Microsoft se paye les mobiles Nokia pour 7,2 milliards

La nouvelle est tombée ce mardi et fait l'effet d'une petite bombe dans le monde des nouvelles technologies : Nokia a en effet annoncé que ses activités dans le mobile allaient être rachetées par Microsoft, pour un total de près de 7,2 milliards de dollars, soit 5 milliards pour la partie hardware, les 2,18 milliards restants étant dévolus aux brevets. Parmi les comparaisons qui ont été faites à l'annonce de ce rachat, on trouve bien sûr celle avec Skype, l'une des acquisitions les plus récentes de la société de Steve Ballmer . Le service de communication, racheté pour remplacer MSN Messenger, l'avait été pour 8,5 milliards de dollars, 1 milliard de plus que Nokia donc, dont il faut rappeler qu'elle représentait près de 50% du marché du mobile en 2007, mais, tardant trop à faire face à la concurrence des smartphones d'Apple puis de Samsung, sa part de marché est tombée, à l'automne 2012, en dessous de 5% et a même atteint 3,3% du marché des smartphones au second trimestre 2013 avec 7,4 millions d'appareils écoulés. Le deal prévoit le transfèrement d'environ 32 000 employés (dont plus de 18 000 sont "directement impliqués dans la manufacture"). 56 000 salariés de Nokia resteront néanmoins dans l'entreprise finlandaise une fois le deal mis en oeuvre pour gérer les technologies qui n'auront pas été rachetées par Microsoft. L’acquisition fait sens, puisque les terminaux Nokia ont représenté, au second trimestre 2013, 81,6% des ventes de Windows Phone, mais Microsoft ne réalisait, avant ce rachat, qu'une marge inférieure à 10 dollars par appareil vendu, marge qui pourrait passer à 40 dollars après le deal. Concernant la direction de Microsoft, que Ballmer a récemment annoncé qu'il allait quitter dans les 12 prochains mois, il se pourrait que l'actuel CEO de Nokia, Stephen Elop, qui doit quitter ses fonctions pour rentrer dans la compagnie de Redmond en tant que responsable des terminaux, soit du coup propulsé meilleur candidat pour prendre la relève.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct