urgent

Presstalis placée en redressement judiciaire de facto

Le tribunal de commerce, inquiet de la situation financière de Presstalis, notamment de...

Le tribunal de commerce, inquiet de la situation financière de Presstalis, notamment de sa trésorerie a décidé à l’expiration du délai légal de la procédure de conciliation qui faisait suite à la déclaration de cessation de paiements de placer l’entreprise sous surveillance judiciaire. La société devra rendre compte à Hélène Bourbouloux de l’état d’exécution du plan de sauvetage chaque trimestre et devra effectuer un reporting mensuel sur la trésorerie. Il s’agit, en fait, d’un redressement judiciaire qui ne dit pas son nom car l’entreprise n’a pas été placée en dépôt de bilan pour des raisons encore inexpliquées.

En rendant compte de cet accord, le conseil d’administration de la  coopérative des magazines demande à Presstalis de restituer la retenue de 25% aux éditeurs effectuée en décembre et janvier dernier. Nul ne sait si la gouvernance de Presstalis obtempérera mais cette décision démontre que la CDM a la souci d’éviter des plaintes pénales pour détournement de fonds:

Chères et chers coopérateurs,
 
Par jugement rendu en date du 14 mars 2018, le Tribunal de commerce de Paris a homologué le protocole de conciliation conclu le 8 mars 2018 par l’Etat, Presstalis, ses filiales, la CDM et la CDQ.
 
Cette étape est l’aboutisssement de 4 mois d’intenses travaux et négociations entre les parties prenantes, avec un sens des responsabilités des organisations syndicales à souligner, la mobilisation d’un grand nombre d’éditeurs coopérateurs pour permettre la continuité d’exploitation de notre filière et l’exercice de notre métier d’éditeurs.
 
Ce protocole stipule explicitement que Presstalis mettra en place, avec effet immédiat, un comité de suivi trimestriel d’exécution du plan avec l’Etat, en lien avec le conciliateur Maître Bourbouloux, (dont la mission est étendue à la durée du plan) incluant un suivi de trésorerie mensuel et un audit financier trimestriel. Ces informations seront communiquées au Conseil d’Administration de la CDM qui mettra aussi en place de son côté un comité de suivi, pour s’assurer du respect du cadencement de ce plan de transformation, de la rigueur du reporting financier de Presstalis et de la mise en place d’un barème qui reflète la réalité des coûts d'exploitation de Presstalis. Ce comité sera aussi force de proposition pour accompagner Presstalis dans son processus de transformation et tiendra informé trimestriellement l’ensemble des coopérateurs.
 
Presstalis va dorénavant pouvoir se concentrer sur la mise en place de son plan, sur la qualité de services aux éditeurs et sur le développement commercial. D’ores et déjà, la direction commerciale de Presstalis a décidé de mettre en place des réunions mensuelles, dont la première aura lieu le 27 mars à 10h00, afin de présenter les états d’avancement sur ces points et de prendre en compte les propositions des éditeurs. Cette approche nous paraît très positive et nous ne pouvons qu’encourager les coopérateurs à apporter des contributions constructives lors de ces échanges.
 
Enfin, concernant le versement des retenues par Presstalis des 25% de notre chiffre d’affaires de décembre 2017 et de janvier 2018, nous avons demandé à la direction générale que les modalités de versement soient communiquées à l’ensemble des éditeurs et que ceux-ci soient effectifs avant fin avril.
 
Nous vous assurons de la poursuite de notre entière mobilisation et ne manquerons pas de continuer à vous tenir informés,
 
Très cordialement,
 
Le Conseil d’administration de la CDM
Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 mars 2018 à 19h19 | Old fashion media
13 mars 2018
urgent

La médiation chronologie des médias en sursis

Les organisations du cinéma et quelques chaînes de télévision se sont entendues pour...

Les organisations du cinéma et quelques chaînes de télévision se sont entendues pour poser des conditions à une réforme de la chronologie des médias, selon les termes proposés par le médiateurs Dominique D’Hinnin. Ce soir TF1, et Canal Plus seraient d’accords avec plusieurs représentants du cinéma l’API, la FICA, la FNCF, la FNDF, le SEVN et aussi probablement le BLOC, M6 fait encore attendre sa réponse. Les termes d’un prochain communiqué indiquent que la réforme n’est possible qu’à partir du moment où le gouvernement s’engagera à « adopter des mesures fortes et concrètes pour mettre en fin à la destruction considérable de la valeur tenant au piratage massif des œuvres cinématographiques et des contenus audiovisuels ». Après une telle déclaration, la balle est dans le camp de la rue de Valois. Si la ministre ne répond pas correctement, la médiation aura échoué. Ce qui arrange certains, qui préféraient que la loi passe au parlement.

Mise à jour : le Bloc n’a pas signé, au contraire de M6.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2018 à 18h46 | So_cult’
9 mars 2018
urgent

La vente d’EMI Publishing se précise

Sony s’est positionné pour s’emparer de EMI Publishing. Le capital de la société...

Sony s’est positionné pour s’emparer de EMI Publishing. Le capital de la société est largement éparpillé entre différents fonds - Sony en possède une partie d’ailleurs à la faveur de différents rachats via Sony ATV. Len Blavatnik le patron d’Access Industries qui possède déjà dans la musique, Warner Music et le service de streaming Deezer, serait également intéressé, dans ce contexte de retour de la croissance dans la musique. Selon Reuters, Mubadala, l’un des fonds principale qui détient 60% d’EMI Publishing via une holding espère faire monter les enchères pour atteindre 4 milliards de dollars de valorisation.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 mars 2018 à 19h55 | So_cult’
urgent

La subvention des téléphones mobiles par les opérateurs : c’est fini

C'est une immense victoire pour Free. La Cour de Cassation vient de trancher...

C'est une immense victoire pour Free. La Cour de Cassation vient de trancher : la subvention du terminal de téléphonie mobile est une opération de crédit à la consommation qui à ce titre doit en respecter les règles du crédit. "L'arrêt de la Cour de Cassation rend donc impossible, sans le respect des règles du crédit à la consommation, le paiement étalés du prix de téléphones dans le cadre de forfaits mobiles" vient d'indiquer Free. Or ses concurrents utilisent tous ce type de montage.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 mars 2018 à 9h38 | So_amazing
8 mars 2018
urgent

TF1 accepte les conditions d’Orange

TF1 n’a pas osé risquer la coupure chez Orange, le premier FAI français....

TF1 n’a pas osé risquer la coupure chez Orange, le premier FAI français. Sous la pression, la Une a accepté de signer aux conditions proposées par l’opérateur. Le signal de TF1 ne sera donc pas coupé. En revanche l’ultimatum avec Free s’achève ce soir. Pour revenir à Orange, l’opérateur historique n’a pas payé les 28 millions d’euros demandés, mais bien moins de 15 millions d’euros. Une somme qui s’entend uniquement pour les services adjacents et non pas la diffusion des chaines de télévision. Un point sur lequel Orange n’entendait pas transiger. Enfin, selon nos sources cet accord est valable 4 ans, et il est assorti de clauses sur les audiences pour les prochaines échéances.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 mars 2018 à 19h17 | Web 1,2,3
7 mars 2018
urgent

Canal Plus rétablit TF1 sur le satellite

Le CSA et la rue de Valois se sont démenés pour obtenir de...

Le CSA et la rue de Valois se sont démenés pour obtenir de Canal Plus le retour de TF1 sur TNT Sat. C'est chose faite, le groupe Canal Plus vient d'indiquer "A la suite de la demande du CSA, et du communiqué du ministère de la culture qui a précisé que les programmes des chaînes gratuites devaient être gratuits pour les clients servis par satellite, le Groupe CANAL+ va rétablir le signal dans la soirée."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mars 2018 à 19h25 | Old fashion media
2 mars 2018
urgent

Départ de Francis Morel

L’arrivée attendue de Pierre Louette, actuel secrétaire général d’Orange, à la tête du...

L’arrivée attendue de Pierre Louette, actuel secrétaire général d’Orange, à la tête du groupe Les Échos n’y est certainement pas étrangère. Francis Morel, le Pdg des Echos, quittera ses fonctions le 15 mars prochain. Le bilan de l’ancien patron du Figaro à la tête des Echos est remarquable. Il a pris le risque de racheter Le Parisien et su développer les activités de diversification avec Viva Tech avec Publicis. Francis Morel devrait aussi quitter son siège au conseil d’administration des messageries de presse.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 mars 2018 à 10h38 | Old fashion media
28 février 2018
urgent

Spotify entre en bourse officiellement

C'est officiel ! Après plusieurs mois de spéculation, Spotify vient d'adresser aux autorités...

C'est officiel ! Après plusieurs mois de spéculation, Spotify vient d'adresser aux autorités de marché américaines sa demande pour être enfin coté au New York Stock Exchange (NYSE), sous le symbole SPOT. Le leader du streaming, avec 71 millions d'abonnés payants pour 159 millions d'utilisateurs et près de 5 milliards de dollars de revenus en 2017, n'utilise pas l'IPO mais sera coté en direct à un prix qui n'est pas fixé mais devrait se situer entre 90 et 132,5 dollars l'action, selon les documents de la SEC.

Retrouvez tous nos articles sur ce sujet brûlant pour l'industrie de la musique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 février 2018 à 20h53 | Le_Flouze
24 février 2018
urgent

Aude Rossigneux évincée de la rédaction en chef du Média

Par une lettre à la rédaction Aude Rossigneux vient d’annoncer son départ. Une...

Par une lettre à la rédaction Aude Rossigneux vient d’annoncer son départ. Une éviction sans ménagement  qui n’a rien à envier à ce qui se fait chez d’autres entreprises de média. Nous publions la lettre dans laquelle Aude Rossigneux commente ce départ et s’interroge sur l’avenir du Média. L’objectif premier était sûrement de ne pas apparaître comme un vecteur médiatique de la France Insoumise. Ce départ Interroge forcément sur l’avenir de ce nouveau média et de son indépendance.

Chers pilotes, copilotes, stewards et cher(e)s camarades,

Hier, l’annonce de mon éviction du journal, et de mon licenciement du Media m’a assommée au point que je n’étais pas en mesure de répondre comme je l’aurais voulu. Je ne suis pas sûre d’être encore en état d’affronter un dialogue direct. Écrire est une façon de parler sans être interrompue. Voilà ce que j’aurais pu dire si la force ne m’avait manquée.

Je suis arrivée au Média parce qu’on est venu me chercher. J’étais alors la femme de la situation, parée de toutes les vertus. Trop, peut-être… L’idée d’une télé différente, engagée mais libre, portée par ses téléspectateurs et non par l’argent, d’une rédaction unie par un idéal commun mais où seraient respectées les individualités m’a enthousiasmée. Je m’y suis lancée à corps perdu, et pendant la période de pré-lancement, j’ai été envoyée au charbon chez les confrères plus ou moins bien disposés, pour présenter et défendre le projet. Le moins que l’on puisse dire, c’est que je me suis exposée…

J’ai été chargée de la plus lourde responsabilité, celle de recruter une équipe. Je n’ai pas à rougir du résultat : avec ses faibles moyens, la rédaction est performante, unie, et d’un engagement total. Trop, peut-être, j’y reviendrai.

Tout ce travail, je l’ai fait bénévolement, sans recevoir un sou pendant plusieurs mois. Je ne le regrette pas, je demande seulement qu’on s’en souvienne.

Pendant la période de lancement proprement dite, je n’ai pas davantage ménagé ma peine. L’organisation, qui n’est pas mon fait, était sans doute perfectible. L’autogestion c’est plus simple sur le papier que sur le terrain. Mais il a bien fallu faire avec. Et on a fait ! Jusqu’à la limite de nos forces. Ce devrait être une préoccupation majeure du Comité de pilotage : les troupes sont toujours motivées, mais épuisées, et pas loin du « burn out » comme le montrent plusieurs arrêts de travail.

Dois-je porter seule la responsabilité des difficultés, des tensions, et des imprécisions de réglage ? En quoi ai-je démérité ? Qu’est ce qui me vaut ce traitement d’une violence et d’une brutalité qui me laisse dans un état de sidération. Une brutalité qui n’est pas exactement conforme à l’idée que chacun se fait d’un « management » de gauche. Une brutalité qui serait peut-être un sujet pour LeMédia si elle était le fait d’un Bolloré…

Un dernier mot sur la brève conversation que j’ai eue, à la fin de notre rendez-vous d’hier, avec Sophia, qui m’a demandé comment on allait « gérer la communication, » à l’extérieur, et si j’allais faire du mal au Média en popularisant mon éviction. Comment peut-on me soupçonner d’une telle petitesse ? J’ai tissé avec la rédaction des liens de confiance, d’estime, et d’amitié. Mes camarades peuvent compter sur ma loyauté. Et si mon éviction risque de « faire du mal » au Media, qui en est responsable, ceux qui le décident ? ou ceux qui en parlent ? Cet épisode est une blessure. Je ne renie rien de l’esprit du projet que j’ai défendu. Et que je continuerai à défendre. Le voir abimé n’est pas un plaisir, c’est une souffrance.

