el

Blackpills, l’application est disponible en France

L'application BlackPills est maintenant sur les stores en ligne de Google et d'Apple....

L'application BlackPills est maintenant sur les stores en ligne de Google et d'Apple. L'application propose un modèle freemium autour d'une offre de séries adaptées à la consommation sur les mobiles. Le service complet serait proposé à 1,99 euros par mois. L'application donne accès pour l'instant à une petite dizaine de séries composées de dix épisodes en moyenne. Comme pour Studio + du groupe Vivendi, les thèmes des séries tournent surtout autour du sexe, de la violence et de la vie des adolescents. Et comme pour Studio +, les limites du genre sont rapidement atteintes dès les premières minutes de ces séries. L'application BalckPills présente néanmoins une interface efficace, dynamique avec des videos se déroulant en arrière fond. BlackPills vise un public jeune qui est déjà très habitué à consommer de la vidéo sur son mobile via le portail Youtube, et donc gratuitement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 mai 2017 à 19h27 | Web 1,2,3
5 mai 2017
el

Telecom Italia et Vivendi, salué par la bourse

Vivendi a obtenu ce qu'il voulait au conseil d'administration de Télécom Italia. Le...

Vivendi a obtenu ce qu'il voulait au conseil d'administration de Télécom Italia. Le renouvellement ses quinze membres a été l'occasion pour le français, premier actionnaire privé, d'installer dix membres dont Arnaud de Puyfontaine, Hervé Philippe, Frédéric Crépin. Deux membres, Giuseppe Recchi et Flavio Cattaneo représentent le gouvernement italien. La bourse a salué la nouvelle, l'action du groupe français a gagné près de 2,4% sur la journée. Dans le même temps, Vivendi a apporté des compléments auprès de la commission européenne pour obtenir le feu vert pour le contrôle de l'opérateur transalpin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mai 2017 à 19h14 | Web 1,2,3
4 mai 2017
el

Google paie 306 millions au fisc italien

306 millions d'euros : c'est le montant que devra payer Google à l'Italie dans...

306 millions d'euros : c'est le montant que devra payer Google à l'Italie dans le cadre de son redressement fiscal ouvert en 2016. Les autorités italiennes et la société de Mountain View ont signé un accord concernant des impôts non payés par la société sur ses revenus entre 2009 et 2013, et prévoyant la mise en place du bon niveau de taxation pour les revenus de Google en Italie à l'avenir. Les revenus de Google Italie étaient jusqu'à présent pour l'essentiel déclarés au siège européen de la société en Irlande. Le taux de base de l'impôt sur les sociétés irlandais est de 12,5%, mais le taux véritablement appliqué par l'Irlande aux revenus de Google n'est pas connu, et il se pourrait que la société ait bénéficié d'un rescrit, comme Apple et d'autres sociétés internationales. Si la Commission européenne n'a pas cherché à sanctionner les arrangements fiscaux de l'Irlande avec d'autres sociétés qu'Apple jusqu'à présent, elle a néanmoins signalé en tout début de sa décision Apple d'aout 2016 que neuf autres sociétés étaient concernées par des rescrits fiscaux irlandais du même type que celui octroyé à Apple. Pour des raisons de confidentialité, la Commission européenne n'a cependant pas publié les noms de ces sociétés ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 mai 2017 à 19h04 | Web 1,2,3
3 mai 2017
el

Hulu lance son offre payante

Hulu lance son propre bouquet de chaines de télévisions. Ce service TV Live...

Hulu lance son propre bouquet de chaines de télévisions. Ce service TV Live est tarifé 40 dollars par mois. Un concurrent de plus pour les cablo-opérateurs américains, d'autant que Hulu a signé avec les grandes chaines nationales ABC, Fox, NBC, et CBS. D'autres chaines comme National Geographic ou E! ont également signé avec Hulu.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 mai 2017 à 18h47 | Web 1,2,3
el

Présidentielle : Legalstart lance une offre de redéploiement d’activité à l’étranger

Legalstart, plateforme française de création de documents juridiques pour les PME, profite du deuxième...

Legalstart, plateforme française de création de documents juridiques pour les PME, profite du deuxième tour de l'élection présidentielle pour lancer une "offre de redéploiement d'activité à l’étranger." A l'origine de cette idée, le constat que la plupart des entrepreneurs se sont - dans un sondage OpinionWay pour Legalstart - déclarés non favorables à la candidate du Front National, et en particulier  - pour 74% d'entre eux - à  sa volonté de quitter l'euro. En conséquence, nombre d'entre eux pourraient envisager de déplacer leur activité à l'étranger si Marine Le Pen était élue dimanche. "Cette offre combine le service de dissolution/clôture de l’entreprise proposé par Legalstart.fr et l’expertise de son réseau de partenaires européens et étrangers qui conseilleront les patrons. En fonction de la situation financière de la société, de la nature de ses actifs et de l’activité de l’entrepreneur, on peut envisager le transfert de l’activité, qui peut se révéler coûteux ou la dissolution et la radiation pure et simple", a expliqué Legalstart.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 mai 2017 à 16h26 | Web 1,2,3
28 avril 2017
el

Musical.y partenaire d’Apple Music

Apple Music fait son entrée dans Musical.ly selon le site Recode. Jusqu'à présent,...

Apple Music fait son entrée dans Musical.ly selon le site Recode. Jusqu'à présent, la discothèque proposée sur l'application est issu du service britannique 7Digital. Apple Music devrait proposer des exclusivités, mais aussi permettre à Musical.ly d'étendre son service à près de 120 pays en s'adossant aux licences Apple Music. De plus, les utilisateurs de Musical.ly se verront proposer de souscrire à Apple Music.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 avril 2017 à 18h04 | Web 1,2,3
26 avril 2017
el

Twitter veut accélérer sur la video

Facebook, Snapchat, et maintenant Twitter. Les géants des réseaux sociaux se lancent à...

Facebook, Snapchat, et maintenant Twitter. Les géants des réseaux sociaux se lancent à l'assaut de la télévision. Twitter se renforce sur ce secteur en annonçant, en parallèle de ses résultats trimestriels l'arrivée d'une offre de video en continu. C'est le directeur financier, Anthony Noto, qui a vendu la mèche. Selon lui, les gens viendront sur Twitter aussi pour regarder ces nouvelles vidéos, sans cependant dévoiler les contenus ou les futurs partenariats. La bataille fait déjà rage sur ce terrain. Twitter avait signé avec la NFL. Le réseau a également un partenariat avec la NBA. Les nouveautés devraient être présentées dans les prochaines semaines. A noter que, pour l'instant, il s'agit essentiellement de contenus destinés aux Etats-Unis.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 avril 2017 à 18h35 | Web 1,2,3
24 avril 2017
el

Free confirme, l’opérateur refuse de payer pour TF1

Bouygues Télécom n'en pense certainement pas moins, mais la filiale du groupe Bouygues...

Bouygues Télécom n'en pense certainement pas moins, mais la filiale du groupe Bouygues n'a pas la même liberté d'action... Free rejoint donc le concert des opérateurs qui refusent les conditions proposées par TF1 pour assurer la diffusion de la chaine. L'opérateur revient sur les conditions qui ont été faites à la chaine pour exploiter la fréquence TNT, soit la gratuité à condition que la chaine reste gratuite. Free, comme Orange quelques jours auparavant, ne se laisse pas impressionner par les menaces de TF1. En effet, les deux opérateurs prendraient le pari que TF1 bluffe en menaçant de retirer la licence de diffusion si l'offre est refusée. Une éventualité qui n'est pas prise au sérieux par les opérateurs, car la TNT n'est plus le mode de diffusion majoritaire pour les foyers français.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 avril 2017 à 16h40 | Web 1,2,3
21 avril 2017
el

L’OTT va dominer dans les 5 ans

Alors que Canal Plus signe avec la jeune pousse Streamroot pour accompagner le...

Alors que Canal Plus signe avec la jeune pousse Streamroot pour accompagner le déploiement de ses offres en OTT, Level 3 Communications annonce que dans 5 ans ce mode de diffusion aura supplanté la télévision classique. Dans son étude 2017 OTT Video, Level 3 a interrogé les professionnels du secteur pour comprendre les tendances de l'OTT. Et les résultats sont édifiants : "la distribution des services OTT va changer l'industrie", prévient Level 3, ajoutant que "l'étude montre combien les consommateurs veulent de la flexibilité pour consommer sur différents supports". Level 3 indique d'ailleurs que les besoins dépasseront rapidement ce que les CDN traditionnels peuvent absorber : la solution tient dans les réseaux à très haut débit spécifique pour cet usage. Avec en point de mire, 2020, qui verra alors le nombre de téléspectateurs en OTT dépasser celui des chaines traditionnelles. Une prévision qui enterre aussi, pour l'instant, la croissance du modèle publicitaire des chaines gratuites. Un glissement que TF1 et M6 veulent anticiper en exigeant d'être payés par les opérateurs de télécom, donc in fine par leurs clients.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 avril 2017 à 17h48 | Web 1,2,3
20 avril 2017
el

Orange : surtout garder le contact avec le client

Lors du lancement de l'iPhone, les analystes avaient sonné l'alerte. Les opérateurs de...

