web

Rémy Pflimlin met le feu à France Télévisions – La Tribune

Le président du groupe de télévision publique a annoncé la fusion des rédactions...

Le président du groupe de télévision publique a annoncé la fusion des rédactions de France 2 et France 3. Selon les syndicats, il n'exclut pas de mener un plan social - sans départ contraint - si besoin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 18h47 | Old fashion media
urgent

CNM : Aurélie Filippetti s’explique… ou pas

On ne peut pas dire que la ministre de la Culture et de...

On ne peut pas dire que la ministre de la Culture et de la Communication brille par la clarté de ses propos. Alors que dans Le Monde elle avait démoli le centre national de la musique, voulu par l'ancienne majorité, c'est dans un entretien à l'AFP que la pensionnaire de la rue de Valois s'est expliquée. Cependant, les propos de la ministre à l'agence ne permettent pas d'en savoir plus, tant ils entretiennent le flou sur ses intentions. Ainsi, Aurélie Filippetti assure n'avoir pas trahi sa parole, bien que tous les participants de la réunion du 11 juillet dernier avec TPLM (Tous pour la musique), aient l'impression très nette d'avoir été trahis. La ministre insiste sur le fait qu'il est impératif de sécuriser les revenus, et que le prélèvement sur la TST ne le permettait pas. Un argument sujet à caution pour Didier Selles le président de la mission de préconfiguration du CNM. Ce dernier va d'ailleurs continué ses travaux, a annoncé Aurélie Filippetti. "Pour moi, la notion d'établissement public, la création d'un établissement public supplémentaire avec des coûts fixes supplémentaires, c'est ça qui est aujourd'hui contestable", a-t-elle expliqué à l'AFP. Voilà qui fait ressurgir pour les industriels de la musique la menace d'un CNM transformé en bureau musique du centre national du cinéma. Une idée sur laquelle avaient travaillé Jean-Noël Tronc, directeur général de la Sacem, et Eric Garandeau, président du CNC, avant l'été, justement... Pas certain que cela calme la colère des labels et des créateurs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 17h36 | Politique
el

M6 veut rendre Paris Première gratuite

Le groupe M6 a déposé un recours devant le Conseil d'Etat à la...

Le groupe M6 a déposé un recours devant le Conseil d'Etat à la fin du mois de juin dernier pour faire annuler la décision du CSA d'interdire le passage de sa chaîne Paris Première de la TNT payante à la TNT gratuite. Il y a un an, le groupe de Nicolas de Tavernost avait demandé au CSA de faire basculer sa chaîne de la TNT payante à la TNT gratuite, pour des raisons économiques.
"On nous objecte des conditions juridiques et d'équilibre de marché" avait déclaré le patron d'M6 avant d'ajouter "on autoriserait le rachat de Direct8 et Direct Star par Canal+ en le jugeant sans conséquence sur le marché mais avec Paris Première, on déstabiliserait le marché? C'est faire beaucoup d'honneur à cette chaîne! Nous regardons les possibilités de recours juridique".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 16h47 | Old fashion media
el

La Hadopi va examiner le cas VLC

Le secrétaire général de la Hadopi, Eric Walter, a annoncé hier soir sur Twitter que...

Le secrétaire général de la Hadopi, Eric Walter, a annoncé hier soir sur Twitter que l'Autorité lançait "un cycle d'auditions sur les questions soulevées par la saisine" de l'association VideoLan, plus connue sous l'abréviation VLC. VLC, c'est un lecteur vidéo qui a saisi au printemps dernier la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet afin de régler le problème rencontré face aux formats Blu-ray, bloqués par des DRM et empêchant donc VLC de les lire. Là où ça coince, c'est que la plupart des éditeurs de ce format refusent de débloquer l'accès aux films ou séries, arguant que cela pourrait faciliter le piratages desdites oeuvres. Un jugement favorable à VLC n'a pas de valeur juridique, mais il permettrait à l'association de s'en prévaloir en cas de litige. L'inverse serait évidemment une victoire des Pro-DRM qui aurait un goût amère pour les millions d'utilisateurs de VLC.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 15h32 | So_cult’

iPhone 5 : le smartphone et le magicien disparu

Apple va présenter le dernier né de sa gamme iPhone ce soir en direct de San Francisco. Tout ou presque a été dévoilé sur ce smartphone. La Keynote a perdu de son mystère, Tim Cook, le Pdg d’Apple, va devoir …