Je n’avais peut-être pas mérité, il y a quelques mois, cet excès d’honneurs. Le Comité de pilotage s’honorerait en m’expliquant en quoi je mérite à présent cet excès d’indignité.

Salut et fraternité

Aude

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 février 2018 à 18h16 | Web 1,2,3
14 février 2018
urgent

Dominique Nora succède à Matthieu Croissandeau

Dominique Nora va remplacer Matthieu Croissandeau à la tête de la rédaction de...

Dominique Nora va remplacer Matthieu Croissandeau à la tête de la rédaction de l’Obs. Un choix des actionnaires qui doit encore être confirmé par le bureau de la société des rédacteurs, comme le confirme l’hebdomadaire sur son site. Matthieu Croissandeau avait été nommé à la direction de la rédaction de l’Obs En 2014 après la prise de pouvoir du trio des actionnaires du Monde, Bergé, Niel, Pigasse. Sa mission était de redresser le titre. Depuis les ventes se sont écroulées (de 430 000 en 2014 pour la diffusion payée à 280 000 en juin dernier selon l’ACPM) et la stratégie du titre dans l’univers « numérique »  n’a pas été plus couronnée de succès. Le titre perdait 3 millions d’euros en 2016. Dominique Nora et Dominique Levy -Saragossi, directrice générale, auront la lourde tâche de redresser le journal et réussir sa transformation vers le numérique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 février 2018 à 18h53 | Old fashion media
13 février 2018
urgent

Un directeur adjoint à la rue de Valois

L’annonce se fait attendre. Pierre-Emmanuel Lecerf a été nommé directeur adjoint du cabinet...

L’annonce se fait attendre. Pierre-Emmanuel Lecerf a été nommé directeur adjoint du cabinet de Françoise Nyssen. Une bonne nouvelle pour les industries de la culture avec la promotion d’un ancien du CNC, qui connaît parfaitement les dossiers et les enjeux de ces industries. Après le départ de Frédérique Gerardin, cette promotion devrait clore cette séquence rue de Valois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 février 2018 à 12h33 | Politique
8 février 2018
urgent

Hulu enregistre une perte record

Comcast, 21st Century Fox, Disney et Time Warner avaient prévenu : les résultats...

Comcast, 21st Century Fox, Disney et Time Warner avaient prévenu : les résultats d’Hulu seraient largement alourdi par les investissements dans les contenus. Hulu n’a pas déçu avec une perte de 920 millions de dollars sur l’année, qui suit une perte de 531 millions l’an passé ! Cette perte s’explique bien entendu par l’investissement important du service dans des contenus originaux, pour suivre une stratégie à la Netflix. Hulu TV a ainsi profité de 2,5 milliards de dollars investi dans les contenus par ses actionnaires. Et ce n’est pas fini, puisque les pertes du portails devraient culminé à 1,7 milliard l’an prochain ! Le modèle d’abonnement Hulu parait pour l’instant peu pertinent. Le bouquet Hulu TV revendique 17 millions d’abonnés. Cependant, le module Svod fait partie d’une option premium à 40 dollars par mois. Hulu n’a pas communiqué sur le nombre d’abonnés qui payent pour cette option.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2018 à 19h36 | Web 1,2,3
6 février 2018
urgent

Orange a reçu l’assignation de TF1

Cette fois TF1 a bien l’intention de faire couper le signal de ses...

Cette fois TF1 a bien l’intention de faire couper le signal de ses chaines en passant par la voie légale. L’opérateur a confirmé avoir reçu l’assignation lui intimant de couper le signal sur ses box pour les chaines du groupe. L’opérateur n’a pas voulu cette situation. Orange affirme en effet que c’est TF1 qui a rompu les négociations. Cependant, tout comme pour les abonnés Free, les clients Orange ont la possibilité de recevoir les programmes de TF1 via la TNT, à condition de posséder une antenne râteau ou satellitaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 février 2018 à 18h58 | Old fashion media
31 janvier 2018
urgent

Paul Quinio nommé à la direction de Libération

SFR vient d’annoncer la nomination de Paul Quinio. Le journaliste quitte L’Obs pour...

