Netflix en règle avec la Sacem

Le directeur général de la Sacem, Jean-Noël Tronc l’avait annoncé, les négociations avec Netflix avançaient, et une conclusion était à attendre prochainement. La Sacem vient d’annoncer être arrivé donc à la signature d’un accord avec la plate-forme de video à la demande pour l’utilisation de son répertoire. La Sacem précise que cet accord porte sur « la rémunération des membres de la Sacem dont le répertoire sera présent dans les œuvres audiovisuelles diffusées par Netflix. Il démontre la préoccupation constante de la Sacem d’agir pour protéger et défendre les intérêts de ses sociétaires et sa capacité à anticiper l’arrivée sur le marché de nouveaux acteurs numériques« . Différents contenus sont couverts par cet accord, notamment les sketchs, ainsi que le doublage ou sous titrage, en plus de l’utilisation des musiques, bien entendu. Jean-Noël Tronc avait fustigé lors de la présentation des résultats de la Sacem, le fait qu’il n’y avait pas d’accord en Angleterre, alors que Netflix y était opérationnel depuis plus d’un an. Cette fois, le directeur général est satisfait d’avoir devancé l’arrivée de Netflix en France, ajoutant que « le droit d’auteur et la gestion collective sont plus que jamais des outils performants qui accompagnent de manière efficace l’augmentation croissante de l’offre légale de contenus culturels en ligne portée par des services comme Netflix ». Pas de chiffres communiqués, en revanche, même si l’on sait concernant iTunes que le contrat octroie 8% du chiffre d’affaires hors taxe, et que celui signé avec YouTube serait aux alentours entre 4-5% selon les configurations et les contenus.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *