el

Amazon se paye Goodreads

On entend beaucoup parler d'Amazon ces jours-ci. Tandis que la guerre des contenus...

On entend beaucoup parler d'Amazon ces jours-ci. Tandis que la guerre des contenus originaux que la société mène contre Netflix continue, on apprenait hier soir l'acquisition du réseau social spécialisé dans les livres Goodreads. Il s'agit également d'un site de recommandation, puisqu'on peut y importer des contacts de sa boîte mail ou de son Facebook, et voir s'afficher les volumes qu'ils ont lus, ceux qu'ils souhaitent lire bientôt et même ceux qu'ils sont en train de dévorer, page par page. Le rachat par Amazon est donc tout à fait stratégique et semble viser une dimension plus sociale dans l'achat des livres, avec ce fameux pouvoir de recommandation qui se voit augmenté lorsqu'elle proviennent d'amis plutôt que d'inconnus (surtout quand on sait que certains auteurs en mal d'amour n’hésitent pas à créer des comptes pour chanter leurs propres louanges dans les commentaires sur Amazon). Avec 16 millions de membre à l'heure actuelle, Goodreads pourrait finir d'installer la compagnie de Jeff Bezos parmi les plus gros vendeurs de livres, n'en déplaise aux petits commerçants qui y voient (certainement à raison) une concurrence sinon déloyale, du  moins inarrêtable. Un positionnement dont Amazon souhaite surement qu'il l'aide à écouler ses Kindle en perte de vitesse. L'acquisition devrait être finalisée au cours du second trimestre 2013.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 mars 2013 à 10h00 | Web 1,2,3
28 mars 2013
el

Le Figaro, cap sur la vidéo

Aujourd'hui le site du Figaro.fr présentait fièrement sa refonte, avec une "nouvelle navigation...

Aujourd'hui le site du Figaro.fr présentait fièrement sa refonte, avec une "nouvelle navigation et des pages articles développées en responsive design", comprenez des articles dont la taille s'adapte à la taille de l'écran, un passage quasi obligé pour les sites qui veulent être accessibles aussi bien sur PC que sur smartphone ou tablettes. Autre évolution : la place dévolue aux photos et vidéos qui devrait augmenter. Il faut dire qu'en dépit de ses bonnes audiences, allègrement gonflées par des jeux concours, emailing de masse, et autres verticales thématiques, comme il se doit pour un média dépendant du nombre de clics, le quotidien de Serge Dassault ne peut  échapper à un constat: les seuls revenus des publicités display sont bien souvent insuffisants pour subvenir aux besoin d'une grosse rédaction comme la leur. Le modèle freemium adopté par Le Figaro n'étant clairement pas suffisant pour financer les développements inévitables, et puisque le site ne semble pas désirer mettre en place de paywall comme le Financial Times ou le Wall Street Journal l'ont fait avant lui, reste la solution des publicités vidéo, nettement plus rémunératrices que les annonces en display. Il semble donc que cela soit la voie qu'a choisi d'emprunter le quotidien, afin de multiplier son chiffre d'affaires publicitaire via les vidéos (qui était de 400 000 euros en 2012) par trois cette année !

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 mars 2013 à 11h13 | Web 1,2,3
el

Netflix recrute les réalisateurs de Matrix

Les Wachowski, Andy et Lana, démiurges de la myhtique trilogie Matrix et du...

Les Wachowski, Andy et Lana, démiurges de la myhtique trilogie Matrix et du plus récent  Cloud Atlas, vont réaliser, pour Netflix, une série de science-fiction en 10 épisodes du nom de Sense 8 en collaboration avec le créateur de Babylon 5, J. Michael Straczynski. La série devrait donc être distribuée exclusivement sur la plateforme de streaming VOD vers la fin de l'année 2014. Dans un même temps, on apprenait aussi qu'Amazon venait d'ajouter à son line-up de créations originales une nouvelle série qui se déroulera dans l'univers des start-ups de la Silicon Valley. Avec l'arrivée supposée de Spotify sur le marché, les services de VOD sur abonnement se font plus que jamais la guerre des contenus, non seulement en rachetant les séries produites par les chaînes classiques, mais de plus en plus en développant des créations originales, qui pourraient faire la différence. C’est d'autant plus crucial pour Amazon que Netflix semble pour le moment bien parti pour se tailler une très large part du marché US.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 mars 2013 à 10h43 | Web 1,2,3
27 mars 2013
el

46 millions d’abonnés pour Netflix aux USA (en 2021)

Selon les recherches de Pacific Crest, une banque d'investissement spécialisée dans les nouvelles...

Selon les recherches de Pacific Crest, une banque d'investissement spécialisée dans les nouvelles technologies, Netflix pourrait acquérir 46 millions d'utilisateurs aux Etats-Unis d'ici 2021, contre une précédente estimation de 43 millions. Cette même étude prévoit que le leader du streaming en VOD outre Atlantique pourrait atteindre les 36 millions d'abonnés d'ici fin 2015, tandis qu'à la fin de l'année passée, il en comptait 27,2 millions. Un des analystes de la société commentant cette étude enfonce les portes ouvertes "nous pensons qu'il y a un changement de paradigme et c'est un grand mouvement qui transfère des audiences du live vers les services à la demande". Que ces prédictions se réalisent ou non, Netflix peut déjà remercier Pacific Crest puisqu'à la suite de leur publication, le titre a gagné plus de 5% en Bourse.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 mars 2013 à 15h45 | Web 1,2,3
el

TumblR à 100 millions, la dure monétisation

Le succès de la plateforme TumblR n'est plus à démontrer mais se confirme...

Le succès de la plateforme TumblR n'est plus à démontrer mais se confirme encore une fois avec l'annonce faite hier: le cap des 100 millions de blogs a été dépassé, à peine un an après que celui des 50 millions ait été franchi. Une croissance exponentielle, donc, en termes de popularité, mais qui ne saurait cacher un gros problème de monétisation. Car si TumblR est passé parmi les 10 sites les plus visités au monde affichant 170 millions de VU par mois en moyenne, 20 milliards de pages vues par mois, David Karp reconnaissait fin novembre 2012 que seuls 18% de cette vaste audience était monétisés soit seulement 120 millions de pages vues. Il faut dire que la plupart des blogs sont entièrement exempts de publicité, et que les seuls revenus proviennent donc d'exceptionnels encarts sur la page d'accueil de la plateforme. Pour l'instant, TumblR a déjà levé 125 millions de dollars auprès de Union Square Ventures, Spark Capital et de Sequoia Capital, qui doivent commencer à se demander s'ils récupéreront un jour leur mise.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 mars 2013 à 11h21 | Web 1,2,3
26 mars 2013
el

Une école pour les développeurs nommée 42

Ce matin, Xavier Niel le patron d'Iliad a présenté une nouvelle initiative avec...

Ce matin, Xavier Niel le patron d'Iliad a présenté une nouvelle initiative avec le lancement d'une école pour les développeurs. Avec Nicolas Sadirac, Kwane Yamgnane et Florian Bucher, les trois responsables de l'école Epitech, ce sont les méthodes de marketing qui ont fait la réussite qui ont été appliquées à l'éducation. Cette initiative "privée" a plusieurs fois martelée Xavier Niel vient répondre à une exigence et un problème que l'éducation publique ne peut solutionner, selon lui (lire ici le compte rendu de l'événement). L'école se propose donc de former 1000 étudiants gratuitement venus de tous les horizons après une période de sélection qui réunira 4000 personnes. Les locaux de l'école sont situés dans le 17ème à Paris. Xavier Niel a déclaré investir 20 millions d'euros pour le lancement et 50 millions pour son fonctionnement sur trois ans. Cette école vient donc palier à un manque reconnu par les entrepreneurs : le faible nombre de développeurs, et non pas de webmasters, comparé à la demande qui est en effet exponentielle.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 mars 2013 à 19h25 | Web 1,2,3
el

Publicité : Firefox bloque 80,6% des cookies indésirables

Les bloqueurs par défaut de cookies publicitaires sont de retour. Le navigateur Firefox...

Les bloqueurs par défaut de cookies publicitaires sont de retour. Le navigateur Firefox a intégré une version développeur pour Firefox Nightly. A l'exemple d'Apple avec Safari, Mozilla met en place une politique de gestion de la publicité indésirable. Les professionnels de la publicité attendent avec anxiété les premiers retour de cette nouvelle politique, après avoir dénoncé une "frappe nucléaire" et une atteinte à la neutralité du net. Le bloqueur de pub écarte par défaut les cookies publicitaires de sites que l'internaute ne visite pas. Selon le test d'Alex Fowler (monsieur confidentialité de Mozilla), le nouveau système permet de bloquer 80,6% des cookies dont tous ceux de domaines tiers. La mise à jour du navigateur intégrant ce changement sera disponible pour l'ensemble des utilisateurs Firefox d'ici quelques semaines.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 mars 2013 à 16h19 | Web 1,2,3
el

Hulu n’est pas à vendre (à moins que…)

Le service de vidéo en streaming par abonnement Hulu ne serait toujours pas...

