el

Hadopi souvent copiée, jamais égalée

Hadopi vient de publier un avis qui risque de faire du bruit. L'autorité...

Hadopi vient de publier un avis qui risque de faire du bruit. L'autorité indépendante avait été saisie d'une requête concernant la copie de contenus diffusés à la télévision et disponible sur le disque dur d'une box d'un opérateur, par exemple. Le problème est bien connu. L'enregistrement d'un film ou d'un épisode d'une série sur une box, quel que soit l'opérateur, n'est pas utilisable sur un autre support, voire il n'existe pas de solution légale pour extraire ce fichier du disque dur. La faute en incombe évidemment aux mécanismes de protection de ces oeuvres. La Hadopi se charge de replacer cet enjeu dans le contexte du droit et notamment celui de l'exception pour copie privée. Dans son argumentaire, la Hadopi relève que le souci de la protection des oeuvres est légitime mais il ne doit pas être "excessif", souligne t-elle. Et il ne doit pas non plus entraver la possibilité pour l'utilisateur de procéder à des copies. La solution se trouverait donc dans l'"interopérabilité" pour Hadopi. Qui ainsi étend donc le principe de la copie privée, mais aussi de la protection des oeuvres à la copie licite, et enfin enjoint les opérateurs "de télévision par ADSL ou satellite à proposer aux téléspectateurs, dans un délai raisonnable, une faculté de copie privée des programmes télévisés qui leur permette de réaliser des copies durablement conservables et disposant d’une interopérabilité suffisante pour l’usage privé du copiste".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 septembre 2014 à 17h26 | So_amazing
15 septembre 2014
el

iPhone 6, 4 millions en 24 heures

Le marché asiatique est friand de grands écrans, et avec iPhone 6, Apple...

Le marché asiatique est friand de grands écrans, et avec iPhone 6, Apple tape dans le mille. C'est certainement ainsi qu'il faut interpréter les chiffres annoncés concernant les précommandes du nouveau modèle de smartphone de la marque à la pomme. 4 millions d'iPhone 6 et 6+ ont été commandé en 24 heures ... Cela représente à peu près la bagatelle de 3 milliards de dollars ! C'est un nouveau record pour la pomme qui écrase littéralement la concurrence à ce petit jeu, année après année. L'iPhone 6 sera officiellement en vente le vendredi 19 septembre prochain. iPhone 6 est bien parti pour faire mieux que les modèles précédents, dont le couple iPhone 5s et 5c dont les ventes avaient été de 9 millions d'unités en trois jours. Cette inflation des chiffres de ventes est aussi à mettre au crédit du nombre d'opérateurs qui vont commercialiser l'iPhone 6, qui est chaque année supérieur. Apple a ainsi signé dernièrement avec les géants chinois, dont China Mobile.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 septembre 2014 à 17h56 | So_amazing
10 septembre 2014
el

Tom Wheeler aide Xavier Niel

Le chef de la Federal Communications Commission, Tom Wheeler, a affirmé hier que...

Le chef de la Federal Communications Commission, Tom Wheeler, a affirmé hier que les autorités américaines continueraient d'accueillir de manière "sceptique" toute proposition de fusion entre les acteurs du mobile américain (AT&T, Verizon, Sprint et T-Mobile). L'on sait que la proposition de AT&T de racheter T-Mobile a terminé, à grand frais pour le géant américain, dans un corbillard. Récemment, sentant ce scepticisme, Sprint a laissé tomber son projet de s'offrir lui aussi T-Mobile. En revanche, Tom Wheeler n'a rien dit au sujet des offres d'achat venant de l'extérieur des Etats-Unis. Xavier Niel, qui est en train d'essayer de polir son offre de racheter T-Mobile US datant de fin juillet, pourra donc être conforté dans sa tactique, et le propriétaire de T-Mobile - Deutsche Telekom - sera sans nul doute rassuré par le fait que les autorités américaines pourraient accueillir cette nouvelle offre avec plus de clémence que les précédentes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 septembre 2014 à 17h23 | So_amazing
4 septembre 2014
el

iWatch, Le designer en chef d’Apple confiant

En ces temps d'attente avant les annonces d'Apple de la mi-septembre, les rumeurs...

En ces temps d'attente avant les annonces d'Apple de la mi-septembre, les rumeurs vont bon train. Selon le New York Times qui s'est entretenu avec un designer d'Apple qui bien entendu n'a pas révélé son identité, Jonathan Ive, le patron du design chez Apple, serait particulièrement optimiste. L'homme qui est à l'origine avec Steve Jobs du renouveau de la firme de Cupertino se montrerait particulièrement positif pour ce qui concerne les chances de réussite de l'iWatch (précisons que ce projet n'a jamais été confirmé par Apple, et qu'il n'existe aucune fuite de son design et même pas d'une seule de ses pièces !) à tel point que Ive aurait suggéré que ce nouvel appareil allait avoir un impact négatif retentissant sur l'industrie horlogère suisse. Une déclaration qui ne ressemble pas vraiment à la personnalité toujours très réservée et "british" de Ive... Cependant, le patron de Tag Heuer avait lui aussi déclaré qu'Apple avait les moyens de faire des dégâts avec une iWatch.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 septembre 2014 à 18h55 | So_amazing
3 septembre 2014
el

Le marché des cartes à puces doit payer 138 millions d’euros d’amende pour entente illicite

La Commission européenne vient d'imposer un total de 138 048 000 d'euros d'amendes...

La Commission européenne vient d'imposer un total de 138 048 000 d'euros d'amendes aux opérateurs principaux du marché des cartes à puces. Infineon, Philips, Samsung et Renesas (une ancienne entreprise commune entre Hitachi and Mitsubishi) se sont entendus entre septembre 2003 et septembre 2005 sur la manière de conduire ce marché, et notamment sur les prix et les améliorations technologiques, ce qui constitue une entente interdite par le droit européen de la concurrence. Cependant, Hitachi et Mitsubishi n'ont pas d'amende à payer car ils ont fourni à la Commission les détails de l'entente. Infineon, entreprise allemande, devra payer près de 83 millions, Philips, des Pays-Bas, 20 millions, et le Coréen Samsung 35 millions d'euros. 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 septembre 2014 à 15h17 | So_amazing
28 juillet 2014
el

La commission autorise le rachat de Beats par Apple

Comme c'était attendu, la Commission européenne vient d'autoriser l'achat par Apple de Beats...

Comme c'était attendu, la Commission européenne vient d'autoriser l'achat par Apple de Beats Electronics, fabricant de produits audio, et de Beats Music, service de streaming lancé par Beats en 2013. La Commission estime que la transaction ne pose aucun problème de concurrence pour ce qui est des produits audio, dans la mesure où la part de marché combinée des deux entités dans ce secteur est faible, laissant sur ce marché d'autres acteurs majeurs tels que Sennheiser, Bose ou Sony. La Commission souligne qu'en outre, les produits des deux sociétés diffèrent considérablement aussi bien dans leurs fonctionnalités que dans leur design. Pour ce qui est de la distribution de musique sur support numérique, la Commission considère que le produit de téléchargement d'Apple - iTunes - et que le produit de streaming de Beats - Beast Music - représentent des parts de marché ne posant aucun problème de la concurrence, et ce même si Beats Music devenait disponible en Europe, ce qui n'est pas encore le cas. La Commission a également jugé que la transaction ne rendrait pas plus facile à Apple d'empêcher d'autres services de streaming, tels que Spotify ou Deezer, d'accéder à son AppStore.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 juillet 2014 à 13h54 | So_amazing
25 juillet 2014
el

Amazon dans le rouge défend ses investissements

Jeudi, Amazon a dévoilé des résultats en demi teinte pour le trimestre écoulé....

Jeudi, Amazon a dévoilé des résultats en demi teinte pour le trimestre écoulé. La compagnie de Jeff Bezos a en effet vu son chiffre d'affaires bondir de plus de 23% en un an pour atteindre 19,34 milliards de dollars, mais affiche une perte nette de 126 millions de dollars, là où elle n'était dans le rouge que de 7 millions un an plus tôt. Pis, elle prévoit de perdre encore 410 à 810 millions de dollars sur les trois prochains mois en raison de lourds investissements pour son premier smartphone, le Fire phone, mais aussi pour son boîtier Fire TV, ou encore pour le développement de son service de musique en streaming Prime. Mais loin de se décourager, Amazon semble bien décidée à poursuivre cette politique d'investissement, autant dans le hardware que dans les services et contenus, une stratégie 360 dont on ne sait pas encore si elle s'avérera payante. Mais en attendant d'éventuelles retombées positives, la bourse boude le titre, qui a perdu plus de 10% après l'annonce des résultats.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 juillet 2014 à 12h01 | So_amazing
23 juillet 2014
el

Microsoft : des résultats lestés par Nokia

A l'annonce des résultats de Microsoft pour le dernier trimestre fiscal, la décision...

A l'annonce des résultats de Microsoft pour le dernier trimestre fiscal, la décision radicale de Satya Nadella de sabrer 18 000 emplois, largement chez les anciens de Nokia, prend tout son sens. Car si la compagnie annonce un profit de 4,64 milliards de dollars, il n'en reste pas moins que son résultat est en baisse de 7% et n'a pas atteint les prévisions des analystes, qui misaient sur des revenus de 60 cents par action (contre 55 effectivement atteints). Le tableau n'est cependant pas tout noir puisque le chiffre d'affaire est en hausse de 23% à 23,38 milliards, notamment grâce... aux ventes supplémentaires générées par Nokia.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 juillet 2014 à 17h18 | So_amazing
18 juillet 2014
el

Aereo de nouveau débouté

Après avoir perdu une partie décisive en juin devant la Cour Suprême, Aereo,...

