urgent

Le manifeste de Dijon des cinéastes

Lors de la première journée des rencontres cinématographiques sur le débat concernant l'exception...

Lors de la première journée des rencontres cinématographiques sur le débat concernant l'exception culturelle, les cinéastes ont lu un manifeste pour demander au gouvernement d'adopter une politique claire et forte "afin de défendre les principes de notre système de financement face à la politique libérale prônée par Bruxelles. " Le texte a été lu par le réalisateur Michel Hazanavicius, président de l'ARP. Nous publions ce texte :"

MANIFESTE DES CINEASTES

Nous, cinéastes de L'ARP, demandons au gouvernement français l'affirmation d'une politique culturelle claire et forte afin de défendre les principes de notre système de financement face à la politique libérale prônée par Bruxelles.

La singularité de la culture, durement acquise et affirmée lors du GATT, doit être imposée aujourd’hui aux autorités européennes qui semblent méconnaitre qu’elle constitue un socle essentiel de l’économie, de l’emploi, et d’une forme de liberté au sein de nos sociétés.

A l’heure où l’Europe peine à devenir une Europe politique, où l’Europe économique a commis quelques ravages, il est urgent qu’elle s’appuie sur la culture pour inventer une citoyenneté européenne.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est urgent de passer à l'Acte II de l'Exception culturelle :

Notre mode de financement a toujours reposé sur un principe simple, selon lequel les diffuseurs de nos œuvres quels qu'ils soient, devaient participer au financement de ces œuvres. C'est historiquement grâce à ce principe que le cinéma français est encore debout, et que l'on fait chaque année autant de films différents.

Les nouveaux entrants et nouveaux diffuseurs doivent s'intégrer harmonieusement à cet équilibre, et c'est le rôle des politiques de se battre pour que ce principe soit respecté. Ce mode de financement profite par ailleurs à tout le cinéma européen, encourage par là même une importante circulation des œuvres, défend la liberté d’expression en finançant des cinéastes du monde entier. La liste des films financés grâce à notre système vertueux de financement est impressionnante non seulement en nombre de films, en nombre de spectateurs, mais aussi en diversité et en récompenses à travers le monde dans tous les grands festivals et grandes cérémonies.

Les récents atermoiements sur la taxe TST nous ont montré que sans volonté politique, notre avenir dépendait de discussions entre technocrates, dont les arguments s'éloignent de plus en plus des véritables enjeux.

Les cinéastes européens feront toujours front face à l'absence de politique culturelle de l'Europe qui est dans sa ligne politique quand elle veut laisser le marché dicter ses règles, mais nous demandons au gouvernement français de réaffirmer une ligne politique qui soit claire, et qui rende pérenne les principes qui nous ont permis de surmonter les nombreuses crises qui ont ébranlé les cinématographies voisines. Nous appelons d'ailleurs ces cinématographies à mener le même combat, que nous nous empresserons de soutenir.

L’Europe des cinéastes et des créateurs se met en place, les échanges se multiplient, des stratégies sont envisagées, des adaptations courageuses sont inventées.

Le gouvernement français se doit d’être à leurs côtés pour bâtir une politique culturelle européenne.

Dijon, le 19 octobre 2012

Premiers signataires :

Ettore Scola
Fernando Trueba
Michel Hazanavicius
Robert Guédiguian
Ken Loach
Rebecca O’Brien
Costa Gavras
Jean-Jacques Beineix
Olivier Nakache
Eric Tolédano
Pierre Jolivet
Jean-Paul Salomé
Radu Mihaileanu
Dante Desarthe
Gérard Krawczyk
Jan Kounen

et l’ensemble du Conseil d’Administration de L’ARP.

