el

Medium s’essaie à l’abonnement

Le soufflé est retombé. Medium n'est plus l'enfant prodige des réseaux sociaux et...

Le soufflé est retombé. Medium n'est plus l'enfant prodige des réseaux sociaux et du journalisme citoyen - si tant est que cette notion est un jour existé. La start-up cherche un modèle économique. Medium a levé plus de 130 millions de dollars en trois levées depuis sa création. Dernièrement, une partie des salariés a été remerciée... Medium a toujours refusé de mettre de la publicité sur ses pages. La plateforme va donc tester l'abonnement avec une offre à 5 dollars par mois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 mars 2017 à 16h36 | Web 1,2,3
21 mars 2017
el

OCS, c’est HBO Now en France

OCS a signé un renouvellement de son contrat avec HBO, qui arrive à...

OCS a signé un renouvellement de son contrat avec HBO, qui arrive à échéance en 2018, qui lui donne l'exclusivité sur la diffusion des séries du studio américain. Canal Plus perd donc à la fin de son propre contrat, l'exploitation en seconde fenêtre des séries à venir de HBO. OCS revendique 2,6 millions d'abonnés en France. "OCS devient le seul service de TV et de SVOD à diffuser les prochaines séries d’HBO : Big Little Lies, The Deuce... la saison finale de Girls, les deux dernières saisons de Game of Thrones et les prochaines saisons de Westworld...", souligne Orange. HBO est en concurrence avec Netflix sur le marché de la Svod. Le studio est déjà présent avec son propre service en Scandinavie, et également en Espagne. En France, HBO peut compter sur OCS pour réussir son implantation et profiter du portefeuille d'abonnés. Pour la petite histoire, Hervé Payan, l'un des créateurs d'OCS est actuellement le patron de HBO en Europe. Enfin, Stéphane Richard, le Pdg d'Orange, tient sa promesse avec cet accord avec HBO en sécurisant "les meilleurs contenus" pour ses clients.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 mars 2017 à 19h54 | Web 1,2,3
17 mars 2017
el

Le gouvernement britannique convoque Google

La question de la responsabilité des plateformes est décidément à l'ordre du jour...

La question de la responsabilité des plateformes est décidément à l'ordre du jour partout dans le monde. Pas plus tard qu'hier, le bureau du Premier Minsitre britannique a convoqué officiellement Google suite à un placement publicitaire qui fait scandale au Royaume-Uni. Et pour cause, certaines publicités pour des campagnes de don de sang et de recrutement pour l'armée britannique seraient notamment apparues sur le site de YouTube à côté de prêches d'un imam prônant le djihad, par ailleurs interdit de séjour en Angleterre, et de vidéos de suprémacistes blancs américains. Cela ne convient pas au Gouvernement britannique, qui attend des engagements de la part Google avant de placer à nouveau des publicités sur leurs sites : "Google a été convoqué pour discuter avec le Bureau du cabinet gouvernement pour expliquer de quelle manière ils seront en mesure de livrer la haute qualité de service requise par le gouvernement au nom des contribuables”, a déclaré le porte parole du gouvernement. Avant la convocation, le gouvernement a immédiatement retiré toute publicité de Google et YouTube. Le Guardian en a fait de même, après avoir constaté qu'une de ses campagnes passait à côté de contenu "extrémiste". David Pimsel, à la tête du Guardian, a écrit à Google, affirmant que le journal n'achèterait plus de publicité via leur ad exchange et attendrait pour ce faire que l'entreprise "fournisse des garanties que ce genre de mauvais placement publicitaire via Google ou YouTube n'arriverait plus à l'avenir".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2017 à 11h56 | Web 1,2,3
16 mars 2017
el

Netflix pense à des formats pour le mobile

Netflix pense à proposer des formats adaptés aux mobiles pour ses séries. Un montage...

Netflix pense à proposer des formats adaptés aux mobiles pour ses séries. Un montage spécifique qui ne serait destiné qu'aux blockbusters. Neil Hunt, qui supervise les contenus chez Netflix, a évoqué cette possibilité, précisant qu'il s'agirait pour Netflix de faire des expérimentation dans les prochaines années. Plusieurs projets ont été lancés ces derniers mois avec comme point commun de proposer des contenus spécifiques pour le portable : Studio+, ou Blackpills. Pour l'instant, il s'agit essentiellement de ballon d'essai. Rien ne dit en effet que la consommation sur les mobiles doit être forcément dans un format spécifique et adapté. En revanche, la petite taille de l'écran sur un smartphone oblige à faire des choix esthétiques qui pourraient être mieux pris en compte par Netflix à l'avenir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 mars 2017 à 15h34 | Web 1,2,3
15 mars 2017
el

Orange et HBO, une affaire qui roule

Orange a fait la renommée de son service OCS en proposant les meilleures...

Orange a fait la renommée de son service OCS en proposant les meilleures séries du studio HBO. Game of Thrones est en premier diffusion en France sur les chaines de l'opérateur de télécommunication historique. Cet accord avait été initié avec la maison mère Warner, il y a maintenant de nombreuses années, à l'issu d'un rocambolesque épisode entre les deux protagonistes et le groupe Canal Plus qui en possédait à l'époque les droits de diffusion. Les droits du studio ont semble t-il était prolongé avec Orange, et d'ailleurs, l'opérateur l'annoncera ce 21 mars. Pour l'occasion, le patron de HBO, Richard Plepler sera présent en France.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 mars 2017 à 13h17 | Web 1,2,3
14 mars 2017
el

Snapchat plus lucratif pour les éditeurs

eMarketer affirme que les revenus publicitaires de Snapchat seront inférieurs de 30 millions...

eMarketer affirme que les revenus publicitaires de Snapchat seront inférieurs de 30 millions de dollars en 2017 que prévu. Le cabinet élague ses prévisions à cause d'une part plus importante des revenus pour les éditeurs partenaires du réseau. Snapchat devrait enregistrer une croissance de de 157% en un an de ses revenus publicitaires, mais rester en deçà des 800 millions de dollars (770 millions de dollars selon eMarketer). Le marché américain de la publicité en ligne doit atteindre 83 milliards de dollars en 2017.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 mars 2017 à 19h27 | Web 1,2,3
13 mars 2017
el

Eutelsat avance sur l’Internet

Béatrice Beau est nommé à la direction de la "Business Line Internet" du groupe...

Béatrice Beau est nommé à la direction de la "Business Line Internet" du groupe Eutelsat. Béatrice Beau rejoint donc l'entreprise présidée par Rodolphe Belmer, l'ancien patron de Canal Plus. Béatrice Beau a d'ailleurs travaillé chez Canal Plus ainsi que chez Bouygues Telecom.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2017 à 19h40 | Web 1,2,3
el

Orange voudrait bien, mais Bouygues dit non

Orange et Bouygues Télécom ne discutent pas d'un éventuel rapprochement. C'est le message...

Orange et Bouygues Télécom ne discutent pas d'un éventuel rapprochement. C'est le message officiel des deux protagonistes. D'un côté de Bouygues Télécom affirme "démentir catégoriquement l'existence de discussions avec d'autres opérateurs en vue d'une consolidation du marché français des télécoms", de l'autre, chez Orange on confesse aussi ne pas avoir de telles discussions. Cependant, l'opérateur historique ajoute que la consolidation du secteur "serait une bonne chose", comme l'a répété dernièrement son Pdg, Stéphane Richard.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2017 à 19h07 | Web 1,2,3
el

Pandora aussi passe au « Premium »

Le modèle du service de musique à 9,99 dollars est en passe de...

Le modèle du service de musique à 9,99 dollars est en passe de gagner la partie. Pandora vient d'annoncer un service "premium" à l'instar de ce que propose Apple ou Spotify. Le service de radio en ligne franchit donc le Rubicon pour se mesurer à ses deux rivaux. Pandora avait déjà lancé une offre à 4,99 dollars qui permettait de "skiper" les morceaux diffusés dans une playlist. Le succès n'a pas été au rendez-vous, et Pandora saute donc le pas avec un vrai service de musique à la demande en streaming. Pandora revendique 81 millions d'utilisateurs actifs, mais le service n'est pas au mieux de sa forme. Il a récemment réduit la taille de ses effectifs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2017 à 18h43 | Web 1,2,3
el

SoundCloud à l’encan

SoundCloud n'a plus de repreneur. Spotify n'en veut plus, et le site de...

