Etats-Unis : les auteurs du livre contre les bibliothèques

Au cours des dix-huit derniers mois, des théoriciens issus du monde américain de la bibliothèque ont créé une nouvelle notion : "le prêt numérique contrôlé." Derrière une dénomination au gout juridique prononcé se cache une réalité qui déplait au plus haut point aux auteurs du livre. Avec cette notion, les bibliothèques américaines s'autorisent elles-mêmes, en invoquant que c'est légal, à faire des copies numériques des ouvrages dont elles disposent, et à prêter ces copies. Dans une tribune intitulée "le prêt controlé n'est ni contrôlé ni légal", l'Authors Guild rappelle qu'elle a travaillé à trouver des solutions simples de licencing de e-books pour les bibliothèques, et estime que leur pratique de copier numériquement les livres dont elles disposent et de les prêter sans autre formalité constitue un danger pour le marché du livre. La Guild, qui demande le soutien de ses auteurs, rappelle que le principe du "fair use", contrairement à ce qu'invoquent les bibliothécaires et leurs alliés, n'implique nullement la possibilité de copie numérique et de prêt d'oeuvres disponibles.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.