SFR vient d’annoncer la nomination de Paul Quinio. Le journaliste quitte L’Obs pour prendre la direction déléguée de la rédaction du journal, il succède à Johan Hufnagel, qui vient de lancer le pure player video Loopsider. Paul Quinio est rédacteur en chef de l’Obs, il prendra ses fonctions le 12 février prochain aux cotés de Laurent Joffrin. La presse est un secteur en pleine mutation. Le support papier devrait disparaître pour les quotidiens dans les prochaines années. Les chiffres de Libération sont au plus bas, avec une moyenne de 15 000 ventes en kiosque selon l’ACPM en novembre dernier, pour une diffusion totale autour de 68 000 exemplaires. Le titre n’a pas encore réussi sa transition vers le numérique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2018 à 12h15 | Old fashion media
30 janvier 2018
urgent

Une croissance de 53% pour le streaming

Les premières estimations pour le streaming musicals aux Etats-Unis montrent une croissance attendues...

Les premières estimations pour le streaming musicals aux Etats-Unis montrent une croissance attendues de 53% des revenus. Une progresssion forte dans un marché qui devrait aussi être en croissance de 15% entre 2016 et 2017. Le streaming est premier moteur de croissance du marché, que ce soit en payant avec Apple Music et Spotify mais aussi pour les plateformes gratuites, dont YouTube. Les revenus du « digital » sont estimés pour 2017 à 6,5 milliards de dollars contre 5,65 milliards un an plus tôt. Le streaming passe lui de 2,2 millards à 3,4 milliards de dollars sur la même période.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2018 à 19h33 | Web 1,2,3
19 janvier 2018
urgent

Takis Candilis pressenti à France Télévisons

Takis Candilis devrait rejoindre, selon Le Figaro, France Télévisions pour prendre en main...

Takis Candilis devrait rejoindre, selon Le Figaro, France Télévisions pour prendre en main la stratégie éditoriale du groupe auprès de la présidente Delphine Ernotte-Cuni, en remplacement de Xavier Couture. Takis Candilis a été patron de Lagardère Studios avant de devenir directeur de la fiction du groupe Banijay.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 janvier 2018 à 18h09 | Old fashion media
15 janvier 2018
urgent

Orange : Pierre Louette réfléchit

Pierre Louette va bientôt quitter son poste de directeur général délégué d’Orange. L’information...

Pierre Louette va bientôt quitter son poste de directeur général délégué d’Orange. L’information a été révélée par la Lettre de l’Expansion. Arrivé à ce poste en 2010, Pierre Louette avait auparavant fait ses armes dans le privé au sein de l’agence Havas, mais ausssi chez Bernard Arnault puis à l’AFP. Un retour dans le giron d’Havas, ou plus largement au sein de Vivendi serait une possibilité, selon une rumeur insistante. Contacté par ElectronLibre, Pierre Louette affirme être « toujours chez Orange », une position qui ne lui interdit pas de réfléchir à son avenir...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 janvier 2018 à 18h06 | Web 1,2,3
21 décembre 2017
urgent

Les cinq chantiers du ministère de la Culture pour l’audiovisuel

Françoise Nyssen a présenté les cinq chantiers qu’elle entend proposer aux présidents des...

Françoise Nyssen a présenté les cinq chantiers qu’elle entend proposer aux présidents des entreprises de l’audiovisuel public. il s’agit d’accélérer la mutation du secteur, après le message du président Emmanuel Macron. Cela intervient alors que France Télévisions, Radio France et les autres ont été reçues rue de Valois. Ces chantiers sont «la reconquête du jeune public», «les coopérations internationales», «l’offre de proximité», «les offres communes en ligne» et pour finir «les synergies sur les ressources transverses». La ministre a proposé des groupes travail entre les entreprises pour arriver à définir la bonne stratégie sur ces dossiers. De son côté, FTV a précisé les variables de son budget. L’information est épargnée, mais le budget des sport est amputé de 12 millions, tout comme les jeux et autre programmes de flux (près de 20 millions d’euros).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 décembre 2017 à 19h03 | Politique
11 décembre 2017
urgent

Apple confirme le rachat de Shazam

Sans en donner le prix, Apple vient de confirmer avoir acquis Shazam. Selon...