SoundCloud n'a plus de repreneur. Spotify n'en veut plus, et le site de streaming n'a plus de solution à court terme. Selon Recode, toutes les solutions sont les bienvenues et le besoin d'argent frais se fait de plus en plus urgent. La dernière valorisation était de 750 millions de dollars et le site serait prêt à accepter un rachat pour 250 millions de dollars, histoire de rembourser les investisseurs. Toujours selon Recode, SoundCloud a échoué dans sa recherche de fonds. Le site avait pourtant mis la barre plutôt bas en voulant lever 100 millions de dollars supplémentaires. SoundCloud ne bénéficie donc pas du renouveau du marché de la musique, malgré ses 175 millions d'utilisateurs et le lancement récemment d'une offre payante. En l'absence de repreneur le site pourrait donc mettre la clef sous la porte.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2017 à 18h06 | Web 1,2,3
9 mars 2017
el

Mediapart confirme son succès en 2016

Mediapart est un succès depuis son lancement et 2016 vient confirmer la progression...

Mediapart est un succès depuis son lancement et 2016 vient confirmer la progression du magazine en ligne. Lancé en 2008, le pure-player a choisi une modèle économique par abonnement qui lui permet aujourd'hui de se passer d'aides à la presse et d'embaucher des journalistes. Et pourtant, les sceptiques ne manquaient pas à sa naissance. Depuis, le modèle par abonnement a été adopté par d'autres titres de la presse, avec plus ou moins de succès. Le journal créé par François Bonnet, Gérard Desportes, Laurent Mauduit et Edwy Plenel présentait ce matin ses résultats de l'année écoulée. La croissance ne se dément pas donc, avec un chiffre d'affaires de 11,36 millions d'euros pour un résultat de près de 1,89 million d'euros. Le site revendique 130 920 abonnés dont 126 635 individuels. Mediapart emploie désormais 79 salariés dont 45 journalistes. A noter également, que comme il avait été annoncé, Mediapart a racheté une partie de son propre capital, celle détenue par Ecofinance. "Le pôle d’indépendance (fondateurs, salariés, société des amis et amis individuels) atteint 62 % du capital" indique le site.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 mars 2017 à 17h17 | Web 1,2,3
8 mars 2017
el

Spotify acquiert un Shazam-like

Spotify qui était en discussion pour le rachat de SoundCloud a finalement préféré...

Spotify qui était en discussion pour le rachat de SoundCloud a finalement préféré racheter Sonalytic. Une start-up anglaise qui a développé des outils pour la reconnaissance vocale ou musicale. Une sorte de Shazam donc qui viendra certainement enrichir l'application et le service Spotify sur les smartphones. Sonalytic promet des performances supérieures à celles proposées par Shazam dans le domaine de la reconnaissance de musiques. Spotify pourrait aussi utiliser les fonctions développées par Sonalytic pour lancer une plateforme pour les artistes indépendants, à la manière de SoundCloud.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 mars 2017 à 19h54 | Web 1,2,3
el

Warner poursuit sa stratégie OTT avec Boomerang

Après HBO Go, puis dernièrement Filmstruck, c'est au tour d'une autre filiale du...

Après HBO Go, puis dernièrement Filmstruck, c'est au tour d'une autre filiale du géant américain de lancer un service de Svod en mode OTT. La chaine destinée aux programmes pour les enfants, Boomerang aura bientôt son service de video par abonnement aussi. Le service ne sera accessible, pour l'instant, qu'aux Etats-Unis. Boomerang sera commercialisé 4,99 dollars par mois, avec un catalogue de programmes enrichis des autres filiales de Warner. Cette nouvelle plateforme illustre une fois de plus le virage brutal du marché américain qui s'écarte rapidement de l'ancien modèle de distribution basé sur les offres des cablo-opératurs. La prime revient maintenant à l'auto-distribution des producteurs de contenus, à l'instar de ce que propose en France, Orange avec OCS, SFR avec ses applications sports et cinéma, et surtout Canal Plus avec sa stratégie MyCanal.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 mars 2017 à 12h31 | Web 1,2,3
7 mars 2017
el

Free agite le landerneau

Free a promis une annonce mardi prochain. La filiale mobile d'Iliad a présenté...

Free a promis une annonce mardi prochain. La filiale mobile d'Iliad a présenté ses résultats pour l'année écoulée. Lors de cette conférence, le patron Xavier Niel a confié aux analystes présents que Free préparait une annonce, sans plus de précision : offre fixe 4G, formule familiale sur le mobile, ou baisse de prix, les spéculations en manquent pas. En attendant, Iliad peut s'appuyer sur la progression du mobile avec une part de marché de 18% et près de 12,7 millions d'abonnés (Arpu de 13,4 euros par mois). C'est une progression de 1 million d'abonnés (net de résiliation) sur l'année et un "statut de 1er recruteur pour la 5ème année consécutive" revendiqué. Free affiche une progression soutenu également de son réseau avec comme objectif 12 000 sites à fin 2017 et une couverture de 85% de la population en 4G. Le chiffre d'affaires affiche une hausse de 7%, quand le résultat net bondit de 20% à 402,7 millions d'euros pour l'année. Sur le fixe, Iliad profite d'une croissance moins spectaculaire sur un marché largement mature. Le chiffre d'affaires croit de 3,6% à 2,689 milliards d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mars 2017 à 19h05 | Web 1,2,3
1 mars 2017
el

Bruce Gillmer devient chef de la musique chez Viacom

Selon Variety, Bruce Gillmer vient d'être bombardé patron des activités "musique" du groupe Viacom....

Selon Variety, Bruce Gillmer vient d'être bombardé patron des activités "musique" du groupe Viacom. Un poste pour lequel il va superviser la programmation musicale des entités du groupe dont la chaîne MTV, mais aussi les activités de découverte des talents dans les émissions.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 mars 2017 à 18h00 | Web 1,2,3
el

YouTube va lancer un Molotov-Like

YouTube va bien lancer une offre de chaines de télévision sur abonnement. La...

YouTube va bien lancer une offre de chaines de télévision sur abonnement. La présidente du portail Susan Wojcicki l'a annoncé hier soir. Le bouquet de chaines devrait être commercialisé 35 dollars par mois dans le courant de l'année. YouTube entend mettre en avant une stratégie "mobile first" avec une application dédiée "YouTube TV". La stratégie de YouTube n'est pas pour autant plus claire avec cette annonce. La plateforme a déjà lancé Youtube RED, un service payant, mais aussi des artefacts pour la musique par abonnement, et maintenant YouTube TV. L'offre concerne pour l'instant que les Etats-Unis avec une sélection de grands réseaux comme ABC, ou CBS.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 mars 2017 à 14h14 | Web 1,2,3
27 février 2017
el

Consolidation du marché : Free serait encore le mieux placé

Le fonds Agressor a rédigé une note en faveur d'Iliad en cas de...

Le fonds Agressor a rédigé une note en faveur d'Iliad en cas de consolidation du marché français. Le fonds note également que Iliad, maison mère de Free Mobile, est bien placée sur le marché italien des télécommunication. A l'inverse d'une idée reçue sur le marché des télécoms, le fonds Agressor affirme que "le rythme de gains de parts de marché et d'expansion des marges en France est sous-estimé". Iliad a encore donc une marge pour son activité. La reprise des pourparlers dans le but d'un rachat de Bouygues Télécom par Orange est donc aussi favorable à Iliad qui pourrait tirer son épingle du jeu en récupérant des fréquences 4G au meilleur prix. Dernièrement, Orange a affirmé qu'une consolidation était toujours d'actualité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 février 2017 à 19h03 | Web 1,2,3
24 février 2017
el

France Télévisions entérine son Netflix-like

Le conseil d'administration de France Télévisions s'est prononcé en faveur de l'offre de...

Le conseil d'administration de France Télévisions s'est prononcé en faveur de l'offre de video à la demande par abonnement. Ce nouveau service de Svod sera lancé à l'automne prochain, et s'appuiera sur "un modèle de partenariat inédit avec les principaux groupes producteurs-distributeurs en fiction et en animation qui travaillent avec France Télévisions et sera portée par une nouvelle filiale commerciale du groupe France Télévisions." Ghislain Faribeault a été recruté à la rentrée pour plancher sur le dossier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 février 2017 à 19h38 | Web 1,2,3
31 janvier 2017
el

Fibre, la Cour des comptes tire la sonnette d’alarme

La très haut débit ne couvrira pas la France comme prévu en 2022...