Après avoir perdu une partie décisive en juin devant la Cour Suprême, Aereo, qui permet aux mobinautes américains d'accéder en streaming aux programmes de l'ensemble des chaînes de télévisions, s'était tournée vers le bureau américain du copyright pour tenter de présenter la situation sous un autre jour. La compagnie espérait se faire reconnaître en tant que groupe de câble par cette institution, et peut-être ainsi voir la Cour Suprême revenir sur sa décision. Mais cette entreprise, qui s'était depuis longtemps attiré les foudres des groupes de télévision dont elle diffusait les contenus sans leur autorisation, a une fois de plus vu ses efforts juridiques tomber à plat. Le Copyright Office a en effet refusé à Aereo sa licence pour retransmettre des signaux de diffusion par le biais de son service "over the top", lui bloquant donc techniquement la voie vers la possibilité de se (faire) considérer comme une compagnie de câble. Désormais, et à moins d'obtenir que sa situation soit revue par un tribunal fédéral ou de la Federal Communications Commision (FCC, l'équivalent américain de l'Arcep), il semble bien que l'extinction soit proche pour Aereo, qui avait pourtant, dans sa démarche auprès du bureau du Copyright, finit par admettre qu'il lui faudrait bien verser des royalties aux chaînes productrices des contenus qu'il diffusait.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2014 à 16h34 | So_amazing
17 juillet 2014
el

Prix des ebooks : Apple pourrait payer 450 millions

Apple a accepté de débourser 450 millions  au total pour mettre fin à...

Apple a accepté de débourser 450 millions  au total pour mettre fin à l'action collective engagée contre la compagnie, accusée d'entente sur les prix des ebooks avec cinq éditeurs. 400 million seraient donc versés en dédommagement aux consommateurs. Déclarée coupable en juillet dernier par la juge Denise Cote qui avait suivi les recommandations du Department of Justice, la firme de Cupertino avait cependant fait appel, et le verdict n'a toujours pas été rendu. Or, si celui-ci contredit la juge Cote, le montant à payer par Apple pourrait être réduit à 50 ou 70 millions de dollars, voire même être tout bonnement nul. Si le parquet semble convaincu de la solidité de son dossier, de son côté, la compagnie à la pomme s'est fendue d'un communiqué qu'il n'y avait pas eu d'entente avec Hachette (groupe Lagardère), HarperCollins (groupe NewsCorp), Penguin (USA), Simon & Schuester (groupe CBS Corp) et Macmillan (groupe Verlagsgruppe Georg von Holtzbrinck GmbH). Quoi qu'il advienne de l'appel d'Apple, les consommateurs ont déjà touché 166 millions de la part desdits éditeurs, et l'avenir de la compagnie aux mains de Tim Cook n'est pas compromis, loin s'en faut, puisque 450 millions de dollars ne représentent jamais qu'un infime pourcentage des quelque 37 milliards de dollars de revenus engrangés lors de la dernière année fiscale.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 juillet 2014 à 15h56 | So_amazing
el

Microsoft : 18 000 licenciements annoncés

Alors qu'il y a quelques jours, Satya Nadella adressait à tous ses employés...

Alors qu'il y a quelques jours, Satya Nadella adressait à tous ses employés un mémo supposé tracer les ambitions de Microsoft pour 2015, c'est un tout autre message que les salariés de la firme de Redmond ont reçu ce jeudi. L'entreprise a en effet annoncé la suppression de 18 000 emplois d'ici un an, ce qui équivaut à 14% de l'ensemble de ses effectifs (la compagnie emploie à l'heure actuelle environ 127 000 personnes à travers le monde). Il faut dire qu'avec le rachat de la division mobiles de Nokia en septembre dernier, Microsoft a aussi fait entrer dans son giron des milliers d'employés supplémentaires dont certains avec des fonctions redondantes par rapport aux salariés déjà présents dans l'entreprise, 12 500 des 18 000 suppressions de postes devraient d'ailleurs concerner des employés de Nokia. Depuis sa création, c'est le plus gros plan de licenciement annoncé par Microsoft, et il va lui coûter cher : les charges avant impôts induites devraient être entre 1,1 et 1,6 milliard de dollars qui seront répartis sur l'ensemble de l'année fiscale à venir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 juillet 2014 à 15h20 | So_amazing
16 juillet 2014
el

Apple veut se renforcer en entreprise avec IBM

Alors que Microsoft semble vouloir mettre l'accent sur les services et leur utilisation...

