eBook : Apple coupable, comme attendu

Le procès n'a pas permis au juge Denise Cote de changer d'avis sur le cas Apple. La firme de Cupertino vient d'être déclaré coupable d'entente avec les éditeurs pour faire "monter" le prix des livres en ligne. Ce jugement paradoxal, puisqu'il justifie la main mise d'Amazon sur un marché où le distributeur agit en véritable monopole, va permettre à la justice américaine de s'attaquer maintenant aux indemnités que devra payer Apple. Le Doj avait donc instruit ce procès contre Apple, accusé d'avoir fomenté un système "en agence" qui permettait aux éditeurs de faire payer plus cher les livres dématérialisés, ce qui leur donnaient plus de marge, et venait pénaliser le client final. C'est l'avis du juge qui a suivi donc les réquisitions du Doj. Aussi étrange ce que cela puisse paraître, car en définitive Apple a apporté de la concurrence sur le marché de "gros" du eBook, ce jugement a été défendu par le tribunal en ces termes "les plaignants (amazon) ont démontré que la défense a monté une entente avec d'autres éditeurs pour éliminer la libre concurrence sur les prix à la vente, afin de faire monter le prix des eBook, et qu'Apple a joué un rôle central en facilitant et en prenant part à cette entente". Apple n'a pas encore réagi officiellement, mais la firme devrait logiquement faire appel de cette décision.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct