Olivier Nusse veut plus de données de la part des plateformes

Dans un entretien à l’AFP, le patron d’UMF rappelle que les majors veulent que les plateformes partagent d’avantage de données issues de l’exploitation de leurs catalogues. Universal Music a engagé de nombreux "data scientists", rappelle Olivier Nusse pour qui « les contenus disponibles sur les plateformes sont produits et financés à 100% par les producteurs que nous sommes. Il semble donc totalement légitime que toute donnée qui émane de leur distribution nous soit accessible". Pour l’instant à l’instar de ce qui se passe dans la vidéo avec Netflix, les plateformes sont très peu partageuses dans la musique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.