Le Conseil d’Administration de L’ARP est composé de :

Michel Hazanavicius, Président
Claude Lelouch, Président d’Honneur
Jean-Paul Salomé, Dante Desarthe, Eric Tolédano, Olivier Nakache, Vice-Présidents
Jean-Jacques Beineix, Michel Ferry, Evelyne Dress, Membres du Bureau

Patrick Braoudé, Christian Carion, Dominique Crèvecœur, Costa Gavras,
Cédric Klapisch, Gérard Krawczyk, Jeanne Labrune, Radu Mihaileanu,
Raoul Peck, Artus de Penguern, Jacques Richard, Coline Serreau, Abderrahmane Sissako"

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 14h48 | Politique
web

Affaire #unbonjuif: Twitter va retirer les tweets antisémites – L’Express

Twitter cèderait-il au bras de fer engagé par les associations de lutte contre...

Twitter cèderait-il au bras de fer engagé par les associations de lutte contre le racisme et l'antisémistisme? Après avoir catégoriquement refusé d'accéder aux demandes de l'Union des étudiants juifs comme nous l'indiquait son président Jonathan Hayoun, les dirigeants sur réseau social seraient revenus sur leur décision.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 13h11 | Web 1,2,3
el

Microsoft alimente les spéculations alors que ses carnets de commande pour la tablette Surface sont presque vides

Répondre "no comment" à une question posée par une analyste de Goldman Sachs...

Répondre "no comment" à une question posée par une analyste de Goldman Sachs n'est jamais une bonne idée, car c'est rarement le signe que tout va très bien. C'est pourtant ce qu'a fait hier le directeur financier de Microsoft. La question de Heather Bellini de Goldman Sachs était pourtant très claire : "Pouvez-vous nous donner une idée de vos attentes pour votre tablette tactile Surface au cours de ce trimestre, ou, si vous ne pouvez pas nous dire cela, pouvez-vous nous donner une idée des pré-commandes de Surface jusqu'à présent ?". Les précommandes de Surface sont possibles depuis quelques jours, et cependant, à cette question, Monsieur Klein a répondu simplement "Nous ne parlons pas de cela pour l'instant", alimentant les spéculations que les carnets de commande sont presque vides.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 13h06 | So_amazing
web

Mme Filippetti à Google : « Agiter des menaces n’est pas une manière correcte de discuter » – Le Monde

Dans un courrier adressé au gouvernement, le groupe américain Google a menacé de...

Dans un courrier adressé au gouvernement, le groupe américain Google a menacé de ne plus référencer les médias français dans son moteur de recherche s'il est soumis à une taxe pour les éditeurs de presse. Voulue par le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN) et soutenue par la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, cette taxe sur le service Google Actualités n'est pas acceptée par l'entreprise américaine. Google "ne peut accepter" que l'instauration d'un tel droit "mette en cause son existence même et serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français", écrit ainsi le groupe dans un courrier adressé en octobre à plusieurs cabinets ministériels.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 12h47 | Web 1,2,3
web

Study: brands don’t listen, answering fewer than half of customer questions on Facebook – Venture Beat

Customer service is going social. Unfortunately, it’s traveling on the slow boat to...

Customer service is going social. Unfortunately, it’s traveling on the slow boat to customer satisfaction. Brands on Facebook and Twitter are all about engagement, right? Sometimes it seems as if the answer is only yes when engagement means brands talk and consumers listen. Particularly in the automotive industry, where only 26 percent of customer queries get answered. Socialbakers, the social analytics company, measured companies’ responsiveness across nine different industries to arrive at what it calls “social devotion:” using social media effectively to improve customer satisfaction — and ROI.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 12h43 | Marketing Room
el

La BBC de plus en plus ternie par le scandale Jimmy Saville

Jimmy Saville, ancien présentateur de programmes phare de la BBC, et notamment de...

Jimmy Saville, ancien présentateur de programmes phare de la BBC, et notamment de Top Of The Pops, est mort n'année dernière et son souvenir risque bien d'emmener une grande partie de la crédibilité de la vénérable Corporation dans la tombe avec lui. Des accusations d'actes de pédophilie commis pendant ses activités de travail à la Broadcasting Corporation sont en effet ressorties après son décès, avec plusieurs plaintes déposées par des femmes que Saville aurait molestées alors qu'elles étaient enfants ou jeunes adolescentes. Les actes en question auraient eu lieu entre autres sur des plateaux ou dans les coulisses de la BBC, et lors de tournages en extérieur. La BBC elle-même est dans une position très délicate. La télévision publique britannique nie avoir eu connaissance d'actes de ce genre de la part de Saville, mais de plus en plus d'éléments tendent à montrer le contraire, et notamment la corroboration en demi-teinte venue de certains de ses animateurs et salariés. Un autre élément à la charge de la Corporation est son retrait l'année dernière d'un reportage tourné par la très sérieuse équipe de Newsnight, émission de la BBC, qui rassemblait des témoignages des victimes supposées de Jimmy Saville.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 12h24 | Old fashion media
web

BBC World News blocked in Syria – The Guardian

BBC World News and other international broadcasters are being deliberately jammed by forces inside...

BBC World News and other international broadcasters are being deliberately jammed by forces inside Syrian, according to the corporation's foreign editor. Jon Williams said on Friday that the BBC's international TV network was being blocked in what he described as a "blatant violation of international TV regulations". He said on Twitter: "BBC World News [is] being deliberately jammed from within Syria. Unclear who responsible, but blatant violation of international TV regulations".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 12h05 | Politique
el

Google annonce des résultats décevants et les bourses sanctionnent

Les résultats de Google pour le troisième trimestre 2012 on été publiés avec...

Les résultats de Google pour le troisième trimestre 2012 on été publiés avec un peu d'avance et par erreur hier, et ce n'est pas la joie : "seulement" 11,3 milliards de dollars de revenus ont été engrangés pendant cette période. Dans cette économie où le moindre signe est examiné tel un oracle, le fait que ce chiffre est 500 millions en dessous du minimum attendu a immédiatement été considéré comme un signe de temps moins faciles en vue pour le moteur de recherche. La punition boursière n'a d'ailleurs pas tardé, avec une action en perte de 8% à la clôture d'hier, et ce malgré une suspension des échanges du titre rapidement après la publication accidentelle des résultats pendant les heures de trading. De l'avis général, ce chiffre en baisse reflète la rentabilité décevante de Google sur les smartphones et tablettes, supports dont l'usage est en augmentation considérable et sur lesquels la régie de Mountain View a du mal à placer de la publicité. Ses revenus viennent en effet pour l'essentiel toujours de publicité liée à l'usage de son moteur de recherche sur le web. Or, les utilisateurs de smartphones et tablettes se servent moins de moteur de recherche et plus d'applications sans passer par un browser internet, et Google ne parvient pas à s'adapter suffisamment à ce nouvel usage.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 11h58 | Le_Flouze
web

The Weird, Crazy, Outrage-Baiting Newsweek Covers We’ll Miss Most – Forbes

By the time Tina Brown got her hands on it, Newsweek was already a shell...

By the time Tina Brown got her hands on it, Newsweek was already a shell of its former self, its staff gutted by multiple rounds of layoffs, its brand eroded by years of mismanagement at the hands of The Washington Post Co. While Brown couldn’t fix Newsweek in the end — it will shut down its print edition at the end of the year, surviving as a digital-only product — she certainly left her mark on it.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 11h40 | Old fashion media

Michel Hazanavicius flingue à tout va, et oppose un refus catégorique à la « forfaitisation » de la Taxe sur les Télécoms – #Gratuit

(Publié le 12 octobre)Il est le réalisateur français le plus primé aux Oscars avec The Artist, mais aussi ce bidouilleur de génie qui a marqué une génération avec un génial film pastiche : « La classe américaine ». Michel Hazanavicius est aussi le …

19 octobre 2012 à 10h05 | Politique
twitter

Aides à la presse, la grande inégalité !

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 10h04 | Old fashion media
twitter

La défense de l’exception culturelle par Guédiguian

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 9h45 | Old fashion media
web

Journée de la presse en ligne du Spiil

Le Spiil organise vendredi 19 octobre sa troisième Journée de la presse en...