Le service de vidéo en streaming par abonnement Hulu ne serait toujours pas à vendre selon le site AllThingsD, qui affirme toutefois que des acheteurs se seraient manifestés et rappelle qu'après avoir été mis sur le marché il y a deux ans, le site de VOD en avait été retiré il y a un an, faute de propositions intéressantes pour ses deux actionnaires principaux, Disney et NewsCorp. Entre temps, le service a enregistré une hausse de 65% de son chiffre d'affaires en 2012 et passé la seconde sur le développement de ses contenus originaux, une voie que semblent décidés à emprunter de nombreux acteurs du marché, comme son principal rival aux Etats-Unis Netflix, ou encore comme Amazon. Et la concurrence n'est pas près de s'apaiser avec la rumeur d'une entrée de Spotify sur le marché. Toujours est-il qu'Hulu a su s'imposer dans plusieurs pays, et AllThingsD rapporte des propositions plutôt informelles de la part de Yahoo ou d'Amazon, justement, pour mettre la main sur ce service. Autre acheteur potentiel, Ross Levinsohn, qui convoitait déjà Hulu alors qu'il dirigeait Yahoo en 2011 et serait toujours intéressé maintenant qu'il travaille au sein du fonds d'investissement  Guggenheim Partners. Aucune offre formelle n'aurait cependant été déposée et pour cause, Disney et NewsCorp peinent toujours à se décider sur le business modèle et continuent d'osciller entre le financement par la publicité et le modèle sur abonnement. Avant que cet épineux dilemme ne soit réglé, il y a peu de chances qu'un rachat soit réellement envisagé.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 mars 2013 à 9h42 | Web 1,2,3
25 mars 2013
el

Yahoo! rachète et rebaptise l’appli mobile Summly

Avec l'arrivée de Marisa Mayer à la tête de la direction, Yahoo! ne...

Avec l'arrivée de Marisa Mayer à la tête de la direction, Yahoo! ne cesse d'investir dans la téléphonie mobile. Mercredi dernier, la société rachetait Jybe, une application de recommandations sociales géolocalisées. Aujourd'hui, Yahoo! annonce le rachat de la startup Summly, spécialisée dans le développement d'applications d'information sur téléphone mobile. Créée il y a deux ans par un adolescent, Summly pèse aujourd'hui 1,53 millions $. L'application permet l'agrégation de nouvelles par thèmes et leur partage. Yahoo! a annoncé que le rachat de Summly sonnait le glas de l'appli. Le service sera transféré sur Yahoo mobile "expérience". Selon AllThingsD cette stratégie était prévue de longue date.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 mars 2013 à 17h08 | Web 1,2,3
21 mars 2013
el

Youtube rejoint le club du milliard d’utilisateurs

Après Facebook il y a maintenant environ 6 mois, c'est au tour de...

Après Facebook il y a maintenant environ 6 mois, c'est au tour de Youtube de fanfaronner en annonçant avoir atteint le milliard d'utilisateurs uniques par mois. Dans un post de blog, la plateforme vidéo de Google s'essaye ainsi à des équivalences: "Près d'une personne sur deux sur Internet visite Youtube",  "notre audience mensuelle est l'équivalent d'environ 10 Super Bowl", "si Youtube était un pays, nous serions le troisième plus peuplé, derrière la Chine et l'Inde", ou encore "PSY et Madonna devraient refaire leur show du Madison Square Garden devant une salle comble 200 000 fois de plus [pour atteindre le nombre de vues qu'a eu la vidéo sur la plateforme]." Mais pendant que Youtube trompette un résultat effectivement impressionnant  Google +, le réseau social de la maison mère, traîne des pieds avec moins de 350 millions utilisateurs rassemblés chaque mois, contre plus de 200 millions pour Twitter, par exemple, et bien plus d'un milliard pour Facebook. D'ailleurs, il est bien possible que Youtube, qui permet de partager des vidéos, de les commenter et même d'envoyer des messages en interne et est considéré par certains comme un réseau social en soi, contribue à grignoter l'audience de Google +.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 mars 2013 à 9h33 | Web 1,2,3
20 mars 2013
el

Amazon et le bouton magique

Amazon vient d'implémenter un nouveau bouton "envoyer vers Kindle", intégrable aux sites et blogs WordPress,...

