el

Les « 3 ânes » pour gérer Les Trois Baudets

Le 11 décembre, le conseil  de Paris devra décider s'il délègue la gestion...

Le 11 décembre, le conseil  de Paris devra décider s'il délègue la gestion des Trois Baudets à la société "3 ânes prod", créée spécialement à cet effet par Olivier Poubelle et Alice Vivier. Il s'agirait de leur confier, à partir du 1er janvier 2013, les différentes missions de cette salle de concert située à Pigalle, fondée en 1947 par Jacques Canetti, fermée pendant 40 ans, rénovée et rouverte par la ville en 2009. Les potentiels gestionnaires des Trois Baudets seraient chargés de participer à la découverte, à la diffusion et à l’accompagnement d’artistes émergents mais devraient aussi mener à bien des actions culturelles auprès de tous les publics, des collaborations avec les établissements scolaires, des concerts « hors les murs », des ateliers musicaux ou encore un festival « jeune public et parents cools ». Un travail sur mesure pour les créateurs de "3 ânes Prod" puisqu'Olivier Poubelle est déjà gérant de la Maroquinerie, co-gérant du Bataclan et de la Flèche d'Or et co-directeur du théâtre des Bouffes du Nord, tandis qu'Alice Vivier est directrice de la salle de spectacles La Loge dans le 11ème arrondissement qui programme des artistes émergents dans le domaine des musiques actuelles.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 novembre 2012 à 11h25 | So_cult’
28 novembre 2012
el

France Télévision veut clarifier sa situation

Après le rapport très critique de la députée socialiste Martine Martinel sur l'état de la...

Après le rapport très critique de la députée socialiste Martine Martinel sur l'état de la gestion du groupe France Télévisions, celui-ci s'est défendu par voie de communiqué de presse, mettant en avant les points positifs qui lui semblent mériter d'être signalés, et qui sont pour la plupart absents du rapport. On apprend par exemple que des efforts ont bien été faits au niveau du personnel, même s'ils peuvent paraître moindres : " En 2007, France Télévisions employait 10 580 Equivalents Temps Plein (ETP) [et] actuellement près de 10 350 ETP (septembre-octobre 2012)". Le groupe oppose également un démenti sur l'un des points du rapport, soulignant que " L’effectif permanent de France Télévisions en 2011 était exactement au même niveau qu’à fin 2010, contrairement à ce qui a été indiqué." D'autre part, le communiqué rappelle que " l'unification vient d'être décidée au terme d'un dialogue social indispensable [...] " et que "2013 sera donc la première année à permettre à France Télévisions la mise en œuvre effective des synergies de fusion." Enfin, l'argument du nécessaire investissement dans de nouveaux projets éditoriaux revient plusieurs fois dans le communiqué, une façon de dire que les efforts ne pourront pas se faire au prix de l'avenir du groupe.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 novembre 2012 à 17h03 | Old fashion media
el

Taxe Google : la guerre est déclarée

Alors que Google se lance en Allemagne dans une campagne de grande ampleur...

Alors que Google se lance en Allemagne dans une campagne de grande ampleur afin de mobiliser les internautes de son côté face aux éditeurs de presse qui réclament une ponction sur ses revenus publicitaires générés grâce à leurs contenus sur Google News, d'autres pays rejoignent la bataille. Ainsi des éditeurs de presse italiens, portugais et suisses semblent désormais, eux aussi, vouloir que la firme de Mountain View partage un peu plus son magot avec une industrie qui a bien du mal à assumer sa transition du papier au numérique. En France, les ministres de la Culture et de l'Economie numérique, Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin ont envoyé ce jour sa lettre de mission à Marc Schwartz, chargé du rôle de médiateur entre une partie des éditeurs de presse et Google. Elles y évoquent notamment la nécessité de parvenir à un accord qui assurerait "un système équitable de partage de la valeur" d'ici la fin décembre 2012, ajoutant qu'un texte de loi est déjà en préparation pour ce faire, et qu'il sera proposé en cas d'absence d'accord entre les deux parties concernées. Il semble toutefois que les éditeurs de presse qui se sont élevés contre ce projet de "taxe Google" ne soient pas pris en compte dans l'équation...

 

229

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 novembre 2012 à 16h26 | Old fashion media
el

France Télévisions se paye la part du lion de TV5

Le groupe France Télévisions est en passe de devenir actionnaire majoritaire de TV5,...

