el

Monopole Google : faute avouée à moitié pardonnée?

Google, qui tente depuis deux ans de se dépêtrer des accusations d'abus de...

Google, qui tente depuis deux ans de se dépêtrer des accusations d'abus de position dominante proférée à son encontre par la Commission européenne, a récemment fait une nouvelle tentative pour mettre fin à l'enquête en cours. Ainsi, pour contrer ceux qui jugent que le géant de Mountain View met en avant ses propres services dans les résultats de recherche de son moteur, Google propose d'apposer sa marque sur ces services ou informations "maison", mettant ainsi fin à la confusion. Si cela permettrait en effet d'éclairer les internautes quant à la provenance des services qu'ils utilisent, cela ne changerait rien au fait qu'ils sont mieux mis en valeurs que les autres, ce qui fausse indéniablement la concurrence. Il est donc peu probable que cette timide proposition suffise à calmer le courroux de Joaquin Almunia, le commissaire à la concurrence qui s'est dit prêt à poursuivre son enquête si Google ne présentait pas de "solution satisfaisante à court terme".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 octobre 2012 à 16h50 | Web 1,2,3
el

Free sous pression? Pas vraiment…

Depuis que le gouvernement a présenté hier soir son plan de soutien au secteur des...

Depuis que le gouvernement a présenté hier soir son plan de soutien au secteur des télécoms, les commentateurs s'affolent du sort réservé à Free mobile, qui serait "attaqué", "sous pression" et globalement sur le point de vivre mille tourments. En l'espèce, les deux points qui inquiètent sont la construction d'un réseau propre demandée à Free et la prise en compte accrue des emplois relation client basés en France pour l'attribution de licences mobiles. Or il se trouve que la création d'un réseau maison était déjà en préparation chez l'opérateur de Xavier Niel, puisque cette solution coûtera à terme moins cher que l'utilisation des relais de France Télécom, loués à prix d'or. Pour ce qui est du second point, ce sont plutôt les autres opérateurs qui devraient s'inquiéter, puisque Free n'a pas prévu de délocalisations massives de ses hotlines, contrairement à plusieurs de ses concurrents qui licencient à tout va (SFR, Bouygues, Orange). Sous couvert de lui administrer une tape sur les doigts, le gouvernement déroule en fait le tapis rouge à Free. Reste les subventionnements de mobile qui n'ont pas l'air d'être dans le viseur d'Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin, au grand dam de Free mobile, parmi les seuls à ne pas les pratiquer.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 octobre 2012 à 16h24 | So_amazing
el

Spotify débarque sur les smart TV de Samsung!

Le coréen marque un point  non négligeable dans la course à l'équipement en smart...

Le coréen marque un point  non négligeable dans la course à l'équipement en smart TV à travers le monde puisqu'il vient de signer un deal avec Spotify afin d'amener le streaming musical sur ses appareils. Samsung devient ainsi le premier fabriquant de TV connectées à être relié avec le très populaire service de streaming suédois et ses quelque 18 millions de titres. Une synchronisation des playlists est prévue entre les différents appareils (pourvu qu'ils soient estampillés Samsung, cela va de soi) : Smart TV, centres de divertissement à domicile et lecteurs Blu-Ray seront ainsi reliés par le biais d'une application dédiée. Une façon de rendre plus aisée l'écoute des titres listés comme favoris sur Spotify commente  Dan Saunders, directeur des services contenus chez Samsung Europe, puisqu'aucune connection par câble ne sera désormais nécessaire. Chez Spotify aussi on se félicite de ce nouveau partenariat qui permet de conquérir la télévision qui "est au coeur de l'expérience de divertissement à domicile pour la plupart des gens" selon  Pascal de Mul,  Directeur des partenariats hardware chez le géant suédois du streaming musical. Samsung continue donc de marquer des points côté contenu pour ses téléviseurs connectés après avoir encré des partenariats pour des applications avec Youtube, Facebook et Twitter entre autres.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 octobre 2012 à 12h26 | So_amazing
9 octobre 2012
el

Arcep/CSA, il est urgent d’attendre

Finalement, le grand soir attendra. Dans un article Les Echos brosse le tableau...

Finalement, le grand soir attendra. Dans un article Les Echos brosse le tableau d'une situation peu engageante pour l'action du gouvernement autour de la fusion entre Arcep et CSA. Une fusion qui ne fait pas l'unanimité, loin s'en faut, du côté des opérateurs de télécommunications. Le quotidien économique explique ainsi que L'Elysée souhaite déjà botter en touche, quand Bercy attend d'en savoir plus auprès du CSA. Enfin, note le journal propriété de Bernard Arnault, "la réflexion en est donc à ses balbutiements rue de Valois..." Le ministère de la Culture et de la Communication a lancé un appel d'offres pour réaliser une étude sur les législations étrangères en matière audiovisuel. Il n'est jamais trop tard pour apprendre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 octobre 2012 à 16h44 | Politique
el

Des ambitions très fortement à la hausse pour Deezer

En amont de l'annonce officielle, cette semaine, d'une troisième levée de fonds de...

En amont de l'annonce officielle, cette semaine, d'une troisième levée de fonds de 100 M€ par Deezer, le PDG de la plateforme de streaming française, Axel Dauchez, a fait quelques confidences au Wall Street Journal Europe. « Cet investissement arrive au bon moment pour changer l'échelle de nos ambitions, a -t-il confié. Nous avons éprouvé le modèle. Nous avons prouvé que dans certains pays qui n'ont jamais monétisé auparavant nous sommes en train de générer des revenus pour l'industrie de la musique ». Deezer est présent dans une centaine de territoires sur les 200 visés par sa stratégie d'expansion à l'international lancée fin 2011, a indiqué Axel Dauchez. « En terme de volume, les principales étapes sont devant nous », a t-il cependant reconnu. Et d'ajouter que la compagnie va désormais entrer dans une phase d'investissement. Alors qu'elle était parvenue à dégager des profits en 2011, avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 50 M€, contre 15 M€ en 2010, elle devrait donc afficher de nouveau des pertes. Mais « nous redeviendrons profitable en 2014 », affirme Axel Dauchez. Les ambitions de Deezer, affichées dans un précédent communiqué, sont très élevées : elles vont jusqu'à vouloir représenter 5 % du marche mondial de la musique enregistrée à l'horizon 2016, c'est à dire multiplier d'ici là par 15 ou 20 son chiffre d'affaires 2011, réalisé essentiellement sur le territoire français, et peser 4 ou 5 fois, grosso modo, ce que pèse aujourd'hui son concurrent Spotify. Deezer pourra t-il y parvenir sans se lancer sur le marché américain, jusque là banni de sa stratégie d'expansion  ? C'est peu probable...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 octobre 2012 à 16h22 | So_cult’
el

D8, un démarrage contrasté

La nouvelle "grande chaîne" de la TNT propulsée par le groupe Canal + dimanche soir...

La nouvelle "grande chaîne" de la TNT propulsée par le groupe Canal + dimanche soir réalise plusieurs scores corrects mais une des émissions phares déçoit. Tous les yeux du PAF ou presque étaient rivés sur le lancement de D8 il y a maintenant deux jours, mais le succès d'audience n'est pas encore au rendez-vous partout. Globalement, la grille de lundi a  obtenu une moyenne de 2,9% de PDA,  soit 0,9% de plus que ce que réalisait Direct 8 la semaine précédente, ce qui la place en troisième position sur la TNT, derrière TMC (4,7%) et W9 (3,2%). Il va falloir faire encore des efforts pour arriver aux objectifs annoncés par le groupe Canal, à savoir une première position sur la TNT et une moyenne de plus de 4% de PDA. Côté programmes, le film diffusé en prime time et l'access "Touche pas à mon poste" ont été les plus fédérateurs, tandis que "Le Grand 8" peine à convaincre avec seulement 1,9% de PDA, pratiquement le même score que les rediffusions de "Papa Schultz" broadcastées l'an passé par Direct 8 sur cette case.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 octobre 2012 à 11h11 | Old fashion media
8 octobre 2012
el

Cinéma : une légère baisse de la fréquentation de début d’année

Le centre national du cinéma vient de publier les chiffres pour les neuf...

Le centre national du cinéma vient de publier les chiffres pour les neuf premiers mois de l'année en France. De janvier à septembre le nombre total d'entrée en salle accuse une baisse de 1,8% à 143,38 millions, contre 146 millions en 2011. Le CNC estime que sur une année de septembre à octobre (année glissante), le total avoisine les 214,01 millions d'entrées, ce qui représenterait une croissance importante pour le septième art de 5,4%. La part des films français est en augmentation aussi, avec 39,8% contre 33,7 en 2011, et cette percée se fait au détriment des productions US, qui passent de 50,4 à 48,9%, mais aussi des cinémas des autres pays dont la part de marché est en forte baisse : 11,3%, contre 15,9%. Ce résultat est encore plus signification sur un an, où les films français grimpent à 45,1%.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 octobre 2012 à 18h35 | So_cult’
el

Financement du CNC : Matignon s’empare du dossier TST – Gratuit

(publié précédemment le 1er octobre) Il fallait bien que cela arrive. Aurélie Filippetti...