Sans en donner le prix, Apple vient de confirmer avoir acquis Shazam. Selon la presse, le firme de Cupertino aurait débourser 400 millions de dollars; soit bien moins que le milliard de valorisation du dernier tour de table de la start-up. L’acquisition de Shazam était devenue logique depuis que Siri avait intégré le service de reconnaissance de musique et de programmes TV. Apple va intégrer les équipes de Shazam, mais ne dit pas si l’application sera supprimée ou non. Shazam a eu bien du mal à trouver un modèle économique. En 2016, la société n’a que 54 millions de dollars de revenu. Cependant, elle joue un rôle important dans l’économie de la musique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 décembre 2017 à 18h24 | Web 1,2,3
urgent

Presstalis : SAEP refuse de payer

La situation se tend pour Presstalis. Comme nous l’avions révélé,  la nouvelle direction...

La situation se tend pour Presstalis. Comme nous l’avions révélé,  la nouvelle direction des messageries a demandé à ce que les éditeurs versent 37 millions d’euros pour renflouer une trésorerie déjà exsangue. Les éditeurs étaient invités par ce courrier à ne pas toucher près d’un mois et demi de recettes des ventes. Une solution inacceptable pour SAEP qui a répondu à la demande de Presstalis dans un courrier que nous publions (voir Presstalis-07-12-17). Un refus qui place Presstalis dans une situation des plus compliquées. Le gouvernement d’Edouard Philippe et Emmanuel Macron n’est pas décidé à agir pour sauver les messageries. Sans une aide financière d’urgence, la société va droit au dépôt de bilan.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 décembre 2017 à 13h17 | Old fashion media
5 décembre 2017
urgent

Chronologie des médias : un premier point le 21 décembre

Après un premier round de consultations, Dominique D’Hinnin convoque les professionnels concernés par...

Après un premier round de consultations, Dominique D’Hinnin convoque les professionnels concernés par la chronologie des médias le 21 décembre prochain au ministère de la culture. Il s’agira, selon l’intitulé de l'invitation, d’évoquer les premiers points de consensus. Consensus, un mot que l’on pensait oublié depuis longtemps sur ce sujet.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2017 à 18h50 | Old fashion media
27 novembre 2017
urgent

David Martinon nommé ambassadeur pour le numérique

Le dernier conseil des ministres a été l’occasion d’une nomination tout à fait...

Le dernier conseil des ministres a été l’occasion d’une nomination tout à fait symbolique. David Martinon est désormais « ambassadeur pour le numérique » du gouvernement d’Edouard Philippe et du président de la république, Emmanuel Macron. Le champ d’action de cette excellence est large : «les négociations internationales sur la cybersécurité, la gouvernance de l’internet et des réseaux, la liberté d’expression sur internet, les sujets de propriété intellectuelle liés à l’internet, le soutien à l’export des entreprises du numérique et la participation de la France au partenariat pour un gouvernement ouvert, en lien avec ETALAB ». Des sujets éminemments importants dans le contexte actuel, et sur lesquels, David Martinon sera sous la tutelle du ministre de l’Europe et des affaires étrangères. Le CV de David Martinon est déjà bien rempli. Il a été dernièrement préssenti pour entrer chez Google, mais il connaît parfaitement la mécanique diplomatique, puisqu’il a été consul général à Los Angeles pendant quatre ans.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2017 à 13h29 | Politique
22 novembre 2017
urgent

Peut-être un secrétariat d’Etat à la communication…

Selon Le Figaro, Emmanuel Macron pourrait adjoindre un secrétaire d’Etat à la communication...

Selon Le Figaro, Emmanuel Macron pourrait adjoindre un secrétaire d’Etat à la communication à la ministre de la Culture. Françoise Nyssen n’a pas, il est vrai, brillée sur les sujets très techniques de la communication depuis sa nomination, que ce soit lors de la crise entre Canal Plus et les auteurs ou encore dans son bras de fer avec France Télévisions. Logiquement, son directeur de cabinet, Marc Schwartz a toutes les qualités requises pour assurer ce rôle, mais Gabriel Attal ou Aurore Bergé sont aussi positionnés. Cependant, depuis ce week-end les premières rumeurs d’un départ possible de la ministre sont apparues. Emmanuel Macron a promis la stabilité du ministère de la Culture, il ne peut changer l’occupant du siège de Malraux aussi vite. L’Elysée doit trouver une solution pour espérer tenir le reste du quinquennat. Un secrétariat d’Etat permettrait aussi de désengorger le cabinet de la ministre, qui croule sous les dossiers. Cette solution n’a pas que des avantages, car la ministre joue un rôle prépondérant au sein du gouvernement. Il lui faudrait alors retrouver le goût de la communication pour être enfin efficace.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2017 à 18h30 | Politique
urgent

Dominique Farrugia nommé chez Studio Canal

Dominique Farrugia, réalisateur et producteur, ancien directeur de Canal Plus, vient d’être nommé...