12 septembre 2012 à 15h09 | So_amazing
web

En 2011, Google a versé 5 millions d’euros d’impôts en France – PCinpact

Selon les estimations de BFM Business, Google a engrangé entre 1,25 et 1,4...

Selon les estimations de BFM Business, Google a engrangé entre 1,25 et 1,4 milliard d'euros en 2011. Cependant, le géant n'a déclaré que 138 millions d'euros de chiffre d’affaires pour ne payer finalement que 5 millions d’euros d’impôt.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 14h36 | Web 1,2,3
web

Marketing : Twitter et Facebook face au boom du marché noir – Les Echos

Il est aujourd'hui possible d'acheter des « fans » sur Facebook, des «...

Il est aujourd'hui possible d'acheter des « fans » sur Facebook, des « followers » sur Twitter ou encore des spectateurs sur YouTube. C'est ce que montre une étude de l'agence de marketing en ligne Heaven, présentée hier lors d'une conférence du club de marketing Petit club, qui met en lumière les pratiques frauduleuses de certains acteurs du secteur en matière de communication sur les réseaux sociaux. Un véritable marché noir s'est même organisé : certaines agences -aux Etats-Unis essentiellement -s'engagent à répondre aux objectifs des annonceurs, qui souhaitent arriver, par exemple, à 1 million de « fans » de leur marque sur Facebook.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 14h36 | Web 1,2,3
el

TF1, France Télévisions et M6 ligués contre Canal+ pour le rachat de Direct 8

Suivant probablement la règle selon laquelle les ennemis de leurs ennemis sont leur...

Suivant probablement la règle selon laquelle les ennemis de leurs ennemis sont leur amis, les groupes [TF1, France Télévisions et M6 ont mis de côtés leurs habituelles gué-guerres de l'audimat pour attaquer, tous ensemble, le groupe Canal +. Le coeur du problème pour ces trois géants télévisuels, c'est bien évidemment le rachat de Direct 8 par Canal + , une acquisition qui n'en finit plus de faire couler l'encre comme la salive. Il faut dire qu'il y a quelques jours, le groupe de télévision payante avait annoncé qu'il rejetait les conditions posées par le CSA pour valider le rachat, et était même prêt à gérer la chaîne sans en être propriétaire. Voilà donc aujourd'hui que le CSA doit recevoir une nouvelle volée de bois vert, cette fois en provenance de TF1, France Télévisions et M6 qui n'ont pas envie de se faire grignoter des parts d'audience par une fréquence de la TNT modernisée et soutenue par les revenus d'une chaîne et de bouquets payants. Nonce Paolini, PDG de TF1 se veut lyrique "C'est une responsabilité historique qui incombe aujourd'hui au CSA (...) ce n'est pas la chaîne Direct 8 que nous craignons, mais l'arrivée sur ce marché très bataillé d'un acteur en situation de monopole sur la télévision payante, qui bénéficie à ce titre d'une puissance financière plus importante que celle de TF1 et M6 réunies et de règles exorbitantes du droit commun." Puis c'est au tour de Nicolas de Tavernost, patron d'M6, d'en remettre une couche "partout ailleurs dans le monde, on interdit à un acteur en quasi monopole sur son marché d'aller cannibaliser un autre marché. C'est ce que nous attendions des autorités de régulation en France. Sky en Angleterre a été contraint de revendre sa participation dans ITV. Il n'est pas normal que Canal+ puisse utiliser les armes puissantes qui sont les siennes pour concurrencer les acteurs de la télévision gratuite." Autre problème soulevé par Nonce Paolini : le financement deu cinéma et des fictions "c'est l'avenir de la création française qui est en jeu. Car c'est l'existence de deux guichets, payant et gratuit, qui a fait son succès. TF1, M6 et France Télévisions, c'est 75% du financement de la fiction et du cinéma. Quand Canal+ explique qu'il est le grand financier de la création française, ça n'est pas vrai." Quant à Rémy Pfimlin, big boss de France Télévisions, il dit avoir "deux sujets d'inquiétudes: le sport et le cinéma. Canal+ est un grand acquéreur de droits et nous serions dans une situation délicate si ce dernier s'accaparait les droits gratuits et payants de compétitions relevant des missions de service public comme le tennis, le cyclisme ou le handball." Les trois patrons font fi du fait que l'autorité de la concurrence a d'ores et déjà posé des conditions très précises à sa validation du rachat, tout comme du fait que le CSA et Canal + n'ont pas encore trouvé d'accord.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 11h14 | Old fashion media
el