(publié précédemment le 1er octobre) Il fallait bien que cela arrive. Aurélie Filippetti n'a pas convaincu Bruxelles. La ministre n'a pas su démontrer l'enjeu de la taxe sur les télécoms pour la sauvegarde de l'exception culturelle, et le bon financement du septième art, via le CNC. Et il y a quelques jours, Fleur Pellerin se voyait donc confier le dossier TST, arguant de sa proximité avec les opérateurs de télécommunication. Entre les deux femmes, fortes personnalités de ce gouvernement Ayrault, et rivales sur ce genre de dossier aux confins des arts et des bits, finalement le premier ministre à tranché. Ce sera finalement Serge Guillon, du Secrétariat général des affaires européennes qui se déplacera jeudi pour rencontrer la commission à Bruxelles. Il pourrait inviter des membres des deux ministères à se joindre à lui, pour peser de tout le poids de l'exécutif face à Bruxelles, indique une source proche de Matignon. La France entend cependant faire accepter le mécanisme de la taxe, sans plus d'aménagement afin d'en garantir l'équité et le produit pour les années à venir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 octobre 2012 à 16h50 | Politique
el

Qui veut racheter SFR?

Vivendi, qui est en train de préparer un "plan social" que d'aucuns assimileraient plutôt à...

Vivendi, qui est en train de préparer un "plan social" que d'aucuns assimileraient plutôt à une casse au vu des 1000 à 2000 licenciements prévus chez l'opérateur, a semble-t-il adopté la bonne stratégie pour revaloriser SFR. L'opérateur détenu à 100% par Vivendi, mis en difficulté par l'arrivée de Free Mobile, voit ainsi son quotient de désirabilité s'élever à mesure que le nombre d'employés se réduit. D'ailleurs, selon le Financial Times, les offres pleuvent déjà avant même que ne soit officialisée la mise sur le marché de l'opérateur. Dans les starting blocks, on retrouve plusieurs fonds de private equity, mais aussi Vodafone, ancien actionnaire de l'opérateur au carré rouge. Si ce dernier gagnait d'éventuelles enchères, ce serait un joli pied de nez à Vivendi avec qui il s'est bagarré en 2002 pour conserver le contrôle de SFR. La vente n'est pas encore faite, et Vivendi doit encore révéler les détails de sa stratégie de relance. Il y a fort peu de chance que SFR soit cédé à un prix raisonnable. Pourtant, à en croire des sources en interne, la vente de SFR serait la meilleure solution pour relancer l'opérateur, et retrouver une agilité sur un marché qu'il ne sait plus par quel bout appréhender.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 octobre 2012 à 15h26 | Web 1,2,3
el

Les internautes, de plus en plus vidéovores

Serait-ce la fin du règne sans partage ou presque de la télévision? Pas...

Serait-ce la fin du règne sans partage ou presque de la télévision? Pas tout à fait, mais la vidéo sur Internet continue à faire son bonhomme de chemin, et le nombre de visualisation, tout comme leur durée connaissent une croissance exponentielle. Ainsi, les chiffres Médiamétrie/Netratings donnent à voir un secteur qui, depuis l'an passé, a véritablement explosé. En juillet 2012, 31,6 millions d’internautes ont regardé au moins une vidéo sur Internet, soit 4,6 millions de plus que l'année précédente. Et en un an, le nombre de vidéonautes a progressé de 17,2% , devançant largement la hausse du nombre d'internautes (+7,5%). Autre point important : on passe de plus en plus de temps devant ces vidéos sur Internet, 3 heures et 53 minutes y sont consacrées en moyenne en juillet, c'est pratiquement une heure de plus qu'en juillet 2011! Du côté des acteurs, il est intéressant de constater que Youtube a connu une légère perte de vidéonautes uniques par mois (-1,75%) mais que cela ne l'a pas empêché d’enregistrer un bond en temps passé (+19,05%). Et le décalage est encore plus flagrant pour Dailymotion, qui perd 20,98% de VU/mois par rapport à l'an passé mais progresse de 22,28% sur le temps passé! A l'inverse, France Télévisions a recruté 14,65% de VU supplémentaires mais le temps de visionnage chute de 2,14% par rapport à juillet 2011. Cependant, on est encore loin d'une consommation télévisuelle qui dépasse les 3H30 en moyenne par jour, et réunie plusieurs dizaines de millions de personnes devant leur petit écran.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 octobre 2012 à 14h51 | Old fashion media
el

Fuller en embuscade sur EMI?

Simon Fuller, producteur de disque et de télévision britannique serait aux aguets pour...

Simon Fuller, producteur de disque et de télévision britannique serait aux aguets pour mettre la main sur les 60% d'EMI qui se retrouvent sur le marché dans le cadre de l’acquisition par Vivendi Universal. Parmi ces branches mises en vente afin de satisfaire aux exigences de la Commission européenne en matière de concurrence, les labels Parlophone et Chrysalis intéresseraient Fuller, qui pourrait faire une offre en duo avec le fondateur d'Island Records, Chris Blackwell. L'enchère, dont certains disent qu'elle pourrait avoisiner les 350 millions de livres sterling (soit près de 433 millions d'euros), pourrait aussi se faire en partenariat avec des financiers privés et une compagnie de télécommunications dont le nom n'a pas transpiré. Les observateurs se perdent en conjectures quant à l'objectif visé par Simon Fuller en cas de rachat, mais il se murmure que ce serait surtout la franchise "Now That’s What I Call Music" qui l'intéresserait, d'autant qu'elle aurait un bon potentiel de développement à la télévision, un domaine où le patron de XIX entertainement a déjà eu quelques succès, à l'image de sa "Pop Idol" , exporté en France sous le nom de "Nouvelle Star" et aux USA sous celui de "American Idol". Mais BMG reste le favori dans la course au rachat de parties d'EMI, secondé par Warner qui devrait aussi mettre sur la table un beau paquet de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 octobre 2012 à 14h30 | So_cult’
5 octobre 2012
el

World of Warcraft, une franchise toujours aussi puissante

Activision possède une véritable pépite. Avec le jeu World of Warcraft, le studio...

Activision possède une véritable pépite. Avec le jeu World of Warcraft, le studio basé aux Etats-Unis mais propriété de Vivendi, vient de dépasser les 10 millions d'abonnés. Un retour en grâce après une période moins satisfaisante qui avait pu faire croire que l'intérêt pour ce jeu avait baissé. Il n'en est rien, après le lancement d'une nouvelle extension, Mists of Pandaria qui s'est écoulée à plus de 2,7 millions d'exemplaires en une semaine ! Sans surprise c'est évidemment en Asie que le jeu continue d'engranger le plus de joueurs payants. WoW fonctionne sur un système par abonnement mensuel.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 octobre 2012 à 13h58 | Gaming
el

Zynga en berne

Zynga était le prodige. La société qui avait su enfin profiter de l'incroyable...

Zynga était le prodige. La société qui avait su enfin profiter de l'incroyable puissance de Facebook en sachant comment faire payer les utilisateurs du réseau pour des jeux. Ces derniers temps, la fête est quelque peu gâchée. Zynga déçoit les analystes et l'appétit du milliard d'êtres humains connectés sur Facebook semble moins important. La société prévoit un chiffre d'affaires de 300 millions de dollars pour le troisième trimestre mais 1,085 à 1,100 milliard de dollars pour l'année, soit bien en-dessous des prévisions des analystes. Idem pour l'Ebitda revu dans une fourchette de 147 millions à 162 millions de dollars. L'action du groupe était en chute libre après ces annonces. Zynga a commenté les faibles performances de son dernier jeu, La Ville, et expliqué réduire ses objectifs en attendant la sortie d'un autre jeu.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 octobre 2012 à 11h02 | Web 1,2,3
4 octobre 2012
el

Google et les éditeurs américains signent un accord après 7 ans de conflit

L'accord met fin à une dispute entamé il y a déjà plusieurs années....

L'accord met fin à une dispute entamé il y a déjà plusieurs années. L'Association of American Publishers (AAP) et Google ont enfin trouvé un terrain d'entente. En 2005, cinq éditeurs américains avaient intenté un procès à Google, car le moteur de recherche numérisé des oeuvres, livres ou magazines sans autorisation. L'accord permet à Google de numériser des oeuvres pour constituer sa bibliothèque. Les éditeurs, de leur côté, ont accès à ces oeuvres et gardent le contrôle sur les contenus numérisés par Google.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2012 à 19h42 | So_cult’
el

L’affaire Plan sur iOS, de la mousse pour les utilisateurs

L'affaire avait fait grand bruit au lancement d'iOS6. Plan, la nouvelle application Apple...