Alors que Microsoft semble vouloir mettre l'accent sur les services et leur utilisation au travail comme dans le cadre privé, Apple et IBM ont annoncé un partenariat qui devrait permettre aux deux marques d'asseoir plus avant leur position au sein des entreprises. Car si l'iPhone et l'iPad sont déjà largement utilisés à des fins professionnelles, certains ont pu estimer que les services spécifiques à ces usages étaient insuffisamment développés. Ensemble, les deux compagnies vont développer une centaine d'applications et de services cloud destinés aux professionnels regroupés autour d'une plateforme "IBM MobileFirst for iOS Solutions" et la firme de Cupertino va lancer un service AppleCare pour ces mêmes clients aux besoins particuliers. De son côté, IBM vendra des appareils pommés packagés avec les services aux entreprises. Les premiers programmes communs, qui serviront au commerce, à la santé, aux services bancaires, au voyage et au transport, aux assurances ou aux télécommunications, devraient être disponibles début 2015Parmi les aspects couverts par le partenariat, se trouveront des applications destinées au traitement des données, à la gestion de flotte, au stokage ou encore à la sécurité, précise le communiqué conjoint.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 juillet 2014 à 15h36 | So_amazing
15 juillet 2014
el

Piratage : NewsCorp veut une responsabilité des FAI

NewsCorp met les bouchées doubles pour contrer le piratage et notamment en Australie...

NewsCorp met les bouchées doubles pour contrer le piratage et notamment en Australie où les législateurs sont penchés sur la question. Le mois dernier, le CEO  de la division nationale de l'empire Murdoch, Robert Thomson s'était déjà attaqué à Google, qui assure ne pas savoir qui pirate, où et comment alors qu'ils "savent exactement où vous êtes et ce que vous faites". Mais après le moteur de recherche c'est aux fournisseurs d'accès à Internet (FAI) que la compagnie s'en prend en soutenant la position du procureur général du pays, lequel recommande que les FAI soient tenus, au moins partiellement, responsables des comportements illicites de leurs utilisateurs. NewsCorp Australie remet en fait en cause certains amendements passés en 2004 lors de la révision du texte encadrant le copyright dans le pays, et estime que ceux-ci ne permettent pas aux ayants-droit de protéger les droits en ligne "car les amendements ciblent des technologies spécifiques et sont inefficaces pour faire face au piratage en ligne tel qu'il existe aujourd'hui, ou tel qu'il se manifestera demain". Il faut dire que l'enjeu est de taille pour NewsCorp Australie qui possède notamment des parts dans FoxTel , une chaîne payante qui diffuse "Game of Thrones", l'une des séries les plus piratées à travers le monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 juillet 2014 à 15h42 | So_amazing
11 juillet 2014
el

4G : l’Arcep fait le bilan

Après avoir rappelé à l'ordre (officieusement) SFR la semaine dernière sur sa carte...

Après avoir rappelé à l'ordre (officieusement) SFR la semaine dernière sur sa carte de la couverture en 4G, l'Arcep présentait jeudi, officiellement cette fois, ses conclusions au sujet de l'ensemble des quatre grands opérateurs en termes d'équipement haut débit mobile. Et si Bouygues et Orange sont plutôt bons élèves, puisque le premier a annoncé une couverture de 70% de la population, ce qu'a confirmé l'autorité, tandis que le second ne présente qu'un faible décalage entre les 69% annoncés et les 66% constatés par l'Arcep, d'autres ont été sévèrement rappelés à l'ordre. C'est donc le cas de Free et SFR. Pour ce qui est de l'opérateur au carré rouge, il trompette depuis janvier couvrir 40% de la population, or l'Arcep a pour sa part évalué à seulement 30% les Français pouvant accéder au très haut débit par son biais. Quant à Free, le petit dernier des opérateurs mobile n'avance décidément pas assez vite au goût de l'autorité, puisque ses antennes 4G ne couvrent que 24% de la population, et à peine 1,5% du territoire (contre 1,7% pour SFR, 18% pour Orange et 22% pour Bouygues).

quatreugé

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2014 à 14h46 | So_amazing
el

Microsoft dévoile ses ambitions pour 2015

Dans un mémo envoyé à l'ensemble des employés de Microsoft, son nouveau CEO...

