urgent

Dominique Farrugia nommé chez Studio Canal

Dominique Farrugia, réalisateur et producteur, ancien directeur de Canal Plus, vient d’être nommé...

Dominique Farrugia, réalisateur et producteur, ancien directeur de Canal Plus, vient d’être nommé directeur général adjoint des productions de Studio Canal. Son rôle sera de « développer et d’accompagner la production de comédies françaises » avec un potentiel commercial pour l’international. Le communiqué indique que Dominique Farrugia rapportera directement au patron de Studio Canal, Didier Lupfer et à celui du groupe Canal Plus, Maxime Saada.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2017 à 12h51 | So_cult’
el

Universal Music Group : fusion des labels Barclay et Def Jam

Il s'agit d'"une simple réorganisation" selon Universal Music Group : le label historique...

Il s'agit d'"une simple réorganisation" selon Universal Music Group : le label historique Barclay et le label de musique urbaine Def Jam France fusionnent. Benjamin Chulvanij, DG des deux labels, a expliqué à ses équipes que "à compter du 1er décembre 2017, Barclay et DefJam ne feront qu'un, sus le nom Barclay/Def Jam. A la tête de ces deux labels, quoi de plus naturel pour moi que de les réunir et d'assembler leurs talents." Grégory Debure sera directeur du pôle urbain et international de la nouvelle structure et Thierry d'Abboville directeur marketing.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2017 à 11h25 | So_cult’
21 novembre 2017

Alphabet entre dans le business de la musique Verouillé

La maison mère de Google prend une position d’actionnaire dans une start-up qui veut remplacer les labels. Alphabet vient d’investir dans la société UnitedMasters à l’occasion d’un tour de table de 70 millions de dollars. UnitedMasters est en gestation depuis …

21 novembre 2017 à 17h38 | So_cult’
urgent

JURI : Un premier vote en faveur du rapport « Câble et Satellite »

Porté par le rapporteur Timo Wölken, le rapport « Câble et Satellite » vient...

Porté par le rapporteur Timo Wölken, le rapport « Câble et Satellite » vient d’être approuvé par la commission des affaires juridiques du parlement européen ("JURI"). La Sacem s’est félicitée de ce vote, saluant « les parlementaires, et tout particulièrement Jean-Marie Cavada qui a joué un rôle fédérateur sur ces sujets fondamentaux pour les créateurs, qui ont activement travaillé pour préserver au maximum le principe fondamental de territorialité, indispensable à la création audiovisuelle, en accordant l’application du principe du pays d’origine uniquement aux « bulletins d’information et magazines d’actualités » (« news and current affairs ») ».  Ce rapport, qui a pour but d'aboutir in fine à l'adoption d'un règlement en accord avec le Conseil de l'UE, est également primordial concernant la problématique de « l’injection directe », à propos de laquelle vous pouvez retrouver notre analyse ici. Ce vote avait été reporté plusieurs fois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2017 à 16h53 | So_cult’

Les champions européens de la musique en ligne s’unissent pour obtenir une régulation des plateformes Verouillé

Plusieurs services de musique en ligne ont lancé une association – Digital Music Europe – hier à Bruxelles. Parmi eux, les français Deezer et Qobuz, et le géant suédois du secteur, Spotify. En ligne de mire, la défense de leurs …

21 novembre 2017 à 12h15 | So_cult’
20 novembre 2017
el

Le Prodiss se déclare prêt à l’action

Le rapport de Roch-Olivier Maistre sur un nouveau Centre national de la musique...

Le rapport de Roch-Olivier Maistre sur un nouveau Centre national de la musique recueille un certain satisfecit parmi les professionnels de la filière musique. Tous sont prêts à jouer leur rôle. Ce projet de maison commune de la musique, rebaptisé « centre national » par le conseil à la Cour des comptes dans son rapport a été en grande partie initié par l’action conjointe du Prodiss, du CNV et d’une partie des syndicats des artistes. C’est donc logiquement, que le Prodiss salue le travail de Roch-Olivier Maistre. « Sur ce fondement, le PRODISS se félicite de voir, enfin, reconnue la légitimité d’un Centre national de la Musique, projet initié et promu par le PRODISS, dès 2016« , souligne l’instance dont le poids dans la filière est grandissant. Le Prodiss attend maintient « les concertations » à venir qui « permettront d’établir la préfiguration de cet établissement ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2017 à 15h55 | So_cult’
17 novembre 2017
el

Films français à l’international : la chute

2016 a été une année catastrophique pour les films français à l'international, et...