Amazon vient d'implémenter un nouveau bouton "envoyer vers Kindle", intégrable aux sites et blogs WordPress, et l'a annoncé dans un post de blog mardi. Parmi les premiers à avoir installé ce bouton, les sites du Washington Post, du magazine Time ou encore le blog Boing Boing. Il s'agit de faire de la concurrence aux services de bookmarking existants comme Pocket ou Instapaper, tout en promouvant la gamme Kindle qui a du mal à s'imposer face aux tablettes plus puissantes sur le marché. Cependant, les possesseurs d'applications Kindle pour iOS ou Android pourront aussi accéder à leurs liens par ce biais.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 mars 2013 à 14h05 | Web 1,2,3
el

Yahoo voudrait 75% de Dailymotion

Selon les informations du Wall Street Journal, Yahoo! aurait ouvert des négociations pour...

Selon les informations du Wall Street Journal, Yahoo! aurait ouvert des négociations pour mettre la main sur 75% des parts de Dailymotion actuellement dans la poche de France Télécom-Orange. Le quotidien économique précise que la plateforme française de vidéo pourrait être valorisée à quelque 300 millions de dollars, mais la transaction est loin d'être conclue et pourrait encore échouer. D'ailleurs, aucune des sociétés concernées n'a pour le moment confirmé que des tractations étaient en cours. Rappelons que France Télécom-Orange était passé, en janvier 2013, de 49% à 100% de Dailymotion, mais qu'à l'époque, la rumeur voulait que l'opérateur ait été à la recherche d'un partenaire américain pour boucler la transition. Il est donc possible qu'il ait trouvé celui-ci quoiqu'un peu tardivement. L'opération aurait du sens pour Yahoo! qui agrandirait ainsi considérablement sa surface publicitaire. La prix de la publicité est le nerf actuel de la guerre sur le Net. Celles qui sont diffusées sur de la video se vendent à un tarif bien plus élevé que la bannière classique. Marissa Mayer, la patronne de Yahoo!, réaliserait ainsi le premier gros coup de son mandat à la tête du portail. Du côté d'Orange, cette vente aurait l'avantage de permettre à l'opérateur de sortir par le haut. Dailymotion affiche une audience mondiale de 116 millions de visiteurs uniques. C'est aujourd'hui l'unique entreprise française du Web dans le Top 100.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 mars 2013 à 9h22 | Web 1,2,3
19 mars 2013
el

France Télécom-Orange, un prêt bien encombrant

Dernier rebondissement dans l'affaire qui oppose France Télécom-Orange et la justice européenne depuis...

Dernier rebondissement dans l'affaire qui oppose France Télécom-Orange et la justice européenne depuis plus de 10 ans. Aujourd'hui, la Cour de justice européenne a estimé en cassation que l'opérateur téléphonique avait bien bénéficié en 2002 d'une aide illégale de l'Etat. Le litige porte sur l'annonce d'un éventuel prêt faite par Paris, le 4 décembre 2002. France Télécom-Orange est alors très endetté. L'Etat français déclare publiquement être en mesure de consentir un prêt de 9 milliards à l'opérateur. Si France Télécom-Orange n'a pas eu recours à ce prêt, cette annonce aurait fait remonter la note de sa dette sur les marchés, baissant automatiquement le taux d'intérêt payé par l'opérateur. Le 2 août 2004, la Commission européenne avait déjà déclaré que ce "faux prêt" était une aide illégale de l'Etat, sans toutefois en exiger le remboursement, dur à chiffrer. Cette décision avait été annulée le 21 mai 2010 par le tribunal européen de Luxembourg. Le énième retournement judicaire de ce mardi 19 mars 2013 renvoie le dossier au tribunal de Luxembourg. Cette instance va devoir déterminer si cette aide est chiffrable et remboursable. A l'époque, l'Aforst (association des concurrents de France Telecom) l'avait chiffrée à 1,5 milliard d'euros, SFR à 10,7 milliards, Neuf Telecom à 15 milliards et Bouygues Telecom à 30 milliards.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 mars 2013 à 17h14 | Web 1,2,3
18 mars 2013
el

Open Deezer, la nouvelle partition de Deezer

Encourager les initiatives des développeurs et stimuler l'innovation musicale. C'est le nouveau mantra...

Encourager les initiatives des développeurs et stimuler l'innovation musicale. C'est le nouveau mantra de Deezer. L'entreprise lance son programme d'affiliation avec Open Deezer. Tous les développeurs utilisant l’API Deezer (intégration du service musical au sein de leurs applications) pourront être récompensés pour chaque nouvel utilisateur Deezer devenu abonné Premium ou Premium+ grâce à leur application. Pour renforcer ce cap, le site international de streaming publie également sur smartphone trois nouvelles applis de gaming (Askking Music), dating (Moosify) et découverte (Seevl) autour de la musique. L'App Studio sera bientôt disponible sur téléphone et sur tablette. 40 applications sont déjà disponibles dans 182 territoires, annonce le site. Deezer revendique aujourd'hui 30 millions de membres à travers le monde, 20 millions de titres et 3 millions d’abonnés au service Deezer Premium, nous avions révélé récemment le dessous de ces chiffres.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2013 à 12h44 | Web 1,2,3
15 mars 2013
el

Redbox Instant met le pied sur la planète VOD

Il y a un nouveau venu dans l'univers des sites de VOD aux...