Facebook : Zuckerberg malmené plaide une renaissance mobile

De nombreux investisseurs et professionnels du monde la tech se liguaient en août...

De nombreux investisseurs et professionnels du monde la tech se liguaient en août pour demander à Mark Zuckerberg de renoncer à son poste de CEO de Facebook, le jugeant responsable de la désastreuse entrée en Bourse du groupe, qui a perdu la moitié de sa valeur en quelques semaines. Pour ces experts, le jeune fondateur du plus célèbre des réseaux sociaux ne faisait pas le poids et aurait du remettre les reines de sa compagnie à un gestionnaire p lus expérimenté. Les actionnaires déçus attendaient des explications de la part de Zuckerberg lors de son passage à la conférence TechCrunch Disrupt de San Francisco hier, des excuses même, pourquoi pas. Mais loin de se démonter, le CEO de Facebook a sonné la charge contre... ses actionnaires et les investisseurs, qui, selon lui, n'ont pas compris le potentiel de croissance que pouvait offrir le secteur mobile à Facebook. S'il a admis du bout des lèvres que l'IPO (une des plus catastrophiques de ces dernières années) avait été "une déception", pas question pour Mark de reconnaître sa part de responsabilité, au grand dam des actionnaires les plus échaudés, il leur a au contraire demandé de s'armer de patience. Pour le patron de Facebook, si l'avenir est dans le mobile, la naissance d'un "Facebook phone" voulue par quelques rumeurs, ne serait pas à l'ordre du jour.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 11h13 | Web 1,2,3
web

Pour Mark Zuckerberg, les actionnaires sous-estiment le potentiel du mobile – PCinpact

Mark Zuckerberg, le fondateur et patron de Facebook, est comme tout le monde...

Mark Zuckerberg, le fondateur et patron de Facebook, est comme tout le monde : il est déçu du niveau l'action de sa société. Et pour cause, vendue à 38 $ lors de son introduction, l'action ne vaut désormais plus qu'un peu plus de 19 $ aujourd'hui, soit deux fois moins. Et alors que le jeune milliardaire pourrait invoquer comme explication le trop grand nombre d'actions vendues ou encore la valeur trop élevée demandée en introduction, il a finalement expliqué hier que la faute incombait notamment aux actionnaires, incapables de comprendre le potentiel de croissance généré par le marché mobile.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 11h12 | Web 1,2,3
web

Les disques Naïve ?ne tournent plus rond – Capital Enquêtes

Ce label fondé en 1997 creuse ses pertes année après année. Malgré le...

Ce label fondé en 1997 creuse ses pertes année après année. Malgré le soutien d’élus de la précédente majorité. S’il se confirme, le départ de l’une de ?ses stars, Carla Bruni, pourrait être le coup de grâce.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 11h11 | So_cult’
web

Twitter ordered to turn over user data or face fine – CNet

Microblogging site told to produce information about an Occupy Wall Street protester's tweets...

