Netflix continue son offensive dans la musique

Netflix est une plateforme mondiale. Il lui faut des têtes de gondoles qui savent aussi drainer des audiences planétaires. Beyonce est l’une d’elle. Netflix n’aurait pas rechigner à investir 60 millions de dollars pour trois projets impliquant Queen B, selon Variety. Le premier de ces chantiers était le concert à Coachella, en forme de démonstration de force d’une Beyonce au sommet, sans équivalent dans l’industrie de la musique, trônant tout en haut de sa pyramide. Surprise sur le gâteau, l’album Limonade qui n’était disponible en streaming que chez Tidal - le service de son Mario, Jay-Z - débarque dans la foulée chez Apple Music ou Spotify. Et B en profite pour envoyer un album inédit, le live du concert de Coechella. Netflix n’en est pas à son coup d’essai. Des artistes comme Shonda Rhimes et Ryan Murphy ont déjà profité de la générosité de la première plateforme de SVOD du monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.