Il y a un nouveau venu dans l'univers des sites de VOD aux Etats-Unis. Redbox lance son service de streaming payant avec la plateforme Redbox Instant. Après la phase de test, le concurrent de Netflix (27,5 millions d'utilisateurs) propose un catalogue de 4 600 films. Le service dont l'éditeur Verizon possède 65% a achevé de négocier des droits de long-métrages auprès de Paramount, MGM et Lions Gate. Un partenariat a même été signé avec Warner. L'outil est disponible sur plusieurs terminaux sous Android et iOS mais également sur d'autres supports dans certains dispositifs de télévision connectée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 mars 2013 à 14h00 | Web 1,2,3
el

Bientôt des hashtags sur Facebook?

Selon les informations du Wall Street Journal, Facebook travaillerait au développement de mots-clés...

Selon les informations du Wall Street Journal, Facebook travaillerait au développement de mots-clés cliquables, largement inspirés (voire carrément plagiés) de Twitter et ses fameux hashtags, en utilisant d'ailleurs le même symbole de croisillon pour regrouper les sujets de discussion. Il faut dire qu'Instagram, racheté l'an passé par Facebook, utilise déjà ce système, il serait donc assez logique que le réseau de Mark Zuckerberg désire s'emparer du concept. On peut néanmoins se poser la question de l'utilité des hashtags sur Facebook, où bon nombre de comptes sont privés (beaucoup plus que sur Twitter) et où les posts ne pourraient donc pas s'afficher. Mais au delà de l'aspect pratique ou ludique pour les utilisateurs, il s'agit évidemment de séduire les annonceurs, nerf de la guerre et principales sources de revenus pour les réseaux sociaux. Le WSJ rappelle que Twitter devrait amasser un demi milliard de dollars en 2013 pour les publicités web, tandis que son mastodonte de rival enregistrait 4,3 milliards en 2012. Dans le domaine de la publicité mobile le réseau à l'oiseau bleu devrait engranger 249 millions de dollars en 2013 et Facebook 851 millions. Or, et Mark Zuckerberg l'a bien compris, chez Twitter, le hashtag est une source non négligeable de revenus, puisque des marques comme Coca Cola ou General Electrics créent leurs propres mots-clés comme autant d'outils de marketing en ligne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 mars 2013 à 9h38 | Web 1,2,3
14 mars 2013
el

Google : « Vade retro anti-publicitas ! »

Google déclare la guerre aux applications anti-publicité. Le géant américain a choisi de...

Google déclare la guerre aux applications anti-publicité. Le géant américain a choisi de protéger ses revenus aux dépens du libre-choix de ses utilisateurs. Après AdBlock Plus, désormais interdite sur Google Play, toutes les applis anti-pub sont déclarées indésirables sur Android. Selon Phandroid, Google s'est contenté d'informer les développeurs des bloqueurs de pubs, tels que AdBlock, AdAway et AdFree, que leurs applications avaient été retirées pour violation des conditions de distribution de la place de marché. En effet, les développeurs ne doivent pas s’engager dans une activité comme le développement ou la distribution de produits qui affecteraient un terminal, un serveur, des réseaux ou les services de tiers. Or, une appli anti-pub peut être perçue comme l’altération d’un service (publicitaire) fourni par un tiers.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 mars 2013 à 16h14 | Web 1,2,3
el

Twitter se lance dans la musique

Selon les informations de CNet, Twitter a racheté We Are Hunted il y...