Microblogging site told to produce information about an Occupy Wall Street protester's tweets or its last two quarterly reports.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 11h11 | Web 1,2,3
el

CNM : les petits labels  »indés » consternés par l’abandon du projet

C'est un véritable désarroi qu'ont suscité les déclarations d'Aurélie Filippetti dans Le Monde...

C'est un véritable désarroi qu'ont suscité les déclarations d'Aurélie Filippetti dans Le Monde concernant le projet de CNM, au sein des fédérations de petits labels indépendants qui voient là s'effondrer tous les espoirs mis dans l'émergence de cette nouvelle institution, et réduits à néant tous les efforts qu'elles ont consentis depuis deux ans pour obtenir un minimum de reconnaissance, de la part des pouvoirs publics comme des principales instances de la filière musicale. Pour ces centaines de petits labels indés, qui n'ont jamais eu accès ni aux crédits d'impôt que la ministre se targue d'avoir prorogés, ni aux autres dispositifs d'aide existants, la nouvelle de l'arrêt du projet de CNM, qui prévoyait de leur allouer pour la première fois une enveloppe d'aides spécifiques, sonne comme un glas. Elle risque en effet de signer l'arrêt de mort de nombreuses structures de production indépendante en régions dans les mois qui viennent. La déception, et le sentiment de trahison, sont à la hauteur des espoirs qu'avaient suscité les assurances renouvelées de la ministre le 11 juillet dernier, lors d'une réunion avec tous les acteurs de la filière musicale. En témoigne le ton de la lettre ouverte que viennent d'adresser à Aurélie Filippetti les fédérations CD1D et Félin, et le SMA (Syndicat des musiques actuelles). « Sans [la] création [du CNM] (et l’arrivée rapide de moyens et de dispositifs d’aides adaptés), bon nombre de nos structures, déjà dans des situations délicates, disparaîtront au cours des prochains mois, écrivent-ils, entraînant avec elles une grande partie de la diversité dont peut se targuer

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 11h10 | Politique
11 septembre 2012

Audience hybride et coup de poing sur le Net !

La mesure hybride de l’audience sur le Net va être dévoilée très bientôt par Médiamétrie. Les résultats bruts montrent une baisse de près de 10% en moyenne des sites « média ». Stupeur et tremblements ! Les premiers résultats de la très attendue …

11 septembre 2012 à 19h07 | Web 1,2,3
web

Google makes 4,000 Boingo Wi-Fi hotspots free across the US in September, excludes iOS and Windows Phone – TheNextWeb – Relevant Blogs

Boingo is offering consumers free Wi-Fi at more than 4,000 hotspots across America...

Boingo is offering consumers free Wi-Fi at more than 4,000 hotspots across America as part of a collaboration with Google Play. However, it looks like iOS, Windows Phone and Blackberry...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 18h11 | So_amazing
web

Que deviennent les pure players de l’information ? – FrenchWeb

Rue 89, NewsRing, Atlantico, le Huffington Post, Mediapart, Le Lab… Ces pure players...

Rue 89, NewsRing, Atlantico, le Huffington Post, Mediapart, Le Lab… Ces pure players ont débarqués sur nos écrans il y a quelques années avec des modèles économiques alternatifs et l’envie de donner un nouveau souffle à l’information. Où en sont-ils aujourd’hui ?

L’objectif premier des pure players est, outre l’indépendance, de répondre aux nouvelles attentes des ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 18h10 | Old fashion media
web

Universal Music France créé sa structure de management d’artistes – IRMA

Lors de sa convention annuelle, Universal Music France a annoncé la création d'Olympia...