Le groupe France Télévisions est en passe de devenir actionnaire majoritaire de TV5, en rachetant les parts actuellement détenues par l'AEF (Audiovisuel extérieur de la France). Il s'agit en fait d'un échange convenu entre le groupe France Télévisions et l'AEF, qui troque ses 49% de parts dans TV5 contre 12,6% des actions du groupe d'audiovisuel public.   En fait il s'agira pratiquement d'un retour vers le passé, puisque France Télévision était actionnaire de TV5 avant que Nicolas Sarkozy ne décide faire tomber cette chaîne dans l'escarcelle de l'AEF. Ce retour à la normale si l'on peut dire devrait également régler le problème de nomination d'un ou d'une dirigeante pour la chaîne, puisque c'est le chef de l'Etat qui devrait en avoir la responsabilité. Il faut dire que cela fait plusieurs fois que cette nomination du ou de la remplaçant(e) de Marie-Christine Saragosse a déjà été reporté plusieurs fois et est désormais prévue pour le 5 décembre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 novembre 2012 à 15h51 | Old fashion media
el

La 3G continue d’avancer

Alors qu'Orange et les autres opérateurs se disputent déjà pour être premiers sur...

Alors qu'Orange et les autres opérateurs se disputent déjà pour être premiers sur la 4G, les données que l'Arcep a publié mardi montrent que le réseau de la génération précédente n'est pas encore disponible partout en France. Pour autant il existe de grandes disparités entre opérateurs, puisque SFR couvre 98,6% du territoire, juste un peu devant Orange qui fournit de la 3G sur 98,5% de l'hexagone. Cela correspond avec les engagement pris par ces opérateurs : SFR doit parvenir à 99,3% fin 2013 et Orange devait atteindre les 98%, ce qui est donc chose faite. Sur la troisième marche du podium, on trouve Bouygues qui couvre désormais 94,8 %, contre 90% seulement l'année passée. Free, du fait de sa jeunesse, se trouve logiquement bon dernier, avec seulement 37,3 % du territoire couvert, ce qui représente néanmoins un net progrès par rapport au début de l'année où l'opérateur ne couvrait en 3G que 27% de la France. Mais les efforts ne sont pas finis, puisque Free devra parvenir à 75 % de la population en 2015 et 90 % en 2018, date à laquelle prendra fin son contrat d'itinérance avec Orange. Concernant la 4G, l'ensemble des opérateurs devront arriver à couvrir 25% de l'hexagone pour fin 2015, 60 % en 2019 et 75 % à l'horizon 2023.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 novembre 2012 à 15h22 | So_amazing
27 novembre 2012
el

L’Hadopi avance sur le chemin de la lutte contre le streaming illicite

L'Hadopi s'est dotée dernièrement d'un département "étude" plus conséquent. Une activité importante pour...

L'Hadopi s'est dotée dernièrement d'un département "étude" plus conséquent. Une activité importante pour la haute autorité qui a montré par le passé qu'elle devait être une source incontestable de statistiques et données sur le marché de l'offre licite. Etrangement, l'Hadopi avait dû se défendre des attaques de la rue de Valois, précisément de la ministre Aurélie Filippetti, qui avait pointé un soit disant manque d'efficacité de ses actions contre le piratage. Cela dit, alors que les audiences des sites de P2P étaient bien en recul en France depuis l'instauration de l'Hadopi. Que cette baisse soit à mettre ou non au crédit de la riposte graduée, l'Hadopi se devait donc d'avoir en main un outil puissant d'analyse. Il était donc logique que ce Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) s'intéresse aussi au trafic des fournisseurs d'accès, histoire d'avoir une idée plus claire de ce qui parcoure les "tuyaux" du Net. Comme le fait remarquer le site Numerama, la DREV va analyser les données fourni par un FAI. Cela permettra à l'Hadopi d'avancer sur un chantier délicat, mais demandé par la ministre de la Culture, la régulation des sites de streaming et de direct download, devenus la principale source du piratage depuis le déclin du P2P.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 10h41 | Web 1,2,3
el

3 millions de « Kickstarteurs »!

C’est un pic, c'est un cap, que dis-je, c'est.... La consécration du crowdfunding!...

C’est un pic, c'est un cap, que dis-je, c'est.... La consécration du crowdfunding! On apprend aujourd'hui que le nombre de personnes ayant financé un projet sur le site Kickstarter, numéro 1 sur ce type de financement participatif s'élève à 3 millions. D'autres chiffres ont été donnés par le site, qui fêtait aussi son lancement en Grande Bretagne: 78 497 projets ont été lancés grâce au site et ont levé 362 millions de dollars de donations, 3 242 projets sont actuellement en cours, et le taux de succès des campagnes de levées de fonds est de 49,7%, 32 930 projets ont donc été couronnés de succès dont 17 qui sont parvenus à lever plus d'un million de dollars. On constate donc que le taux d'échec reste assez élevé, en raison peut-être de campagnes pas suffisamment pensées en amont, puisqu'en plus de définir un objectif précis, il faut élaborer une stratégie de récompense des donateurs et savoir faire vivre sa campagne, notamment en communiquant dessus sans arrêt afin d'éviter "l'effet U" qui veut que les donations s’essoufflent après le lancement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 10h36 | Web 1,2,3
el

Un ticket Tapie-Hersant pour reprendre le groupe

Selon l'AFP, Bernard Tapie et la famille Hersant auraient fait une offre conjointe...

Selon l'AFP, Bernard Tapie et la famille Hersant auraient fait une offre conjointe à hauteur de 50 millions d'euros afin de reprendre en mains les activités restantes du groupe de presse régionale Hersant Média, incluant donc les titres Provence-Alpes Côte d'Azur et les titres des Antilles. Pas sûr que cela suffise, puisque le Groupe Hersant Media est très lourdement endetté : il doit quelque  215 millions d'euros à sept banques différentes selon Les Echos. L'affaire est donc loin d'être conclue, d'autant que de multiples repreneurs se sont fait connaître en cas de démembrement du groupe: François Pinault, Iskandar Safa et son soutien Etienne Mougeotte seraient ainsi intéressés par le pôle sud, tandis que Bruno Franceschi aurait les yeux sur les journaux antillais du groupe.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 10h26 | Old fashion media
el

TF1 et W9, stars de Facebook

Une étude BlogMeter, menée grâce à Social Analytics, dévoile aujourd'hui un classement des...

Une étude BlogMeter, menée grâce à Social Analytics, dévoile aujourd'hui un classement des chaînes de télévision française suscitant le plus de conversations et d'échanges sur Facebook. Seules les chaînes gratuites ont été prises en compte et certaines chaînes ont été exclues soit parce qu'elles n'ont pas de page dédiée sur le réseau, soit parce qu'elles comptent moins de 20 000 fans. Plusieurs classements ont ainsi pu être réalisés, et TF1 arrive vainqueur dans la plupart d'entre eux : sur le nombre de fans et sur "l'engagement" (posts commentés, partagés, "likés"), notamment. D8 (surtout grâce à l'émission "Touche Pas à Mon Poste") et BFMTV (grâce à la fameuse photo du baiser de deux jeunes femmes pendant la manifestation "un papa une maman" contre l'adoption par les couples homosexuels) réalisent de bonnes performances avec un nombre de fans assez faible mais très actifs sur les contenus postés par les chaînes. Mais sur l'engagement, c'est W9 qui mène la danse parmi les petites chaînes, loin devant ses concurrentes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 10h13 | Old fashion media
26 novembre 2012
el

400 000 Wii U aux USA

La Wii U serait un succès aux Etats-Unis si l'on en croit Reggie...

La Wii U serait un succès aux Etats-Unis si l'on en croit Reggie Fils-Aime, le patron de Nintendo USA. Habitué des déclarations tonitruantes, Reggie Fils-Aime a estimé que la firme nippone a vendu 1,2 millions de produits la semaine dernière rien qu'aux Etats-Unis. Dans ce total, la Wii U contribuerait à hauteur de 400 000 unités vendues. La nouvelle console de Nintendo est en vente depuis le 18 novembre. Nintendo indique également être en rupture de stock et faire le nécessaire pour maintenir les magasins à flot.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2012 à 19h54 | Gaming
el

Tunisie : le CNC dévoile le palmarès de Carthage

Alors que le gouvernement continue de livrer auprès de Bruxelles son combat pour...

Alors que le gouvernement continue de livrer auprès de Bruxelles son combat pour le maintien de la TSTD, le CNC dévoile aujourd'hui le palmarès du festival de Carthage, une des initiatives financées par cette taxe. Cette 24ème édition, la première après la révolution qui a vu tomber Ben Ali, a aussi ceci de particulier qu'elle coïncide avec le  cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie, l'occasion donc de retracer 50 ans de cinéma et de documentaires arabe et africain. Dans la catégorie long métrage de fiction, le Tanit d'or  et le Prix du Public ont été attribués à "La pirogue" de Moussa Touré, le Prix du jury ets allé à  "Aujourd'hui-Tey", le Prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique est revenu au film "Les chevaux de Dieu" de Nabil Ayouch. Dans la catégorie long métrage documentaire, c'est "La Vierge, les coptes et moi"  de Namir Abdel Messeeh qui a reçu le Tanit d'argent. Autant de films qui ont pu bénéficier d'avances sur recettes ou d'aides sous d'autres formes par le CNC, qui a profité de l'occasion pour applaudir la création du Centre National du Cinéma et de l'Image tunisien et pour faire le point sur les différents dispositifs d'aide à la création cinématographique dans le monde et en Afrique en particulier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2012 à 14h37 | So_cult’
el

Nouvelles têtes chez Havas

L'agence Havas 360, née en 2007 de la fusion d'Euro RSCG compagnie et des...

L'agence Havas 360, née en 2007 de la fusion d'Euro RSCG compagnie et des activités de marketing relationnel et opérationnel d'Euro RSCG 4D, annonce aujourd'hui l'arrivée de deux nouveaux directeurs artistiques. Jérôme Riera est bien connu du secteur musical où il a commencé sa carrière, chez Sony, EMI mais aussi en tant que producteur indépendant. Il est ensuite passé par les agences Duke et Moxie avant son arrivée chez Havas 360. Ilan Haddad est quant à lui un communicant né, puisqu'il a débuté chez  Louis XVI, puis est aussi passé chez Duke et Moxie. A eux deux ils ont officié pour les campagnes de Ralph Lauren, Nike, Metronomy ou Levi's.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2012 à 13h44 | Marketing Room
el

Galaxy Note II, l’essoufflement

Samsung est passé maître dans l'art de publier des chiffres de vente, qui...

Samsung est passé maître dans l'art de publier des chiffres de vente, qui sont ensuite repris sur le Web sans vraiment de recul. C'est ainsi que ce week-end, apparaissait sur la toile le chiffre emblématique de 5 millions de Galaxy Note II écoulés depuis son lancement, il y a maintenant 2 mois. Ce chiffre appelle pourtant plusieurs explications. Premièrement, comme toujours avec Samsung il s'agit non pas de ventes aux clients mais d'un volume de livraisons effectuées par le coréen dans le monde entier - le Note II est disponible dans 126 pays dont les Etats-Unis, dernièrement. Samsung avait annoncé avoir livré 3 millions de ce mobile, hybride entre une petite tablette à stylet et un smartphone géant, lors du premier mois. Avec 2 millions supplémentaires en un mois, à quelques semaines de Noël, la demande s'essouffle t-elle déjà ? Alors même que le Note II fait l'objet d'une campagne de communication tous azimuts depuis plusieurs semaines.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2012 à 12h20 | So_amazing
el

eBay poursuivi par le ministère de la justice d’Obama pour avoir passé des accords de non-embauchage

S'il y a une chose que la justice américaine ne prend pas à...

S'il y a une chose que la justice américaine ne prend pas à la légère, c'est bien les accords entre entreprises qui ont pour effet d'empêcher les salariés de trouver du travail ailleurs. Et eBay vient de se faire prendre la main dans le sac par le Justice Department, qui entame des poursuites contre le site d'enchères, pour s'être arrangé avec Intuit Inc, spécialiste des logiciels financiers, pour qu'aucune des parties n'engage les employés de l'autre. Or les accords de non-embauchage sont interdits aux Etats-Unis, comme dans la plupart des pays occidentaux, car ils enlèvent aux salariés des possibilités de trouver du travail ailleurs et de faire jouer la concurrence entre employeurs. L'enquête vient juste de commencer, mais le ministère de la justice de Washington affirme d'ores et déjà savoir que l'accord passé au détriment des salariés des deux entreprises était non seulement totalement illégal, mais appliqué religieusement d'un côté comme de l'autre. Reste à voir si l'annonce des poursuites encouragera des "whistleblowers" à contacter le ministère avec des preuves d'arrangements similaires d'eBay avec d'autres entreprises... Ce n'est donc que le début de l'affaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2012 à 12h18 | Web 1,2,3
el

UK : 25% de musique piratée en ligne selon l’Ofcom

L'Ofcom, équivalent britannique de notre Arcep national, publiait la semaine dernière une étude...

L'Ofcom, équivalent britannique de notre Arcep national, publiait la semaine dernière une étude sur la consommation de contenus des internautes de sa Majesté. L'une des statistiques, assez surprenante, était ce fameux 47% des interrogés qui disaient ne pas savoir s'ils avaient accédé à du contenu illégal ou pas. S'agissant de statistiques basées sur le déclaratif, difficile de ne pas y voir une légère malhonnêteté. Reste que d'autres chiffres intéressants apparaissent dans cette étude. On y apprend ainsi que 25% des sondés consomment de la musique piratée, ce qui est finalement moins que ce qu'on aurait pu attendre, et tend à montrer que la progression de l'offre légale, qu'il s'agisse de streaming ou de téléchargement, commence à porter ses fruits. La dégradation dans le référencement des sites pirates, demandée avec insistance par le gouvernement britannique pourrait aussi contribuer à faire baisser ce chiffre à l'avenir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2012 à 11h22 | Peer2peer
el

Redevance télé : bientôt sur vos (autres) écrans ?

Les propositions pour augmenter le revenu généré par la contribution à l’audiovisuel public (ou redevance télé pour les intimes)...

Les propositions pour augmenter le revenu généré par la contribution à l’audiovisuel public (ou redevance télé pour les intimes) se bousculent alors que le projet de loi de finances pour 2013 est discuté au Sénat. Ainsi, la sénatrice centriste Catherine Morin-Desailly a déposé un amendement qui permettrait de soumettre les tablettes et ordinateurs à cette redevance, un élargissement de l'assiette qui pourrait rapporter 15 millions d’euros chaque année selon ses partisans. D'ailleurs, trois autres sénateurs, Valérie Létard (Nouveau Centre), Vincent Delahaye (UDI) et Yves Détraigne (UCR) ont déposé un amendement qui va dans le même sens. Pas question pour autant d'infliger une double peine (enfion pour l'instant) , puisqu'un seul appareil part foyer devrait être pris en compte. Le sénateur socialiste David Assouline envisage, lui, une hausse supplémentaire de 2 euros en 2013, portant à 131 euros cet impôt. A gauche toujours, plusieurs amendements ont été déposés pour faire rentrer les résidences secondaires dans l'assiette imposable, une idée un temps soutenue par le gouvernement avant d'être écartée puis de disparaître sous le vote des députés de la majorité comme de l'opposition.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2012 à 11h01 | Old fashion media
el

eCommerce : 1 milliard de dollars dépensés pour le « Black Friday »

Vendredi dernier, à l'occasion du "Black Friday", de nombreuses marques faisaient leurs soldes...

Vendredi dernier, à l'occasion du "Black Friday", de nombreuses marques faisaient leurs soldes en boutiques et sur le web. Mais cette année, le ecommerce s'est tout particulièrement illustré, puisque les dépenses en ligne se sont élevé à plus d'un milliard de dollars selon ComScore, soit 26% de plus qu'en 2011. Autre fait marquant, relevé cette fois par une étude IBM, près de 10% des visites de boutiques en ligne ont été menées via iPad, plaçant ainsi la tablette Apple devant les autres terminaux mobiles, toutes marques confondues, même si c'est encore Apple qui se distingue côté mobile, avec 8,7% du trafic attribuable à  l'iPhone. En tout, 16% des ventes ont été conclues via un terminal mobile, ce qui n'arrangerait pas tant que ça les vendeurs, puisque cela grignote leur marge. Et on retrouve aussi Apple parmi les sites les plus visités par les consommateurs américains, puisqu'il se place quatrième, derrière Amazon, Walmart et Best Buy. Sur eBay, l'iPad 2 s'est vendu au rythme de 250 unités par heure entre midi de 20 heures.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2012 à 9h48 | So_amazing
23 novembre 2012
el

La SDJ des Echos réagi à la mise en examen d’une journaliste

La journaliste Solveig Godeluck s'est vue signifier sa mise en examen suite à...

La journaliste Solveig Godeluck s'est vue signifier sa mise en examen suite à une plainte de l'opérateur Free pour diffamation. L'affaire remonte à la publication le 1er mars d'un article dans Les Echos intitulé "Pour faire face à Free, Bouygues lance un plan d'économies". Free n'a pas apprécié les propos de son concurrent qui sont repris dans cet article évoquant une "notion nouvelle de réseau vide qui couvre" à propos de Free MobileLa société des rédacteurs des Echos a tenu à manifester sa désapprobation par un communiqué : "La Société des Journalistes (SDJ) des Echos a appris avec stupeur la mise en examen, le 22 novembre dernier, de Solveig Godeluck, journaliste au service high tech medias en charge du secteur des télécommunications, suite à une procédure pour diffamation  intentée par la société Free Mobile. Elle entend par ce communiqué apporter son entier soutien à Solveig Godeluck, connue de toute la rédaction pour ses compétences professionnelles, sa rigueur et son intégrité. La SDJ s'interroge sur les motivations de la société Free Mobile à engager une telle procédure, qu'elle estime injustifiée sur le fond, et suivra de près son évolution." Free avait prévenu après le lancement de son offre mobile que des poursuites seraient intentées contre ceux qui dénigraient son réseau. L'auteur des propos incriminés, Didier Casas, secrétaire général de Bouygues Telecom, a aussi fait l'objet d'une plainte mais n'a pas été mis en examen précise Le Monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 novembre 2012 à 17h04 | Old fashion media
el

L’éditeur de mags spécialisés Future voit son salut dans les tablettes

Future, éditeur de magazines anglophones dans les domaines du gaming et de la...

Future, éditeur de magazines anglophones dans les domaines du gaming et de la technologie en général, voit une croissance record des ventes de ses productions pour tablettes, et ce alors que son chiffre d'affaires général est en baisse. L'éditeur, qui était dans une situation presque désespérée il y a quelques années, avec une baisse de 61 % de ses revenus en 2009 par rapport à 2008, pense avoir trouvé une parade grâce aux tablettes. Ces ventes représentent en effet pas moins de 239 000 exemplaires par mois , donnant à Future une hausse de 30% de ses revenus sur support numérique l'année dernière. Cela a permis à l'éditeur de faire un petit profit de 1 million de dollars en 2011, alors qu'il avait accusé des pertes de 18 millions l'années précédente.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 novembre 2012 à 10h49 | Old fashion media
el

Barclays achète 8500 iPad pour ses employés

Barclays a confirmé l'achat de 8500 iPad destinés à ses employés d'agence, afin...

Barclays a confirmé l'achat de 8500 iPad destinés à ses employés d'agence, afin d'"améliorer leur interaction avec les clients". Il semblerait que cette idée soit venue de plusieurs salariés de la banque, confirmant la tendance à l'adoption de nouvelles pratiques non pas grâce aux directions des services informatiques, mais aux consommateurs qui amènent leurs nouvelles machines au bureau. Les iPad ont été achetés en passant par Insight UK, qui se spécialise dans la vente de ces machines aux sociétés. Insight a dévoilé que l'intérêt de grandes structures pour l'iPad est "significatif".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 novembre 2012 à 10h30 | So_amazing
22 novembre 2012
el

Bruxelles, la menace fantôme sur les tournages

Le gouvernement est aux côtés cinéastes pour défendre leurs intérêts face à la...

Le gouvernement est aux côtés cinéastes pour défendre leurs intérêts face à la réforme que prépare la commission européenne sur les aides aux entreprises. Selon Les Echos, le brouillon de ce projet concocté à Bruxelles ne devrait plus permettre aux Etats de profiter d'un effet de levier sur l'argent investi dans le tournage d'un film. De plus, ces aides seraient évidemment revues à la baisse, comme c'est souvent la cas, lorsque la commission s'empare de ce genre de sujets. En gros, la France ne pourrait plus exiger que 80% du budget d'un film co-financé soient dépensés sur le territoire national. Ce pourcentage serait ramené à 50%. Le président François Hollande avait reçu il y a un mois une délégation du cinéma français pour rassurer les professionnels sur son soutien dans cette bataille. Ils attendent maintenant des preuves de cet engagement. Rappelons que le gouvernement n'a toujours pas notifié Bruxelles concernant la nouvelle rédaction de la taxe distributeurs, qui représente une manne importante pour le cinéma.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2012 à 18h14 | So_cult’
el

USA : les tablettes vont dépasser les ordinateurs portables

Selon les prévisions de NPD DisplaySearch, d'ici la fin de l'année 2012 aux Etats-Unis,...

Selon les prévisions de NPD DisplaySearch, d'ici la fin de l'année 2012 aux Etats-Unis, les ventes de tablettes devraient dépasser celles des ordinateurs portables! La fin du monde est donc proche, ou plutôt la fin d'UN monde... L'étude, dans ses projections, qui tiennent compte des ventes de fin d'année où les tablettes semblent en effet très convoitées, évoque de possibles ventes sur le dernier trimestre 2012 aux Etats-Unis qui s'élèveraient à 14,6 millions d'unités pour les ordinateurs portables contre 21,5 millions de tablettes. Le cabinet va plus loin dans ses projections et soutient qu'une fois le cap passé, il n'y aura pas de retour en vue: sur l'année 2013, il prévoit que 63,8 millions de portables seront vendus aux Etats-Unis (contre environ 80 millions de tablettes). Mais le marché mondial ne devrait rattraper son précurseur américain qu'en 2015, date à laquelle NDC DisplaySearch affirme que s'écouleront 270 millions d'ordinateurs portables dans le monde contre 276 millions de tablettes. Pour expliquer ce changement de paradigme, le cabinet met en avant plusieurs facteurs : la maturité du marché (où l'équipement en ordinateurs ou portables est déjà endémique) mais aussi le succès grandissant des tablettes en général et des "low cost" en particulier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2012 à 13h49 | So_amazing
el

Le plaidoyer de Google pour le numérique britannique

Le vice président de Google pour l'Europe du Nord, Matt Brittin, publie ce matin...

