el

Vitis, un nouveau FAI « Fibre »

Netgem, la Caisse des Dépôts et Océinde viennent d'annoncer le lancement d'un nouveau...

Netgem, la Caisse des Dépôts et Océinde viennent d'annoncer le lancement d'un nouveau fournisseur d'accès à Internet. Vitis opérera sur les RIP Fibre (Réseaux d’Initiative Publique), ce qui fait de ce FAI un opérateur 100% Fibre. Le tarif est fixé à un prix unique de 39,90 euros par mois, avec une offre de lancement proposant 3 mois gratuits. Vitis est lancé via une mise de fonds qui valorise la société à 21 millions d'euros. Netgem reste majoritaire avec 55% du capital de Vitis, la Caisse des Dépôts 33% et Océinde 12% . Le fabricant de boitier multimédia apporte en effet l'activité principale avec l'ancien La Box, et le portail VideoFutur (150 000 abonnés en Europe, selon Vitis). L'offre est comparable, depuis que La Box proposait aussi un accès à la fibre dans son offre : plus un accès illimité à un catalogue de films (1000 avec des mises à jour régulière). Mathias Hautefort préside le nouvel ensemble.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 novembre 2016 à 17h07 | Web 1,2,3
7 novembre 2016
el

Orange ouvre une nouvelle boutique

Orange n'est jamais avare lorsqu'il s'agit de montrer combien l'opérateur veut être en...

Orange n'est jamais avare lorsqu'il s'agit de montrer combien l'opérateur veut être en phase avec sa clientèle. L'opérateur ouvre donc régulièrement des espaces de vente qui se veulent la vitrine de la marque. SFR avait aussi ouvert un espace vers Madeleine, mais l'expérience n'avait pas duré. Orange montre une fois de plus sa bonne volonté en ouvrant une nouvelle boutique dans le quartier de l'Opéra à Paris. L'opérateur sera plus près ainsi d'Apple qui a ouvert dans ce quartier aussi un Apple Store ou encore de Samsung qui emménage aussi dans le quartier. Orange résume ainsi son nouveau concept store: "les visiteurs peuvent non seulement manipuler les produits, mais aussi réellement vivre de nouvelles expériences. Le visiteur y découvre une approche sensorielle et intuitive de la technologie pour se l’approprier. Ateliers, expositions, événements et artistes s’y succèdent pour en faire un lieu toujours animé". Rappelons que le réseau de boutiques Orange est l'un des actifs majeurs du succès de l'opérateur dans la France entière.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 novembre 2016 à 18h26 | Web 1,2,3
el

Allemagne : poursuites contre Mark Zuckerberg pour incitation à la haine raciale

La justice allemande vient d'accepter d'ouvrir une enquête suite à une plainte déposée...

La justice allemande vient d'accepter d'ouvrir une enquête suite à une plainte déposée contre Mark Zuckerberg et neuf autres dirigeants de Facebook pour incitation à la haine raciale. La base de la plainte est qu'en ne coopérant pas suffisamment pour retirer les commentaires racistes de son réseau social, le patron de Facebook inciterait à la haine, et violerait ainsi la loi allemande. La suite qui sera donnée à cette enquête n'est évidemment pas encore connue, mais il s'agit déjà d'une percée pour l'avocat à l'origine de la plainte, puisqu'une plainte précédente qu'il avait déposée il y a quelques mois avait été refusée par le parquet, qui l'avait refermée sans enquête. Facebook assure quant à lui faire tout son possible - tout en respectant la liberté d'expression - pour lutter contre les commentaires racistes. Ce cas allemand s'ajoute à la plainte déposée en Californie par le père d'une des victimes du Bataclan contre Google, Facebook et Twitter qu'il estime responsables d'avoir aidé l'Etat Islamique à perpétrer les attentats de Paris. Son argument principal est le fait que si les plateformes tirent des revenus publicitaires de contenus illégaux car piratés, racistes ou violents, il est normal qu'elles en répondent juridiquement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 novembre 2016 à 12h19 | Web 1,2,3
4 novembre 2016
el

Netflix entre aussi dans les Box

Netflix fait du tort au marché des opérateurs de télévision américains. Le satellite...

Netflix fait du tort au marché des opérateurs de télévision américains. Le satellite et le câble ont bien des difficultés à rester compétitif sur ce marché avec des prix bien plus élevé que Netflix. Netflix va bientôt ajouter à une nouvelle corde à son arc en proposant une version de son service sur les Box des opérateurs du câble aux Etats-Unis. Dans un premier temps, c'est avec Comcast que Netflix a signé un accord pour développer son service sur la Box X1 de l'opérateur. Celui-ci doit devrait être donc actif pour la semaine prochaine. Une vraie avancée pour Netflix qui devrait accélérer son développement aux Etats-Unis avec ce type d'initiative. Lors de son dernier trimestre, Netflix a enregistré une hausse de 3,2 millions d'abonnés à l'international pour seulement 370 000 sur son marché natal.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 novembre 2016 à 16h06 | Web 1,2,3
3 novembre 2016
el

Viacom rachète un opérateur argentin

Viacom a ouvert des négocations pour l'acquisition de l'opérateur de télécommunication argentin Telefe. Le groupe...

Viacom a ouvert des négocations pour l'acquisition de l'opérateur de télécommunication argentin Telefe. Le groupe pourrait mettre 385 millions de dollars pour conclure la vente. Selon Bloomberg qui a révélé l'affaire, l'opération pourrait être officialisée dans la semaine. Toujours en marche vers une fusion avec CBS, sous l'impulsion de leur actionnaire commun Sumner Redstone, Viacom s'oriente donc aussi vers une stratégie de convergence entre les opérateur de télécommunication et les sociétés de contenu. Une stratégie qui permettrait tout d'abord de faire les yeux doux aux marchés et en second de faire barrage à l'avancer des GAFA, si l'on en croit ses promoteurs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 novembre 2016 à 18h27 | Web 1,2,3
el

SFR abandonne la marque Zive

Zive n'a pas joué son rôle. La marque est abandonnée par SFR qui...

Zive n'a pas joué son rôle. La marque est abandonnée par SFR qui intègre le service de VOD par abonnement sous l'appellation SFR Play. Zive compte un million d'utilisateurs abonnés, selon l'opérateur. Le service de SVOD est proposé à 9,99 euros par mois, ou bien il est intégré dans les offres SFR sous la forme d'un bundle. Zive avait était lancé en grande pompe par SFR, mais l'opérateur a depuis revu ses plans stratégiques, préférant une intégration totale et une synergie entre les contenus et les tuyaux. Rappelons que SFR est aussi en discussion avec les représentants de la création. Michel Combes, le patron de SFR s'est d'ailleurs montré ouvert à des accords avec le cinéma lors des Rencontres cinématographiques de Dijon.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 novembre 2016 à 12h13 | Web 1,2,3
27 octobre 2016
el

Vessel racheté, Vine fermé

Deux services, deux destins. Alors que Verizon annonce le rachat de Vessel, Twitter confirme...

Deux services, deux destins. Alors que Verizon annonce le rachat de Vessel, Twitter confirme la suppression de 350 postes et la fermeture de Vine. Vessel est un service par abonnement, qui va être absorbé par l'opérateur américain est fermé dès le mois prochain. Verizon conservera une partie des salariés, et a annoncé vouloir s'appuyer sur les technologies développée par Vessel. De son côté, Twitter en finit avec l'aventure Vine, ce service lancé pour les utilisateurs de son réseau qui souhaitaient partager des courtes vidéos de quelques secondes. Twitter a depuis lancé Periscope, dont l'usage semble plus convaincant pour les adeptes du réseau social.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 octobre 2016 à 19h00 | Web 1,2,3
el

MyCanal s’ouvre aux abonnés Free

L'offre MyCanal (bouquet de chaines accessibles en mode OTT via l'application) est maintenant...

L'offre MyCanal (bouquet de chaines accessibles en mode OTT via l'application) est maintenant disponible pour les abonnés Free. Pour en profiter, les abonnés doivent avoir consentis à l'offre "TV by CANAL Panorama" sur la Freebox Revolution - pour un total de 39,90 euros par mois, l'abonné à accès aux chaines de le TNT plus des thématiques comme Syfy ou encore MCM, Nickelodeon, Disney, Canal J, Infosports +, OLTV, OMTV, ou encore Série Club. La nouveauté principale réside dans le fait qu'il suffit d'utiliser ses identifiant Free pour débloquer l'application MyCanal sur smartphone, tablette, etc.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 octobre 2016 à 16h50 | Web 1,2,3
26 octobre 2016
el

Flottement chez Spotify concernant l’offre de videos

La rumeur est partie d'un site suédois, selon lequel Spotify avait abandonné sa...

La rumeur est partie d'un site suédois, selon lequel Spotify avait abandonné sa plateforme video. Celle-ci avait été lancée il y a pile un an, avec à la clef des annonces sur des partenariats avec des producteurs comme la chaine Vice ou encore ESPN. Depuis, l'audience des vidéos sur Spotify n'a absolument pas décollé, et pour BreakIt, c'était le signe d'un abandon de cette stratégie. Pas du tout a rétorqué Spotify qui explique vouloir toujours investir dans la video, mais avec des idées nouvelles pour créer de l'audience. La société suédoise ferait en effet un pas de côté en revoyant ses partenaires, et surtout avec la ferme intention de créer ses propres contenus - une politique "maison" qui réussit déjà à Netflix. Cependant, Spotify va surtout devoir passer un obstacle important pour réussir : l'immense majorité de ses clients ne sait tout simplement pas que Spotify propose aussi des vidéos.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 octobre 2016 à 16h31 | Web 1,2,3
21 octobre 2016
el

Les géants du Net veulent imposer le fair use en Europe

Le fair use dans les accords internationaux USA/Europe à venir ? Les lobbies...

Le fair use dans les accords internationaux USA/Europe à venir ? Les lobbies de l'internet, en particulier américains, rêvent d'exporter en Europe la doctrine du "fair use" - dont l'application pose pourtant déjà d'énormes difficultés dans leur pays d'origine. Il s'agit d'un principe selon lequel n'importe qui a le droit d'utiliser - même commercialement - des extraits d'oeuvres dans une quantité "juste". Même le Copyright Office américain estime que "la différence entre Fair Use et violation du droit d'auteur n'est pas claire et n'est pas facilement définissable". Pourtant les géants du web réfléchissent à des solutions pour que cette notion - peu claire mais à leur bénéfice - arrive dans l'ordre juridique européen. Ainsi un article publié dans Disruptive Competition - site internet du très puissant lobby washingtonien CCIA - vient de proposer d'intégrer ce principe dans les accords internationaux signés entre l'Europe et les États-Unis. On pense notamment au TAFTA, en discussion en ce moment. Or ce serait toucher à l'exception culturelle si chère à la France, qui permet de faire de la culture une exception dans les traités internationaux. La ministre de la Culture Audrey Azoulay a d'ailleurs récemment estimé que "l'acte II de l'exception culturelle doit être européen"... Cela permettrait de contrer, notamment, ce genre d'initiative concernant le fair use.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 octobre 2016 à 17h20 | Web 1,2,3
20 octobre 2016
el

Effet de AirBnB sur les prix de location : le torchon brûle

Décidément les temps sont durs pour AirBnB, qui est soupçonné par les pouvoirs...

Décidément les temps sont durs pour AirBnB, qui est soupçonné par les pouvoirs publics américains d'augmenter les prix des locations et peut-être des ventes dans les villes à forte densité de population. En début de semaine, la sénatrice américaine Elizabeth Warren a annoncé qu'elle voulait que le gouvernement monitore précisément l'effet de la société sur les prix des biens immobiliers, afin de déterminer si l'adoption d'une législation est nécessaire. Il y a quelques semaines, AirBnB luttait contre la loi san franciscaine l'obligeant à placer sur son site uniquement des propriétés ayant un numéro d'enregistrement officiel. Et maintenant, ce sont les résultats d'une étude faite par "inside AirbnB" à Londres qui sont publiés par la presse américaine, et semblent démontrer non seulement l'augmentation de l'effet "bulle" de AirBnB sur les prix à Londres, mais aussi le fait que 41% des près de 43000 propriétés londoniennes qui seraient sur AirBnB seraient louées commercialement. Et pas par des propriétaires qui n'occupent pas leur propriété pendant quelques jours et souhaitent arrondir leurs fins de mois, donc.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 octobre 2016 à 18h13 | Web 1,2,3
19 octobre 2016
el

Le streaming est encore trop cher

Le streaming est en constante progression mais les prix sont malgré cela trop...

Le streaming est en constante progression mais les prix sont malgré cela trop élevés estiment les consommateurs britanniques. Selon une étude, 10% de la population anglaise et abonné à un de ces services, et payent seulement 7,07 livres par mois. En comparaison, c'est 27% des anglais qui ont un souscrit un abonnement à un service de video en streaming. La croissance du streaming de musique pourrait être relancer par des tarifs adaptés ou des fonctionnalités innovantes estiment l'étude qui a sondé 2100 adultes.  La problématique du prix dans le streaming de musique n'est pas nouvelle. La FNAC, Amazon dernièrement proposent des offres en dessous des 10 euros par mois réglementaires. Le premier portail de streaming est d'ailleurs gratuit, il s'agit de YouTube. Un appétit des internautes qui s'explique aussi en partie par le piratage des flux, comme l'a montré l'IFPI, preuve que le téléchargement est aussi toujours en vogue.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2016 à 17h39 | Web 1,2,3
18 octobre 2016
el

Slate s’essaie au payant

Slate France lance une version payante. Nommée Slate +, cette offre va permettre...

Slate France lance une version payante. Nommée Slate +, cette offre va permettre au pure player lancé par Jean-Marie Colombani, Alain Minc, Johan Hufnagel (actuellement à la tête de la rédaction de Libération et qui a cédé ses parts dans Slate) et Eric Leser, de consolider ses revenus. Slate était jusque là rémunéré par les publicité affichées sur ses pages web. Slate+ va proposer à ses abonnés "un outil de veille personnalisé de l'actualité, plus de liens avec la rédaction, des dossiers éditoriaux pointus et approfondis et plus de découvertes, avec des invitations régulières à des événements culturels". Une offre découverte est prévue pendant 50 jours, à l'issu de cette période, "l'abonnement à Slate+ sera de 50 € par an ou de 5 € par mois". A noter, que selon BFM Business, Benjamin de Rothschild est monté à 46,2% du capital en juin dernier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2016 à 18h58 | Web 1,2,3
14 octobre 2016
el

Canal lance le site Jack

Qui est Jack ? Canal vient de lancer le site de ce nouveau...

Qui est Jack ? Canal vient de lancer le site de ce nouveau concept qui accompagne des émissions comme Clique TV. Jack sera lancé officiellement mercredi prochain, indique t-on chez Canal. La culture Pop, des articles, des artistes, des playlists avec Spotify comme partenaire, et une chaine dédiée sur Dailymotion... Mais, au fait, qui est Jack ? Voici comment il se présente "Jack veut te donner envie de lire, voir et partager des contenus originaux sur la musique d’aujourd’hui. Et parfois d’hier aussi. En étant au plus proche des artistes. En abordant le fond avec fun. Et réciproquement."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 octobre 2016 à 18h01 | Web 1,2,3
13 octobre 2016
el

Machinima intéresse Warner Bros

Selon The Information, le géant Warner Bros serait en discussion pour le rachat...

Selon The Information, le géant Warner Bros serait en discussion pour le rachat du groupement de chaines YouTube Machinima. Warner devrait payer le réseau 100 millions de dollars, environ. Machinima devrait générer 75 millions de dollars de revenus cette année. Machinima s'est spécialisé dans les vidéos de jeu video, un domaine très à la mode ces derniers temps.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 octobre 2016 à 17h17 | Web 1,2,3
10 octobre 2016
el

Studio +, les infos chiffrées divulguées la semaine prochaine

Studio + est le bébé de Dominique Delport. Le directeur général d'Havas Media...

Studio + est le bébé de Dominique Delport. Le directeur général d'Havas Media Group qui s'est rapproché de Vivendi à l'occasion de la prise de pouvoir de Vincent Bolloré - il a été nommé à la tête de Vivendi Content en remplacement de Rodolphe Belmer -, a mis en place toute une stratégie visant à l'émergence de ces nouveaux formats adaptés au mobile. Les équipes de Watchever ont réalisé l'application. Studio + va donc être lancé en partenariat avec Telefonica en Amérique du Sud (Brésil, avant une extension à d'autres pays). Qui dit contenus "premium" dit forcément payant... Mais pour alléger la facture, Studio + sera en partie financé par l'opérateur de télécommunication partenaire. C'est Telefonica qui s'y colle. Tout d'abord parce que l'opérateur aux près de 300 millions d'abonnés a conservé une relation privilégié avec Vivendi depuis la vente de GVT, et ensuite car le groupe français est actionnaire. Les conditions tarifaires seront dévoilées en début de semaine prochaine. A priori, Studio + ne sera pas très cher, avec un tarif adapté au mobile et au Brésil - WatchMusic est proposé à 12 Reals, par exemple.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 octobre 2016 à 15h29 | Web 1,2,3
el

Martin Rogard rebondit

L'ex directeur général de Dailymotion expatrié aux Etats-Unis prend la direction d'une start-up...

L'ex directeur général de Dailymotion expatrié aux Etats-Unis prend la direction d'une start-up à la frontière entre le jeu video et la télévision : WeAreTV. La société est déjà présente à Tel Aviv, Paris et à Londres. Elle se présente comme une application (iOS et Android) "compagnon" de la télévision qui permet d'interagir en direct avec les téléspectateurs. Le challenge est important. La socialisation de la télévision n'a pas été souvent couronnée de succès. Et si, par exemple, certaines émissions continuent d'afficher les hashtag pour Twitter, cette pratique n'a pas permis au réseau social d'engranger plus d'argent. We Are TV prend le parti d'être l'application "jeu" de la télévision. Un retour à la source pour Martin Rogard qui avait débuté sa carrière dans le jeu video.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 octobre 2016 à 15h06 | Web 1,2,3
7 octobre 2016
el

Netflix aux portes de la Chine

Reed Hastings ne cache par son pessimisme. Le patron de Netflix ne pense...

Reed Hastings ne cache par son pessimisme. Le patron de Netflix ne pense pas que le service ouvrira de si tôt en Chine. "l'horizon est bouchée", a insinué le patron de Netflix, indiquant que les choses ne s'annonçait pas évidentes pour le leader de la SVOD en Chine, là où d'autres grands groupes comme Disney ont fini par percer. Reed Hastings ne se montre pas optimiste, face aux réticences du régime chinois qui a l'habitude de faire tourner les géants américains en bourrique - on se rappelle les déboires d'Apple avec l'iPhone dont certains modèles ont été interdits à la consommation pour un prétendu plagiat d'une marque locale. Apple a également vu les autorités lui interdire la commercialisation de videos en Chine. Reed Hastings a souligné que Netflix se concentrait sur le reste du monde, en attendant.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 octobre 2016 à 19h11 | Web 1,2,3
6 octobre 2016
el

Viceland vaut elle 6 millions d’euros par an ?

Viceland arrive sur CanalSat. La chaine du groupe d'origine canadienne doit bénéficier d'une coquette...

Viceland arrive sur CanalSat. La chaine du groupe d'origine canadienne doit bénéficier d'une coquette somme versée par le groupe pour ses débuts : 6 millions d'euros par an pour s'assurer de l'exclusivité. Pas certain que la négociation en reste là vu les résultats de la chaine... Viceland n'a encore rien prouvé. La chaine réalise des audiences très en-dessous de ce qui était attendu là où elle est déployée. En Angleterre, la chaine a réussi l'exploit d'atteindre le zéro absolu en audience certains soirs. Pire, elle n'a pas dépassé les 14 000 téléspectateurs à son record deux semaines après son lancement, selon le Guardian qui cite une étude de Enders Analysis. La consommation des programmes via la télévision de rattrapage - catch up TV - est aussi particulièrement basse, à tel point que selon Enders Analysis, Viceland est simplement la chaine avec les pires chiffres en Angleterre. En France, la chaine est prévue pour CanalSat au mois de novembre et le banquier Matthieu Pigasse a investi dans la structure française du groupe Vice. Matthieu Pigasse est également propriétaire des Inrocks (environ 11 000 exemplaires vendus et 18 000 abonnés) ou la radio Nova (1,7% d'audience cumulée en Ile de France soit 169000 auditeurs par jour), voilà qui fait de lui un spécialiste des médias aux audiences confidentielles.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 octobre 2016 à 17h30 | Web 1,2,3
el

