urgent

Un patron EMEA pour Spotify

Spotify débauche Michael Krause. L’ancien Vice Président Europe Centrale et Orientale de Deezer...

Spotify débauche Michael Krause. L’ancien Vice Président Europe Centrale et Orientale de Deezer rejoint le leader du streaming par abonnement. Michael Krause est nommé directeur général EMEA Spotify, un poste créé pour l’occasion. Michael Krause aura pour « mission principale de superviser les marchés de toute la zone EMEA, ainsi que les opérations dans les pays germanophones. Il s'intéressera tout particulièrement au contenu et aux partenariats locaux », souligne Spotify.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 novembre 2017 à 12h03 | So_cult’
2 novembre 2017
urgent

Spotify recrute en vue de sa future introduction en bourse

La rumeur de l'introduction en bourse de Spotify enfle, avec le recrutement de...

La rumeur de l'introduction en bourse de Spotify enfle, avec le recrutement de Dustee Jenckins à la tête des relations presse du spécialiste du streaming musical. Ms Jenckins vient de Target, l'un des géants américains de la distribution "discount". Elle sera chargée de synchroniser la communication de l'entreprise, en vue d'une introduction en bourse attendue depuis longtemps. Spotify ne confirme rien de son côté, mais Wall Strret présage une IPO pour le premier semestre de 2018. Selon les analystes, Spotify pourrait y atteindre une valorisation située entre 13 milliards de dollars et 20 milliards de dollars, soit entre quatre et sept fois son chiffre d'affaires 2017.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 novembre 2017 à 15h40 | Le_Flouze
18 octobre 2017
urgent

Libération perd son numéro deux

« No se queda »! C’était devenu un secret de polichinelle. Johan Hufnagel...

« No se queda »! C’était devenu un secret de polichinelle. Johan Hufnagel a annoncé son départ aux équipes de Libération. Le directeur de la rédaction, qui formait un tandem avec Laurent Joffrin à la tête du journal du groupe SFR, rejoint « Loopsider » (ou Loop ou encore Looper selon les sources), avec Giuseppe de Martino, ancien directeur de Daylimotion France. Nous avions révélé l’existence de ce nouveau service en avril dernier. Libération a profité depuis son rachat par SFR de la distribution via le kiosque de l’opérateur. Cependant, les ventes en kiosque sont en chute libre depuis bien avant ce rachat. Aux derniers pointages de l’OJD, elles sont autour de 20 000 exemplaires par jour (1,71% en août sur la diffusion payée France). L’avenir du titre est clairement engagé désormais. Les options ne manquent pas. La première serait de stopper la diffusion « papier » - la diffusion totale est stable à 73 000 exemplaire au mois d’août (+2%). Cela reste la première source de revenu du titre, et le principal support pour l’attribution des subventions. Les projets de diversification comme une chaîne de télévision n’ont jamais vu le jour. La décision en dernier ressort appartient à Alain Weill, le patron d’Altice Media. Ce dernier a plusieurs fois indiqué que le « papier » serait maintenu. Ce dernier avait déjà connu une expérience douloureuse après le rachat de La Tribune, qu’il avait finalement cédé gratuitement faute de refinancement. L’éventualité d’une cession de Libération est donc toujours probable, mais pour cela il faudrait encore trouver un acheteur capable d’investir dans le titre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 octobre 2017 à 11h49 | Old fashion media
17 octobre 2017
urgent

Dominique D’Hinnin secondé par François Hurard

Le mystère de la désignation de Dominique D’Hinnin pour conduire la médiation sur...