Dominique Farrugia, réalisateur et producteur, ancien directeur de Canal Plus, vient d’être nommé directeur général adjoint des productions de Studio Canal. Son rôle sera de « développer et d’accompagner la production de comédies françaises » avec un potentiel commercial pour l’international. Le communiqué indique que Dominique Farrugia rapportera directement au patron de Studio Canal, Didier Lupfer et à celui du groupe Canal Plus, Maxime Saada.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2017 à 12h51 | So_cult’
21 novembre 2017
urgent

JURI : Un premier vote en faveur du rapport « Câble et Satellite »

Porté par le rapporteur Timo Wölken, le rapport « Câble et Satellite » vient...

Porté par le rapporteur Timo Wölken, le rapport « Câble et Satellite » vient d’être approuvé par la commission des affaires juridiques du parlement européen ("JURI"). La Sacem s’est félicitée de ce vote, saluant « les parlementaires, et tout particulièrement Jean-Marie Cavada qui a joué un rôle fédérateur sur ces sujets fondamentaux pour les créateurs, qui ont activement travaillé pour préserver au maximum le principe fondamental de territorialité, indispensable à la création audiovisuelle, en accordant l’application du principe du pays d’origine uniquement aux « bulletins d’information et magazines d’actualités » (« news and current affairs ») ».  Ce rapport, qui a pour but d'aboutir in fine à l'adoption d'un règlement en accord avec le Conseil de l'UE, est également primordial concernant la problématique de « l’injection directe », à propos de laquelle vous pouvez retrouver notre analyse ici. Ce vote avait été reporté plusieurs fois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2017 à 16h53 | So_cult’
16 novembre 2017
urgent

Un centre national de la musique pour 2019

Après un peu d’attente, le ministère de la culture a enfin rendu public...

Après un peu d’attente, le ministère de la culture a enfin rendu public le rapport de Roch-Olivier Maistre. Le document avait déjà été publié sur ElectronLibre en début de semaine. Une sortie officielle qui marque cependant le début d’un nouveau processus qui devrait aboutir pour 2019. Comme nous l’avions indiqué, le ministère lance désormais une consultation de la filière sur les points soulevés par le conseiller Maistre. La question centrale reste celle d’un financement de cet établissement public. Roch-Olivier Maistre propose de trouver de nouvelles sources dans la TOCE (dévolue à France Télévisions historiquement), et dans la nouvelle taxe, dite « taxe YouTube » créée lors de la dernière loi de finance. Sans cette manne inédite, le CNM2 ne saurait être viable. L’UPFI s’est montré ferme sur ce principe. La SACD pour sa part a salué aussi ce rapport mais note que « les auteurs et compositeurs adhèrent à cet objectif, en veillant, comme le souligne Olivier-Roch Maistre, à ce que les ressources qui pourraient être prélevées sur des taxes culturelles existantes ne viennent pas affaiblir les affectations déjà prévues pour soutenir d’autres pans de la création, notamment audiovisuelles, cinématographiques et numériques ». Tout est dit.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 novembre 2017 à 16h51 | Politique
10 novembre 2017
urgent

Le patron d’EuropaCorp s’en va

L’échec de Valerian fait encore des vagues au sein d’EuropaCorp. Le Pdg, Marc...

L’échec de Valerian fait encore des vagues au sein d’EuropaCorp. Le Pdg, Marc Schmuger a confirmé ce vendredi devant les salariés qu’il quittait la société à la fin de l’année. Arrivé il y a deux ans à ce poste, son départ succède à celui d’Edouard de Vésinne. L’ensemble de l’état major d’EuropaCorp a été modifié en quelques mois, alors que la société affiche un déficit de 136 millions de dollars. Luc Besson se chargera d’assurer l’interim. Le réalisateur prépare la sortie aux Etats-Unis d’Anna distribué par Lionsgate.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 novembre 2017 à 16h19 | So_cult’
9 novembre 2017
urgent

Michel Combes démissionne

Grande partie de chamboule-tout chez Altice. Après les résultats passables de SFR, le...