SFR choisit les Médicis pour faire son entrée dans le monde des séries

SFR et son actionnaire Altice ont surpris en approfondissant chaque fois que possible...

SFR et son actionnaire Altice ont surpris en approfondissant chaque fois que possible la stratégie des synergies entre les contenus et les télécoms. La chaine de valeur est entièrement détenue entre Altice et SFR. Altice Studios en est un parfait exemple. A peine annoncé, le studio propose une première série : « Les Médicis, Maîtres de Florence » qui sera bientôt diffusée en 4K sur SFR Play. Le sujet fait penser aux Tudor, Versailles ou encore Rome, des séries au budget comparable qui ont été notamment diffusées ou co-produites par Canal Plus. "Les Médicis a été pré-financée par Altice Studios", nous confie Nora Melhli, la patronne d'Altice Studios, ancienne directrice de Shine France. Les Médicis est distribuée dans le monde par Wild Bunch TV. Le budget s'élève à 24 millions d'euros, pour 8 épisode, avec Dustin Hoffman en guest star. La saison 2 est déjà en plein tournage avec à la baguette le show runner Frank Spotnitz.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 octobre 2016 à 15h43 | Web 1,2,3
el

AirBnB fait son lobbying pour obtenir la clémence de la justice

C'est aujourd'hui que tombera le jugement dans l'affaire AirBnB contre la ville de...

C'est aujourd'hui que tombera le jugement dans l'affaire AirBnB contre la ville de San Francisco. Suite à l'adoption par la ville d'une nouvelle loi obligeant la société à placer sur son site uniquement des propriétés ayant un numéro d'enregistrement officiel, AirBnB avait attaqué la ville. Son argument principal ? La nouvelle règlementation violerait rien moins que le premier amendement de la constitution américaine sur la liberté d'expression ! Afin de peser sur le jugement, et aussi sur les velléités de la ville de San Francisco d'adopter des lois encore plus sévères, AirBnB a commandé des sondages visant à démontrer que les citoyens de San Francisco sont de son côté. Selon eux, 54% des San-Franciscains penseraient que AirBnB est une bonne chose pour la ville contre 27% qui seraient convaincus du contraire. De plus, 69% des habitants de la ville considéreraient qu'ils faut autoriser les gens à louer leur bien sur AirBnB. Ce que la loi n'interdit pas.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 octobre 2016 à 10h39 | Web 1,2,3
5 octobre 2016
el

Twitch propose une fonction « upload » sans « Content ID »

Twitch veut aller concurrencer YouTube sur ses propres terres : la diffusion de...

Twitch veut aller concurrencer YouTube sur ses propres terres : la diffusion de vidéos. Le portail de jeux en ligne en direct (e-sport) racheté par Amazon pour 1 milliard de dollars va ouvrir "en phase de beta test" une fonction "upload". Elle permettra aux utilisateurs de Twitch de mettre à disposition n'importe quelle videos, sans limite de temps. Le visionnage est ouvert aux abonnés de la plateforme et la video peut être monétisée pour l'internaute qui la poste, à l'instar de ce que propose YouTube. A l'heure actuelle, Twitch n'a pas communiqué sur les moyens mis en place pour lutter contre les contenus illicites.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 octobre 2016 à 19h13 | Web 1,2,3
4 octobre 2016
el

Cdiscount se lance aussi dans le streaming

Cdiscount fait le pari du streaming avec une offre Cstream qui se déploie...

