Cécile Despringre, SAA « Les plateformes n’ont pas besoin de spolier les auteurs pour assurer leur développement » Verouillé

Cécile Despringre dirige la Société des Auteurs de l’Audiovisuel (SAA) depuis sa création en 2009. Basée à Bruxelles, la SAA regroupe les sociétés européennes de réalisateurs et scénaristes, et notamment la Sacd et la Scam. Depuis l’annonce d’un projet de …

25 juillet 2017 à 16h01 | So_cult’
24 juillet 2017
el

Valerian, le flop US, mais pas de drame

C'est le film le plus cher jamais réalisé par Luc Besson (180 millions...

C'est le film le plus cher jamais réalisé par Luc Besson (180 millions d'euros) et les premiers chiffres du box office américain ne prêtent pas à l'optimisme. Le film arrive cinquième, loin derrière Dunkerque de Christopher Nolan, avec seulement 17 millions de dollars de recettes. Europa Corp a déjà annoncé lors de sa dernière communication financière une perte de 120 millions d'euros, avec l'espoir de retrouver la croissance avec Valerian. Le film sort mercredi en France. L'action a été chahutée, le titre Europa Corp a perdu 7%. Pourtant selon des cabinets d'analyses comme Gilbert Dupont, "à ce stade, il est encore difficile de présager du succès mondial de Valerian. Le film ne devrait pas être pénalisé en Europe par la sortie des gros blockbusters".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 juillet 2017 à 20h10 | So_cult’
el

Réouverture des négociations sur la rémunération

La musique est tout sauf un long fleuve tranquille. Depuis des années, les...

La musique est tout sauf un long fleuve tranquille. Depuis des années, les différentes parties débattent du partage de la valeur. L'émergence du numérique n'a fait que renfrocer encore d'avantage les antagonismes des protagonistes. L'Etat a souhaité mettre de l'ordre en proposant différentes études et dernièrement, la tutelle s'est effacée pour laisser les syndicats négocier. Malheureusement, le résultat n'a pas été à la hauteur des attentes, et l'Adami vient de faire un communiquer annonçant que la "négociation entre syndicats d'artistes et de producteurs relative à la rémunération minimale garantie aux artistes sur le stremaing" avait repris. Alors même qu'un accord récent avait été salué par une partie de la profession, mais boudé par la plupart des syndicats. L'adami demande que le tuax passe de 11-13% à 18,45%  net à l'issue de 9 mois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 juillet 2017 à 19h50 | So_cult’
18 juillet 2017
urgent

Canal Plus : première assignation de 23 millions d’euros

L'assignation des sociétés d'auteur vient enfin d'être transmise à Canal Plus. ElectronLibre a...

L'assignation des sociétés d'auteur vient enfin d'être transmise à Canal Plus. ElectronLibre a pu consulter le document rédigé par l'avocat de la Sacem, la SACD, la Scam et la SDRM. La somme exigée s'élève à 23 086 021,80 millions d'euros au titre de deux trimestres : quatrième de 2016 et premier de 2017. Les plaignants demandent une astreinte de 5000 euros par jour de retard. L'audience est prévue pour le 14 septembre prochain. Une seconde procédure est intentée pour les chaînes Canalsat et C8, avec un rendez-vous devant le juge le 12 octobre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2017 à 19h04 | So_cult’
web

Beyoncé is the world’s highest-paid musician—but only a fraction comes from the music itself – Quartz

The highest-paid musician in the world in 2015 was Taylor Swift—who made the...

The highest-paid musician in the world in 2015 was Taylor Swift—who made the bulk of her money not from album sales or streams, but from…

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2017 à 18h00 | So_cult’
web

Article: Streaming's Share of UK Music Business Still Rising – eMarketer

Music streaming continues to drive the UK music market, with streaming equivalent album...

Music streaming continues to drive the UK music market, with streaming equivalent album sales largely responsible for a double-digit increase in overall album sales in 2017’s first half...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2017 à 17h36 | So_cult’
13 juillet 2017
el

Affaire Canal plus : audience le 12 octobre

Après la date de l'audience pour la chaine Canal Plus, le TGI de...