La très haut débit ne couvrira pas la France comme prévu en 2022 mais plutôt à l'horizon 2030 ! C'est la cour des comptes qui tance ainsi l'action du gouvernement en la matière dans son rapport. Le plan très haut débit lancé en 2013 serait en effet en retard sur son plan de marche et à terme, le cout aura explosé. Au lieu des 20 milliards prévus, ce serait 35 milliards qui devront être dépensés pour atteindre les objectifs de couverture. En 2022, la CdC affirme que 7 millions de foyers ne profiteront pas encore de la fibre. Dans le collimateur de la CdC les accords et partenariats privés/publics prévus pour couvrir les zones rurales essentiellement, qui n'ont pas eu le rendement espéré. Dans cette affaire, public et privé se renvoie la balle depuis des années. L'Arcep pousse de son côté à une meilleure entente mais préconise toujours ces partenariats. Enfin, la CdC propose quelques remèdes, notamment d'avancer sur d'autres technologies dont le satellite ou encore un seuil de débit minimal plus bas. Des propositions qui jettent le trouble sur les compétences de la CdC en matière de télécom. C'est en tout cas l'avis de la secrétaire d'Etat Axelle Lemaire sur Twitter.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2017 à 19h39 | Web 1,2,3
el

SFR signe et lance un service OTT

SFR vient d'annoncer d'une part la diffusion de le série Taken et le...

SFR vient d'annoncer d'une part la diffusion de le série Taken et le lancement en OTT de son offre de video à la demande. SFR Play est proposé pour 9,99 euros par mois à tous les internautes et non plus seulement aux seuls abonnés SFR. L'opération construit petit à petit sa stratégie OTT après l'application SFR Sport et Presse, qui sont également disponibles pour tous les internautes. L'application est disponible sur mobile et tablette depuis l'appli SFR PLAY, sur PC et sur TV via Chromecast (Google) et Airplay (Apple TV). SFR poursuit également une politique d'exclusivité sur les séries. Après Les Médicis, l'opérateur participe financièrement au lancement de la série inspirée des films Taken produits par Luc Besson. Le budget de la série est de 40 millions d'euros indique SFR, pour 10 épisodes. Cela représente une montée en gamme après les 23 millions d'euros pour Médicis. "La série TAKEN, qui a bénéficié d'un budget de 40M€, est composée de 10 épisodes de 45mn qui seront diffusés sur la plateforme SFR PLAY, à raison d'un épisode par semaine, juste après la diffusion aux Etats-Unis sur NBC", indique l'opérateur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2017 à 19h14 | Web 1,2,3
30 janvier 2017
el

Facebook renforce sa branche musique

Tamara Hrivnak rejoint les rangs de Facebook. Il quitte YouTube où il fut...

Tamara Hrivnak rejoint les rangs de Facebook. Il quitte YouTube où il fut l'un des maitres d'oeuvre du service consacré à la musique, en tant que directeur du service musique et des partenariats. Nul secret sur ce transfert, Tamara Hrivnak vient chez Mark Zuckerberg pour développer la musique et les relations avec les acteurs de ce secteur. Avant de rejoindre la filiale de Google, Tamara Hrivnak avait fait ses classes chez Warner Chappell.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2017 à 19h03 | Web 1,2,3
26 janvier 2017
el

Blackpills en février prochain

Blackpills, c'est une nouvelle offre de video à la demande sur mobile, dans...

Blackpills, c'est une nouvelle offre de video à la demande sur mobile, dans la lignée de ce que fait déjà Vivendi avec Studio+. Blackpills devrait se lancer à partir du 22 février prochain selon plusieurs informations de la presse dont Satellifax. Blackpills a été financé notamment par Xavier Niel, à hauteur de 5 millions d'euros sous forme d’obligations convertibles en actions. Les autres actionnaire sont Daniel Marhely, co-fondateur de service Deezer et Patrick Holzman, co-fondateur d’Allociné. L'offre sur Blackpills sera essentiellement des séries de courte durée, environ 10 minutes, qui seront accessibles sur le mobile. Dernièrement Blackpills s'est fait remarquer à Sundance en achetant les droits d'une mini série développée par Adaptive Studios. Blackpills devrait aussi diffuser la saison 3 de "Making a Scene with James Franco", qui était jusque là proposée aux Etats-Unis par AOL.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2017 à 18h08 | Web 1,2,3
24 janvier 2017
el

Molotov sur console, une réflexion est cours

Sur son compte Twitter, l'équipe de Molotov a confirmé travailler sur une compatibilité...