Le Spiil organise vendredi 19 octobre sa troisième Journée de la presse en ligne à la Maison des Métallos, dans le XIe arrondissement de Paris. Elle sera marquée par la présentation du "Manifeste pour un nouvel écosystème de la presse numérique", élaboré par le Spiil et disponible sur cette page.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 9h40 | Web 1,2,3
web

Audience : masterchef en tête, Arte et W9 en forme

Jeudi soir, TF1 s'est hissée en tête des audiences avec la troisième édition de "Masterchef"....

Jeudi soir, TF1 s'est hissée en tête des audiences avec la troisième édition de "Masterchef". Ce neuvième épisode a réuni 5 millions de téléspectateurs en moyenne jusqu'à 23h15, selon Médiamétrie...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 9h35 | Old fashion media

Libération à nouveau acculé au bord du gouffre – #Gratuit

(Publié le 11 octobre) Libération a accumulé une dette de 20 millions d’euros. A la fin du mois, le journal aura une ardoise de 2 millions d’euros d’impayés à l’URSSAF. Matthieu Pigasse veut bien reprendre le titre pour une bouchée …

19 octobre 2012 à 9h20 | Old fashion media
18 octobre 2012
el

Google fait pression sur le gouvernement français

Google est allergique aux taxes et paiements en tout genre et l'aurait fait...

Google est allergique aux taxes et paiements en tout genre et l'aurait fait savoir au gouvernement français. C'est du moins ce qui ressort d'une dépêche AFP largement reprise par les réseaux sociaux cette après-midi. Google aurait envoyé plusieurs courriers au gouvernement de Monsieur Ayrault, le menaçant de retirer les médias français de son moteur de recherche si le projet de loi permettant de faire payer des droits d'auteur à Google pour toute reprise de contenu d'actualité n'est pas abandonné. Rappelons que dans la structure de Google, tout est fait pour que les revenus du moteur de recherche devenu régie publicitaire échappent le plus possible au "taxman", et en particulier ses revenus européens. Grâce à des charges d'exploitation énormes qu'elle fait payer à sa filiale de Dublin au travers de sa filiale des Bermudes, Google a réduit énormément son chiffre d'affaires sur le vieux continent, et paie donc très peu de taxes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 17h07 | Web 1,2,3
el

Les sociétés britanniques réduisent leur budget publicitaire en masse

Les chiffres viennent du très sérieux Institute of Practitionners in Advertising (IPA) et...

Les chiffres viennent du très sérieux Institute of Practitionners in Advertising (IPA) et sont décevants : la proportion de compagnies britanniques qui ont réduit leur budget publicitaire est en augmentation. Et a même atteint son paroxysme : les coupes dans les budgets marketing sont en effet plus grandes que pendant la crise financière de 2008-2009. Cette nouvelle est étonnante; le marché britannique de la publicité s'attendait en effet à ce que les chiffres soient plutôt stables dans la mesure où les Britanniques ont eu, pendant la période examinée - soit le troisième trimestre 2012 - la manne des Jeux Olympiques de Londres... Ces baisses de budget vont bien entendu toucher les agences publicitaires, mais également les agences médias et les médias eux-mêmes. En France, la tendance est d'ailleurs similaire, avec des baisses de revenus publicitaires pour nombre de magazines, journaux et chaines de télévision, qui expliquent d'ailleurs en grande partie la nervosité de certains dirigeants, comme l'a montré l'interview de Nicolas de Tavernost d'hier dans les Echos.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 15h05 | Marketing Room
web

EBay Forecast Misses Some Estimates Ahead of Holidays – Bloomberg

EBay Inc. (EBAY), the world’s largest online marketplace, forecast fourth-quarter revenue that may...

EBay Inc. (EBAY), the world’s largest online marketplace, forecast fourth-quarter revenue that may miss some analysts’ estimates as sales growth slows heading into the holiday season. Revenue in the current quarter will be $3.85 billion to $4 billion, EBay said yesterday in a statement, compared with an average analyst projection of $3.94 billion. The company forecast profit excluding some items of 66 cents to 69 cents a share, versus a 68-cent estimate.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 14h43 | Le_Flouze
web

BuzzFeed lawsuit over celeb snaps raises copyright questions – GigaOm

A photo agency is demanding $1.3 million from BuzzFeed after the viral news...