Lors de sa convention annuelle, Universal Music France a annoncé la création d'Olympia agency, sa structure de management d'artistes. Lors de sa convention annuelle, qui s'est déroulée fin août, Universal Music France a annoncé la création d'Olympia agency, sa structure de management d'artistes. Comme son nom l'indique, les locaux de l'agence seront situés dans la salle de spectacle parisienne l'Olympia, qui appartient à Universal depuis 2011. Marie Audigier, manageuse d'artistes, a rejoint Universal

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 18h09 | So_cult’
el

La SACD fait le bilan de la fiction française

La Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) se réunissait mardi matin afin...

La Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) se réunissait mardi matin afin d'examiner les résultats de la dernière édition de l'Observatoire Permanent des Contrats Audiovisuels. L'occasion donc de dessiner les évolutions dans le monde de la fiction française, d'en constater les aspects positifs mais aussi de tirer la sonnette d'alarme sur les sujets plus problématiques. Les bonnes nouvelles d'abord : le secteur "sort de la crise" si l'on en croit le communiqué de la SACD, dont le rapport précise qu'"il n’y a jamais eu autant d’argent investi dans la fiction française" et que "les audiences des fictions françaises remontent". Pour autant, la société ne tarde pas à s'alarmer : les changements de formats et l'industrialisation du processus de création entraînerait une précarisation des professionnels en général, et des scénaristes en particulier, en raison de "la segmentation du travail d'écriture, de la déstabilisation des usages contractuels liés à la multiplicité des formats, du risque de copyright au rabais et du paradoxe des chaînes de la TNT qui grignotent de l'audience mais ne participent que marginalement au financement de la fiction française." Pour y remédier et prévenir davantage de dégâts sur la profession, la SACD "propose de créer, pour les nouveaux projets, un soutien automatique auprès du COSIP en faveur des auteurs d'unitaires et des créateurs de séries " et "plaide (...) pour une reconnaissance du statut de scénariste, seul maillon de la chaîne audiovisuelle à ne pas bénéficier d'un certain nombre de garanties."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 16h55 | So_cult’
urgent

Lettre ouverte des éditeurs à Aurélie Filippetti

Les déclarations de la ministre de la culture et de la communication au...

Les déclarations de la ministre de la culture et de la communication au journal le Monde ont suscité une vague de mécontentement d'une rare intensité parmi les représentants de la filière "musique". Le SNEP a réagi hier soir, en appelant le président de la République à respecter ses promesses de campagne, l'UPFI a demandé à être reçu par la ministre pour une explication, et l'association Tous pour la musique devrait aussi monter au créneau. Les représentant du "disque" n'sont pas les seuls, puisque l'E.I.F.E.I.L (Editeurs Indépendants Fédérés En Ile de France) publie aujourd'hui une lettre ouverte à la ministre.Vous pouvez la télécharger dès maintenant.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 16h52 | So_cult’
el

Variety bradé, la chute d’une légende de la presse

"How the mighty have fallen" ne peut-on s'empêcher de penser en apprenant les...

"How the mighty have fallen" ne peut-on s'empêcher de penser en apprenant les dernières nouvelles du magazine Variety, un des piliers de la presse américaine. Vieux de 107 ans, cet hebdomadaire spécialisé sur les industries de la culture est sur le point d'être bradé par son actuel propriétaire, Reed Elsevier, à tout juste 30 millions de dollars, faute d'avoir trouvé acquéreur lors de l'offre de départ à 40 millions. Selon Business Insider, c'est moins que ce qu'a déboursé AOL pour racheter le site et blog Techcrunch il y a quelques années. Une sacrée déconvenue donc pour ce magazine légendaire qui a dû rejeter l'offre (l'aumone?) de la compagnie Yucaipa Cos. qui se proposait de reprendre Variety pour 20 millions de dollars. Finalement, et avec ce prix au rabais, deux repreneurs restent en lice. D'abord Penske Media Corp, un groupe qui a déjà fait main basse sur les sites Deadline Hollywood, MovieLine.com ou HollywoodLife.com, concurrents digitaux du moribond Variety. Autre finaliste dans cette course au rachat, le groupe Avenue Capital possède un net avantage financier. selon le New York Post, ce conglomérat,"qui gère plus de 20 milliards $ et se concentre en partie sur les actifs en difficulté, peut justifier de payer plus de Penske, car il envisage de sous-traiter une grande partie des opérations à American Media Inc qu'il possède par ailleurs." Quel que soit l'acquéreur, c'est en tout cas un bien triste sort pour le magazine Variety qui n'aura pas su résister à la concurrence en dépit d'efforts louables pour investir le web.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 16h52 | Old fashion media
web