L'affaire avait fait grand bruit au lancement d'iOS6. Plan, la nouvelle application Apple remplaçant Google Map, avait été largement critiquée. Les sites spécialisés mais aussi les médias avaient pointés les incohérences et les erreurs de ce nouveau service de géolocalisation. Tim Cook, le patron d'Apple, s'était même fendu d'une lettre d'excuses. Sauf que... Tout cela ne semble être qu'agitation médiatique, en tout cas pour les utilisateurs du nouveau système d'exploitation de la pomme.  CNet a réalisé une rapide étude sur l'adoption des services concurrents de Plan sur iOS, dont la plupart ont été cités comme des solutions par Tim Cook pour ceux qui étaient vraiment déçus par Plan. Résultats, le classement des applications préconisées par Cook a bien fait un bond vers le haut dans un premier temps, mais l'intérêt est vite redescendu. Bing par exemple est passé de la 250 places à la 70ème avant de revenir à la 200ème. Preuve que Plan, malgré ses défauts évidents, est visiblement suffisant pour l'immense majorité des utilisateurs iOS, dont 60% ont déjà adopté le nouvel OS.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2012 à 18h18 | So_amazing
el

Les Numériques organise son salon High-Tech au 104

Le premier magazine en ligne dédié aux nouvelles technologies donne rendez-vous à tous les technophiles...

Le premier magazine en ligne dédié aux nouvelles technologies donne rendez-vous à tous les technophiles pour découvrir les nouveautés High-Tech de la rentrée sur le salon Les Numériques Factory, qui se tiendra au CENTQUATRE à Paris. « En tant que consommateur, on n’a pas forcément l’occasion d’essayer et de comparer plusieurs produits avant d’acheter. Notre principale volonté, en créant cet événement d’un nouveau genre, est de permettre aux visiteurs de prendre en main, avant Noël, les produits phares du moment et de découvrir des exclusivités", explique Florence Legrand, Rédactrice en Chef Adjointe du magazine et Responsable du projet. Un peu plus d'une trentaine de grandes marques partenaires viendront exposer de nouveaux appereils, mais aussi des produits en exclusivité. En plus des espaces d’exposition (smartphones, tablettes, TV, appareils photo, casques, notebooks, électroménager, éditeurs d’applications, etc.), les journalistes des Numériques animeront des tables rondes autour des grandes tendances de la High-tech. Chaque heure, durant 30 minutes, des intervenants et spécialistes du marché aborderont différentes thématiques et répondront aux questions des visiteurs désireux d’en savoir plus sur les sujets traités.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2012 à 17h50 | So_amazing
el

Facebook, le milliard en chantant

Et c'est Facebook qui remporte la course ! Le réseau de Mark Zuckerberg...

Et c'est Facebook qui remporte la course ! Le réseau de Mark Zuckerberg vient d'annoncer avoir atteint le chiffre incroyable de 1 milliard d'utilisateurs actifs. Facebook est le premier réseau social à avoir atteint ce seuil symbolique, bien avant Twitter, qui cependant pourrait aussi très bientôt compter un milliard d'adeptes. Facebook revendique un milliard d'utilisateurs ayant été actifs pendant le mois. Cette audience massive se double pour le réseau social d'une durée particulièrement longue, là où les sites comme Google bénéficient des milliards de visites de courte durée de la part des internautes. Ces derniers restent 7 heures 30 en moyenne sur Facebook, et seulement 3,3 minutes sur Google +.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2012 à 17h34 | Web 1,2,3
el

PlayStation Mobile, le défi de Sony

Face à l'AppStore et Google Play, les méthodes employées par Sony pour vendre...

Face à l'AppStore et Google Play, les méthodes employées par Sony pour vendre des jeux sur sa console portable fleurent bon la préhistoire. Il fallait réagir pour le géant japonais sous peine de se voir définitivement reléguer. C'est chose faite avec le lancement d'un store destiné à la PS Vita, extension de son Playstation Store déjà disponible sur PS3, mais aussi à quelques mobiles équipés d'Android - Sony fabrique des smartphones. Pour l'instant c'est une vingtaine de studios de jeux qui ont été associés à ce  lancement. Ce service est disponible dans neuf pays : le Japon, les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et l'Australie, avant de s'étendre à d'autres territoires. La difficulté sera pour Sony de faire connaître ce Store, face à la concurrence et notamment Google qui avec son propre store en ligne a pris un virage inquiétant pour les autres acteurs du monde Android.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2012 à 17h19 | Gaming
el

Un nouveau secrétaire général rue de Valois

Jean-François Collin est nommé secrétaire général du ministère de la Culture et de...

Jean-François Collin est nommé secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication. Il remplace à ce poste Guillaume Boudy, pour des raisons qui n'ont pas été communiquées. Jean-François Collin était depuis janvier 2011 directeur général d'Eau de Paris, régie municipale de la ville de Paris chargée de la production et de la
distribution de l’eau, indique le ministère

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2012 à 12h31 | Politique
el

La France recule sur la riposte graduée, pendant que les US avancent

Le projet est dans les tuyaux depuis déjà de nombreux mois, et le...

Le projet est dans les tuyaux depuis déjà de nombreux mois, et le président de la MPAA vient d'apporter quelques éclaircissements sur la "riposte graduée" à l'américaine dans un entretien au magazine Wired. Christopher Dodd, président de la puissante organisation du cinéma américain, décrit ainsi un mécanisme d'alertes et de sommations en direction des internautes, avec une phase répressive, mais seulement en étape cinq. Les Etats-Unis ont mené très tôt une guerre juridique au téléchargement illégal, avec des affaires emblématiques qui démontraient combien ces démarches pouvaient être lourdes et incohérentes pour des internautes condamnés lourdement. Un système de riposte graduée serait donc maintenant privilégié par les lobbys, après l'échec des lois Sopa et PIPA. Cela sonne étrangement alors que le pays qui a conçu ce mécanisme législatif est en passe de vouloir l'étouffer, la France.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2012 à 12h10 | Peer2peer
3 octobre 2012
el

US : Marché de la publicité le « online » se rapproche de la télévision

La grande bascule est toute proche. Selon une étude de Business Insiders aux...

La grande bascule est toute proche. Selon une étude de Business Insiders aux Etats-Unis, les dépenses en terme de publicité sur l'internet sont presque au niveau de celles sur les écrans de télévision. La radio est en perte de vitesse tout comme le "print". En 2011, les investissements publicitaires aux Etats-Unis ont été de 38% pour le online, juste derrière la télévision qui représente encore 42%. Les deux médias dominent outrageusement, car derrière le "print" est à 9% et la radio 7% quant l'affichage atteint 6%. Dans le détail, selon BI, les revenus publicitaires de la presse ont chuté depuis l'année 2000, et aussi surprenant que cela puisse être, cette chute concerne autant le support papier que le en ligne ! La télévision n'est pas mieux lotie avec une baisse constante des services par abonnement, surtout par satellite et par câble. Sur le online, Google domine de la tête et des épaules avec 62%, mais Facebook pointe le bout de son nez avec une forte progression sur deux ans pour atteindre 11%. Facebook est déjà devant Yahoo, AOL et Microsoft.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 18h17 | Marketing Room
el

Presse(s) féminine(s), presse d’info?

Aux sixièmes Assises du journalisme, la journée de mardi se terminait avec un...

Aux sixièmes Assises du journalisme, la journée de mardi se terminait avec un débat public sur la presse féminine. L'occasion de confronter des lignes éditoriales et des business models très différents puisque le panel rassemblait la directrice des Nouvelles news, un pure player, la rédactrice en chef de Grazia, la rédactrice en chef adjointe de Elle et celle de Causette. Elsa Guiol, de chez Grazia, et Anne-Cécile Sarfati, de chez Elle, ont plus ou moins fait front commun pour défendre leur modèle, celui de parutions rattachées à des grands groupes de presse et très majoritairement financées par la publicité. Un modèle qui peine à être crédible dans l'info généraliste en raison de ces liens : pas question pour Grazia, appartenant au groupe Mondadori, de tacler Berlusconi. Chez Elle, les publicités du luxe sont trop précieuses pour oser parler de l'évasion de Bernard Arnault... La représentante de Elle à aussi été mise en face de ses contradictions : comment un journal qui s'autoproclame "engagé pour le droit des femmes" peut-il continuer de faire défiler sur ses unes et dans ses pages les mêmes mannequins invariablement jeunes, minces, blanches et représentatives de la classe supérieure? Elle botte en touche "nos lectrices nous aiment pour notre schizophrénie"... En parallèle, Causette et Les Nouvelles news donnaient à voir une presse féminine novatrice non seulement en termes de ligne éditoriale mais aussi en termes de business model. Causette, lancé il y a un peu plus de deux ans avec un prêt à la consommation de 20 000 euros et beaucoup de courage est aujourd'hui bénéficiaire et se finance presque exclusivement sur les abonnements et les ventes en kiosque, s'interdisant plus de 10% de pages de pubs triées sur le volet. Les Nouvelles News, qui a érigé il y a peu un paywall , organise également des conférences autour de la parité qui lui fournissent un complément de revenu. On a réellement eu la preuve mardi qu'une autre presse féminine est possible, et que les nouveaux modèles économiques ouvrent la porte à une plus grande crédibilité de celle-ci.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 16h48 | Old fashion media
el

Motorola n’en veut plus à Apple

La nouvelle pourrait être le début d'une nouvelle ère. Motorola a renoncé à...