A photo agency is demanding $1.3 million from BuzzFeed after the viral news site published photos of singer Katy Perry and actress Kathy Griffin. The case comes at a time when online media is increasingly image-based, and raises questions about whether current copyright law is still working. First, the facts. Florida-based Mavrix Photo filed a complaint in LA this week that claims BuzzFeed deliberately scraped the celebrity images as part of an effort to drive traffic to the site. It cited nine photos, including Perry on a rooftop and Griffin dancing topless.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 14h30 | Web 1,2,3
el

Newsweek se retire de l’imprimé après 80 ans

L'annonce en forme de couperet vient de tomber : l'édition papier du vénérable...

L'annonce en forme de couperet vient de tomber : l'édition papier du vénérable Newsweek disparaitra le 31 décembre prochain. Il ne s'agit pas là d'une rumeur dans l'air du temps comme celle d'hier sur la fin de la version papier du Guardian, car l'information vient directement de Tina Brown, rédactrice en chef du newsmag. Newsweek, créé à New York en 1933, a une circulation mondiale d'environ 1,5 million d'exemplaires par semaine, ce qui en fait le second newsmag américain après Time, qui se vend à un peu plus de 3 millions d'exemplaires. En 2010, le magazine avait fusionné avec The Daily Beast, site de news généraliste gratuit fondé en 2008 par Tina Brown elle-même, et qui a réussi à rassembler une audience respectable de 15 millions de visiteurs uniques par mois, même si on est loin des 30 millions du Huffington Post. Tirant les leçons de la baisse drastique des revenus publicitaires de la version papier, l'équipe a donc décidé de se concentrer sur le web, avec The Daily Beast, ainsi que sur le magazine pour tablettes tactiles. Cependant, l'articulation entre le modèle gratuit de The Daily Beast et le modèle par abonnement payant de Newsweek version numérique n'est pas très clair. Dans son annonce, Tina Brown affirme en effet que "Newsweek Global sera disponible par abonnement payant aussi bien sur tablette que sur e-reader, et contiendra une sélection du contenu disponible sur The Daily Beast". Difficile de croire, cependant, que des lecteurs vont payer pour avoir sous un autre format ce qui est disponible gratuitement sur le web.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 14h17 | Old fashion media
urgent

Mission Lescure : Le SNEP demande une Hadopi capable de mettre Google au pas ! – #Gratuit

(publié le 10 octobre) C'est la surprise du chef ! Non seulement l'industrie...

(publié le 10 octobre) C'est la surprise du chef ! Non seulement l'industrie du disque soutient Hadopi, dans un contexte difficile pour l'autorité qui affronte l'hostilité du ministère de la Culture et de la Communication, mais de plus les membres du SNEP ont proposé que ses pouvoirs soient complétés. Devant la mission Lescure au grand complet, le SNEP a proposé notamment que l'Hadopi puisse bénéficier d'un pouvoir d'injonction à l'encontre des moteurs de recherche sur le Net pour les contraindre à déréférencer les sites proposant des contenus illicites. Cette proposition fait suite évidemment au jugement favorable obtenu par le SNEP dernièrement en la matière. La Hadopi pourrait donc non plus viser uniquement les internautes, mais aussi les grandes firmes du Web. Une possibilité qui nécessiterait évidemment des crédits supplémentaires - ce qui est loin d'être acquis - mais aussi que les moyens de saisine soient élargis aussi par exemple à d'autres industries créatives touchées également par le piratage. Car, si le P2P est essentiellement utilisé pour l'échange de musique et de vidéo, les recherches sur Google sont plus variées.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 11h30 | Peer2peer
el

Twitter : NRJ et la multiplication des crânes d’oeuf – #Gratuit

(publié le 9 octobre) Le groupe NRJ s'en félicite. La radio, déjà la...