Selon les informations de CNet, Twitter a racheté We Are Hunted il y a un an et se préparerait à lancer son propre service de découverte musicale, une application qui devrait s'appeler Twitter Music et pourrait être lancée sur iOS dès la fin du mois. Il s'agirait d'établir une liste de recommandations grâce aux followings Twitter, puis de donner accès aux titres via SoundCloud. Il serait cependant possible d'utiliser cette appli, brandée Twitter et dont le logo serait le triangle play orné du fameux oiseau, sans posséder de compte sur le réseau social de micro-blogging. En tout, quatre onglets seraient proposés : "Suggested", basé sur les artistes suivis directement ou suivis par les followers, "#NowPlaying" qui rassemble les titres tweetés par les followings avec ce hashtag, mais aussi "Popular" qui s'appuie sur les tendances constatées par We Are Hunted, et "Emerging" qui propose des artistes en herbe. Evidemment, on peut directement suivre les artistes que l'on apprécie sur Twitter, d'un simple clic sur l'appli.  En dehors de SoundCloud, une intégration iTunes et prévue, afin de pouvoir acheter les titres. Ce jeudi, on en apprenait un peu plus encore sur cette future application par le biais de AllThingsD, qui révèle un partenariat avec Vevo, qui ajoute donc l'image au son et devrait permettre, contrairement à SoundCloud ou Itunes, d'écouter des chansons en entier, au lieu de simples extraits. Reste à savoir si dans la jungle de la musique en ligne, Twitter Music trouvera sa place au milieu des Pandora, Deezer, Spotify ou du futur service Beats, qui se livrent déjà une concurrence féroce.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 mars 2013 à 15h38 | Web 1,2,3
13 mars 2013
el

15 millions de bonus distribués chez Google

Quatre des têtes pensantes de la compagnie de Mountain View vont se répartir...

Quatre des têtes pensantes de la compagnie de Mountain View vont se répartir quelque 14,9 millions de dollars de prime pour récompenser «leurs contributions aux performances de l'année 2012» a-t-on appris par le biais d'une document remis aux autorités boursières américaines mardi soir. Eric Schmidt, président du directoire, empoche 6 millions de dollars, suivi de loin par le directeur en charge des questions légales, David Drummond, qui touchera 3,3 millions pour ses bons et loyaux services. Viennent ensuite le vice-président Nikesh Arora  et le directeur financier Patrick Pichette, qui arrivent ex-aequo à 2,8 millions chacun. Larry Page, le CEO himself, semble avoir été oublié dans cette généreuse tournée de bonus. Pourtant, avec plus de 50 milliards de chiffre d'affaires et 10,7 milliards de bénéfice net en 2012, il y avait de quoi arroser tout le monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2013 à 9h48 | Web 1,2,3
12 mars 2013
el

Vimeo On demand : Vimeo se mue en « coin boutique » pour vidéaste

Vimeo lance son service d’auto-distribution Vimeo On Demand. Ce nouveau service permettra aux...

Vimeo lance son service d’auto-distribution Vimeo On Demand. Ce nouveau service permettra aux créateurs de vendre leurs œuvres directement à leur public en conservant, après les frais de transaction, 90% des revenus générés. Vimeo On Demand devrait aussi donner à ses clients la flexibilité et le contrôle du prix et de la disponibilité géographique, la possibilité de personnaliser le design de leur page. Le contenu pourra être mis à disposition sur Vimeo ou sur leur site. Les vidéos achetées par Vimeo On Demand sont accessibles sur tous les terminaux. Vimeo attire actuellement 93 millions de visiteurs mensuels. Accessible pour l'instant aux seuls membres de Vimeo PRO, Vimeo On demand sera présenté au public lors du festival SXSW Interactive + Film avec la projection de It’s Such a Beautiful Day, le dernier film de Don Hertzfeldt, nommé aux Oscars et pionner de l’auto-distribution. Le film est disponible en VOD sur Vimeo.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mars 2013 à 16h07 | Web 1,2,3
el

Pulse passe sous pavillon Linkedln

Selon le blog All Things Digital, LinkedIn serait tout proche de racheter Pulse....

Selon le blog All Things Digital, LinkedIn serait tout proche de racheter Pulse. Pulse est l'éditeur d’une application Android, iOS et Web qui agrège les flux RSS et les présente sous forme de une de journal. Ce service comparable à celui de Flipboard avait également éveillé l'intérêt de Yahoo! et Microsoft. All Things Digital évoque un prix de vente entre 50 et 100 millions de dollars. Fondé en 2010, Pulse compterait déjà 20 millions d’utilisateurs. La start-up assure en gagner 1 million de plus tous les mois. Pour soutenir sa croissance, elle a d'ailleurs procédé à une levée de fonds de 10 millions de dollars. Le rachat par LinkedIn pourrait être officialisé dans la semaine.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mars 2013 à 14h30 | Web 1,2,3
11 mars 2013
el

OVH en Amérique : un billet à 140 millions d’euros

L'hébergeur français OVH a annoncé aujourd'hui une levée de fonds de 140 millions...