Lors du lancement de l'iPhone, les analystes avaient sonné l'alerte. Les opérateurs de télécommunication allaient être "uberisés", pour faire simple, bien que le terme n'existait pas encore. Les smartphones étaient pressentis par ces analystes pour devenir les futures plateformes de la télécommunication. Pour parachever l'intégration, Apple était soupçonné de vouloir lancer son propre FAI mobile. Cela ne s'est pas réalisé. Orange n'a pas perdu le fil avec le consommateur non plus, mais cela ne tient qu'à un biais du marché imposé par les opérateurs : la carte Sim. Le jour où cet artifice technique disparaitra, le smartphone sera en effet une plateforme d'uberisation des opérateurs de télécommunication. Ce jour n'est plus si éloigné, d'ailleurs. Orange doit donc trouver le moyen de garder le contact avec le client pour conserver une valeur forte sur le marché et éviter la scission opérationnelle : offres grand public vs opération réseau. Le lancement annoncé de Orange Bank, une offre bien ficelée qui empreinte à quelques jeunes pousses de la fintech comme N26, est un signe que l'opérateur est toujours sur la voie du rapprochement avec sa clientèle; idem, pour l'enceinte connectée couplée à un assistant vocal développé en collaboration Deutsche Telekom, utilisant les couches logicielles d'IBM (Watson).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 avril 2017 à 15h57 | Web 1,2,3
19 avril 2017
el

Internet : Le grand remplacement

Les chiffres de l'étude eStat Web de Médiamétrie pour le mois de mars...

Les chiffres de l'étude eStat Web de Médiamétrie pour le mois de mars confirme la prise de pouvoir des mobiles. La consommation du Web est ainsi majoritairement le fait d'internautes utilisant soit des smartphones (55,7%) soit des tablettes (12,2%). La PC est en passe d'être remplacé dans les moeurs numériques, il n'obtient que 32,1% (-1%). Apple avait largement communiqué depuis le lancement du dernier iPad Pro sur une stratégie de substitution pour le consommateur entre la tablette et l'ordinateur. Celle-ci est bien en train de se réaliser. La tablette représente en effet un tiers de la part de marché du PC et ne cesse d'augmenter. Les ventes de tablettes ne sont pourtant pas très dynamiques, mais l'utilisation de ce produit sur le Web reste élevée. A noter qu'en mars, sur l'échantillon de sites mesurés les plus grosses progressions sont : le site Ohmymag avec un gain de plus de 8,9 millions de visites en un mois, puis les sites Gentside et RTL.fr qui gagnent respectivement près de 4,8 millions et 3,2 millions par rapport au mois de février, selon Médiamétrie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 avril 2017 à 18h16 | Web 1,2,3
18 avril 2017
el

Free redressé

C'est la fin d'un épisode qui avait défrayé la chronique médiatique à partir...

C'est la fin d'un épisode qui avait défrayé la chronique médiatique à partir de 2008. Free fait l'objet d'un redressement fiscal de 3,53 millions d'euros sur ses offres triple play, annonce la Lettre de L'Expansion. L'opérateur a, selon les services fiscaux, artificiellement gonflé la part économique de la diffusion de la télévision dans son métier. Cette diffusion audiovisuelle bénéficie en effet d'un taux de TVA réduit. Free a perdu sur tapis vert après un premier jugement intervenu en 2014. Depuis 2011, Free s'est mis en conformité en séparant la tarification sur les services de télévision de son offre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 avril 2017 à 19h08 | Web 1,2,3
el

Vivendi tancé en Italie

Rien n'est facile pour Vivendi en Italie. Après la dispute engagée avec Mediaset,...