(publié le 9 octobre) Le groupe NRJ s'en félicite. La radio, déjà la plus populaire de France selon les derniers sondages de Médiamétrie, est aussi la plus puissante sur les réseaux sociaux, avec 1 655 000 inscrits sur sa page Facebook et quelques 860 700  followers abonnés à son compte Twitter (@nrjhitmusiconly). On sait combien ces chiffres sont importants pour un média, et tout particulièrement une radio comme NRJ, dont la présence sur le Net est très ancienne. On sait aussi malheureusement combien ces chiffres sont sujets à caution, et parfois ne sont que l'expression d'un gonflage artificiel des données grâce à des agences spécialisées - à ce stade rien ne permet d'affirmer que NRJ en a utilisé. Ainsi, un rapide coup d'oeil sur les centaines de milliers d'abonnés au compte Twitter d'NRJ ne dissipe pas les doutes, bien au contraire. La présence d'une grosse proportion de "crânes d'oeuf", est synonyme de comptes artificiels, grossissant les chiffres. De plus, le compte de NRJ est RT par une série de comptes quasi automatiquement (NessieHutch et Patatooes_1d, notamment), là encore une manoeuvre bien connue de marketing abusif sur les réseaux sociaux. Enfin, pour en avoir le coeur net, un passage au détecteur de mensonge du compte via l'App Status People est éloquent :

Pour faire bonne mesure, il convient aussi de noter qu'une radio comme Fun Radio cumule le score ahurissant de 70% de comptes fake ! Tandis que TF1 reste dans les proportions d'un média commercial avec 49%...

(Voir aussi une étude plus complète sur le blog de Gwendal Perrin)

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 11h08 | Web 1,2,3
web

Filippetti rend 72 millions d’euros – Le Point

"L'accumulation des grands projets ne constitue pas en soi une politique culturelle", déclarait,...

"L'accumulation des grands projets ne constitue pas en soi une politique culturelle", déclarait, mercredi, Aurélie Filippetti devant la commission des Affaires culturelles à l'occasion de l'examen des crédits médias. Cette remarque vise directement Nicolas Sarkozy, dont la ministre de la Culture, opposante tenace, fustige la politique menée depuis cinq ans. Problème : Filippetti présente un budget 2013 en baisse... Elle rend 72 millions d'euros sur un total de 7,3 milliards d'euros. Pourra-t-elle faire mieux avec moins d'argent que Frédéric Mitterrand et Christine Albanel ? Naturellement, les députés UMP ont exprimé à son égard une fausse commisération, empreinte d'ironie...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 10h21 | Politique
web

Big Data To Drive $232 Billion In IT Spending Through 2016 – TechCrunch

Big data will drive $232 billion in spending through 2016. It will directly...

Big data will drive $232 billion in spending through 2016. It will directly or indirectly drive $96 billion of worldwide IT spending in 2012, and is forecast to drive $120 billion of IT spending in 2013.
Gartner Research published the results today

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 9h34 | So_amazing
web

Les jeux vidéo favorisent la réussite scolaire ? – Compagnon-parfait.fr

Et si contrairement à ce que laisse entendre régulièrement le JT de 20h,...

Et si contrairement à ce que laisse entendre régulièrement le JT de 20h, les jeux vidéo étaient bons pour les enfants. Onlineschools.com a compilé des informations provenant de plusieurs études gouvernementales américaines dans une infographie montrant les avantages des jeux vidéo pour l’apprentissage scolaire. Entre la violence et l’apprentissage du sexisme selon M.Pujadas, et la réussite scolaire de vos enfants, que faire ? Pourquoi ne pas tout bêtement jouer avec eux, et choisir ensemble les jeux convenant à votre famille ?

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 9h33 | Gaming
web

Facebook va réorganiser la hiérarchie des publications – ITespresso

Au moyen d’une révision de ses algorithmes, Facebook va réorganiser la mise en...

