smartphones. Selon les cabinets spécialisés, en se basant sur les livraisons en magasins, le chinois se classe troisième, derrière Samsung et Apple. Cependant, en termes financiers, Huawei n'a pas la rentabilité de ses deux concurrents, loin de là - rappelons qu'Apple engrange 94% des bénéfices du marché du smartphone dans le monde. Dernièrement, Huawei avait montré les dents a affirmant vouloir dépasser ses deux rivaux. Finalement, l'assembleur est revenu sur ses dires, en précisant que son ambition se bornait surtout à prendre le leadership sur le marché chinois. Avant peut-être de voir plus loin, mais pour cela il lui faudra amortir d'une part la baisse de prix de l'iPhone SE d'Apple, ou encore l'armada commerciale de Samsung.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 avril 2016 à 13h34 | So_amazing
31 mars 2016
el

iPhone SE, Hong Kong star

Le nombre de pré-commandes de l'iPhone SE n'a pas été publié par Apple,...

Le nombre de pré-commandes de l'iPhone SE n'a pas été publié par Apple, mais une analyse du trafic Web et des données issus des revendeurs donne déjà une première idée, et le dernier né de la gamme semble réussir sa mission en Asie, notamment. Un prix bas, mais des performances tout à fait acceptables pour un appareil lancé en 2016, l'iPhone SE va couper l'herbe sous le pied des modèles haut de gamme de Samsung, LG, HTC ou Huawei. Selon CNBC 3,4 millions d'iPhone SE aurait été pré-commandés en Chine. Un chiffre très bon, qui démontre que même en Chine, lancé un appareil avec un écran plus petit n'est pas un pari si risqué que cela. L'iPhone SE aurait aussi connu un bon démarrage en Inde, l'autre pays visé par Apple. Cependant, selon différents prestataires d'Apple ces pré-commandes ne permettrait pas d'inverser la tendance baissière d'une année sur l'autre pour les ventes d'iPhone. Apple doit publier ses résultats en fin de mois pour son second trimestre, traditionnellement le plus faible.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 mars 2016 à 16h28 | So_amazing
21 mars 2016
el

Apple, se laisse convaincre par une baisse des prix

La dernière Keynote d'Apple marque un tournant dans la stratégie tarifaire de la...

La dernière Keynote d'Apple marque un tournant dans la stratégie tarifaire de la pomme. En présentant l'iPhone 5SE, et l'iPad Pro doté d'un écran 9 pouces (les mêmes dimensions que l'iPad orignal), Apple accepte la nouvelle donne économique internationale. L'iPhone 5SE affiche certainement l'un des meilleurs rapports performances/prix depuis le lancement de la gamme en 2007. Il vient remplacer l'iPhone 5S qui était encore au catalogue Apple via les offres des opérateurs mobiles. Cependant, si aux Etats-Unis l'appareil est proposé à 399 dollars, pour sa version de base, grâce à la magie de la TVA, de la valeur du dollar, et de la copie privée, le même appareil équipé de 16Go est commercialisé 489 euros en France ! Un prix qui n'est de toute façon qu'indicatif, tant ce modèle est conçu pour être vendu par les opérateurs avec des offres 24 mois ou de location. L'important ici pour Apple est de montrer combien ils ont entendu à Cupertino les sirènes d'alarme des marchés. L'action est relativement stable ce soir. Même traitement pour l'iPad Pro. Sur scène, Phil Schiller, le second de Tim Cook, assure vouloir attaquer le marché du "vieux PC" avec cette nouvelle tablette qui reprend les ingrédients de la version 12" mais avec un écran d'un format plus "mainstream". Ce nouvel iPad Pro est conçu pour convaincre 600 millions de possesseur d'un PC antédiluvien... Voilà encore un message pour les analystes. Enfin, cet nouveau modèle permet d'abaisser le prix de l'iPad Mini qui tombe à 269 dollars (299 euros en France !). Enfin, l'Apple Watch aussi est soldée, ou presque. La montre connectée, dont Apple n'a toujours pas dévoilé le nombre de ventes depuis son lancement passe à 299 dollars, au lieu de 349 dollars. La montre gagne aussi une nouvelle gamme de bracelets "sports", en attendant certainement une version 2 en fin d'année. Apple avait également baissé le prix de son iPhone, le premier modèle de 100 dollars, mais la firme de Cupertino n'avait pas attendu 18 mois. Ces nouveaux modèles couplés à une baisse des prix sur les entrées de gamme ne sont pas des bonnes nouvelles pour la concurrence, qui n'avait que les prix bas à faire valoir jusqu'à présent. Aujourd'hui, Apple attaque frontalement les appareils chinois, et va devoir rassurer les marchés sur sa capacité à séduire mais aussi à soutenir la demande pour ces nouveautés, tout en conservant une marge confortable. 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 mars 2016 à 19h40 | So_amazing
10 mars 2016
el

Sonos inquiète

Ca ne doit pas aller fort du côté des employés de Sonos :...