Rien n'est facile pour Vivendi en Italie. Après la dispute engagée avec Mediaset, le groupe français est maintenant dans le viseur de l'autorité de la concurrence des télécommunications italienne. L'Agcom enquête en effet sur une éventuelle position anti-concurrentielle du groupe présidé par Vincent Bolloré. Vivendi détient actuellement des parts à la fois dans Télécom Italia mais aussi dans Mediaset. Une position qui pose problème à l'Agcom selon des sources reprises par la presse. Selon celles-ci, L'Agcom pourrait octroyer un délai de 12 mois au groupe français pour revoir ses positions capitalistiques et se conformer au droit. Vivendi pourrait donc devoir relâcher la pression sur le groupe Mediaset.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 avril 2017 à 18h08 | Web 1,2,3
el

Horizon Durable, un pure player qui se frotte à la video 360

Lancé par Serge Faubert et Alexis Nekrassov, Horizon durable est un nouveau pure...

Lancé par Serge Faubert et Alexis Nekrassov, Horizon durable est un nouveau pure player d'information qui veut relever un double défi : s'imposer sur le credo de l'écologique "pratique", et apporter à l'information un nouveau mode de traitement, avec les vidéos 360°. Comme il se doit, pas de publicité, mais un abonnement fixé à 5 euros pour toucher le plus large public - le pure player vise les 10 000 abonnés ! Le premier mois est gratuit. Horizon durable entend aussi se développer sur l'événementiel. La video 360, couplée à une application pour une meilleure consommation sur mobile, est un territoire à explorer : "C'est une liberté nouvelle pour l’utilisateur : c’est lui qui choisit ce qu’il regarde à l’intérieur de la séquence qui lui est proposée. A chaque visionnage, l’expérience est différente ", souligne t-on chez Horizon durable. Côté ligne éditoriale, le site s'inscrit dans la perspective d'un "journalisme de solutions"; pas question d'appréhender la problématique "écologique" par la culpabilité :"Horizon durable s’adresse à tous ceux qui n’ont ni le temps, ni le désir de s’investir dans une action associative ou militante, mais restent attentifs à leur mode de vie et à leur consommation".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 avril 2017 à 17h07 | Web 1,2,3
28 mars 2017
el

Alexandre Malsch quitte Melty

Il y a 11 ans Melty était promis à un avenir radieux. Porté par...

Il y a 11 ans Melty était promis à un avenir radieux. Porté par un jeune entrepreneur au discours calibré, Alexandre Malsch, le site se posait en successeur de la presse et des médias pour les "jeunes". L'après NRJ de l'ère Facebook, YouTube, si l'on peut dire. La start-up n'a pas manqué d'argent, avec un total de 15,6 millions de dollars selon Crunchbase, et un dernier round en novembre 2015 pour près de 10 millions d'euros. La société n'a jamais communiqué sur son chiffre d'affaires mais les audiences de ses sites avoisineraient les 6 millions de visiteurs uniques, indique le groupe. Par un message sur Twitter puis sur Facebook, Alexandre Malsch a annoncé son départ, sans qu'on en sache plus sur les causes. Comme c'est d'usage dans pareil cas, Alexandre Malsch, qui reste actionnaire du groupe, souligne qu'il passe le relais à son directeur, Jérémie Clévy, pour aller vers "de nouveaux défis".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 mars 2017 à 17h25 | Web 1,2,3
27 mars 2017
el

Spotify fait une acquisition décisive

Spotify vient de mettre la main sur MightyTV. L'application se présente comme un...

Spotify vient de mettre la main sur MightyTV. L'application se présente comme un "Tinder" pour les programmes télé, que l'on glisse d'un côté ou de l'autre selon ses goûts. L'application a été rachetée par Spotify, et le service est maintenant désactivé. Le patron de l'application, Brian Adams entre aussi au board de Spotify et va participer à la stratégie marketing du numéro un du streaming musical. MightyTV n'a pas eu le temps de grandir. La start-up a été lancée il y a moins d'un an avec 4 millions de dollars. MightyTV s'est fait connaitre par la spécificité de ses algorithmes de recommandation. Spotify renforce ainsi ses outils pour nourrir les playlists, mais aussi bientôt proposer aussi des contenus video.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 mars 2017 à 19h45 | Web 1,2,3
el

Le Figaro développe son offre video

Le Figaro lance une nouvelle formule de son offre d'information en video. Figaro...