Quels magazines papiers ont la plus forte diffusion numérique ? – Journal du Net e-Business : A la Une

La diffusion numérique du Monde Magazine est largement au-dessus de celle de ses...

La diffusion numérique du Monde Magazine est largement au-dessus de celle de ses concurrents, à plus de 16000 exemplaires vendus en moyenne par mois au premier semestre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 12h39 | Old fashion media
web

[Infographie] Apple : l’impact des lancements de produits sur l’action depuis 2007 – FrenchWeb

L’iPhone 5 deviendra enfin une réalité demain, lors de la conférence tant attendue...

L’iPhone 5 deviendra enfin une réalité demain, lors de la conférence tant attendue d’Apple à San Francisco. Ce qui sera, selon la majorité des analystes Apple, le plus grand lancement de la firme jamais réalisé, devrait affoler le cours de son action.

La société d’analyses statistiques allemande Statista a réalisé un ensemble de graphiques, repris par ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 12h39 | So_amazing
el

Steam déboule sur les téléviseurs avec  »Big Picture »

Les aficionados du jeu vidéo connaissent tous Steam, référence des plateformes légales de...

Les aficionados du jeu vidéo connaissent tous Steam, référence des plateformes légales de téléchargements de jeux avec 1500 jeux disponibles et 54 millions de comptes utilisateurs actifs. La plateforme de Valve est devenue un passage incontournable ou presque dans la vente dématérialisée de jeux vidéo, et franchit, après avoir débarqué tardivement sur Mac en mai 2010, une nouvelle étape en conquérant les écrans des téléviseurs. Pour bénéficier de la fonctionnalité Steam Big Picture, il suffit de brancher son ordinateur sur son écran de téléviseur. Ainsi on peu transférer sur la TV ses jeux téléchargés, mais aussi l'accès à la communauté préalablement créée via Steam. Autre nouveauté remarquable : il est désormais possible d'utiliser une manette pour jouer, ce que les gamers apprécieront sans doute. Pour les analystes qui spéculent sur l'éventuelle arrivée d'une "Steam Box" , il ne fait aucun doute que Big Picture est un pas de plus dans al bonne direction. D'autant que les utilisateurs de Steam ne possédant pas un ordinateur portable n'auront peut-être pas envie de déménager leur tour!

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 11h31 | Gaming
el

VOD : le marché français en ébullition

Le marché de la Vidéo à la demande en France n'est pour le...

Le marché de la Vidéo à la demande en France n'est pour le moment que balbutiant par rapport aux Etats-Unis, mais il est déjà fortement encombré, et de nouveaux acteurs devraient encore rejoindre les rangs sous peu. Aux existants Canal Play Infinity, Filmo TV, Vidéo Futur, Pass M6, Disney Avant Première, Warner, Pass Gulli, Sundance Channels, INA Premium, Vodeo, MyZen, Shorts T ou KZ Play , vont sous peu venir s'ajouter LoveFilm (propriété d'Amazon) et Non Stop VOD, propulsé par le groupe AB Productions. Si Love Film pourrait se concentrer dans un premier temps en France sur le téléchargement définitif de films, Non Stop Video ambitionne de se démarquer de ses rivaux avec une offre novatrice et peu chère. L'abonnement devrait être à 6,99 euros par mois, sans engagement (soit 3 euros de moins que Canal Play) et donnera accès à 10 000 heures de contenus (et bientôt 15 000 grâce à des deals avec NA, ESPN, Nippon Animation ou Universal Music). Par ailleurs Non Stop VOD donnera la part belle au cinéma avec 2 000 heures de films disponibles (tous sortis il y a plus de 36 mois compte tenu de la réglementation applicable en matière de chronologie des médias) et aux séries américaines comme Gossip Girl et Vampire Diaries. Comme le souligne Philippe Bailly dans son blog sur Le Figaro, cet enième acteur dans le monde de la VOD a tout de même des lacunes, à savoir l'accès dans un premier temps réservé aux ordinateurs, tablettes et smartphones, excluant donc la télévision non connectée, mais aussi le poids des géants internationaux, qui ont les moyens de faire pression sur les prix et la diversité du catalogue.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 11h30 | So_cult’
web