2016 a été une année catastrophique pour les films français à l'international, et même la pire depuis plus de dix ans. Selon le bilan annuel d'Unifrance publié aujourd'hui, seulement 40,7 millions de spectateurs sont allés voir des oeuvres cinématographiques françaises à l'étranger. C'est une chute drastique par rapport à 2015, qui avait vu plus de 111 millions d'entrées cinéma à l'export, grâce surtout à une oeuvre en langue anglaise : Taken 3 (44 millions d'entrées), produit par Luc Besson. Cette mauvaise année 2016 est due "à une absence de titre phare", a expliqué Unifrance. La chute du cinéma français à l'export est en contraste total avec l'excellente année 2016 des contenus audiovisuels français à l'étranger, qui ont bénéficié d'une croissance de 32% en termes de chiffre d'affaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2017 à 13h10 | So_cult’
el

Rumeurs de rachat de 21st Century Fox par Comcast

21st Century Fox serait décidément à vendre : après les rumeurs de rachat...

21st Century Fox serait décidément à vendre : après les rumeurs de rachat par The Walt Disney Company, le possible rachat du groupe de Rupert Murdoch par un autre géant des médias américains - Comcast - a fait le tour d'Hollywood comme une trainée de poudre. Comcast est, entre autres, propriétaire des studios Universal Pictures et de NBC, et opérateur de télécommunications. Cette acquisition permettrait, entre autres, un rapprochement des 3ème (Universal) et 4ème (20th Century Fox) studios de cinéma américains en termes de parts de marché. Disney, quant à lui, possède Buena Vista, 2ème studio derrière Warner Bros. Ce genre de mariage viserait, être autres, à contrer les Netflix et autre Amazon.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2017 à 12h34 | So_cult’
16 novembre 2017

Augmentation des collectes mondiales de royalties : il reste encore beaucoup de travail à faire Verouillé

Le rapport annuel de la CISAC montre une croissance de 6% en un an des collectes de droits d’auteur dans le monde. Mais le niveau des revenus n’est pas encore optimal : d’abord, les revenus issus du numérique, malgré une …

16 novembre 2017 à 12h12 | So_cult’
15 novembre 2017
el

YouTube signe avec Ticketmaster

YouTube complète son dispositif en faveur des artistes. Le portail vient d’annoncer un...

YouTube complète son dispositif en faveur des artistes. Le portail vient d’annoncer un accord avec Ticketmaster, leader sur la billetterie en ligne. YouTube proposera ainsi sur les videos des artistes les prochaines dates de leurs concerts avec un lien vers l’achat de ticket, via la filiale de Live Nation. Le dispositif est tout d’abord accessible pour quelques artistes surtout américains, mais sera généralisé.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2017 à 18h18 | So_cult’
web

The Music Industry’s New Gatekeepers – WSJ Technology News

Playlist professionals have replaced radio DJs as the new power brokers, as streaming...

Playlist professionals have replaced radio DJs as the new power brokers, as streaming services’ ready-made song lists become hitmakers...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2017 à 18h05 | So_cult’
el

Les collectes mondiales pour utilisations numériques des oeuvres ont triplé depuis 2012

La Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (CISAC) vient d'annoncer les chiffres...

La Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (CISAC) vient d'annoncer les chiffres de la collecte de droits d'auteur au niveau mondial pour 2016, et ils sont excellents : avec 9,1 milliards d'euros, les collectes progressent de 6% sur un an. Sur cinq ans, la progression est de 18,5%. Fait notable, les revenus issus des utilisations numériques "ont quasiment triplé depuis 2012 et ont augmenté de 51, 4% en 2016 pour un montant légèrement inférieur à 1 milliard d’euros." Une évolution que la CISAC perçoit comme une victoire non négligeable, même s'il reste encore de la marge de progression dans ce domaine. L'on peut donc tabler que la rémunération des auteurs-compositeurs pour l'usage de leurs oeuvres par les plateformes numériques restera l'un des chevaux de bataille de la CISAC. Jean-Michel Jarre, président de l'organisme, a été très loquace sur ce sujet au cours des dernières années, ainsi d'ailleurs que Gadi Oron, son DG.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2017 à 16h57 | So_cult’

Daniel Findikian, École de management des industries créatives : « nous apportons à nos étudiants la formation que je n’ai pas pu avoir » Verouillé

Daniel Findikian est à l’origine de l’École de Management des Industries Créatives. Il connait les métiers de la musique comme sa poche : « je suis un pur produit de la production musicale », nous explique-t-il. D’abord passé chez Polydor (Universal Music), …

15 novembre 2017 à 9h37 | So_cult’
10 novembre 2017
urgent

Le patron d’EuropaCorp s’en va

L’échec de Valerian fait encore des vagues au sein d’EuropaCorp. Le Pdg, Marc...