La nouvelle pourrait être le début d'une nouvelle ère. Motorola a renoncé à poursuivre Apple sur le terrain des brevets, sans donner plus d'explications. Cette plainte avait été déposée devant l'International Trade Commission (ITC) pendant l'été et visait à faire interdire la vente des iPhone et iPad sur le territoire américain. Les hypothèses concernant les raisons de ce retrait sont multiples. Pour les uns, cela signifierait que les contacts entre Google, propriétaire de Motorola Mobility, et Apple iraient dans le sens d'une accalmie, pour d'autres, Motorola n'avait aucune chance et a préféré battre en retraite.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 14h10 | So_amazing
el

Le CSA publie la liste des radios retenues pour la RNT

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel vient de publier sur son site la liste...

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel vient de publier sur son site la liste des radiospour l'appel à candidatures sur la radio numérique terrestre à Paris, Nice et Marseille. Le CSA remplie ainsi sa part du contrat avec les éditeurs, malgré les réticences même du gouvernement, l'opposition des grands réseaux privés et l'absence de fréquences pour le service public. Dans cette liste de stations à noter Oüi FM, Goom Radio, Euronews Radio, TSF Jazz, Nova, Sud Radio, MFM, Crooner International, Radio Notre Dame, Tropiques FM, Ma Génération Radio, Intégrale Classique, Trace Radio, On’R, Radio FG, Skyrock, Néo et Aligre FM.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 14h01 | Old fashion media
el

Rémy Pflimlin tacle Aurélie Filippetti

Décidément Aurélie Filippetti aime la controverse, surtout avec les héritiers de la législature...

Décidément Aurélie Filippetti aime la controverse, surtout avec les héritiers de la législature précédente. Après les pics adressées à l'Hadopi, voilà que la ministre de la Culture et de la Communication s'est permis de critiquer vertement le président de France Télévisions pour sa gestion de France 2. Aurélie Filippetti a ainsi parlé de "la course à l'audimat", à "l'obsession de l'audience", dont ferait preuve la direction de l'audiovisuel public. Une vieille antienne socialiste reprise par Aurélie Filippetti qui semble toujours opposer dans le fond audience populaire et qualité, forcément l'apanage respectable du service public. L'ineptie s'ajoutant à une sorte de mauvaise foi, le président de France Télévisions a tout de même souhaiter répondre à la ministre. Pour Rémy Pflimlin, "La ministre a dit ça dans un très grand entretien où elle a dit beaucoup d'autres choses. La course à l'audimat, c'est faux. Il n'y a pas de course à l'audimat à France Télévisions", lors d'une interview sur France Info ce matin. On ne peut être plus clair pour le président de France Télévisions, qui de plus prend le risque de contredire sa ministre de tutelle alors que son poste est toujours en ballotage. Un soutien en moins pour la ministre après s'être mis la musique à dos, ou encore rater la négociation avec Bruxelles sur la TST nécessaire au CNC. Rémy Pflimlin avait pourtant montré des signes évidents de sa bonne coopération en se prononçant récemment pour l'augmentation de la redevance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 13h24 | Old fashion media
el

Euronews, 20 ans et des annonces

La chaîne Euronews a fêté hier ses 20 ans. A cette occasion, le...

La chaîne Euronews a fêté hier ses 20 ans. A cette occasion, le pdg, Michael Peters a présenté les nouvelles orientations de cette chaîne qui avait inventé une manière inédite de traiter l'actualité, avec des formats sans commentaires d'images venus de tous les pays.  Euronews veut continuer d'"enrichir" l'expérience du téléspectateur, où qu'il soit dans le monde, fort d'une rédaction de 400 journalistes pour le réseau pan-européen. Euronews compte d'ailleurs embaucher une centaine de journalistes supplémentaires. Avec l'objectif de devenir un "leader mondial" de l'information.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 10h19 | Old fashion media
2 octobre 2012
el

Cloud et copie privée : la FFT craint une remise en cause du statut d’hébergeur

C'est une véritable bataille rangée qui promet de s'engager, sur le terrain du...

C'est une véritable bataille rangée qui promet de s'engager, sur le terrain du "cloud computing" (informatique en nuages) et de la rémunération pour copie privée, entre ayant droit et acteurs des télécoms et des nouvelles technologies. Chargée de plancher sur la question de savoir si des hébergeurs comme Apple, Amazon ou Google doivent être soumis à cette forme de rémunération équitable, au titre des services de stockage de musique dans le cloud (c'est à dire sur leurs serveurs) qu'ils offrent à leurs clients, le CSPLA (Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique) n'a pas encore rendu officiellement sa copie que la Fédération française des télécoms (FFT) s'insurge de la direction prise par ses travaux, au regard des projets d'avis et de rapport final dont elle a pris connaissance. Et de s'alarmer notamment de ce qu'ils "restent flous sur la notion de copiste". "A l'heure où les services de 'cloud' permettent de dissocier le bénéficiaire de la copie de l'entité réalisant cette copie, la définition juridique du copiste nécessite d'être réaffirmée", affirme t-elle, dans une lettre adressée au CSPLA rendue publique par PC INPact. Mais la FFT s'alarme surtout que dans son analyse, le CSPLA considère ce genre de service de "casier virtuel" comme relèvant du droit d'autoriser et non de l'exception pour copie privée, ce qui tend à remettre en cause, selon elle, le régime de responsabilité limitée dont bénéficient les hébergeurs.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 18h27 | So_cult’
el

Protection des sources: une réforme pour 2013

La seconde partie des assises du journalisme cet après midi était consacrée à...

La seconde partie des assises du journalisme cet après midi était consacrée à la protection des sources, avec un débat qui a beaucoup tourné autour de Wikileaks, de l'affaire des fadettes et de Mediapart. Nail Bouricha, conseiller de Christiane Taubira s'est trouvé bien à la peine face à un panel décidé à palier les failles du système français, qui permet, selon Fabrice Arfi, de contourner le droit de la presse avec des astuces judiciaires. Il a néanmoins promis qu'une réforme était prévue à l'horizon 2013 afin de mieux protéger les sources, peut être en s'inspirant de la loi belge qui prévoit comme seule exception le risque d'atteinte à l'intégrité physique d'une personne, là où la loi Dati de 2010 évoque plus vaguement  un " impératif prépondérant d'intérêt public". Le conseiller ne s'est cependant pas trop avancé, se contentant de répéter à qui mieux mieux que les suggestions avaient été entendues, et que le ministère n'avait "pas de religion" sur la question.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 17h03 | Old fashion media
el

Xavier Gandon nommé directeur des programmes des ex chaînes Bolloré

C'est un ancien de TF1 et de M6 qui prend la direction des...

C'est un ancien de TF1 et de M6 qui prend la direction des programmes de D8 et D17, les chaînes du groupe Canal Plus sur le télévision numérique terrestre. Xavier Gandon était passé par TMC puis TF6 avant de rejoindre la filiale de Vivendi.  Il reporte à Ara Aprikian, directeur général adjoint du pôle édition. Canal Plus a annoncé avoir des ambitions fortes sur les programmes et le positionnement des chaînes. Le challenge est considérable pour le groupe alors que la crise du marché de la publicité affaiblie les marges de manoeuvre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 15h13 | Old fashion media
el

Spotify signe avec Deutsche Telecom

Le modèle économique des services payants de streaming en ligne profite essentiellement d'être...

Le modèle économique des services payants de streaming en ligne profite essentiellement d'être vendu en "bundle" avec un forfait de téléphone. Le prix doit être plus indolore possible, car le consentement à payer du consommateur demeure faible, voire rare. Spotify l'a bien compris en proposant son service à la plupart des opérateurs mobiles en Europe : Telia (Suède, Denmark, Finland et Novège), Virgin Media (au Royaume-Uni), Yoigo en Espagne ou encore SFR en France et KPN au Pays-Bas. Les relations avec ces opérateurs ne sont pas toutes sur le même modèle, ainsi en France il s'agit d'une option à laquelle doit souscrire l'abonné SFR . Cela dit, Spotify vient de signer avec deutsche Telecom en Allemagne. L'offre se décline sur des forfaits allant de 29,95 à 39,95 euros par mois avec un téléphone.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 13h35 | Web 1,2,3