Cdiscount fait le pari du streaming avec une offre Cstream qui se déploie sur 3 applications différentes : une pour la musique, une pour la video et enfin une pour les livres. CDiscount proposer le tout pour 9,99 euros par mois, soit bien moins cher que ses concurrents sur le marché du streaming. La différence s'explique par la profondeur de l'offre qui n'a rien de comparable avec celles de Spotify, Apple Music, ou Amazon. En matière de cinéma, c'est un catalogue de 300 titres, avec une promesse de nouveautés chaque mois. Cdiscount s'est associé à VOD Factory. En musique, le e-commerçant a choisi Snowite (déjà opérateur pour la Fnac), qui propose environ 5 millions de titres. L'offre de Cdiscount ressemble à celle lancée par la Fnac avec Fnac Jukebox. Dans la même logique de distributeur, CDiscount revendique un bassin de 11 millions de clients potentiels.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2016 à 17h54 | Web 1,2,3
el

Salesforce se bat contre l’acquisition de LinkedIn par Microsoft

Une preuve que la Commission européenne n'est pas toujours considérée comme une ennemie...

Une preuve que la Commission européenne n'est pas toujours considérée comme une ennemie par les sociétés américaines : Salesforce vient de l'appeler à l'aide afin d'obtenir l'interdiction de l'acquisition de linkedIn par Microsoft. L'acquisition du réseau social professionnel par le géant des logiciels basé à Seattle a déjà été autorisée aux États-Unis, au Canada, et au Brésil. L'examen de la transaction par la Commission Européenne est donc le dernier espoir de Salesforce, éditeur de logiciels basé à San Francisco. Burke Norton, le chef du service juridique de Salesforce estime que "en devenant propriétaire du flux exceptionnel de données de LinkedIn sur 450 millions de professionnels dans plus de 200 pays, Microsoft pourra bloquer l'accès à ces données par ses concurrents, et ce faisant obtenir un avantage illégitime. Salesforce pense que cela soulève des questions de concurrence et de protection de la vie privée d'une portée considérable, questions qui devraient être examinées dans le détail par les autorités en charge de la concurrence et de la protection de la vie privée en Europe et aux États-Unis." Salesforce figurait parmi les candidats à l'acquisition de LinkedIn.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2016 à 12h53 | Web 1,2,3
29 septembre 2016
el

Le streaming de musique et le mobile, vers une domination sans partage

Strategy Analytics estime que le streaming va devenir le mode dominant de consommation...

Strategy Analytics estime que le streaming va devenir le mode dominant de consommation de la musique sur les mobiles à l'horizon 2022. Selon le cabinet, la valeur du marché dans 5 ans atteindra les 12 milliards de dollars avec 95% issus du streaming - contre 4,6 milliards en 2015. Le téléchargement ne représentera plus que 600 millions de dollars quand le streaming payant atteindra 9,5 milliards de dollars. En revanche, l'écoute sur des sites gratuits (financés par la publicité) sera encore bien présente avec un peu moins de deux milliards de dollars. Cela représenterait environ 8 milliards de dollars pour les ayants droit à se partager en 2022, soit à peu près la moitié du marché global de la musique de 2015.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 septembre 2016 à 18h50 | Web 1,2,3
el

Spotify sur tous les fronts

Il faut bien ça pour occuper la scène médiatique et ne pas se...

Il faut bien ça pour occuper la scène médiatique et ne pas se laisser enfermer par Apple Music. La stratégie "tous azimuts" de leader du streaming de musique porte ses fruits, pour l'instant. Spotify a annoncé 40 millions de clients payants dernièrement. Après la rumeur révélée hier par le Financial Times d'une offre à venir pour acquérir SoundCloud - le site demanderait 1 milliard pour se vendre - voilà que Spotify annonce l'ouverture au Japon de sont service. Le Japon est le second marché mondial de la musique mais aussi l'un des moins "dématérialisé". Le CD fait encore la loi. Une histoire de l'oeuf et de la poule, car sans grand acteur du streaming, ce marché restait embryonnaire. Les spécificités du marché japonais sont bien connues, a rappelé le patron de Spotify. Le service intègre ainsi un mode Karaoké avec les paroles des chansons.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 septembre 2016 à 17h47 | Web 1,2,3
27 septembre 2016
el

L’Allemagne coupe le cordon ombilical entre Facebook et WhatsApp

Un jugement qui risque de faire des émules. Le régulateur allemand en charge de...

Un jugement qui risque de faire des émules. Le régulateur allemand en charge de la protection des données personnelles vient d'interdire à Facebook d'aspirer les données récoltées par WhatsApp. L'autorité agit ainsi après le changement intervenu dans les conditions d'utilisation de l'application de messagerie, alors que Facebook et WhatsApp avaient promis lors du rachat de cette dernière (pour 19 milliards de dollars) que justement il n'y aurait pas de partage des données. Le régulateur s'inquiète pour la sécurité de ces données, estimant que Facebook avait alors accès à des informations comme le numéro de téléphone, le système d'exploitation, etc., des utilisateurs. WhatsApp compte environ 35 millions d'utilisateurs en Allemagne. Facebook a fait appel et a assuré que les données n'avaient pas été collectées.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 septembre 2016 à 18h14 | Web 1,2,3
26 septembre 2016
el

M6 : nouveau directeur de l’innovation

M6 vient d'annoncer la promotion de Thomas Follin, actuellement Directeur général adjoint de...

M6 vient d'annoncer la promotion de Thomas Follin, actuellement Directeur général adjoint de M6 Web en charge des Nouveaux media chaînes, qui va prendre en charge les activités de Distribution et de l'innovation digitale des antennes. De plus, Mathilde Begramian est nommée Directrice adjointe en charge des Relations distributeurs. Thomas Follin devient un peu le monsieur OTT du groupe avec pour mission de développer les revenus et la diffusion des chaines du groupe sur les "toutes plateformes et tous les réseaux".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 septembre 2016 à 17h33 | Web 1,2,3
el

Business Insider lance sa version en français

Promis depuis plusieurs mois, la version française du site Business Insider vient enfin...

Promis depuis plusieurs mois, la version française du site Business Insider vient enfin d'allumer ses serveurs pour le grand public. Avec à sa tête, Marie-Catherine Beuth, ancienne journaliste du Figaro, le site se présente comme "un média "digital natif", qui pratique un journalisme rapide et percutant". Le site reprend les caractéristiques et les interfaces de son ainé américain. Les titres sont aussi très inspirés de ce qui se fait de plus en plus dans la journalisme Web, notamment chez Buzzfeed : classement, top 5, énumération, comparatif, ou encore des articles sur les personnalités du monde de la hi-tech. La vidéo est aussi très présente, avec un découpage des articles relativement serré. Le modèle est strictement publicitaire. Business Insider France est édité par le groupe Prisma. La marque revendique plus de 45 millions de lecteurs par mois aux Etats-Unis. BI France se donne comme objectif d'atteindre dans un premier temps le million de lecteurs en France.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 septembre 2016 à 17h27 | Web 1,2,3
el

Snapchat fait le spectacle

Snapchat laisse tomber le "chat" et devient Snap, tout court. Le réseau prisé...

Snapchat laisse tomber le "chat" et devient Snap, tout court. Le réseau prisé par les adolescents en profite aussi pour lancer une paire de lunettes équipée de caméra vidéo. Une initiative osée qui n'est pas sans rappeler les défuntes Google Glass. Snap se montre cependant plus malin en ne présentant pas ces "Spectacles" dans la lignée d'une paire de Google Glass. Bien que vendues très bientôt pour 129 dollars, ces lunettes ont plus à voir avec le gadget pas cher pour farce potache. Snap a d'ailleurs prévenu que ce nouvel accessoire était avant tout une sorte de test et pour le "fun". L'utilisation des Spectacles pourrait cependant être contrarié par le prix, alors même qu'elles font bien moins bien qu'un smartphone. Les lunettes fonctionnent d'ailleurs avec une application installée sur un smartphone et une liaison Bluetooth. Il ne faudrait pas sous-estimer Snap, car la société a du cash pour ses extravagances et une approche qui a souvent fait mouche ces derniers temps. Les lunettes ne seraient qu'un premier pas pour le réseaux social dans le monde du hardware.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 septembre 2016 à 17h02 | Web 1,2,3