Après la date de l'audience pour la chaine Canal Plus, le TGI de Nanterre a fixé celle concernant CanalSat, en attendant l'assignation pour la chaine C8. Cette fois les sociétés d'auteur pourront être entendues par le juge le 12 octobre prochain. Rappelons que ces représentants des auteurs demandent le paiement d'un arriéré sur les oeuvres exploitées par le groupe Canal Plus.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 juillet 2017 à 18h48 | So_cult’
12 juillet 2017

Affaire Canal Plus, audience le 14 septembre Verouillé

Représentants des ayants-droit et Canal Plus ont rendez-vous le 14 septembre prochain devant le juge. Le dossier avance au tribunal de grande instance de Nanterre. Deux procédures sont en cours. La première concerne la chaine Canal Plus, et une deuxième …

12 juillet 2017 à 17h15 | So_cult’

Google rencontre enfin les créateurs d’images Verouillé

Après plusieurs années où – malgré l’urgence qu’ils dénonçaient – ils n’obtenaient rien, les créateurs d’images remontent la pente : Google accepte enfin de les rencontrer pour revoir le fonctionnement de Google Images, et la Commission européenne a affirmé qu’elle …

12 juillet 2017 à 12h09 | So_cult’
11 juillet 2017
el

Deniz Gamze Ergüven présidente des rencontres de Dijon

Les Cinéastes de L’ARP viennent d'annoncer que les prochaines Rencontres Cinématographiques de L’ARP,...

Les Cinéastes de L’ARP viennent d'annoncer que les prochaines Rencontres Cinématographiques de L’ARP, qui se tiendront du jeudi 12 au samedi 14 octobre 2017 à Dijon, seront présidées par la cinéaste Deniz Gamze Ergüven. En 2015, son premier long métrage, Mustang, coproduction germano-franco-turque-qatari, est notamment récompensé de quatre Césars, du Prix LUX du Parlement européen, et représente la France pour l’Oscar du Meilleur film étranger.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2017 à 19h20 | So_cult’
el

Spotify signe avec Sony Music

Spotify vient de conforter sa position sur le marché de la musique en...

Spotify vient de conforter sa position sur le marché de la musique en renouvelant son accord avec Sony Music, annonce Billboard. Sony Music est donc la seconde major à renouer avec le leader du streaming après UMG. L'information a été confirmée par Variety. L'annonce officielle devrait intervenir dans les prochaines semaines. Les grandes lignes de cet accord sont connues. L'accord est proche de celui signé avec UMG, avec l'introduction du concept de "windowing" qui permet à la major d'imposer des albums uniquement sur la partie payante de Spotify. Désormais, il manque encore Warner Music.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2017 à 18h41 | So_cult’
el

Value gap : l’intergroupe « industries culturelles et créatives » du Parlement européen se réjouit

L'intergroupe industries culturelles et créatives du Parlement européen, co-présidé par l'allemand Christian Ehler...

L'intergroupe industries culturelles et créatives du Parlement européen, co-présidé par l'allemand Christian Ehler et la française Pervenche Bérès, se réjouit des votes d'aujourd'hui en commissions marché intérieur et culture. Ces votes, qui acceptent la rémunération des auteurs et l'obligation de négocier des licences pour les plateformes, sont aussi le résultat de leur travail : "au cours des derniers mois, nous avons essayé de convaincre nos collègue de différents groupes politiques et commission que les pratiques de nombre de plateformes en ligne portaient un préjudice sérieux à la chaine de valeur de la culture. Trop souvent, les plateformes réalisent des profits grâce à des contenus qu'elles n'ont pas crée et pour lesquels elles n'ont pas signé accords de licences (...). Ne l'oublions pas : aucune plateforme (et aucun marché unique du numérique) ne pourrait exister sans les oeuvres fournies par les créateurs ! Aujourd'hui, nous sommes très heureux de constater que de nombreux membres des commission ITRE et CULT sont d'accord avec nous sur ce thème important."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2017 à 17h18 | So_cult’
urgent

Parlement européen : deux votes importants pour résoudre le transfert de la valeur

La porte est désormais ouverte à ce que redoutaient les GAFAs, et surtout...