Ca ne doit pas aller fort du côté des employés de Sonos : le fabricant de matériel de HiFi connectée vient d'annoncer qu'il se séparerait d'un certain nombre de salariés. Plutôt que d'admettre un échec du côté commercial, la société américaine qui a levé aux alentours de 113 millions de dollars et dont les comptes demeurent privés préfère parler d'un renouvellement de la stratégie. Il s'agirait pour Sonos de se concentrer à l'avenir sur le contrôle vocal et le streaming. Mais pour lénifiants qu'ils soient, les mots de John Macfarlane ne rassurent guère dans un contexte général difficile du marché musical. Ajoutons qu'il est aussi hasardeux pour Sonos de se proposer de créer des fonctionnalités que les géants de l'informatique, Apple avec Siri ou Google avec Now, sont bien plus à même de développer et d'intégrer dans la vie de tous les jours.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 mars 2016 à 17h38 | So_amazing
9 mars 2016
el

Galaxy S7 les premiers retours sont décevants

Le Galaxy S7 de Samsung n'est pas une évolution majeure. A l'instar d'Apple,...

Le Galaxy S7 de Samsung n'est pas une évolution majeure. A l'instar d'Apple, la constructeur coréen aurait tout intérêt certainement à appliquer une nouvelle terminologie en créant une version "s" de son précédent modèle le S6, qui représentait une véritable nouvelle version après l'échec du S5 (et son fameux dos en peau de balle de golf). Le S7 est sans doute un bon smartphone selon les critères en vigueur dans l'univers Android, mais sans plus, selon les avis des connaisseurs. Un premier sondage a été ainsi effectué pour prendre la température du marché en Corée, et elle est plutôt tiède. Selon Businesskorea qui a sondé les opérateurs locaux les pré-commandes sont en retraits comparées à celles du S6 et des précédents modèles. Le S7 est pourtant proposé en pré-commande avec un casque VR (l'an passé Samsung avait aussi proposé des montres connectées sans grand succès). Il est encore trop tôt pour parler d'un flop pour le nouveau flagship de Samsung, mais il parait évident que le haut de gamme est toujours très difficile à maintenir pour le coréen, qui sur ce segment est battu dans son pays par Apple et son iPhone depuis quelques années. Il faut dire que Samsung semble ne plus très bien savoir comme appréhender ce marché. Le S7 marque le retour de la carte SD, qui avait disparu avec le S6. Le smartphone semble aussi touché par plusieurs bugs d'optimisation importants comme le montrent les premiers tests.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 mars 2016 à 14h59 | So_amazing
1 mars 2016
el

Apple, un rendez-vous pour le 21 mars

Le 21 mars sera le premier jour du printemps et celui de la...

Le 21 mars sera le premier jour du printemps et celui de la première Keynote d'Apple en 2016. La firme de Cupertino qui est lancée dans un véritable combat face au FBI devrait en profiter pour faire parler cette fois la presse sur ses nouveautés. Au programme sont attendus un nouvel iPad et un iPhone successeur du 5C. Celui-ci devrait limiter sa taille à un écran de 4" mais avec le même processeur que le 6S actuel. Ce dernier doit bientôt être remplacé par l'iPhone 7. Le SE (successeur du 5C donc) devrait être proposé aux alentours de 500 dollars, et permettrait à Apple de mettre le 5S (deux générations précédentes) à la portée de toutes les bourses en cassant littéralement les prix chez opérateurs. Enfin, l'iPad Air 3 devrait aussi être de la partie. Tim Cook devrait aussi en profiter pour dévoiler iOS 10. Et sait on jamais, peut-être aussi annoncer du nouveau du côté de l'Apple Watch. Enfin, le patron d'Apple a aussi promis aux actionnaires une augmentation des dividendes versés dans les prochains exercices. Le cours de l'action Apple a perdu 20% ces dernières semaines après l'annonce des résultats.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 mars 2016 à 18h35 | So_amazing
23 février 2016
el

Apple recrute un as du barreau, spécialiste de la Cour Suprême

Dans sa bataille juridique contre le FBI, Apple a décidé de s'armer pour...