Apple : les usines Foxconn emploieraient de force des étudiants pour produire l’iPhone 5 – Le Monde

De nouvelles accusations pleuvent contre le sous-traitant taïwanais d'Apple, Foxconn, au sujet des...

De nouvelles accusations pleuvent contre le sous-traitant taïwanais d'Apple, Foxconn, au sujet des conditions de travail dans ses usines, écrit le New York Times, lundi 10 septembre. L'industriel force des étudiants stagiaires à travailler sur les lignes de montage des iPhone, selon l'ONG China Labor Watch, ce que Foxconn dément.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 11h30 | So_amazing
web

YouTube Launches Its Own iPhone App With Better Discovery, Social Sharing, Music Videos — And Ads! – Techcrunch

Last month, news broke that the YouTube iOS app -- which had been...

Last month, news broke that the YouTube iOS app -- which had been pre-loaded on all iPhones since their launch -- would be taken off the mobile device with the launch of iOS6. And at the time we noted that YouTube would be coming out with a replacement soon -- and when it did, the app would have ads and a lot more content. Well, that time is now.

YouTube just announced that it has launched a new official version of its iPhone app on the Apple App Store. The name of the game here is monetization: YouTube and its partners want to get paid for the videos that run through its app, something they weren't able to do through the Apple-built app that came pre-installed with previous versions of iOS. For the first time in a native iOS experience, YouTube will show pre-roll adds ahead of its mobile videos. That's the bad news.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 11h29 | Web 1,2,3
web

Une de Libé: Edouard de Rothschild salue une « très bonne opération marketing » – La Tribune

VIDEO - Invité du "Grand Journal" de Canal+, le principal actionnaire de Libération,...

VIDEO - Invité du "Grand Journal" de Canal+, le principal actionnaire de Libération, le baron Édouard de Rothschild a indiqué ne pas avoir été choqué par la Une du journal. Une photographie de Bernard Arnault, dont ont a appris ce week-end qu'il souhaitait acquérir la nationalité belge, était accompagnée du titre "Casse toi riche con!". Le patron de LVMH avait entre temps déposé une plainte pour "injure publique".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 11h29 | Old fashion media
web

L’UMP défend l’efficacité de son Hadopi – Numerama

Dans un communiqué publié lundi, signé par Frank Riester, l'UMP dénonce la prise...

Dans un communiqué publié lundi, signé par Frank Riester, l'UMP dénonce la prise de position d'Aurélie Filippetti qui juge l'Hadopi inefficace.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 11h28 | Peer2peer
web

GoDaddy sites suffer disruption – BBC – Technology News

Thousands of websites hosted by one of the world's biggest internet domain registrars...

Thousands of websites hosted by one of the world's biggest internet domain registrars and web hosts, GoDaddy, are downed.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 11h27 | Web 1,2,3
web

Les clients préfèrent les magasins aux sites – JDD

S'il est désormais indispensable pour une enseigne de disposer d'un site internet, les...

S'il est désormais indispensable pour une enseigne de disposer d'un site internet, les clients préfèrent leurs magasins physiques, révèle mardi...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 11h26 | Web 1,2,3