Le Figaro lance une nouvelle formule de son offre d'information en video. Figaro Live, n'en déplaise aux puristes de la langue de Molière, se présente comme une véritable chaine d'information avec des rendez-vous à heure fixe, comme un "brief" en matinée, pour les internautes. Le groupe promet d'investir pour atteindre une audience consistante propre à attirer les annonceurs. Figaro Live sera donc gratuit pour les internautes, avec un objectif de 2 millions d'euros de recettes pour 2018, soit le seuil pour l'équilibre financier. Un embryon de chaine d'information qui pourra ensuite se décliner sur d'autres supports. Les équipes du Figaro travaille d'ailleurs sur leur propre "player". Plus besoin de quémander une fréquence sur la TNT, l'avenir de la télévision est au streaming.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 mars 2017 à 18h57 | Web 1,2,3
23 mars 2017
el

Medium s’essaie à l’abonnement

Le soufflé est retombé. Medium n'est plus l'enfant prodige des réseaux sociaux et...

Le soufflé est retombé. Medium n'est plus l'enfant prodige des réseaux sociaux et du journalisme citoyen - si tant est que cette notion est un jour existé. La start-up cherche un modèle économique. Medium a levé plus de 130 millions de dollars en trois levées depuis sa création. Dernièrement, une partie des salariés a été remerciée... Medium a toujours refusé de mettre de la publicité sur ses pages. La plateforme va donc tester l'abonnement avec une offre à 5 dollars par mois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 mars 2017 à 16h36 | Web 1,2,3
21 mars 2017
el

OCS, c’est HBO Now en France

OCS a signé un renouvellement de son contrat avec HBO, qui arrive à...

OCS a signé un renouvellement de son contrat avec HBO, qui arrive à échéance en 2018, qui lui donne l'exclusivité sur la diffusion des séries du studio américain. Canal Plus perd donc à la fin de son propre contrat, l'exploitation en seconde fenêtre des séries à venir de HBO. OCS revendique 2,6 millions d'abonnés en France. "OCS devient le seul service de TV et de SVOD à diffuser les prochaines séries d’HBO : Big Little Lies, The Deuce... la saison finale de Girls, les deux dernières saisons de Game of Thrones et les prochaines saisons de Westworld...", souligne Orange. HBO est en concurrence avec Netflix sur le marché de la Svod. Le studio est déjà présent avec son propre service en Scandinavie, et également en Espagne. En France, HBO peut compter sur OCS pour réussir son implantation et profiter du portefeuille d'abonnés. Pour la petite histoire, Hervé Payan, l'un des créateurs d'OCS est actuellement le patron de HBO en Europe. Enfin, Stéphane Richard, le Pdg d'Orange, tient sa promesse avec cet accord avec HBO en sécurisant "les meilleurs contenus" pour ses clients.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 mars 2017 à 19h54 | Web 1,2,3
17 mars 2017
el

Le gouvernement britannique convoque Google

La question de la responsabilité des plateformes est décidément à l'ordre du jour...

La question de la responsabilité des plateformes est décidément à l'ordre du jour partout dans le monde. Pas plus tard qu'hier, le bureau du Premier Minsitre britannique a convoqué officiellement Google suite à un placement publicitaire qui fait scandale au Royaume-Uni. Et pour cause, certaines publicités pour des campagnes de don de sang et de recrutement pour l'armée britannique seraient notamment apparues sur le site de YouTube à côté de prêches d'un imam prônant le djihad, par ailleurs interdit de séjour en Angleterre, et de vidéos de suprémacistes blancs américains. Cela ne convient pas au Gouvernement britannique, qui attend des engagements de la part Google avant de placer à nouveau des publicités sur leurs sites : "Google a été convoqué pour discuter avec le Bureau du cabinet gouvernement pour expliquer de quelle manière ils seront en mesure de livrer la haute qualité de service requise par le gouvernement au nom des contribuables”, a déclaré le porte parole du gouvernement. Avant la convocation, le gouvernement a immédiatement retiré toute publicité de Google et YouTube. Le Guardian en a fait de même, après avoir constaté qu'une de ses campagnes passait à côté de contenu "extrémiste". David Pimsel, à la tête du Guardian, a écrit à Google, affirmant que le journal n'achèterait plus de publicité via leur ad exchange et attendrait pour ce faire que l'entreprise "fournisse des garanties que ce genre de mauvais placement publicitaire via Google ou YouTube n'arriverait plus à l'avenir".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2017 à 11h56 | Web 1,2,3
16 mars 2017
el

Netflix pense à des formats pour le mobile

Netflix pense à proposer des formats adaptés aux mobiles pour ses séries. Un montage...

Netflix pense à proposer des formats adaptés aux mobiles pour ses séries. Un montage spécifique qui ne serait destiné qu'aux blockbusters. Neil Hunt, qui supervise les contenus chez Netflix, a évoqué cette possibilité, précisant qu'il s'agirait pour Netflix de faire des expérimentation dans les prochaines années. Plusieurs projets ont été lancés ces derniers mois avec comme point commun de proposer des contenus spécifiques pour le portable : Studio+, ou Blackpills. Pour l'instant, il s'agit essentiellement de ballon d'essai. Rien ne dit en effet que la consommation sur les mobiles doit être forcément dans un format spécifique et adapté. En revanche, la petite taille de l'écran sur un smartphone oblige à faire des choix esthétiques qui pourraient être mieux pris en compte par Netflix à l'avenir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 mars 2017 à 15h34 | Web 1,2,3
15 mars 2017
el

Orange et HBO, une affaire qui roule

Orange a fait la renommée de son service OCS en proposant les meilleures...

Orange a fait la renommée de son service OCS en proposant les meilleures séries du studio HBO. Game of Thrones est en premier diffusion en France sur les chaines de l'opérateur de télécommunication historique. Cet accord avait été initié avec la maison mère Warner, il y a maintenant de nombreuses années, à l'issu d'un rocambolesque épisode entre les deux protagonistes et le groupe Canal Plus qui en possédait à l'époque les droits de diffusion. Les droits du studio ont semble t-il était prolongé avec Orange, et d'ailleurs, l'opérateur l'annoncera ce 21 mars. Pour l'occasion, le patron de HBO, Richard Plepler sera présent en France.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 mars 2017 à 13h17 | Web 1,2,3
14 mars 2017
el

Snapchat plus lucratif pour les éditeurs

eMarketer affirme que les revenus publicitaires de Snapchat seront inférieurs de 30 millions...

eMarketer affirme que les revenus publicitaires de Snapchat seront inférieurs de 30 millions de dollars en 2017 que prévu. Le cabinet élague ses prévisions à cause d'une part plus importante des revenus pour les éditeurs partenaires du réseau. Snapchat devrait enregistrer une croissance de de 157% en un an de ses revenus publicitaires, mais rester en deçà des 800 millions de dollars (770 millions de dollars selon eMarketer). Le marché américain de la publicité en ligne doit atteindre 83 milliards de dollars en 2017.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 mars 2017 à 19h27 | Web 1,2,3
13 mars 2017
el

Eutelsat avance sur l’Internet

Béatrice Beau est nommé à la direction de la "Business Line Internet" du groupe...

Béatrice Beau est nommé à la direction de la "Business Line Internet" du groupe Eutelsat. Béatrice Beau rejoint donc l'entreprise présidée par Rodolphe Belmer, l'ancien patron de Canal Plus. Béatrice Beau a d'ailleurs travaillé chez Canal Plus ainsi que chez Bouygues Telecom.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2017 à 19h40 | Web 1,2,3
el

Orange voudrait bien, mais Bouygues dit non

Orange et Bouygues Télécom ne discutent pas d'un éventuel rapprochement. C'est le message...

Orange et Bouygues Télécom ne discutent pas d'un éventuel rapprochement. C'est le message officiel des deux protagonistes. D'un côté de Bouygues Télécom affirme "démentir catégoriquement l'existence de discussions avec d'autres opérateurs en vue d'une consolidation du marché français des télécoms", de l'autre, chez Orange on confesse aussi ne pas avoir de telles discussions. Cependant, l'opérateur historique ajoute que la consolidation du secteur "serait une bonne chose", comme l'a répété dernièrement son Pdg, Stéphane Richard.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2017 à 19h07 | Web 1,2,3
el

Pandora aussi passe au « Premium »

Le modèle du service de musique à 9,99 dollars est en passe de...

Le modèle du service de musique à 9,99 dollars est en passe de gagner la partie. Pandora vient d'annoncer un service "premium" à l'instar de ce que propose Apple ou Spotify. Le service de radio en ligne franchit donc le Rubicon pour se mesurer à ses deux rivaux. Pandora avait déjà lancé une offre à 4,99 dollars qui permettait de "skiper" les morceaux diffusés dans une playlist. Le succès n'a pas été au rendez-vous, et Pandora saute donc le pas avec un vrai service de musique à la demande en streaming. Pandora revendique 81 millions d'utilisateurs actifs, mais le service n'est pas au mieux de sa forme. Il a récemment réduit la taille de ses effectifs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2017 à 18h43 | Web 1,2,3
el

SoundCloud à l’encan

SoundCloud n'a plus de repreneur. Spotify n'en veut plus, et le site de...