Dans sa bataille juridique contre le FBI, Apple a décidé de s'armer pour pouvoir répondre face à tout juge, et surtout à la cour suprême, en engageant comme avocat Ted Olson. Un"as du barreau" spécialisé dans les cas qui ont de fortes chances de terminer devant la juridiction suprême américaine, Ted Olson a de toute évidence également un mandat pour représenter officiellement Apple face aux médias en ce qui concerne cette affaire. Il a en effet déjà fait plusieurs apparitions, notamment sur les chaînes CBS et ABC. L'un des arguments qu'il présente est le fait que la demande du FBI revient à forcer Apple à fabriquer "un autre téléphone, un produit défectueux", puisqu'il faudrait qu'il soit accessible par des tiers.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 février 2016 à 19h46 | So_amazing
22 février 2016
el

Samsung et Facebook rejouent 1984

Le parallèle est évident. En 1984, Apple lançait sur le marché le Macintosh....

Le parallèle est évident. En 1984, Apple lançait sur le marché le Macintosh. Pour l'occasion, Steve Jobs avait vu les choses en grand. Le patron et co-fondateur d'Apple et son agence de communication de l'époque avaient concocté un spot qui restera dans les anales. Monté autour de l'imagerie orwelienne, ce petit film réalisé par Ridley Scott a été diffusé une seul fois pendant la mi-temps du Superbowl. L'une des séquences les plus connues montre une femme traversant une salle pour envoyer un marteau dans l'écran qui diffuse la parole de "Big Brother". Autour de cette héroïne, le public est composé d'hommes et de femmes assis, habillés du même uniforme, les yeux braqués sur un écran géant. Le symbole est fort. Il servira à Apple. La firme de Cupertino revendiquera toujours cette position de "rebelle", qui se poursuivra avec la campagne "Think Different". Hier, Samsung et Facebook, réunis pour le World Mobile Congress ont présenté un casque permettant une expérience d'immersion virtuelle. Le télescopage des images, à 30 ans d'intervalle, est troublant. Plus encore, si l'on prend en compte, l'appel lancé par Tim Cook, la PDG d'Apple, à l'encontre d'une demande du FBI...

Voici les deux photos :

1984

Capture d’écran 2016-02-22 à 15.59.56

2016

IMG_0010

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 février 2016 à 16h01 | So_amazing
el

iFreebox TV déjà un succès

Comme vous le savez sur ElectronLibre nous surveillons particulièrement les nouveaux modes de...

Comme vous le savez sur ElectronLibre nous surveillons particulièrement les nouveaux modes de consommation de la télévision. Avec l'Apple TV la firme de Cupertino veut marier l'univers des applications et celui du broadcast. L'un des pionniers des applications sur Apple TV est iFreeboxTV. Développée dès le lancement du boitier Apple, cette application remplace le Freeplayer par l'Apple TV, avec des fonctionnalités réduites à la diffusion des chaines (ADSL et TNT) sur l'écran de la télévision. L'application est d'ores et déjà 8ème du classement France des plus "rentables". iFreeboxTV propose une version d'essai pendant une semaine. L'application vaut 5,99 euros pour débloquer toutes les fonctions. Selon Rémy Bardou, le développeur, iFreeboxTV a déjà enregistré "4000 downloads, plus de 400 achats, entre 200 et 300 daily active users" ! De prochaines mises à jour devraient apporter aussi un guide des programmes, faisant de cette application un incontournable et un très bon exemple de l'"uberisation" des chaines de télévision.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 février 2016 à 15h42 | So_amazing
17 février 2016
el

Apple se tâte encore sur les séries TV

La nouvelle avait défrayé la chronique. Apple produit une série TV avec Dr...

La nouvelle avait défrayé la chronique. Apple produit une série TV avec Dr Dre comme vedette. Pour beaucoup cela signifiait que la firme de Cupertino se lançait dans la bataille au milieu des Netflix et autres HBO ou encore Amazon. En fait, il n'en serait rien. Apple aurait développé ce projet de série TV, intitulé Vital Signs, pour accompagner la promotion de son service de musique en ligne Apple Music. Apple ne va pas - encore ? - donc se lancer dans une frénésie de production audiovisuel.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 février 2016 à 18h00 | So_amazing