Dans un mémo envoyé à l'ensemble des employés de Microsoft, son nouveau CEO Satya Nadella, trace les grandes lignes du développement futur de la compagnie qu'on devine moins recentré sur les services (au détriment peut-être des devices, autre pendant de la stratégie précédemment implémentée par Steve Ballmer). Les détails seront discutés pendant ce mois de juillet, mais Nadella annonce déjà vouloir se renforcer sur l'utilisation duelle (au travail et en privé) et faire de Microsoft une compagnie de plateforme facilitant la productivité, puisque le temps et l'attention sont désormais des denrées rares à l'heure du tout connecté et du "mobile first" et "cloud first". Parmi les atouts phares mis en avant par le CEO de la compagnie de Redmond, Delve et Cortana. Si le second n'est autre que l'équivalent chez Microsoft du Siri d'Apple (un assistant à commande vocale, donc), le premier est le véritable pari de la firme. Delve est en effet un moteur de recherche principalement destiné à l'environnement de travail et  qui fouille non seulement sur Internet mais aussi dans les documents du bureau, dans les mails ou encore sur les réseaux sociaux pour dénicher les informations les plus pertinentes, avant même que vous sachiez que vous les cherchiez. De manière plus générale, Nadella appelle de ses voeux des outils plus performants et mieux adaptés à chacun tout en assurant vouloir respecter la sécurité des data et la vie privée des utilisateurs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2014 à 11h59 | So_amazing
9 juillet 2014
el

4G : SFR rappelé à l’ordre par l’Arcep

Selon Les Echos, SFR aurait été rappelé à l'ordre, la semaine dernière, concernant...

Selon Les Echos, SFR aurait été rappelé à l'ordre, la semaine dernière, concernant sa carte de la couverture en 4G du territoire, l'Arcep estimant qu'il y avait un écart entre ce que présentait l'opérateur et le déploiement réel de ses antennes. Celui-ci aurait donc modifié la carte dès lundi, et ce avant que l'autorité ne communique officiellement sur les avancements des différents acteurs du secteur jeudi, à la clôture de la Bourse. Le président de l'Arcep, Jean-Ludovic Silicani, s'exprimait d'ailleurs ce matin dans le cadre des Assises du haut débit, et a d'ores et déjà rappelé que "la 4G couvre désormais, chez plusieurs opérateurs, les deux tiers ou plus de la population." En effet, selon les derniers chiffres connus de l'Agence nationale des fréquences (ANFR), Orange exploiterait 6505 supports 4G en service (couverture de 70%), devant Bouygues Telecom (6105 pour 69%), et SFR (1774 pour 40% de couverture environ). Le président de l'Arcep, qui juge que " les déploiements 4G sont entrés eux aussi dans une phase industrielle" a précisé que l'Autorité veillerait "au strict respect des obligations figurant dans les licences 4G en matière de couverture de la zone prioritaire et de chaque département." Et, puisque l'Arcep a (presque) récupéré son pouvoir de sanction, les opérateurs devront veiller au grain pour ne pas se voir pénalisés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 juillet 2014 à 17h23 | So_amazing
3 juillet 2014
el

Orange bientôt numéro 1 sur la 4G… devant Bouygues

Après l'annonce d'Orange hier, qui ne semble pas prêt à racheter Bouygues dans...

Après l'annonce d'Orange hier, qui ne semble pas prêt à racheter Bouygues dans les conditions actuelles (si tant est que l'opérateur soit effectivement à vendre), voilà une autre sortie qui ne devrait pas faire plaisir au quatrième opérateur français: la compagnie aux mains de Stéphane Richard serait sur le point de le dépasser en termes de couverture 4G. L'opérateur historique a en effet revendiqué couvrir désormais 69% du territoire, soit 4 points de plus qu'il y a un mois et 19 points d'augmentation par rapport au début de l'année. Une croissance exponentielle avec laquelle ne peuvent pas espérer rivaliser ses concurrents puisqu'Orange est à l'heure actuelle à l'origine de près de deux tiers des installations d'antennes 4G. Un point sépare cependant Orange et Bouygues qui a annoncé hier couvrir 70% du territoire en 4G.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 juillet 2014 à 16h51 | So_amazing
2 juillet 2014
el

Bouygues tance l’Arcep

Reçu hier par la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, Martin Bouygues a...

Reçu hier par la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, Martin Bouygues a rendu un vibrant hommage au poète romain Juvenal en demandant aux députés "Qui régule le régulateur?". Mais plus qu'une preuve de culture, c’est avant tout un tacle à l'attention du président de l'Autorité de régulation des communication et des postes (Arcep) que lançait le patron du quatrième opérateur français. Il estime en effet que Jean-Ludovic Silicani a favorisé, et ce de manière répétée, un de ses principaux rivaux, à savoir Free. La goutte d'eau aura sans doute été la sortie, la semaine dernière, du gendarme des télécoms, qui a décrit Bouygues comme étant "l'opérateur le moins important du secteur". Une formule que n'a guère goûtée le patron dudit opérateur, d'autant qu'il avale en ce moment une très amère pilule avec le lancement d'un plan de restructuration qui devrait à terme voir 1500 emplois supprimés. Et la liste des mauvaises nouvelles, après le rachat raté de SFR il y a quelques mois, n'en finit pas de s'allonger puisqu'Orange a déclaré ce matin que les conditions n'étaient "pas réunies" pour envisager une consolidation du marché des télécoms, c'est à dire un rachat de Bouygues. Un revers puisque Martin Bouygues avait lancé hier une sorte d'appel du pied lorsqu'on l'avait interrogé sur l'éventualité d'une fusion avec Orange... ou Free : "Si tel ou tel opérateur veut étudier des solutions, pourquoi pas… Mais pourquoi Bouygues Telecom serait-il forcément le dindon de la farce?"

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 juillet 2014 à 12h27 | So_amazing
1 juillet 2014
el

Siri, l’interne prend le relais

Siri, l'assistant vocal d'Apple devrait connaître des évolutions en accélérées dans les prochains...

Siri, l'assistant vocal d'Apple devrait connaître des évolutions en accélérées dans les prochains mois. Jusqu'à présent, la firme de Cupertino avait recours à une technologie de reconnaissance vocale développée par Nuance. Mais cette dernière est rapidement trop limitée au goût d'Apple qui multiplie les embauches depuis quelques semaines pour monter sa propre équipe. Cela pourrait aussi coïncider avec le rachat de Nuance : Samsung serait intéressé. Apple souhaiterait notamment rendre Siri moins dépend d'une connexion au réseau et apporter des capacités d'apprentissage de type intelligence artificielle.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 juillet 2014 à 18h49 | So_amazing
26 juin 2014
el

Samsung prévient …

Samsung n'a pas fait un bon trimestre. Ce n'est pas une alerte mais...

Samsung n'a pas fait un bon trimestre. Ce n'est pas une alerte mais ça y ressemble. Le consortium coréen vient de prévenir les analystes que les prochaines résultats ne seront pas au beau fixe. C'est le wall street journal qui rapporte l'information. Le directeur financier de Samsung a avoué que les résultats du second trimestre s'annonçait "pas bon". L'action du groupe a perdu 1,9%. Sur un mois l'action était déjà en retrait de plus de 8%. Ce n'est pas la première fois que Samsung annonce des résultats plus bas que prévus. Le géant coréen peine a conserver ses marges sur un marché du mobile où les concurrents, notamment chinois livre une véritable guerre des prix. Le fabricant Wiko est déjà un sérieux concurrent.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 juin 2014 à 20h39 | So_amazing
20 juin 2014
el

iWatch : 50 millions pour la 1ère année

Les montres connectées ou autre bracelet sont les nouvelles vedettes du marché de...

Les montres connectées ou autre bracelet sont les nouvelles vedettes du marché de l'électronique grand public. 8 millions de montres devraient être vendues sur l'année, et près de 9 millions de bracelets selon les cabinets d'analyse. Apple devrait lancer sa gamme d'iWatch en octobre. Reuters confirme aujourd'hui la date et affirme que Quanta serait l'un des fournisseurs choisi par Apple. Apple proposerait une gamme de plusieurs montres, bourrées chacune de près de dizaine de capteurs. Plusieurs tailles seraient aussi proposées. Apple aurait commandé 50 millions d'exemplaires pour la première année.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 juin 2014 à 17h45 | So_amazing
10 juin 2014
el

Apple fait le ménage dans l’AppStore

Apple réagit enfin... La firme américaine semble montrer les dents envers les applications...

Apple réagit enfin... La firme américaine semble montrer les dents envers les applications qui usent et abusent des promotions sur le freemium. Comme nous l'avions expliqué, c'est un tout nouveau monde du marketing qui est né dernièrement avec la mode du "clic to install". Il s'agit de proposer à l'utilisateur d'une application gratuite une video qui propose le téléchargement d'une autre application, le plus souvent il s'agit de jeux. Certains jeux, comme Candy Crush ou Clash of Clans ont monté cette pratique au niveau d'un art qui a de quoi agacer l'utilisateur. Selon quelques développeurs qui se sont confiés à TechCrunch, Apple aurait refusé sur son AppStore des applications qui proposaient cette forme de marketing. Reste à savoir si c'est une pratique ponctuelle ou bien si la pomme va inscrire de nouvelles règles dans ses conditions d'utilisation. D'autre part, Apple aurait commencé à retirer de son AppStore les quelques applications qui permettent de télécharger sur son smartphone ou tablette des fichiers de musique issu d'un stream YouTube, par exemple.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juin 2014 à 17h18 | So_amazing
el

Après la Fire TV d’Amazon, Sony lance une boite pas chère

Ce n'est pas vraiment un concurrent direct de l'Apple TV, Sony lance la...