Le mystère de la désignation de Dominique D’Hinnin pour conduire la médiation sur la réforme de la chronologie des médias s’épaissit encore un peu plus. Ce matin, la rue de Valois a indiqué que l’ancien financier du groupe Lagardère serait secondé par François Hurard, inspecteur général des affaires culturelles et ancien directeur du cinéma du CNC, dans sa mission. La rue de Valois justifie son choix ainsi « son expérience dans le domaine des médias et de la création, ses qualités de négociateur rendent Dominique d’Hinnin particulièrement apte pour cette mission délicate qui a pour objectif de moderniser la diffusion des films »... Avec de telles connaissances, on peut se demander pour quelles raisons le ministère de la Culture prend soin de l’accompagner par un spécialiste comme François Hurard. Un mystère qui n’est décidément pas près de se dissiper.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 octobre 2017 à 18h04 | Politique
16 octobre 2017
urgent

Weinstein Company en passe d’être vendue

Pris dans le tourbillon du scandale impliquant son fondateur, Weinstein Company a été...

Pris dans le tourbillon du scandale impliquant son fondateur, Weinstein Company a été renfloué par le fonds Colony Capital. Une cession est évoquée également. L’affaire n’est pas encore bouclée. Colony Capital avait été aux côtés de la Weinstein Company lors du rachat du catalogue Miramax, qui avait été vendu à Disney en 2010. L’éviction d’Harvey Weinstein faisait craindre le prie pour le studio, qui possède à son catalogue des films de Quentin Tarantino, mais aussi The Artist, le film oscarisé de Michel Hazanavicius.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 octobre 2017 à 19h19 | So_cult’
13 octobre 2017
urgent

BBC One et BBC Two doivent désormais diffuser 75% de contenu britannique

L'Ofcom régule la BBC depuis le mois d'avril dernier, et elle commence fort...

L'Ofcom régule la BBC depuis le mois d'avril dernier, et elle commence fort ! L'autorité en charges des communications britanniques vient en effet d'imposer des quotas de diffusion - et de dépenses - à la vénérable Corporation. L'Ofcom veut "une BBC pour l'intégralité du Royaume-Uni". Il s'agira donc de produire plus de contenus en interne, et de dépenser plus pour des productions en provenance d'Irlande du Nord, de l'Ecosse et du pays de Galles que la BBC ne le fait actuellement. Les conditions fixées sont drastiques : "à partir de l'an prochain, nous exigeons qu'au moins trois quarts des programmes diffusés sur les chaines les plus populaires de la BBC soient des productions originales, commissionnées par la BBC pour des audiences britanniques - cette proportion devra atteindre 90% pendant les prime-time de BBC One et BBC Two." Sur les contenus régionaux, l'Ofcom est tout aussi exigeante : "BBC One et BBC Two doivent également diffuser plus de 6000 heures de programmes destinés spécifiquement aux régions et nations du Royaume-Uni - 95% de ces programmes doivent être produites dans la région à laquelle ils sont destinés."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 octobre 2017 à 14h30 | So_cult’
urgent

Dominique D’Hinnin médiateur sur la chronologie des médias

Selon Le Figaro, c’est Dominique D’Hinnin qui sera désigné pour être le médiateur...

Selon Le Figaro, c’est Dominique D’Hinnin qui sera désigné pour être le médiateur sur la douloureuse question de la chronologie des médias. Après avoir quitté son poste au sein de la holding du groupe Lagardère, Dominique D’Hinnin a été nommé président du conseil d’administration d’Eutelsat. C’est certainement ce rôle récent dans le monde de la diffusion qui lui a valu cette mission de la part de la rue de Valois. La chronologie des médias sera au menu des Rencontres de Dijon dès ce matin avec pour en parler avec un débat réunissant Pascal Rogard, Delphine Ernotte-Cunci, Maxime Saada, Alain Weill, Carole Scotta, Marie, Masmonteil, Richard Patry, Xavier Rigault, Rosina Robson, animé par la réalisation Radu Mihaileanu.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 octobre 2017 à 8h47 | Politique
12 octobre 2017
urgent

Une app Spotify pour les artistes

Spotify vient de lancer une application qui permet aux artistes de suivre en...