La porte est désormais ouverte à ce que redoutaient les GAFAs, et surtout Google : l'obligation pour les plateformes "gratuites" de signer des contrats de licence avec les titulaires de droits d'auteurs et leurs représentants. Les commissions culture et marché intérieur du parlement européen votaient aujourd'hui leurs rapports respectifs sur la proposition de directive droit d'auteur de la Commission européenne. Elles ont toutes deux confirmé - et précisé - la proposition de la Commission d'imposer une obligation de négociation de licences aux plateformes proposant une grande quantité de contenu protégé par le droit d'auteur. A présent, il n'existe aucune obligation de négocier des licences pour les plateformes proposant du user generated content comme YouTube ou Facebook, or, ces contenus appartiennent très souvent à des ayants-droits qui n'on pas donné d'autorisation à la plateforme de les diffuser. Cela crée, disent les ayants-droits depuis plusieurs années, un "transfert de la valeur" des oeuvres en question vers les plateformes, qui ne sont pas obligées de payer les ayants-droits pour les diffuser et qui, quand elles le font, peuvent choisir le prix et les modalités de transparence ou non des données reliées à l'usage de l'oeuvre. Le Gesac, qui représentent les sociétés d'auteurs européennes, se réjouit : "le Parlement lance un message fort : plus de comportements parasites des plateformes proposant du contenu chargé par leurs utilisateurs."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2017 à 14h05 | So_cult’
7 juillet 2017

Un accord de transparence pour le cinéma Verouillé

Le cinéma a signé un accord sur la transparence. Le cinéma d’animation est maintenant concerné, ainsi que les artistes. Dans le cadre de la loi, les représentants du cinéma ont signé des accords généraux sur les règles de transparence entre producteurs …

07 juillet 2017 à 18h25 | So_cult’
6 juillet 2017
urgent

Canal Plus fait monter la pression et menace les sociétés d’auteur

La stratégie du groupe Canal Plus se déroule comme attendu. Nous avions indiqué...

La stratégie du groupe Canal Plus se déroule comme attendu. Nous avions indiqué le 19 juin dernier que la direction du groupe s'apprêtait à jouer la carte de la menace, et c'est désormais une réalité. Dans un communiqué en forme de déclaration de guerre, la direction du groupe indique : "Les discussions entamées avec les sociétés d’auteurs s’inscrivent dans ce cadre. CANAL+ paiera les ayants droit sur la base des œuvres de leur répertoire qu’il diffuse. En revanche, CANAL+ s’interroge sur l’opportunité de diligenter des audits précis et exhaustifs sur ces organismes de collecte pour s'assurer que les auteurs récupèrent bien l'intégralité des sommes qui leur sont dues"! Nous avions écrit le 19 juin dernier : "Le groupe dirigé par Maxime Saada espère aussi se mettre les auteurs de son côté en prétextant bientôt publiquement que les SPRD prennent trop de frais de gestion..." en prenant soin d'y ajouter la réponse "Un raisonnement qui ne tient plus depuis que ces SPRD ont justement travaillé sur l'optimisation et l'efficacité : par exemple la Sacem affiche 10% de frais sur les droits audiovisuels".

Enfin, Canal Plus semble indiquer que des versements vont être réalisés mais sous condition. La chaine paiera les droits des oeuvres effectivement diffusées. Ce qui ne devait pas suffire pour les SPRD, puisque cet arrangement est hors contrat.

Le texte complet de la direction de Canal Plus

"Avec 800 millions d’euros de contributions annuelles dont 330 millions d’euros d’investissements directs dans le cinéma et l’audiovisuel, CANAL+ est le premier financeur de la création en France. A ce titre, le soutien du Groupe aux auteurs ne saurait être contesté.

 

Cependant, la première priorité de CANAL+ est d'offrir à ses clients des contenus de qualité au meilleur prix. Pour ce faire, la direction de CANAL+ se doit de passer en revue l'ensemble de ses dépenses. Ce travail a amené à mettre fin à un certain nombre d’abus qui grevaient son équilibre financier. Ceci permet aussi de pérenniser sa contribution à la bonne santé de la filière culturelle et de l’écosystème de la création nationale.