Ce n'est pas vraiment un concurrent direct de l'Apple TV, Sony lance la Vita TV (aussi appelée Playstation TV pour les marchés européens et asiatiques). Il s'agit d'un petit boitier, commercialisé pour 99 dollars aux Etats-Unis, qui à l'instar du Fire TV d'Amazon se présente à la fois comme un hub numérique pour la télévision et une petite console de salon. Sony pourra s'appuyer sur le catalogue de sa console portable la Vita. La Vita TV reprend ainsi quelques uns des éléments de la Ouya, cette console fonctionnant sous Android, lancée après une récolte de fonds record en crowdfunding. La Vita TV marque aussi un échec pour Sony qui n'a jamais réussi à imposer la Playstation (bien plus chère) comme le pont nécessaire entre les usages de la télévision et la console de jeu. Une stratégie qui est encore celle de Microsoft avec la XboX, mais qui semble aussi ne pas convaincre. Le géant de Redmond a d'ailleurs recalé sa stratégie lors du dernier E3 de Los Angeles, pour se focaliser sur les jeux.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juin 2014 à 12h28 | So_amazing
9 juin 2014
el

Free annonce sa roadmap

Free a un bon coup à jouer si le rachat de Bouygues Télécom...

Free a un bon coup à jouer si le rachat de Bouygues Télécom par Orange se confirme. L'opérateur tenait aussi sa convention annuelle pendant laquelle les dirigeants de la société rencontre abonnés et associations concernées. Souvent l'occasion pour Xavier Niel de lancer quelques lignes... Cette fois, le Pdg a annoncé que la prochaine itération de la Freebox serait présentée en 2015. En attendant, la version 6 va connaitre une évolution pour cette année. De nouveaux services seront proposées. Free est aujourd'hui en retard sur son calendrier. La Freebox 7 devait être là pour 2014. SFR et Numericable ont lancé entre temps de nouvelles box, ainsi que Bouygues Télécom. Free va devoir donc taper fort pour être à la hauteur de l'enjeu, d'autant que d'autres acteurs, bien plus puissants, vont débarquer sur le marché de l'OTT (over the top). Il s'agit d'Apple et d'Amazon principalement. Ces deux sociétés ne proposeront certainement pas un accès au Net, mais sauront mettre dans leurs box des services que nos FAI tentent aussi d'intégrer pour séduire leurs clients. La VOD, le jeu video, la video surveillance, les services de Cloud, etc., seront les prochaines grandes étapes de cette guerre de l'accès.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 juin 2014 à 19h23 | So_amazing
5 juin 2014
el

Le smartphone d’Amazon dans la dernière ligne droite

Sauf grosse surprise de dernière minute, Amazon devrait présenter son smartphone lors d'une...

Sauf grosse surprise de dernière minute, Amazon devrait présenter son smartphone lors d'une conférence de presse le 18 juin prochain. Le géant de la distribution a annoncé la tenue d'une conférence de presse à Seattle hier, sans préciser l'objet. Les rumeurs d'un smartphone vont bon train depuis plusieurs mois. Pour se distinguer sur un marché déjà très encombré, l'appareil serait équipé d'une multitude de capteur (caméras essentiellement) pour offrir à son utilisateur une expérience proche de la 3D. Les détails de ce dispositif ne sont pas encore tout à fait connus, mais l'interface utiliserait une version évoluée du "parallaxe", qui joue sur la profondeur pour créer une illusion d'optique en relief. Un bon exemple existe déjà sur iOS avec l'application i3D. Amazon complèterait donc sa stratégie d'intégration après le Kindle, et dernièrement le Fire TV. Cependant, la société créée par Jeff Bezos ne court pas dans la même catégorie qu'Apple ou Samsung. Les ventes de Kindle ont plafonné à 20 millions en tout et pour tout... Alors que Android et iOS atteignent et dépassent maintenant le milliard d'appareils commercialisés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 juin 2014 à 14h24 | So_amazing
2 juin 2014
el

Google relance pour la troisième fois son concept de Télé connectée

Ce n'est plus très loin du comique de répétition. Google avait promis de...