Spotify vient de lancer une application qui permet aux artistes de suivre en temps réel la consommation de leurs œuvres sur la plateforme de streaming. « Spotify for artists » est la déclinaison mobile du dashboard déjà disponible depuis quelques mois. En plus du suivi de la consommation, nombre de streams, etc., l’application donne aux artistes la possibilité de modifier été mettre à jour leurs profils. Spotify travaille sur la transparence et l’indormation à destination des ayants-droit. Ce genre d’applications ou de services représente un challenge pour la plateforme dans un environnement concurrentiel fort.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 octobre 2017 à 17h21 | Web 1,2,3
10 octobre 2017
urgent

Snap contextualise les fonctions de localisation

Snap n'arrête pas de proposer des fonctionnalités. Après le lancement des Snap localisés,...

Snap n'arrête pas de proposer des fonctionnalités. Après le lancement des Snap localisés, la start-up américaine vient d'ajouter tout un ensemble d'informations contextualisées. Présentées sous la forme de "cards", Snap intègre désormais des critiques sur les restaurants ou encore la réservation d'une table, ou bien même les services Uber, etc. Et ce n'est pas tout, les horaires des entreprises à proximités sont aussi disponibles ainsi que les contacts. Snap s'inspire ici de ce que Google propose déjà avec son moteur de recherche. Une réponse du berger à la bergère, alors que Mountain View prépare un Discover-like. Pour concevoir ces "cards" Snap a signé des partenariats avec Uber donc, mais aussi Foursquare, TripAdvisor ou encore le guide Michelin !

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 octobre 2017 à 19h15 | Web 1,2,3
6 octobre 2017
urgent

Accord entre Canal Plus et la Sacem

Canal Plus et la Sacem enterrent la hache de guerre : un accord...

Canal Plus et la Sacem enterrent la hache de guerre : un accord mettant fin aux procédures judiciaires en cours, et réglant la question des droits à régler par Canal Plus pour les deux prochaines années, vient d'être signé. Le temps pressait : une audience était prévue le 12 octobre, qui devait aboutir au règlement de droits d'auteur non payés par le Groupe Canal Plus à la Sacem.  "Dans le cadre de cet accord, le Groupe CANAL+ s'est ainsi engagé à verser à la SACEM la totalité des sommes dues pour 2017 ", précise le communiqué commun, "par ailleurs, la SACEM et le Groupe CANAL + ont conclu un nouvel accord d’une durée minimum de deux ans avec effet au 1er janvier 2018. Il permettra de rémunérer les créateurs de manière satisfaisante."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 octobre 2017 à 12h26 | So_cult’
5 octobre 2017
urgent

Vivendi perquisitionné

Le siège parisien de Vivendi a été perquisitionné. Une opération qui s’inscrit dans...

Le siège parisien de Vivendi a été perquisitionné. Une opération qui s’inscrit dans le cadre de la plainte déposée par Fininvest, maison mère de Mediaset. Vivendi s’est exprimé dans un communiqué diffusé en début d’après-midi : « La direction réaffirme avoir acquis sa participation dans Mediaset de manière légale et transparente et attend avec sérénités la cloture de ce différend ». Fininvest, qui appartient à la famille Berlusconi, avait vu la prise de participation de Vivendi comme une opération hostile. Celle-ci était intervenue alors que les deux sociétés étaient déjà en froid après le rachat avorté de Mediaset Premium.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 octobre 2017 à 18h33 | Le_Flouze
4 octobre 2017
urgent

L’Irlande n’a pas récupéré les 13 milliards d’Apple : la Commission la poursuit

Jean-Claude Juncker l'avait annoncé hier, c'est aujourd'hui confirmé : la Commission européenne entame...

Jean-Claude Juncker l'avait annoncé hier, c'est aujourd'hui confirmé : la Commission européenne entame des poursuites formelles contre l'Irlande pour manquement dans l'affaire Apple. Cette procédure se déroulera devant la Cour de Justice de l'Union européenne. La Commission estime que l'Irlande, en ne récupérant pas les 13 milliards d'aides données à Apple sous forme de réductions d'impôts, viole le droit européen. Cette somme devrait être récupérée, et placée sur un compte séquestre en attendant la procédure d'appel contre la décision de la Commission ordonnant son recouvrement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2017 à 12h45 | Le_Flouze
29 septembre 2017
urgent

Edition musicale : signature du Code des usages le 4 octobre

Nous en avions parlé il y a quelques semaines : le Code des...