L’échec de Valerian fait encore des vagues au sein d’EuropaCorp. Le Pdg, Marc Schmuger a confirmé ce vendredi devant les salariés qu’il quittait la société à la fin de l’année. Arrivé il y a deux ans à ce poste, son départ succède à celui d’Edouard de Vésinne. L’ensemble de l’état major d’EuropaCorp a été modifié en quelques mois, alors que la société affiche un déficit de 136 millions de dollars. Luc Besson se chargera d’assurer l’interim. Le réalisateur prépare la sortie aux Etats-Unis d’Anna distribué par Lionsgate.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 novembre 2017 à 16h19 | So_cult’
9 novembre 2017
el

Altice Studio signe avec des auteurs

Altice Studio met en accord ses paroles avec des actes. Altice Studio, la...

Altice Studio met en accord ses paroles avec des actes. Altice Studio, la chaîne filiale du groupe de télécommunication, vient d’annoncer un accord portant sur une rémunération des auteurs de la SACD et de l’ADAGP. Cet accord « précise les modalités de rémunération des auteurs dont les œuvres sont diffusées sur la chaîne lancée fin août», précise Altice. Cet accord vient compléter celui signé en novembre 2016 portant sur SFR Play. Altice est toujours en négociation avec les autres organismes de gestion collective, dont la Scam. Cette dernière est également en négociation avec Canal Plus pour un nouveau contrat sur la rémunération des auteurs. La chaîne a épongé ses dettes avec la Scam.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 novembre 2017 à 15h53 | So_cult’
el

BBC Radio revient sur sa baisse de budget

Le directeur général de la BBC a annoncé hier qu'il revenait sur la...

Le directeur général de la BBC a annoncé hier qu'il revenait sur la décision de baisser le budget de BBC Radio de 10 millions de livres (un peu plus de 11 millions d'euros). "La radio locale est devenue plus importante, et non pas moins", a-t-il estimé. En ligne de mire, les fameuses "fake news", que les radios locales permettraient, selon lui, de débusquer. La diminution de budget avait été décidée l'an dernier, suite à un constat de baisse des audiences. La BBC devra pourtant faire des économies : son budget va baisser de 650 millions de livres en 2020, année où les plus de 75 ans ne devront plus payer la redevance radio-télévisuelle au Royaume-Uni.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 novembre 2017 à 11h03 | So_cult’
8 novembre 2017
web

Drake has plans to make movies and TV with Netflix, Apple, and Moonlight studio A24 – The Verge

In a Hollywood Reporter cover story published this morning, Drake outlined his plan...

In a Hollywood Reporter cover story published this morning, Drake outlined his plan to move into TV and film production, and he already has an impressive list of partners and potential projects.
He confirmed that he’s working with Netflix to revive Top Boy, which ran on Channel 4 in the UK from 2011 to 2013. He’ll executive produce the series alongside his longtime manager Adel Nur. He told The Hollywood Reporter that he originally watched the show on YouTube, and was impressed by the world-building in the London-set crime drama. He also called out the “human element,” which is a nice parallel with a deeply adorable anecdote from later in the interview:
Drake attended a private screening of A24's The Florida Project and became obsessed...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 novembre 2017 à 18h31 | So_cult’
7 novembre 2017
el

La part des labels indépendants en forte progression

Selon une étude menée par Worldwide Independent Network (WIN), la part de marché mondial des...

Selon une étude menée par Worldwide Independent Network (WIN), la part de marché mondial des labels indépendants est en augmentation en 2016, avec un pic de 38% et un chiffre d'affaires cumulé de 6 milliards de dollars - et cela même si une bonne part est réalisé via les majors pour la distribution, notamment. WIN va d'ailleurs plus loin en estimant cette part distributeur des majors à 1,2 milliard de dollars. Les labels indépendants sont d'ailleurs en croissance en 2016 indique WIN, avec comme premier marché les Etats-Unis et plus de 80% de revenus en plus cette année grâce au streaming. Ces chiffres apportent un éclairage différent de celui réalisé par l'IFPI, qui évalue le poids de la distribution de la musique à partir de l'activité des majors.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 novembre 2017 à 19h12 | So_cult’

Delphine Paul, Sony/ATV : « le chiffre d’affaire généré par Boem continue d’augmenter » Verouillé

Certains des droits des éditeurs de musique sont gérés par la Sacem, et d’autres sont gérés en direct. Ainsi en est-il des droits graphiques sur les paroles et partitions. Les droits sur les paroles sont venus sur le devant de …

07 novembre 2017 à 10h45 | So_cult’
6 novembre 2017
el

600 millions de dollars pour Kobalt Capital

Kobalt Capital vient de monter la jauge de son fonds pour atteindre 600...

Kobalt Capital vient de monter la jauge de son fonds pour atteindre 600 millions de dollars. Cet argent servira à l’acquisition de catalogue de droits dans le monde de l’édition musicale. Kobalt avait déjà dépensé plus de 300 millions de dollars à partir de 2011, mais les investissements sont restés pour la plupart privés. Kobalt est surtout connu pour ses services de gestion de droits en ligne, et son activité d’éditeur, qui est d’ailleurs inscrit à la Sacem. Le fonds d’investissement est une autre activité séparée, mais promise aussi à un grand avenir sur un marché où l’accès au capital et au financement fera la différence.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 novembre 2017 à 17h44 | So_cult’
3 novembre 2017
urgent

Un patron EMEA pour Spotify

Spotify débauche Michael Krause. L’ancien Vice Président Europe Centrale et Orientale de Deezer...

Spotify débauche Michael Krause. L’ancien Vice Président Europe Centrale et Orientale de Deezer rejoint le leader du streaming par abonnement. Michael Krause est nommé directeur général EMEA Spotify, un poste créé pour l’occasion. Michael Krause aura pour « mission principale de superviser les marchés de toute la zone EMEA, ainsi que les opérations dans les pays germanophones. Il s'intéressera tout particulièrement au contenu et aux partenariats locaux », souligne Spotify.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 novembre 2017 à 12h03 | So_cult’
30 octobre 2017
web

Music From Beyoncé to Jazz Offers Multi-Billion Sales Boost: Forget Muzak, Think Mood Media – Forbes

Bland “elevator tunes” won’t cut it any more – yet well-chosen music can...

Bland “elevator tunes” won’t cut it any more – yet well-chosen music can significantly improve the customer experience, according to surveys...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 octobre 2017 à 18h24 | So_cult’
el

Un tiers des jeunes veut continuer d’acheter de la musique

L’IFPI a étudier les envies, les habitudes et les goûts des consommateurs de...

L’IFPI a étudier les envies, les habitudes et les goûts des consommateurs de musique dans son rapport annuel. Les résultats sont éloquents : 33% du jeune public, soit les moins de 15 ans, sont toujours enclin à acheter de la musique. Et cela, malgré une forte proportion de cette cible à utiliser le streaming pour écouter de la musique. Le streaming atteint en effet un pourcentage record de 85% de cette population comme moyen d’écoute de la musique. Cependant, cet accès ce fait en grande partie via des chaînes spécialisés, ou tout simplement YouTube. Parmi ces 33% qui achètent encore de la musique, la part entre le téléchargement et l’achat de CD est équivalente. Cette étude bat en brêche l’idée d’un arrêt à court terme des plateformes comme iTunes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 octobre 2017 à 18h20 | So_cult’
20 octobre 2017
el

La délicate poursuite des négociations sur les revenus des artistes

Tous les protagonistes n’ont pas signé l’accord concernant la rémunération des artistes et...

Tous les protagonistes n’ont pas signé l’accord concernant la rémunération des artistes et interprétes sur le numérique. Les syndicats des producteurs ont ratifié ce texte négocié sous l’égide du ministère du travail, après la signature des accords Schwartz. Un temps hésitant, les représentants des artistes ont refusé. En cause, l’abattement de 30% sur les rémunérations par titre dans le cas où l’ayant droit préfère toucher une avance de 500 euros. La situation est bloquée. Parmi les syndicats des producteurs, certains sont d’accords pour renouer le dialogue et poursuivre la négocation sur cet abattement (sinon la rémunération a été fixé entre 11 et 13% pour l’artiste sur les revenus du numérique). Cependant, ce n’est possible qu’avec l’accord de toutes les parties, car l’accord a été déjà validé. Et dans le cas où les demandes des artistes ne conviendraient pas, les producteurs ont le droit de leur côté pour faire appliquer l’accord déjà entériné. La partie s’annonce délicate.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 octobre 2017 à 17h22 | So_cult’
16 octobre 2017
urgent

Weinstein Company en passe d’être vendue

Pris dans le tourbillon du scandale impliquant son fondateur, Weinstein Company a été...