Ce n'est plus très loin du comique de répétition. Google avait promis de révolutionner la télévision avec Google TV, une interface qui permettait de marier le petit écran avec le Web. L'interface avait quelques qualités, mais n'a pas suscité d'intérêt de la part des consommateurs. Le géant du Net ne s'est pas découragé et a promis une seconde version plus aboutie et donc susceptible cette fois de rencontrer le grand public. Peine perdue, la déconfiture fut plus dure encore que la première. Google a donc repris ses crayons et sa planche à dessin pour tenter de trouver la solution. Cette fois l'ogre de Mountain View revient avec un nouveau nom : Android TV. Est-ce pour en finir avec la malédiction attachée à Google TV ? On en saura plus début juin, a promis Google qui dévoilera pour la troisième fois donc SA solution pour gagner les coeurs des téléspectateurs. L'annonce est attendue pour la conférence I/O, des développeurs. Les dernières rumeurs prédisent une stratégie de Google proche de celle de Fire TV d'Amazon, avec des services issus du Web disponibles sur Android TV, et plus seulement des Apps.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 juin 2014 à 16h06 | So_amazing
28 mai 2014
el

Microsoft : Satya Nadella vise plus loin

Aux Etats-Unis les premières conférences organisées par le site Re/code ont mis la barre...

Aux Etats-Unis les premières conférences organisées par le site Re/code ont mis la barre très haut en terme de qualité des intervenants. Le nouveau patron de Microsoft, Satya Nadella est venu exposé sa vision du futur pour le géant de l'informatique. Les participants ont été écoutés attentivement celui qui remplace Steve Ballmer, affirmé qu'il n'avait pas l'intention de vendre Bing à Yahoo ou encore de se débarrasser de la branche Xbox - malgré que celle-ci perde toujours beaucoup d'argent. A propos du futur, le patron de l'ogre de Redmond a assuré que le monde entrait dans l'être "post-post PC". Une déclaration qui a fait son effet, quelle qu'en soit sa signification. Selon Satya Nadella, le numérique se dirige vers un univers où le cloud et le mobile seront primordial. D'autre part, dans cette nouvelle ère, Microsoft entend aussi se concentrer sur les produits permettant de "prévoir" ou "devancer" les envies et les questions des utilisateurs. Une trajectoire similaire aux recherches inaugurées aussi par Google.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 mai 2014 à 19h08 | So_amazing
27 mai 2014
el

L’ultra HD, ça se confirme

Les grands événements sportifs coïncident souvent pour les fabricants avec une montée en...

Les grands événements sportifs coïncident souvent pour les fabricants avec une montée en puissance des ventes. Les écrans de télévisons ont connu régulièrement de grands progrès technologiques lors des Coupe du Monde. Le LCD doit certainement beaucoup à ces événements. C'est une nouvelle fois le cas avec le Ultra HD, qui correspond à une définition d'image quatre fois supérieure à celle des meilleurs écrans standards actuels. Les dernières statistiques des instituts spécialisés montrent une augmentation des commandes de la part des fabricants spécialisés sur les dalles d'une résolution Ultra HD. La promotion au Japon de la Coupe du Monde qui va se dérouler au Brésil met en avant cette résolution d'écran.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 mai 2014 à 19h32 | So_amazing
19 mai 2014
el

Le Chromecast intéresse peu

Qui saura résoudre le mystère de l'OTT en France ? Google s'y essaie...

Qui saura résoudre le mystère de l'OTT en France ? Google s'y essaie depuis plusieurs années avec le projet Google TV, et Apple a fait évoluer son boitier Apple TV, poursuivant le même but. Aucun des deux n'a obtenu des résultats "satisfaisants" en France. La faute aux boites des FAI qui allient accès au Net et service de télévision et de téléphonie pour un prix mensuel relativement compétitif. Une singularité française qui fait du marché de l'accès, de la VOD, ou de tous les autres services, une chasse gardée des FAI. C'est donc sans surprise que les chiffres de ventes de Chromecast ou d'Appel TV restent bien faibles. 13 179 Chromecast ont été vendus en France au mois de mars, selon le cabinet GfK, pour 4 800 Apple TV sur la même période. Le Chromecast peut se trouver à moins de 5 euros chez SFR, par exemple. Alors que l'Apple TV ne fait pas l'objet de promotion de la part de Cupertino et se négocie toujours au prix fort, à 109 euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 mai 2014 à 17h43 | So_amazing
16 mai 2014
el

Apple devant le TGI

Apple rechigne à régler la rémunération pour copie privée sur ses iPad. La...

Apple rechigne à régler la rémunération pour copie privée sur ses iPad. La firme à la pomme aurait accumulé une ardoise de 20 millions d'euros sur ce dossier, selon les ayants-droit. Pour régler la dispute, Apple plaidera sa cause à la barre du tribunal de grande instance de Paris lundi prochain, selon Next Inpact. Apple devra batailler face à Copie France, qui lui réclame cette somme au titre de la rémunération pour copie privée. A Cupertino, on conteste que l'iPad soit assujetti à un tel barème. La définition même de l'iPad est au coeur de la question. Pour Apple, l'appareil ne peut être assimilé à un iPhone ou un iPod, mais serait plus proche d'un ordinateur - cette catégorie échappe à la copie privée depuis des années.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 mai 2014 à 10h43 | So_amazing