Le vice président de Google pour l'Europe du Nord, Matt Brittin, publie ce matin dans le Telegraph un vibrant plaidoyer en faveur de l'innovation en Grande-Bretagne, un pays très avancé mais dont le leadership serait menacé par la montée des marchés émergents, un éventuel changement de fiscalité et un manque de formation. Alors qu'une enquête est en cours sur les pratiques fiscales de Google, d'Amazon et d'autres multinationales au Royaume Uni et que les "members of Parliament" se penchent sur la question d'une taxe spéciale, Matt Brittin estime que l'histoire d'innovation du pays pourrait bien s'en trouver menacée. Il explique par ailleurs que les bases de la loi fiscale reposent sur une taxation dans le pays où les produits sont développés, et non pas dans celui où ils sont consommés "c’est pour ça que Google, qui a été développé aux Etats-Unis, paye la majorité de ses impôts là bas." D'autre part, s'il reconnaît que les entreprises de technologie génèrent des profits, ils estime qu'elles " offrent beaucoup plus de valeur aux consommateurs, aux entreprises et au secteur public". Google serait donc un bon samaritain à qui il ne faudrait pas trop tirer la couverture... Avec 10% du PIB projeté de la Grande Bretagne provenant du secteur des nouvelles technologies, le pays est certes bien placé, mais n'exploite pas encore tout son potentiel selon Matt Brittin: "seul une PME ou TPE sur trois est présente sur le web et elles ne sont qu'une sur sept à vendre leurs produits ou services en ligne, passant à côté de milliards de livres sterling potentielles de revenus supplémentaires." Il rappelle aussi les propos du CEO d'IBM UK l'an dernier  qui avait affirmé ne pas trouver de personne adaptée pour un cinquième des emplois créés. Il faut dire que les diplômés en informatique au sens large ne représentent que 0.5% des "A Levels" britanniques  et qu'il existe donc un vrai manque à gagner en termes d’emplois. Pis, selon Matt Brittin "16 millions de britanniques adultes ne savent pas envoyer ou recevoir un mail, et 8 millions disent même ne jamais avoir utilisé le web", un constat "alarmant". Le vice président de Google pour l'Europe du Nord en appelle donc au gouvernement britannique, afin de "placer Internet au coeur de nos projets industriels, éducationnels et économiques".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2012 à 11h18 | Web 1,2,3
21 novembre 2012
el

Bernard Tapie s’intéresse aux journaux du sud du groupe Hersant

Il y a déjà Etienne Mougeotte sur le coup. Maintenant, c'est au tour...

Il y a déjà Etienne Mougeotte sur le coup. Maintenant, c'est au tour de Bernard Tapie de se proposer candidat au rachat des journaux régionaux du groupe Hersant Média. L'homme d'affaire bien connu dans le sud de la France pourrait ainsi s'emparer des titres La Provence à Marseille, Nice-Matin et Corse-matin, il l'a confirmé après que l'information ait été évoquée dans Le Monde. A l'heure actuelle, il devra patienter car les actionnaires du groupe Hersant "essaient de s'entourer de plusieurs hypothèses pour renforcer une proposition qui soit acceptée par le tribunal et par les banques. Je fais partie d'une de ces solutions", selon l'ancien patron de l'OM. Il n'en fallait pas plus pour que ressurgissent les supputations autour des réels desseins de Bernard Tapie notamment à la mairie de Marseille.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2012 à 18h42 | Old fashion media
el

Petit bug de compatibilité chez Microsoft

Mais que s'est-il passé chez Microsoft pour en arriver là? Faut-il accuser le...

Mais que s'est-il passé chez Microsoft pour en arriver là? Faut-il accuser le manque de transversalité ou une piètre maîtrise technique? Toujours est-il que le service Xbox Video est incompatible avec l'OS Windows Phone 8. Les contenus achetés sur le Xbox Video Store ne pourront donc pas être visionnés ou utilisés sur la dernière génération d'OS de chez Microsoft, qui avait pourtant promis juré que ces technologies seraient compatibles. Pis encore, il ne s'agit pas d'un bug ou d'un dysfonctionnement ponctuel, mais bien d'une erreur (ou d'un oubli) de la part de Microsoft, qui invite donc les utilisateurs mécontents à se rendre sur une boîte à suggestions virtuelle. Gonflé.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2012 à 18h10 | So_amazing
el

Copie privée, la crispation publique

Ce matin sous les ordres de Patrick Bloche, président de la commission Culture...

Ce matin sous les ordres de Patrick Bloche, président de la commission Culture et Education de l'Assemblée nationale, quelques-uns des intervenants les plus connus du lourd dossier de la Copie Privée se sont exprimés face à des parlementaires. Les industriels ont récemment claqué la porte de la commission "Copie privée" après des années de mésentente au sein de ce collège qui regroupe autant des filiales des grands groupes de l'électronique que des importateurs de supports vierges. Leurs divergences avaient culminé avec l'affaire de la rémunération pour le premier iPod Nano, dont le barème avait été appliqué en utilisant la grille valable pour les supports numériques des appareils photos. En face, l'association UFC Que choisir était aussi présente, bien qu'elle n'ait jamais siégé à la commission pendant plus de deux ans. Les ayant droit étaient représentés par Pascal Rogard de la SACD, et Laurent Petitgirard de la Sacem. Entre ces protagonistes, le ton fut souvent électrique et le verbe parfois haut, et les menaces sourdes... Les positions sont biens définies, mais elles n'ont pu guère évoluer durant ce débat. Les industriels ont répété qu'ils n'étaient pas opposés en principe à la copie privée, mais que les barèmes et le fonctionnement de la commission étaient à revoir. Un point sur lequel il pourrait y avoir l'amorce d'un dialogue. Cependant, le dossier est plombé par  la question légale. Le parlement a confirmé la commission in extremis avant le changement de majorité, mais l'Europe semble être toujours aussi hostile. La discussion se poursuivra certainement dans les prochains mois à l'Assemblée nationale. Patrick Bloche, qui est un défenseur de la copie privée, y veillera, peut-être dans un autre rôle que celui de président de la commission Culture et Education.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2012 à 18h09 | So_cult’
el

Radio, un coup de moins bien pour le service public

L'instrument de mesure de l'audience de la radio de Médiamétrie ne doit pas...