Pris dans le tourbillon du scandale impliquant son fondateur, Weinstein Company a été renfloué par le fonds Colony Capital. Une cession est évoquée également. L’affaire n’est pas encore bouclée. Colony Capital avait été aux côtés de la Weinstein Company lors du rachat du catalogue Miramax, qui avait été vendu à Disney en 2010. L’éviction d’Harvey Weinstein faisait craindre le prie pour le studio, qui possède à son catalogue des films de Quentin Tarantino, mais aussi The Artist, le film oscarisé de Michel Hazanavicius.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 octobre 2017 à 19h19 | So_cult’

Canal Plus, la SACD inflexible Verouillé

La SACD joue la carte de l’intransigeance face à Canal Plus sur le dossier de la rémunération des auteurs. Dernièrement la Sacem a annoncé avoir signé avec le groupe Canal Plus un nouvel accord concernant les droits d’auteur. Une situation …

16 octobre 2017 à 16h34 | So_cult’
web

Les infortunes de la vertu – Pascal Rogard

Souhaitons d'abord courage et ténacité au médiateur Dominique D'Hinnin qui s'est vu confié...

Souhaitons d'abord courage et ténacité au médiateur Dominique D'Hinnin qui s'est vu confié par Françoise Nyssen la tache d'obtenir en 6 mois un consensus professionnel en vue de  moderniser la chronologie des médias dont  le terrain a déjà été fortement déminé par Christophe Tardieu et les équipes du CNC Le congrès des exploitants à Deauville...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 octobre 2017 à 12h33 | So_cult’
13 octobre 2017

Rencontres de Dijon, une nouvelle foi Verouillé

L’Arp fait une proposition forte sur la chronologie des médias, qui doit servir de base pour les négociations internes de la filière. La ministre Françoise Nyssen a promis de légiférer au bout de 6 mois en cas d’échec. La nouvelle …

13 octobre 2017 à 15h54 | So_cult’
el

Altice est maintenant d’accord pour un accord avec le cinéma

Pascal Rogard, directeur général de la SACD, qui animait le débat sur la...

Pascal Rogard, directeur général de la SACD, qui animait le débat sur la chronologie de médias a noté un changement de discours chez Altice. Son directeur des médias, Alain Weill, avait écarté l’idée d’un contrat pluriannuel avec le cinéma il y a quelques semaines, soulignant que ce type d’accord était d’un « autre temps ». Ce matin, la position d’Altice a semble t-il évoluée. Alain Weill s’est montré favorable selon certaines conditions, indiquant devant la presse après le débat être aussi bien disposé à aller plus loin encore; sans en dire plus. Un accord qui serait assortie de conditions sine qua none posées par Altice: suppression de l'interdiction de la publicité pour les films à la télévision - Alain Weill est confiant sur la capacité du marché de la TNT avec 27 chaînes d’offrir aussi aux petites productions les moyens d’une publicité; par exemple une campagne c’est 40 000 euros sur BFMTV a souligné le patron d’Altice Media. La seconde condition est la réforme de la chronologie de médias.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 octobre 2017 à 15h47 | So_cult’
urgent

BBC One et BBC Two doivent désormais diffuser 75% de contenu britannique

L'Ofcom régule la BBC depuis le mois d'avril dernier, et elle commence fort...

L'Ofcom régule la BBC depuis le mois d'avril dernier, et elle commence fort ! L'autorité en charges des communications britanniques vient en effet d'imposer des quotas de diffusion - et de dépenses - à la vénérable Corporation. L'Ofcom veut "une BBC pour l'intégralité du Royaume-Uni". Il s'agira donc de produire plus de contenus en interne, et de dépenser plus pour des productions en provenance d'Irlande du Nord, de l'Ecosse et du pays de Galles que la BBC ne le fait actuellement. Les conditions fixées sont drastiques : "à partir de l'an prochain, nous exigeons qu'au moins trois quarts des programmes diffusés sur les chaines les plus populaires de la BBC soient des productions originales, commissionnées par la BBC pour des audiences britanniques - cette proportion devra atteindre 90% pendant les prime-time de BBC One et BBC Two." Sur les contenus régionaux, l'Ofcom est tout aussi exigeante : "BBC One et BBC Two doivent également diffuser plus de 6000 heures de programmes destinés spécifiquement aux régions et nations du Royaume-Uni - 95% de ces programmes doivent être produites dans la région à laquelle ils sont destinés."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 octobre 2017 à 14h30 | So_cult’