 

Les discussions entamées avec les sociétés d’auteurs s’inscrivent dans ce cadre. CANAL+ paiera les ayants droit sur la base des œuvres de leur répertoire qu’il diffuse. En revanche, CANAL+ s’interroge sur l’opportunité de diligenter des audits précis et exhaustifs sur ces organismes de collecte pour s'assurer que les auteurs récupèrent bien l'intégralité des sommes qui leur sont dues.

 

CANAL+ compte continuer à financer et promouvoir les auteurs et espère trouver un accord avec les sociétés de collecte."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 juillet 2017 à 20h12 | So_cult’
5 juillet 2017

Les auteurs de musique pour la télévision menacent de retirer leurs oeuvres de Canal Plus Verouillé

Alors qu’une assignation en justice des organismes de gestion collective est sur le point de tomber contre Canal+ pour défaut de paiement des droits d’auteur, les auteurs-compositeurs menacent d’interdire à la chaine d’utiliser leurs oeuvres pour l’avenir. Or ces oeuvres …

05 juillet 2017 à 15h51 | So_cult’
web

Harcelé, Ed Sheeran quitte Twitter – Huffpo.fr

MUSIQUE - C'est décidé, Ed Sheeran ne veut plus être sur Twitter. Le...

MUSIQUE - C'est décidé, Ed Sheeran ne veut plus être sur Twitter. Le chanteur ne supporte plus les moqueries et critiques qui le visent en permanence sur le réseau social comme il l'a déclaré au magazine The Sun.L'artiste star du moment, explique qu'il ne se rendra plus sur le réseau social. Seuls ses posts Instagram y seront publiés, automatiquement, confie-t-il ce mardi 4 juillet. "Quand je vais dessus, il n'y a que des gens disant des méchancetés. Twitter est une plateforme faite pour ça", estime l'interprête de "Shape of You". "Un commentaire peut pourrir votre journée."S'il est bien connu que les commentaires sur les réseaux sociaux peuvent se révéler très durs pour ceux qui en sont les cibles, Ed Sheeran subit des attaques particulièrement vives de la part des fans de Lady Gaga ces derniers mois."I'm so original, and there are over 100 people copying me"...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 juillet 2017 à 14h41 | So_cult’
4 juillet 2017
el

20 mois plus tard, l’étude de la DGmic sur le partage de la valeur

C'est une étape importante mais pas décisive. Après 20 mois de négociations, la...

C'est une étape importante mais pas décisive. Après 20 mois de négociations, la filière s'est entendue finalement sur les conditions du études concernant le partage de la valeur dans la musique. Cette étude commandée au cabinet Bearingpoint a été ensuite réalisé en une grosse dizaine de jours pour être publiée dans la foulée avec quelques jours de retard. Elle démontre que la part des artistes-interprètes dans le gâteau de la musique enregistrée (sans compter les revenus du back catalogue) se situe aux alentours de 10% avant abattement que ce soit pour le "physique" comme pour le "digital", ce qui est en ligne avec ce que l'Adami avait avancé précédemment. L'étude montre également que le terme de prise de risque n'est pas usurpé par la producteurs : "le taux de marge des producteurs indépendants sur les nouveaux projets s’élève en moyenne à -18,3%"; il est "pour des producteurs majors sur les nouveaux projets" en moyenne de -41,4%. A cela s'ajoute, selon Bearingpoint, "les revenus des artistes (avances non recoupées et cachets compris) correspondent en moyenne à 13,3% de l’ensemble des revenus du producteur (aides comprises) ; et à 24,4 % du chiffre d’affaires issu de l’exploitation de l’album hors aides perçues, soit respectivement 9,6% et 17,5% après prise en compte des frais généraux de l’artiste". L'étude sous le bras, les différents membres qui ont signé les accords Schwartz vont désormais pouvoir engager la négociation avec les syndicats pour fixer un revenu minimum pour les artistes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 juillet 2017 à 18h44 | So_cult’

Le Conseil de l’Europe se fourvoie sur le droit d’auteur Verouillé

Le Conseil de l’Europe regroupe 47 Etats membres, et est bien plus large que l’UE, mais avec bien moins de compétences. Son Observatoire de l’Audiovisuel a pourtant décidé de prendre l’initiative d’un rapport sur le droit d’auteur qui ne concerne …

04 juillet 2017 à 17h30 | So_cult’
3 juillet 2017
urgent

6&7 choisit Believe

Le label lancé récemment par Pascal Nègre signe avec Believe. La majorette du...

Le label lancé récemment par Pascal Nègre signe avec Believe. La majorette du numérique assurera la distribution "digital et physique" des prochains albums du label, prévus pour la rentrée 2017. Un accord "de distribution globale" qui ne doit pas surprendre la marché, car Believe avance désormais sur la distribution physique, à coup de rachat. 6&7 ne manque pas d'ambition avec cet accord. Pascal Nègre annonce la couleur : "avoir un distributeur en pleine expansion, français et avec une réelle habileté à développer des projets mondialement (...) est une vraie opportunité". Dernièrement, le label a inauguré sa première signature avec Awa, une protégée de Maitre Gims.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 juillet 2017 à 16h49 | So_cult’

Le web US peine à faire la preuve de la nécessité du fair use Verouillé

Les acteurs du web et les fabricants américains insistent régulièrement auprès des autorités de leur pays pour les convaincre que le « fair use » est absolument vital pour leur économie. Il viennent d’ailleurs de publier un nouveau rapport dans ce sens, affirmant que …

03 juillet 2017 à 16h36 | So_cult’
29 juin 2017
web

CNC : Renoir, Vadim et Duvivier parmi l’aide à la numérisation – Le Film Français

L’aide sélective à la numérisation des œuvres cinématographiques de patrimoine du CNC a...

L’aide sélective à la numérisation des œuvres cinématographiques de patrimoine du CNC a sélectionné 36 films...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 juin 2017 à 16h15 | So_cult’
28 juin 2017
el

EuropaCorp creuse ses pertes

Il est déjà loin le temps où EuropaCorp publiait des résultats propulsés par...

Il est déjà loin le temps où EuropaCorp publiait des résultats propulsés par le succès de Lucy aux Etats-Unis. Cette fois, la major de Luc Besson accuse une perte record de 119,9 millions d'euros sur l'exercice annuel 2016-2017. Une perte qui est la conséquence de difficultés sur le marché américain, précisément, où les productions en langue anglaise n'ont pas eu le succès espéré. EuropaCorp a largement investi dans la distribution aux Etats-Unis avec une promesse de réaliser plusieurs films par an pour ce marché. Le chiffre d'affaires est en progression de 3% sur un an, mais les coûts de distribution ont explosé de 100 millions d'euros ! "Nous pensons que la société a besoin d'une stratégie de sorties de films à l'avenir qui corresponde plus à ce qui a fait le succès du groupe dans le passé: des films d'action et de science fiction à un budget raisonnable, qui se vendent facilement" a indiqué Marc Shmuger, directeur général du studio. EuropaCorp compte maintenant sur la sortie de Valérian, avec le soutien notamment d'Orange.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 juin 2017 à 17h14 | So_cult’
el

Radu Mihaileanu, président

Le conseil d'administration de l’ARP réuni le 27 juin a désigné le réalisateur...

Le conseil d'administration de l’ARP réuni le 27 juin a désigné le réalisateur Radu Mihaileanu en qualité de Président. Claude Lelouch et président d'honneur. L'ARP en a profité pour remercier "Julie Bertuccelli et Michel Hazanavicius pour leur engagement tout au long de l’année passée". Julie Bertuccelli a succédé à Anne Georget à la présidence de la Scam et Michel Hazanavicius reste membre du conseil d'administration. 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 juin 2017 à 12h51 | So_cult’
27 juin 2017
el

Canal Plus mauvais payeur : La Scam confirme

La Scam a dégainé dans l'affaire Canal Plus. La société civile des auteurs...

La Scam a dégainé dans l'affaire Canal Plus. La société civile des auteurs de documentaires  confirme aujourd'hui qu'au même titre que "tous les organismes de gestion collective", elle est "touchée par la décision unilatérale de Canal+ de ne plus honorer les contrats de rémunération des auteurs". "L’objectif de cette manœuvre est à terme de revoir drastiquement les montants des droits d’auteurs versés par le groupe", souligne la Scam. Comme nous l'avions indiqué précédemment, Canal Plus veut obtenir un rabais de près de 80% selon les cas, et payer 20% de moins les productions engagées. Une situation que dénonce tous les organismes professionnels impliqués : Scam, Sacem, Sacd, Spi, etc. Les sociétés d'auteur prévoit de mettre l'affaire devant la justice. Le référé devrait être déposé dans les prochaines semaines. La différentes sociétés d'auteur n'ont pas toutes les mêmes mandats. Pour les accords avec CanalSat, c'est la Sacem qui est mandatée pour toutes les représenter. Alors que pour les oeuvres concernant l'accord encadrant la diffusion sur Canal Plus, les sociétés civiles ont des accords séparés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 juin 2017 à 18h17 | So_cult’
web

«Bad Buzz», «Gangsterdam», «Problemos»… Quand les comédies françaises font flop – 20 Minutes – Média

Si la comédie est un genre de poids dans le production française, certaines...

Si la comédie est un genre de poids dans le production française, certaines ne pèsent pas lourd au box-office...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 juin 2017 à 17h51 | So_cult’
el

EuropaCorp signe avec Sony ATV

L'accord signé entre EuropaCorp et Sony ATV comporte la gestion de "1 500...

L'accord signé entre EuropaCorp et Sony ATV comporte la gestion de "1 500 oeuvres musicales (dont les créations d'Eric Serra ou Massive Attack, ndlr), liées à plus de 100 films des bandes originales de films" indique le cabinet Arnaud de Senilhes qui a était le conseil du studio de Luc Besson. Le montant de la transaction est de 14 550 000 euros indique le cabinet, qui ajoute que deux millions d'euros supplémentaires sont prévus sous conditions.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 juin 2017 à 17h23 | So_cult’
el

Le nouveau bureau de la SPPF

L'élection du conseil d'administration de la SPPF était attendue. C'est chose faite. L’Assemblée Générale...

L'élection du conseil d'administration de la SPPF était attendue. C'est chose faite. L’Assemblée Générale annuelle s'est tenue hier. Sur les 15 membres, l'effet renouvellement  est en marche car pas moins de 8 postes d’Administrateurs sur un total de 15 étaient à pourvoir. Reflétant la diversité de la production, un point souligné par le président Emmanuel de Buretel, les élus sont les suivants : "DERRIERE LES PLANCHES, représentée par Nicole Schluss; PLAY 2, représentée par Julien Godin (élue pour la première fois); SEFRA ONZE MUSIC, représentée par Charles Talar; SUTHER KANE FILMS, représentée par Hichem Bonnefoi (élue pour la première fois); VF MUSIQUES / TOT OU TARD, représentée par Vincent Frèrebeau; WAGRAM MUSIC, représentée par Stephan Bourdoiseau; YOTANKA PRODUCTIONS, représentée par Vivien Gouery (élue pour la première fois); 6&7, représentée par Pascal Nègre (élue pour la première fois)".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 juin 2017 à 15h50 | So_cult’
26 juin 2017
web

Les industries culturelles et créatives veulent faire valoir leur « French Touch » – Le Monde – Culture

Pour mieux exploiter leur potentiel à l’exportation, la directrice générale d’UniFrance Isabelle Giordano...

Pour mieux exploiter leur potentiel à l’exportation, la directrice générale d’UniFrance Isabelle Giordano préconise notamment la création d’un label « aussi visible et efficace que celui de la French Tech »...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 juin 2017 à 18h19 | So_cult’
23 juin 2017

La SCPP amplifie ses aides et adresse un message à la rue de Valois Verouillé

La SCPP vient de publier ses comptes pour l’année 2016. Avec un niveau historiquement haut de perceptions, la société des producteurs souligne l’importance de son rôle concernant les aides à la création, alors que la rue de Valois veut lancer …

23 juin 2017 à 18h23 | So_cult’