L'instrument de mesure de l'audience de la radio de Médiamétrie ne doit pas être pris au pied du chiffre, si l'on peut dire. Souvent 126 000 radio varie... Le sondage du jour correspondant donc à l'audience de la radio sur l'Ile de France lors de la période septembre - octobre 2012. Premier constat, il n'est pas si différent que ça de son grand frère réalisé sur l'ensemble du territoire. RTL est première radio de France avec un saut de 0,9 point, survolant avec 12,8% d'audience cumulée. La station de la rue Bayard est devant France Inter (10,6%) et France Info (10,3%) et Europe 1 avec 10,1%. Si les deux premières semblent montrer un peu d'essoufflement avec des baisses modérées, alors que la station du groupe Lagardère augmente largement de 0,6 point. Pour ce qui est des musicales, NRJ et Skyrock se livrent une guerre sans merci, et cette fois c'est la station de Pierre Bellanger qui l'emporte avec 8,4% contre 8,2% pour sa rivale. Cependant, NRJ est en progression mais pas Skyrock qui semble connaître quelques ratés à un niveau national comme francilien.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2012 à 10h35 | Old fashion media
el

Gruner + Jahr met un coup d’arrêt à son activité dans la presse économique

L'éditeur Gruner + Jahr devrait arrêter la publication du Financial Times Deutschland. Le...

L'éditeur Gruner + Jahr devrait arrêter la publication du Financial Times Deutschland. Le journal économique engrange des pertes depuis son lancement. Le groupe Pearson, maison mère du grand frère britannique, était sorti de la joint venture en 2008. Gruner + Jahr a annoncé vouloir sortir de la presse économique en vendant également Impulse et Börse Online, deux magazines. Le groupe conserverait Capital, en revanche. Le Financial Times Deutschland aurait accumulé 250 millions de pertes en plus de 10 ans. La compétition face au titre anglais était très compliqué, alors même que l'information est pratiquement uniquement en anglais, justement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2012 à 10h05 | Old fashion media
20 novembre 2012
el

L’iTV pour novembre 2013

Cette fois Gene Munster, le célèbre analyste de chez Pipper Jaffray y tient....

Cette fois Gene Munster, le célèbre analyste de chez Pipper Jaffray y tient. Apple va lancer sur le marché un téléviseur de nouvelle génération proposant une expérience inédite de Tv connectée - nom de code iTV -, mais ce sera en novembre 2013. L'analyste a réalisé cette prévision en s'appuyant sur les rapports émanant des sociétés de production et les câblo-opérateurs américains. Ces derniers n'ont toujours pas trouvé d'accord avec Apple. Enfin, le calendrier des produits Apple laisserait une bonne place pour un produit de ce genre quelques semaines avant Noël. Rappelons que l'Apple TV, le boitier commercialisé depuis plusieurs années, s'est vendu à hauteur de 4 millions d'exemplaires dans sa dernière version. Les concurrents d'Apple, comme Google et Microsoft n'ont pas réussi pour l'instant à fédérer le grand public avec leurs offres.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2012 à 20h09 | Web 1,2,3
el

La SACD, très critique sur la gestion collective façon Bruxelles

Dans un communiqué, la SACD (société des auteurs compositeurs dramatiques) s'est félicité de...

Dans un communiqué, la SACD (société des auteurs compositeurs dramatiques) s'est félicité de "l’adoption par le Sénat d’une résolution européenne critiquant l’harmonisation trop poussée de la proposition de directive sur la gestion collective, préparée par la Commission européenne". La société de gestion s'élève contre la volonté de l'Europe d'appliquer les régimes de gestion collective largement présents pour la musique à l'audiovisuel. Celle-ci sert en effet pour ce qui est de la radio lors de l'utilisation des catalogues des labels pour la diffusion de musique sans accord individuel. La SACD redoute que cette harmonisation de la gestion collective des droits ne déstabilise "les sociétés audiovisuelles dans leurs relations avec les grands diffuseurs et ce au détriment de la rémunération des créateurs et de l’accès du public à leurs œuvres." La SACD regrette aussi que la commission n'ait "fait aucun effort lors de l’élaboration de la directive pour mener les auditions nécessaires à une bonne compréhension des spécificités du secteur et de l’économie de l’audiovisuel." Ce projet européen a été rédigé par Maria Martine-Prat, directrice de la section droit d'auteur auprès de Michel Barnier. Elle fut aussi lobbyiste pour l'IFPI, le puissant syndicat de la musique européen.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2012 à 20h02 | So_cult’