Sur son compte Twitter, l'équipe de Molotov a confirmé travailler sur une compatibilité du service avec les consoles de jeu video disponible sur le marché. Molotov a l'ambition d'être présent sur tous les écrans disponibles. Le service a d'ailleurs été développé en premier pour iOS, Android, et certaines marques de téléviseurs connectés. Depuis son lancement, Molotov ajoute régulièrement des fonctionnalités supplémentaires mais porte aussi son service sur de nouvelles plateformes. Sony Playstation, Switch de Nintendo ou encore la Xbox pourrait tout à fait permettre de faire "tourner" une application Molotov. Cependant, Nintendo a déjà prévenu que Netflix ne serait pas sur la Switch, le japonais préfère se concentrer sur l'expérience du joueur, plutôt que de devenir un "hub multimédia". en revanche, Microsoft ou Sony ont déjà noué des accords avec des aggrégateurs comme CanalSat, et sont par définition ouvert à ce genre de développement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 janvier 2017 à 17h07 | Web 1,2,3
el

Orange investit dans la « cyber sécurité »

Le Pdg d'Orange, Stéphane Richard, continue de faire feu de tout bois. Après...

Le Pdg d'Orange, Stéphane Richard, continue de faire feu de tout bois. Après les séries, le rachat possible de Canal Plus (si Canal Plus venait à être vendu), sans oublier la banque en ligne, voilà que l'opérateur va renforcer et développer son activité de "cyber sécurité". Orange Cyberdefense, "est une priorité de développement d'ici 2020" a souligné Stéphane Richard lors d'une conférence qui se tenait à Lille sur ce sujet particulièrement porteur. En deux ans selon son patron, Orange est "le leader français avec 1 200 collaborateurs et notre ambition est de devenir un leader européen". Un nouveau centre dédié à ce sujet a été créé à Lesquin dans le nord de la France. Orange Cyberdefense a généré 250 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 janvier 2017 à 16h56 | Web 1,2,3
20 janvier 2017
el

Bouygues Télécom lance la 4G illimitée

Les zones mal desservies par l'ADSL (internet fixe) le sont parfois mieux par...

Les zones mal desservies par l'ADSL (internet fixe) le sont parfois mieux par les réseaux mobiles 4G ou 3G. C'est dans cette perspective que Bouygues Télécom propose désormais une offre pour les clients couverts par le réseau mobile haut débit de l'opérateur. Avec une box capable de se connecter au réseau 4G pour distribuer la connexion à internet ensuite en local, Bouygues Télécom veut amener le haut débit dans ces zones, essentiellement rurales. L'offre est proposée à 29,99 euros par mois, plus 3 euros pour la location de la box. L'originalité de l'offre tient à l'illimité de la consommation data. 5 millions de foyers sont concernés selon l'opérateur. A noter que Orange propose aussi une offre autour de son boitier Airbox, mais la consommation de data est capée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 janvier 2017 à 18h27 | Web 1,2,3
el

200 000 abonnés pour DirecTV Now

Si l'on en croit AT&T, et ce malgré les bugs du service, DirecTV...

Si l'on en croit AT&T, et ce malgré les bugs du service, DirecTV a déjà atteint le seuil des 200 000 abonnés depuis son lancement le 30 novembre dernier. AT&T assure également qu'il s'agit d'abonnés payants et non pas de comptes d'essai gratuits. Les offres commencent à 35 dollars par mois jusqu'à plus de 70 dollars, ce qui est encore en dessous des tarifs des cablo-opérateurs américains, pour des offres de télévision équivalentes. De plus, DirecTV Now propose à ses clients des tarifs promotionnels sur HBO. L'opérateur, qui vient d'éteindre la 2G, a toujours le vent en poupe avec 900 000 abonnés en plus sur le dernier trimestre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 janvier 2017 à 17h56 | Web 1,2,3
el

Pas de Netflix sur la Switch

La Switch ne sera pas une hub multimédia. Nintendo a donné quelques détails...