SoundCloud n'a plus de repreneur. Spotify n'en veut plus, et le site de streaming n'a plus de solution à court terme. Selon Recode, toutes les solutions sont les bienvenues et le besoin d'argent frais se fait de plus en plus urgent. La dernière valorisation était de 750 millions de dollars et le site serait prêt à accepter un rachat pour 250 millions de dollars, histoire de rembourser les investisseurs. Toujours selon Recode, SoundCloud a échoué dans sa recherche de fonds. Le site avait pourtant mis la barre plutôt bas en voulant lever 100 millions de dollars supplémentaires. SoundCloud ne bénéficie donc pas du renouveau du marché de la musique, malgré ses 175 millions d'utilisateurs et le lancement récemment d'une offre payante. En l'absence de repreneur le site pourrait donc mettre la clef sous la porte.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2017 à 18h06 | Web 1,2,3
9 mars 2017
el

Mediapart confirme son succès en 2016

Mediapart est un succès depuis son lancement et 2016 vient confirmer la progression...

Mediapart est un succès depuis son lancement et 2016 vient confirmer la progression du magazine en ligne. Lancé en 2008, le pure-player a choisi une modèle économique par abonnement qui lui permet aujourd'hui de se passer d'aides à la presse et d'embaucher des journalistes. Et pourtant, les sceptiques ne manquaient pas à sa naissance. Depuis, le modèle par abonnement a été adopté par d'autres titres de la presse, avec plus ou moins de succès. Le journal créé par François Bonnet, Gérard Desportes, Laurent Mauduit et Edwy Plenel présentait ce matin ses résultats de l'année écoulée. La croissance ne se dément pas donc, avec un chiffre d'affaires de 11,36 millions d'euros pour un résultat de près de 1,89 million d'euros. Le site revendique 130 920 abonnés dont 126 635 individuels. Mediapart emploie désormais 79 salariés dont 45 journalistes. A noter également, que comme il avait été annoncé, Mediapart a racheté une partie de son propre capital, celle détenue par Ecofinance. "Le pôle d’indépendance (fondateurs, salariés, société des amis et amis individuels) atteint 62 % du capital" indique le site.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 mars 2017 à 17h17 | Web 1,2,3
8 mars 2017
el

Spotify acquiert un Shazam-like

Spotify qui était en discussion pour le rachat de SoundCloud a finalement préféré...

Spotify qui était en discussion pour le rachat de SoundCloud a finalement préféré racheter Sonalytic. Une start-up anglaise qui a développé des outils pour la reconnaissance vocale ou musicale. Une sorte de Shazam donc qui viendra certainement enrichir l'application et le service Spotify sur les smartphones. Sonalytic promet des performances supérieures à celles proposées par Shazam dans le domaine de la reconnaissance de musiques. Spotify pourrait aussi utiliser les fonctions développées par Sonalytic pour lancer une plateforme pour les artistes indépendants, à la manière de SoundCloud.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 mars 2017 à 19h54 | Web 1,2,3
el

Warner poursuit sa stratégie OTT avec Boomerang

Après HBO Go, puis dernièrement Filmstruck, c'est au tour d'une autre filiale du...

Après HBO Go, puis dernièrement Filmstruck, c'est au tour d'une autre filiale du géant américain de lancer un service de Svod en mode OTT. La chaine destinée aux programmes pour les enfants, Boomerang aura bientôt son service de video par abonnement aussi. Le service ne sera accessible, pour l'instant, qu'aux Etats-Unis. Boomerang sera commercialisé 4,99 dollars par mois, avec un catalogue de programmes enrichis des autres filiales de Warner. Cette nouvelle plateforme illustre une fois de plus le virage brutal du marché américain qui s'écarte rapidement de l'ancien modèle de distribution basé sur les offres des cablo-opératurs. La prime revient maintenant à l'auto-distribution des producteurs de contenus, à l'instar de ce que propose en France, Orange avec OCS, SFR avec ses applications sports et cinéma, et surtout Canal Plus avec sa stratégie MyCanal.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 mars 2017 à 12h31 | Web 1,2,3