Grande partie de chamboule-tout chez Altice. Après les résultats passables de SFR, le titre Altice avait plongé. La bourse d’Amsterdam avait déclenché une procédure pour éviter un décrochage. Les événements se sont précipités ce soir avec l’annonce d’une nouvelle réorganisation et le départ de Michel Combes. Le patron de SFR démissionne selon les termes du communiqué d’Altice. Patrick Drahi reprend les choses en main avec sa garde rapproché : Dexter Goei, Jeremie Bonin, Armando Peireira, Dennis Okhuijsen et Alain Weill qui conserve la main sur les contenus en plus d’être nommé SFR Group Chairman et CEO, et Altice Media COO. Patrick Drahi prend en main les destinés stratégiques, opérationnelles, technologiques du groupe, y compris concernant SFR, souligne Altice. Dexter Goei est promu CEO d’Altice, il conserve la main sur l’activité américaine. Dennis Okhuijsen est CEO Altice Europe, toujours avec la responsabilité des finances du groupe. Jérémie Bonnin est secrétaire général. Armando Pereira prend le poste de COO d’Altice Télécom.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 novembre 2017 à 23h06 | Web 1,2,3
8 novembre 2017
urgent

Les leaders européens du streaming s’unissent

Un groupe de sociétés "de musique numérique" viennent d'annoncer la lancement à Bruxelles...

Un groupe de sociétés "de musique numérique" viennent d'annoncer la lancement à Bruxelles d'une alliance dénommée Digital Music Europe (DME). Sont ainsi réunis Deezer, Spotify ou encore SoundCloud afin de "bâtir une voix unifiée vis-à-vis des décideurs politiques", a annoncé DME ce matin. C'est Olivia Regnier, qui s'occupe des affaires européennes de Spotify après un long passage à l'IFPI, qui sera la "chair" du nouvel organisme, tandis que Hans-Holger Albrecht, PDG de Deezer, en sera le président. Il s'agira de présenter aux institutions européennes les besoins spécifiques des leaders européens du streaming. "Nous sommes convaincus que les décideurs politiques européens ont un rôle fondamental dans le soutien de la croissance de l'intégralité du secteur de la musique, ainsi que dans le développement de l'innovation en Europe", a déclaré Olivia Régnier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 novembre 2017 à 11h13 | Politique
6 novembre 2017
urgent

TF1 signe avec Altice un accord qui ouvre la voie aux autres opérateurs de télécommunicatoin

Les deux groupes ont annoncé un accord d'envergure. TF1 avait surtout essuyé des...

Les deux groupes ont annoncé un accord d'envergure. TF1 avait surtout essuyé des refus ses derniers mois avec les opérateurs. La Une voulait obtenir un package global pour la diffusion de son offre premium de 100 millions d'euros. Orange avait été le premier à publiquement refusé de "payer" pour diffuser la Une. Les discussions avaient continué en coulisses mais TF1 n'avait pas trouvé les arguments pour convaincre ses partenaires des télécoms. Avec l'accord Altice en poche, la Une va certainement trouver la bonne marche à suivre pour convaincre Free, Orange, etc. Le contenu financier de l'accord n'a pas été révélé, voici ce qu'il implique pour les deux partenaires en matière de programmes, d'échanges et de publicité :

"L'offre TF1 Premium et les services complémentaires comprennent :

  • Un service replay MYTF1 enrichi (avant-premières de programmes des chaînes du groupe TF1, allongement de la durée de programmes en « replay », soit  au-delà de J+7, accès en « replay » de l'intégralité de certaines saisons de programmes emblématiques, .) ;
  • De nouveaux services associés : start over[1], cast[2], multi-écran[3] ;
  • Les cinq chaînes en clair du groupe TF1 ;
  • La diffusion en qualité « 4K » de l'intégralité des matchs diffusés sur les antennes du groupe TF1 de la Coupe du Monde de football 2018 (Russie) pour les abonnés SFR ;
  • La création et mise à disposition d'une nouvelle chaîne reprenant les programmes du groupe TF1, Altice-SFR bénéficiant pour cette chaîne d'une exclusivité de 6 mois[4]. Cette chaine sera disponible au premier trimestre 2018 ;
  • La prise en charge par le groupe TF1 des coûts de transport des chaînes en clair.

En outre, les groupes TF1 et Altice-SFR travaillent ensemble à l'élaboration de solutions permettant de développer des dispositifs publicitaires adaptés aux nouveaux usages."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 novembre 2017 à 19h54 | Old fashion media