Au moyen d’une révision de ses algorithmes, Facebook va réorganiser la mise en avant des publications et favoriser celles qui génèrent de l’interaction (commentaires, partage, mentions « J’aime », etc.)

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2012 à 9h31 | Non classé, Web 1,2,3
17 octobre 2012
el

Nicolas de Tavernost tacle D8, encore une fois…

Le pdg de M6 aime donner des leçons. Le patron de M6 en...

Le pdg de M6 aime donner des leçons. Le patron de M6 en a administré la preuve lors d'un déjeuner avec la presse. Remonté comme un coucou, mais aussi peu surprenant qu'une mécanique suisse, Nicolas de Tavernost a tiré sur ses cibles favorites, l'Etat et Canal Plus. A propos du groupe présidé par Bertrand Méheut, et de sa stratégie sur la TNT gratuite, " Le marché publicitaire ne progresse pas en fonction du nombre de chaînes. Tous ceux qui le disent se trompent", assène t-il. Ajoutant même que ses chaînes n'ont été sauvée que par la suppression de la publicité sur le service public après 20 heures ! Une interprétation qui ne manque pas de sel, puisque les chaines privées se sont toujours opposées à l'augmentation du nombre de chaines, sauf si elles pouvaient en profiter. Et M6 ne s'y est pas trompé avec W9, qui réussit très bien sur la TNT, sans avoir attendu la fin de la pub sur France 2. En revanche, le patron de M6 a certainement raison lorsqu'il affirme que "il y a un excès d'offre sur le marché des CSP+". Celui-là même que Canal Plus espère bien exploiter avec D8. Mais, chasser le naturel, il revient au galop et jamais à court d'une provocation, Nicolas de Tavernost de conclure, "si on cherche des recettes, je dis qu'un moyen d'en trouver serait d'augmenter la TVA sur les chaînes payantes . Elle représente 500 millions d'euros".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 octobre 2012 à 20h01 | Old fashion media

L’Hadopi, le bilan c’est maintenant

La Hadopi se projette en 2013, avec un budget de 9 millions d’euros et une victoire de principe sur la rue de Valois. Un bilan et un budget regonflé ! La Hadopi présentait ce matin son bilan de l’année écoulée, …

17 octobre 2012 à 19h47 | Politique
web

FTC to Host Workshop to Explore Practices and Privacy Implications of Comprehensive Collection of Internet Users’ Data – FTC

The Federal Trade Commission will host a workshop on December 6, 2012, to...

The Federal Trade Commission will host a workshop on December 6, 2012, to explore the practices and privacy implications of comprehensive collection of data about consumers’ online activities. Entities such as Internet Service Providers (ISPs), operating systems, browsers, social media, and mobile carriers have the capability to collect data about computer users across the Internet, beyond direct interactions between consumers and these entities.  The workshop will bring together consumer protection organizations, academics, business and industry representatives, privacy professionals, and others to examine the collection and use of such data, its potential benefits, privacy concerns, and related issues.  The workshop is free and open to the public.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 octobre 2012 à 18h22 | Web 1,2,3
web

Le patron de M6 Nicolas de Tavernost pousse un cri d’alarme sur l’avenir de la télévision en France – Les Echos

Nicolas de Tavernost a invité une dizaine de journalistes à déjeuner ce midi...

Nicolas de Tavernost a invité une dizaine de journalistes à déjeuner ce midi pour faire part de ses préoccupations sur l'avenir du marché publicitaire et dénoncer les « contre-vérités » qui circulent. Nicolas de Tavernost, le patron de M6, n'est pas content et il le fait savoir. Ce midi, il a réuni une dizaine de journalistes pour dénoncer les « contre-vérités » qui circulent sur le marché de la télévision. Et pousser un cri d'alarme sur l'avenir de la télé en général. « Jusqu'à présent, nous étions sur une ligne qui consistait à ne pas critiquer les réussites ou les échecs de nos confrères. Mais là, il se dit tellement de contre-vérités qu'il est difficile de rester silencieux », déclare-t-il.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 octobre 2012 à 18h14 | Old fashion media