L'hébergeur français OVH a annoncé aujourd'hui une levée de fonds de 140 millions d'euros. Dans ce pool bancaire figurent 10 établissements, parmi lesquels BNP Paribas, Crédit Agricole et HSBC. L'opération a été conseillée par PMG Corporate Finance et Nabarro & Hinge. Cette somme doit permettre à l'hébergeur français de consolider sa position en Europe mais aussi de développer son activité au Canada et aux Etats-Unis. Le directeur financier d'OVh.com, Nicolas Boyer, déclare que ces fonds financeront "70% des investissements à venir en Europe et en Amérique du Nord, le reste étant autofinancé". Déjà présent au pays d'Oncle Sam, OVH projette notamment dans les 2 ans à venir l'installation de 3 de Data Centers, probablement en Oregon. Cet Etat à la fiscalité avantageuse accueille déjà les centres hébergeant les données de Facebook et d'Apple.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 mars 2013 à 17h34 | Web 1,2,3
5 mars 2013
el

UE vs Google : une taxe en préparation sur les données personnelles

Si tu ne viens pas à l'Europe, c'est l'Europe qui viendra à toi....

Si tu ne viens pas à l'Europe, c'est l'Europe qui viendra à toi. Google a choisi d'ignorer les mises en demeure de l'UE, mal lui en a pris. Les CNIL européennes se sont mises d'accord sur de nouvelles actions répressives à son égard. Après la Taxe Google sur la presse en ligne (d'un montant de 60 millions d'euros), une taxe Google sur la musique est en projet. Dans le collimateur de l'Europe, figure aussi la gestion par Google des données personnelles. C'est un marché juteux pour l'entreprise américaine : les données personnelles ont rapporté 315 milliards de dollars de revenus en 2011 et qu'elles devraient rapporter 1000 milliards d'ici 2020. Les CNIL européennes pointent la non-conformité des règles de confidentialité de Google avec la législation de l'UE. Attaqué de toutes parts, Google (qui paie très peu d'impôt en Europe) pourrait donc avoir à faire face à une troisième taxe en l'espace de quelques mois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mars 2013 à 18h07 | Web 1,2,3
el

Nick Leeder prend officiellement la tête de Google France

Le nouveau directeur de Google France est un francophone de 43 ans. Nick...

Le nouveau directeur de Google France est un francophone de 43 ans. Nick Leeder prendra la tête de Google France le 1er avril prochain. Diplômé de l'INSEAD (Institut européen d'administration des affaires) et de l’Université de Sydney (Licence en mathématiques), Nick Leeder a exercé des responsabilités au sein de Mc Kinsey, FairFax et News Limited avant d'occuper le poste de Directeur général de Google Australie et Nouvelle-Zélande. L'ancien Directeur général de Google France, Jean-Marc Tassetto, restera en poste jusqu’à la fin du mois de mars et assistera la transition au sein de l'entreprise américaine jusqu'en juin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mars 2013 à 16h21 | Web 1,2,3
4 mars 2013
el

Freissinier chez Arte France

Gilles Freissinier devient le nouveau Directeur du pôle web d’arte france. Il arrive...

Gilles Freissinier devient le nouveau Directeur du pôle web d’arte france. Il arrive en remplacement de David Carzon parti chez Télérama. Gilles Freissinier débarque de Canal Plus où il s'occupait des nouveaux contenus. Détail amusant comme souvent avec la chaîne franco-germanique, le communiqué précise que "Gilles freissinier est également titulaire d’une Maîtrise franco-allemande d’histoire contemporaine".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 mars 2013 à 13h19 | Web 1,2,3
1 mars 2013
el

SFR à liquider mais pas à vendre

En début de semaine, Vivendi annonçait un résultat en baisse, et notamment sur...

En début de semaine, Vivendi annonçait un résultat en baisse, et notamment sur division télécom, mais s'empressait de nier les rumeurs qui voulaient que SFr soit à vendre. Reste que la parte de vitesse de son opérateur devait bien se répercuter dans les faits, et on a appris jeudi soir par Les Echos que la direction optait pour la fermeture de 150 boutiques d'ici fin 2014. Autres pistes évoquées par les documents remis au CE en novembre dernier et que s’est procuré le quotidien économique : la «gestion tactique de l'enseigne The Phone House selon les opportunités», un «arrêt de Darty à terme» ainsi que de Telephone Store et Tel and Com, mais aussi un renforcement des ventes via Carrefour et Auchan pour les cartes prépayées ou un ralentissement du déploiement de ses "corners" à la FNAC. Autant de changements qui devraient, selon la direction, permettre d'atteindre, d'ici 2015, un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros, avec un excédent brut d'exploitation  de 2,8 milliards d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 mars 2013 à 10h36 | Web 1,2,3
28 février 2013
el

Deezer monte à l’assault du marché américain du streaming musical

Deezer aurait-il changé d'avis ? Depuis que son concurrent suédois Spotify s'était lancé...