Nous en avions parlé il y a quelques semaines : le Code des Usages de l'Edition Musicale sera signé le 4 octobre au Ministère de la Culture, lors qu'une cérémonie officielle réunissant l'ensemble des parties prenantes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 septembre 2017 à 12h11 | So_amazing
26 septembre 2017
urgent

Altice Studio, le CSA saisi

Les méthodes du groupe Altice ne plaisent pas toujours. Le CSA vient d’être...

Les méthodes du groupe Altice ne plaisent pas toujours. Le CSA vient d’être saisi d’une demande des représentants de l’audiovisuel. Une action qui arrive après les déclarations fracassantes d’Alain Weill, le patron d’Altice Media, concernant le financement du cinéma. Alain Weill a indiqué que le groupe n’entendait pas signer d’accord cadre avec le cinéma pour le financement. Le patron d’Altice Media avait estimé que ce genre d’accord n’étaient plus adaptés à l’époque. L’Arp s’était d’ailleurs fendu d’un communiqué pour rappeler le rôle prépondérant de ce genre d’accord pour le cinéma. Au CSA maintenant de prendre position sur une problématique qui devrait aussi animer les prochaines rencontres de Dijon. Altice Studio est proposée aux abonnés SFR depuis la fin août.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 septembre 2017 à 17h26 | Old fashion media
22 septembre 2017
urgent

Uber à Londres : c’est fini

Uber n'a pas obtenu de nouvelle licence de transporteur, obligatoire pour transporter des...

Uber n'a pas obtenu de nouvelle licence de transporteur, obligatoire pour transporter des passagers dans les rues de Londres et Greater London. "Cette compagnie immorale n'a pas de place sur les rues de Londres", a déclaré Steve Mc Namara, président de l'association britannique de taxis. Les autorités en charge des autorisations donnés aux transporteurs - Transport for London - a estimé que Uber posait des problèmes de circulation, n'avait pas signalé un certain nombres de violences à caractère sexuel impliquant ses chauffeurs, n'avait pas de système de vérification des casiers judiciaires des chauffeurs, et serait à l'origine d'une augmentation du nombre d'accidents. Le dossier contre Uber est donc lourd. La société a néanmoins fait appel de la décision, et a  déclaré que "Transport for London et le maire se sont soumis à un petit nombre de gens qui veulent restreindre les choix des consommateurs."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 septembre 2017 à 13h51 | So_amazing
14 septembre 2017
urgent

Orange signe un accord cadre avec Netflix

C'est le premier deal réalisé par Orange Content à une échelle internationale. L'opérateur...

C'est le premier deal réalisé par Orange Content à une échelle internationale. L'opérateur renouvèle son accord noué avec Netflix en 2014 et l'étend pour l'occasion dans les pays où il est présent en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Le premier pays à profiter de ce partenariat de distribution sera la Pologne. Cet accord cadre offre à Netflix une distribution via les box Orange, avec une facturation via l'opérateur. Ce dernier réalise d'ailleurs périodiquement des opérations promotionnelles avec le géant américain de la Svod. A noter également sur pour le mois d'août, le baromètre établi par Netflix concernant les débits de son service par FAI marque une nouveauté avec le passage de SFR en queue de peloton sur l'ADSL, Free monte donc d'une place, tandis que le trio de tête est composé de Bouygues Télécom (fibre), SFR (THD) qui perd la tête, et enfin Orange.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 septembre 2017 à 14h57 | Web 1,2,3
urgent

Amazon débarque en France avec son service de musique

Le marché du streaming de musique est dominé en France par Spotify, Deezer...

Le marché du streaming de musique est dominé en France par Spotify, Deezer et Apple Music. La plateforme russe, dont Orange est toujours un actionnaire, se taille la part du lion avec près de 2 millions d'abonnés payants, dont plus d'un million sont issus de l'offre de bundle d'Orange. Dans ce paysage déjà riche, Amazon arrive avec son propre service de musique en ligne. Le géant américain a décidé depuis l'an dernier d'accélérer à l'international. La video, la musique sont les armes d'Amazon pour convaincre les clients d'adopter son service Premium dont l'avantage principal est la livraison rapide des colis. Amazon Music Unlimited Sera déployé en France mais aussi en Espagne et en Italie. Le catalogue proposé est sensiblement le même avec 50 millions de références à l'international. Le service sera proposé comme les autres à 9,99 euros par mois, sans engagement, mais les abonnés Prime pourront souscrire un abonnement annuel au prix de 99 euros, soit 8,25 euros par mois. Une offre famille à 14,99 euros est aussi prévue.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 septembre 2017 à 13h58 | Web 1,2,3
13 septembre 2017
urgent

L’Irma annonce la fin de l’Officiel de la Musique

L'Irma a annoncé ce soir la fin de l'Officiel de la musique, annuaire...

L'Irma a annoncé ce soir la fin de l'Officiel de la musique, annuaire de l'industrie musicale en version papier qui existait depuis 31 ans. Le centre d'information sur les musiques actuelles affirme être en train de "travailler à son repositionnement" suite au refus du ministère de la culture de les soutenir dans la mise en place d'un annuaire numérique.  Cette numérisation avait pourtant été annoncée il y a un an. Des prestataires avaient été recrutés et un prêt bancaire engagé mais le ministère a estimé que les risques pris étaient trop élevés et n'a pas donné suite. En l'absence de ce soutien, Le projet a du être abandonné. "Cela ne nous empêche pas de travailler", a affirmé Gilles Castagnac de l'Irma : nous serons présents au MaMA, nous continuons d'être actifs sur l'innovation dans la musique. Nous travaillons également sur nos guides, comme Le Guide de la Billeterie et Les Contrats de la Musique, best-seller de l'Irma avec 15000 exemplaires vendus, a déclaré Marie-Josée Sallabert. Cette dernière, employée historique de l'Irma, a été licenciée pour des "raisons financières", et reste prestataire pour des contrats ponctuels. "Nous allons arrêter de faire des nouveautés pour 2017 et attendre de voir dans quel sens évoluent nos missions", ajoutant : "2018 sera l'année d'une grande réflexion sur le travail d'édition de l'Irma".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 septembre 2017 à 21h14 | So_cult’
8 septembre 2017
urgent

Disparition de Pierre Bergé, l’actionnariat du Monde en jeu

Le décès de Pierre Bergé à l'âge de 86 ans a provoqué une...

Le décès de Pierre Bergé à l'âge de 86 ans a provoqué une recomposition de l'actionnariat de la société qui contrôle le journal Le Monde, dont il était l'un des trois actionnaires avec Matthieu Pigasse et Xavier Niel. Ces derniers viennent de communiquer sur les changements provoqués par la disparition de leur partenaire. Comme prévu, il n'y a pas de nouveaux entrants, Xavier Niel et Matthieu Pigasse vont se partager à parité les parts de Pierre Bergé. Depuis le rachat du journal, les trois actionnaires ont investi près de 110 millions d'euros dans le journal du soir, et racheté également le groupe Nouvel Obs à Claude Perdriel.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 septembre 2017 à 16h09 | Old fashion media
5 septembre 2017
urgent

Code des usages de l’édition musicale : c’est pour bientôt

Le Code des Usages de l'édition musicale devrait être signé courant octobre sous...

Le Code des Usages de l'édition musicale devrait être signé courant octobre sous l'égide du ministère de la culture. Initialement prévue pour juillet dernier, cette signature est très attendue par le monde de l'édition musicale et par les auteurs-compositeurs. Le Code des Usages est le fruit d'un travail de longue haleine de toutes les parties prenantes, ainsi que des équipes de l’inspection générale des affaires culturelles du ministère de la culture, chapeauté par l'ancienne ministre Audrey Azoulay. Le Code de la Propriété Intellectuelle, dans des dispositions datant de 1957, fait référence aux "usages de la profession", mais ces usages n'avaient auparavant jamais fait l'objet d'une codification, si bien que les parties prenantes n'en avaient pas nécessairement la même interprétation. Le code des usages permettra notamment aux auteurs d'avoir des éléments objectifs sur lesquels fonder une requête en résiliation de contrat d'édition.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 septembre 2017 à 11h28 | So_cult’
urgent

Valerian fait une première victime chez EuropaCorp

Valerian connaît une second semaine difficile sur le marché chinois. Après l'échec aux...

Valerian connaît une second semaine difficile sur le marché chinois. Après l'échec aux Etats-Unis, et une performance moyenne en France pour un film dont le budget de production est de 197 millions d'euros (plus 100 millions pour le marketing, EuropaCorp avance 188 millions d'euros), le studio vient d'annoncer l'éviction de son directeur général délégué, Edouard de Vésinne. Officiellement, son départ est du à une incompatibilité entre son activité propre et son rôle chez EuropaCorp. Cependant, l'avenir du studio s'annonce difficile. Les marchés parient désormais sur une recapitalisation (l'action perd plus de 8% ce matin), certainement au profit de l'actionnaire chinois, Fundamental. Les analystes jugent en effet que l'échec de Valerian met un terme à l'éventure et éteint l'ambition de Luc Besson de construire une franchise autour de son héros, avec des pertes que la société ne pourra encaisser sans une augmentation de capital.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 septembre 2017 à 11h15 | So_cult’
24 juillet 2017
urgent

Georges Ghosn s’intéresse à Point de Vue

Georges Ghosn n'a jamais véritablement quitté la presse. Éphémère propriétaire de France Soir,...

Georges Ghosn n'a jamais véritablement quitté la presse. Éphémère propriétaire de France Soir, mais aussi le père de La Tribune - qu'il vendra à LVMH -, et propriétaire un temps aussi de l'Agefi est sur tous les dossiers chauds. Dernièrement, il a regardé ainsi plusieurs titres chez Mondadori ou encore Prisma. Les bonnes affaires ne manquent pas, mais la réputation de l'homme d'affaires le précéde aussi parfois. Georges Goshn se porte ainsi acquéreur de Point de Vue, actuellement chez SFR. Le journal vend encore une centaine de milliers d'exemplaires selon l'OJD et fait travailler une trentaine de salariés. Le prix d'acquisition devrait se situer entre 11 et 13 millions d'euros. Le Point s'était aussi intéressé au dossier avant de jeter l'éponge.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 juillet 2017 à 20h23 | Old fashion media
18 juillet 2017
urgent

Canal Plus : première assignation de 23 millions d’euros

L'assignation des sociétés d'auteur vient enfin d'être transmise à Canal Plus. ElectronLibre a...

L'assignation des sociétés d'auteur vient enfin d'être transmise à Canal Plus. ElectronLibre a pu consulter le document rédigé par l'avocat de la Sacem, la SACD, la Scam et la SDRM. La somme exigée s'élève à 23 086 021,80 millions d'euros au titre de deux trimestres : quatrième de 2016 et premier de 2017. Les plaignants demandent une astreinte de 5000 euros par jour de retard. L'audience est prévue pour le 14 septembre prochain. Une seconde procédure est intentée pour les chaînes Canalsat et C8, avec un rendez-vous devant le juge le 12 octobre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2017 à 19h04 | So_cult’
14 juillet 2017
urgent

Sony Music va racheter Believe (Màj, Believe dément)

Sony music va acquérir la majorité du capital de Believe annonce la presse...

Sony music va acquérir la majorité du capital de Believe annonce la presse japonaise, pour environ 400 millions de dollars. Une cession de Believe était l'une des grandes rumeurs de ces derniers mois. Electronlibre avait été le premier à en parler. Sony Music était déjà le candidat au rachat le mieux placé. Avec cette opération de rachat la major japonaise s'assure quelques points en plus sur le marché mondial de la distribution... de quoi rivaliser ou prendre à UMG la première place en fin d'année.

- mise à jour : Denis Ladegaillerie, fondateur de Believe vient de nous démentir cette information. "C'est de la pure fake news" assure Denis Ladegaillerie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 juillet 2017 à 21h51 | Web 1,2,3
11 juillet 2017
urgent

Parlement européen : deux votes importants pour résoudre le transfert de la valeur

La porte est désormais ouverte à ce que redoutaient les GAFAs, et surtout...

La porte est désormais ouverte à ce que redoutaient les GAFAs, et surtout Google : l'obligation pour les plateformes "gratuites" de signer des contrats de licence avec les titulaires de droits d'auteurs et leurs représentants. Les commissions culture et marché intérieur du parlement européen votaient aujourd'hui leurs rapports respectifs sur la proposition de directive droit d'auteur de la Commission européenne. Elles ont toutes deux confirmé - et précisé - la proposition de la Commission d'imposer une obligation de négociation de licences aux plateformes proposant une grande quantité de contenu protégé par le droit d'auteur. A présent, il n'existe aucune obligation de négocier des licences pour les plateformes proposant du user generated content comme YouTube ou Facebook, or, ces contenus appartiennent très souvent à des ayants-droits qui n'on pas donné d'autorisation à la plateforme de les diffuser. Cela crée, disent les ayants-droits depuis plusieurs années, un "transfert de la valeur" des oeuvres en question vers les plateformes, qui ne sont pas obligées de payer les ayants-droits pour les diffuser et qui, quand elles le font, peuvent choisir le prix et les modalités de transparence ou non des données reliées à l'usage de l'oeuvre. Le Gesac, qui représentent les sociétés d'auteurs européennes, se réjouit : "le Parlement lance un message fort : plus de comportements parasites des plateformes proposant du contenu chargé par leurs utilisateurs."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2017 à 14h05 | So_cult’
6 juillet 2017
urgent

Canal Plus fait monter la pression et menace les sociétés d’auteur

La stratégie du groupe Canal Plus se déroule comme attendu. Nous avions indiqué...

La stratégie du groupe Canal Plus se déroule comme attendu. Nous avions indiqué le 19 juin dernier que la direction du groupe s'apprêtait à jouer la carte de la menace, et c'est désormais une réalité. Dans un communiqué en forme de déclaration de guerre, la direction du groupe indique : "Les discussions entamées avec les sociétés d’auteurs s’inscrivent dans ce cadre. CANAL+ paiera les ayants droit sur la base des œuvres de leur répertoire qu’il diffuse. En revanche, CANAL+ s’interroge sur l’opportunité de diligenter des audits précis et exhaustifs sur ces organismes de collecte pour s'assurer que les auteurs récupèrent bien l'intégralité des sommes qui leur sont dues"! Nous avions écrit le 19 juin dernier : "Le groupe dirigé par Maxime Saada espère aussi se mettre les auteurs de son côté en prétextant bientôt publiquement que les SPRD prennent trop de frais de gestion..." en prenant soin d'y ajouter la réponse "Un raisonnement qui ne tient plus depuis que ces SPRD ont justement travaillé sur l'optimisation et l'efficacité : par exemple la Sacem affiche 10% de frais sur les droits audiovisuels".

Enfin, Canal Plus semble indiquer que des versements vont être réalisés mais sous condition. La chaine paiera les droits des oeuvres effectivement diffusées. Ce qui ne devait pas suffire pour les SPRD, puisque cet arrangement est hors contrat.

Le texte complet de la direction de Canal Plus

"Avec 800 millions d’euros de contributions annuelles dont 330 millions d’euros d’investissements directs dans le cinéma et l’audiovisuel, CANAL+ est le premier financeur de la création en France. A ce titre, le soutien du Groupe aux auteurs ne saurait être contesté.

 

Cependant, la première priorité de CANAL+ est d'offrir à ses clients des contenus de qualité au meilleur prix. Pour ce faire, la direction de CANAL+ se doit de passer en revue l'ensemble de ses dépenses. Ce travail a amené à mettre fin à un certain nombre d’abus qui grevaient son équilibre financier. Ceci permet aussi de pérenniser sa contribution à la bonne santé de la filière culturelle et de l’écosystème de la création nationale.

 

Les discussions entamées avec les sociétés d’auteurs s’inscrivent dans ce cadre. CANAL+ paiera les ayants droit sur la base des œuvres de leur répertoire qu’il diffuse. En revanche, CANAL+ s’interroge sur l’opportunité de diligenter des audits précis et exhaustifs sur ces organismes de collecte pour s'assurer que les auteurs récupèrent bien l'intégralité des sommes qui leur sont dues.

 

CANAL+ compte continuer à financer et promouvoir les auteurs et espère trouver un accord avec les sociétés de collecte."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 juillet 2017 à 20h12 | So_cult’
5 juillet 2017
urgent

SoundCloud, une proie pour Deezer

Qui va racheter SoundCloud ? Pas Spotify. Le suédois n'est plus candidat. Deezer...

Qui va racheter SoundCloud ? Pas Spotify. Le suédois n'est plus candidat. Deezer serait sur les rangs, rapporte le New York Post. Ce n'est pas la première fois que le nom de la filiale d'Access et Orange est cité. SoundCloud et Deezer auraient avancé depuis et les chances d'aboutir sont sérieuses prévient le journal américain. Le prix reste la grande inconnue. SoundCloud n'a pas trouvé son modèle économique et après une première valorisation d'un milliard de dollars il y a quelques mois, le coût d'acquisition serait en chute libre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 juillet 2017 à 18h13 | Web 1,2,3
3 juillet 2017
urgent

6&7 choisit Believe

Le label lancé récemment par Pascal Nègre signe avec Believe. La majorette du...

Le label lancé récemment par Pascal Nègre signe avec Believe. La majorette du numérique assurera la distribution "digital et physique" des prochains albums du label, prévus pour la rentrée 2017. Un accord "de distribution globale" qui ne doit pas surprendre la marché, car Believe avance désormais sur la distribution physique, à coup de rachat. 6&7 ne manque pas d'ambition avec cet accord. Pascal Nègre annonce la couleur : "avoir un distributeur en pleine expansion, français et avec une réelle habileté à développer des projets mondialement (...) est une vraie opportunité". Dernièrement, le label a inauguré sa première signature avec Awa, une protégée de Maitre Gims.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 juillet 2017 à 16h49 | So_cult’
29 juin 2017
urgent

Bruno Studer désigné à la présidence des affaires culturelles (màj)

C'est une surprise. Bruno Studer vient d'être désigné comme le président de la...

C'est une surprise. Bruno Studer vient d'être désigné comme le président de la commission des affaires culturelles et éducation ce matin. Le député LREM de 39 ans a été élu dans le Bas-Rhin (3e circonscription) lors des législative. Il est professeur dans le secondaire à Cronenbourg. Le vote s'est fait au premier tour. Un mauvais coup a priori pour les industries créatives qui avaient misé sur Frédérique Dumas, Constance Le Grip ou même Franck Riester (ce qui paraissait compliqué, le député est chef de groupe à l'AN), tous les trois siègent dans la commission.

Mise à jour : liste des Vice-Présidents : Pierre-Yves Bournazel, Sylvie Charrière, Frédérique Dumas, Constance Le Grip.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 juin 2017 à 13h36 | Politique
27 juin 2017
urgent

Pandora perd son Pdg

Le site Pandora vient de confirmer le départ de son patron, Tim Westergren. Le...

Le site Pandora vient de confirmer le départ de son patron, Tim Westergren. Le site Recode avait révélé l'information. Sans en dire plus, Pandora a indiqué que l'interim serait assuré par le directeur financier Naveen Chopra. Pandora subit des vents contraires depuis plusieurs mois avec la montée en puissance des plateformes comme Apple Music ou Spotify aux Etats-Unis. Pandora a lancé une offre par abonnement, et revendique 500 000 clients. KKR a investi 150 millions de dollars dernièrement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 juin 2017 à 17h45 | Web 1,2,3