La Switch ne sera pas une hub multimédia. Nintendo a donné quelques détails sur sa nouvelle console hybride. Le géant des jeux video japonais a souhaité centrer son travail sur l'expérience du joueur. Les applications Netflix, Hulu ou d'autres services ne seront pas implémentés au lancement, mais pourraient arriver avec de futurs update. Nintendo est connu pour ses choix drastiques concernant ses produits. Alors que Sony ou Microsoft n'ont jamais caché leur intention de faire de leurs consoles des "box" à tout faire, placées sous le téléviseurs, Nintendo avait même refusé d'ajouter un logiciel pour lire les DVD sur la Wii, au grand dam de ses clients. La Switch est dans le droite ligne de cette stratégie intransigeante tournée vers le jeu video exclusivement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 janvier 2017 à 17h00 | Web 1,2,3
19 janvier 2017
el

Qobuz renvoyé dans ses buts par Orange

"Orange n’est en rien responsable de la qualité des services de Qobuz" !...

"Orange n’est en rien responsable de la qualité des services de Qobuz" ! Orange n'a que très peu gouté les attaques à peine voilée de Qobuz. Le service de musique en ligne voit en effet ses abonnés utilisant le réseau Orange se plaindre de ralentissements importants ces dernières semaines. Une situation très inconfortable pour un service de musique en ligne qui voulait justement faire la différence sur l'aspect technologique depuis son rachat par Xandrie, comme nous l'avait expliqué son patron Denis Thébaud. Ce ralentissement pour les abonnés Orange, Qobuz l'imputait donc via un communiqué de presse à Orange directement, avec un sous-entendu lourd de sens, Orange veut ainsi favoriser Deezer, le service "maison". La position de Qobuz est explicite :"Orange ne respecte pas le choix de ses clients à choisir QOBUZ plutôt que le service de musique en ligne « maison ». Où est, alors, la neutralité de cet opérateur ? Cette attitude est inacceptable, d’autant plus que ORANGE promeut abondamment depuis 2009 son propre service de musique en ligne, et que les clients QOBUZ doivent être libres de choisir le service de musique de leur choix, sans être discriminés". Pas de quoi perdre son sang froid chez Orange, qui renvoie l'impétrant en arguant que Qobuz "a confié le traitement et l’acheminement du trafic de ses contenus à un tiers. Il est donc du ressort entier de Qobuz de s’assurer auprès de ce tiers qu’il dispose des capacités suffisantes pour acheminer ce trafic". Orange ajoute qu'il "achemine le trafic des contenus qui lui sont livrés dans les mêmes conditions pour tous". Ce tiers en question, il s'agit de Amazon Web Service... Pas n'importe qui, pourtant sur la place. Orange n'a aucun contrat avec Qobuz, du moins en France. La question est donc pour Qobuz désormais de trouver le moyen d'ouvrir les vannes entre AWS et les réseaux intermédiaires, dont NTT ou Telia. Heureusement pour le service de musique, Qobuz n'est pas seul à pâtir, Twitch ou d'autres sont également dans l'embarras.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 janvier 2017 à 18h44 | Web 1,2,3
17 janvier 2017
el

Netflix domine le paysage aux Etats-Unis

Quelle est la marque favorite aux Etats-Unis en matière de programmes télévisés ?...

Quelle est la marque favorite aux Etats-Unis en matière de programmes télévisés ? Netflix ! C'est la réponse apportée après une étude menée par Hub Entertainment Research. Elle a été obtenu en demandant aux consommateurs américains quel serait leur choix s'ils devaient ne conserver que trois "chaines". Netflix arrive largement en tête avec 36% des votes, devant ABC (20%) et CBS (18%). Le score grimpe à 56% pour les plus jeunes en faveur de Netflix. Enfin, Hub Entertainment Research a également mesuré le taux de reconnaissance des programmes... Et sur ce point, la Svod semble agir comme un facteur de confusion. La plupart des personnes interrogées étaient incapables de reconnaitre le diffuseur d'une série. Preuve selon le cabinet que Netflix s'est imposé en tant que marque à part entière.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 janvier 2017 à 18h12 | Web 1,2,3
16 janvier 2017
el

De l’Arcep à Google France

Benoît Loutrel rejoint Google France, il quitte son poste de directeur général de...

Benoît Loutrel rejoint Google France, il quitte son poste de directeur général de l'Arcep. L'information révélée par Les Echos, notamment, est confirmée par l'Arcep. La commission de déontologie a donné son feu vert, indique t-on également à l'Arcep. Benoît Loutrel devient directeur des affaires publiques et des relations institutionnelles. Une nomination qui relance le débat sur les relations parfois incestueuses entretenues par les agents de l'Etat et les entreprises du même secteur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 janvier 2017 à 18h05 | Web 1,2,3