Deezer aurait-il changé d'avis ? Depuis que son concurrent suédois Spotify s'était lancé aux Etats-Unis en juillet 2011, la plateforme française de streaming audio affirmait que ce marché n'était pas intéressant pour elle. Trop concurrentiel par rapport à d'autres territoires encore dépourvus d'offre musicale légale en ligne. Mais ça, c'était avant. Aujourd'hui présent dans 180 pays, Deezer n'est absent que des EU, de la Chine, du Japon et de l'Inde. Fort d'une levée de fonds record de 100 millions d'euros, réalisée en octobre 2012, Deezer revoit ses ambitions à la hausse. Son PDG Alex Dauchez a confirmé lors du Mobile World Congress de Barcelone qu'il était en discussion avec de potentiels partenaires américains. Selon Alex Dauchez, Deezer devrait également annoncer sous peu des accords avec des constructeurs automobiles. Un catalogue de musiques classiques sera bientôt proposé, avant que la plateforme n'aille chercher fortune en Amérique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 février 2013 à 17h36 | Web 1,2,3
27 février 2013
el

Free vs Orange : prix compétitifs contre absence de problème technique

Un observatoire 2012 des résiliations chez les opérateurs Internet fixe vient d'être publié...

Un observatoire 2012 des résiliations chez les opérateurs Internet fixe vient d'être publié sur le site Ariase. En se fondant sur les lettres de résiliation de box générées tout au long de l’année sur le site (soit plus de 41 000 lettres en 2012), Ariase a élaboré des statistiques. La concurrence d'offres fixe+mobile jugées plus avantageuses est à l'origine de 38,86% des résiliations. Free est l'opérateur le moins concerné (32,56% des résiliations). Orange au contraire essuie plus de la moitié de ses résiliations (51,28%) à cause de la concurrence. Par ailleurs, 13,8% des demandes de résiliations sont liées à un problème technique. Cette fois-ci, Free est l'opérateur le plus concerné par ce type de problème (19,98% des résiliations). Il est suivi par Bouygues (19,52%) puis SFR (14,59%), Alice (14,87%), Numericable (9,51%), Dartybox (8,61%). Orange reste le mieux placé dans ce domaine (seulement 5,29% de résiliations pur problème technique).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 février 2013 à 16h17 | Web 1,2,3
22 février 2013
el

L’UE permet de changer d’opérateur en 24 heures

Il aura fallu deux ans, le délai habituel pour la validation d'une directive...

Il aura fallu deux ans, le délai habituel pour la validation d'une directive européenne. La commissaire européenne à l'agenda numérique, Neelie Kroes, a indiqué hier sur son blog que les nouvelles règles relatives aux contrats téléphoniques au sein de l'Union européenne sont devenues effectives. Désormais, tous les consommateurs de l'UE peuvent changer d'opérateur fixe et mobile en seulement 24 heures, tout en conservant leur numéro. Les durées d'engagement minimales sont plus courtes et le client obtient le droit à l'information en cas de faille dans les données personnelles conservées par un opérateur. En France toutefois, ces nouvelles directives ne changeront pas grand-chose. L'hexagone a déjà pris les devants, en adoptant une législation encore plus favorable à la liberté du consommateur que celle de l'UE. Par exemple, la France limite l'engagement du client sous contrat à 12 mois, contre 24 avec la directive européenne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 février 2013 à 18h00 | Web 1,2,3
el

Bouygues écope de 5 millions, Free de 25 millions d’euros !

Bouygues et Free sont renvoyés dos-à-dos par la justice. Free va devoir indemniser...

Bouygues et Free sont renvoyés dos-à-dos par la justice. Free va devoir indemniser Bouygues à hauteur de 25 millions d'euros de dommages et intérêts pour "dénigrement et concurrence déloyale". Bouygues réclamait 99 millions... A l'origine de ce démêlé judiciaire, la diffusion d'un petit film parodique pendant la conférence de lancement de Free Mobile. Pour mettre en valeur ses tarifs défiant toute concurrence, Free se moquait des trois opérateurs concurrents, appelant leurs clients "pigeons" ou "vaches à lait". Le juge a également interdit à Free de qualifier les consommateurs de "pigeons", sous astreinte de 100 000 euros par infraction constatée. De son côté, Bouygues a aussi été condamné à verser 5 millions d'euros pour "dénigrement". Free va bien entendu comme c'est toujours le cas dans pareille affaire porter la décision devant une chambre d'appel.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 février 2013 à 17h51 | Web 1,2,3