el

Vimeo déjà en 8K

Le service de video Vimeo fait un bond en avant en proposant désormais...

Le service de video Vimeo fait un bond en avant en proposant désormais des images en qualité HDR jusqu’à une résolution 8K. La plateforme promet une compatibilité complète notamment avec les standards des derniers appareils Apple, avec l’adotpion du HDR10, notamment. Vimeo, YouTube et les autres se livrent actuellement une bataille pour proposer les images les plus détaillées et les couleurs les plus fidèles. HDR, 10 bits, 8K, etc., ces spécifications ont avantageusement remplacées la 3D, qui n’a pas été adoptée par le marché.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2017 à 18h34 | Web 1,2,3
el

Amazon signe avec AMC

Amazon Prime Video veut rattraper son principal concurrent, Netflix. Le service vient d’annoncer...

Amazon Prime Video veut rattraper son principal concurrent, Netflix. Le service vient d’annoncer la signature d’un accord AMC. Cet accord couvre une vingtaine de pays, et donnera à Amazon Prime l’exclusivité sur les prochaines séries d’AMC Studios. Rappelons que AMC est devenu un acteur de poids sur ce marché avec des séries comme Madmen, Breaking Bad ou encore Walking Dead. Cet accord sera inauguré en 2018 par la sortie de The Terror, la série de Ridley Scott. A noter également que Amazon vient de signer avec AB, maintenant détenu par Mediawan pour la série « Zone Blanche ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2017 à 18h23 | Web 1,2,3
el

L’ancien DG de l’Arcep quitte déjà Google

Benoît Loutrel s’en va quelques mois seulement après son arrivée chez Google. Révélée...

Benoît Loutrel s’en va quelques mois seulement après son arrivée chez Google. Révélée par Satellifax, ce départ a de quoi surprendre. Benoït Loutrel avait défrayé la chronique de la presse spécialisée. Son départ de l’Arcep pour rejoindre Google à un poste de lobbyiste avait de quoi surprendre. Finalement, la greffe n’a pas pris. Beaucoup de bruit pour pas grand chose, en définitive.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2017 à 17h54 | Web 1,2,3
el

Le Prodiss se déclare prêt à l’action

Le rapport de Roch-Olivier Maistre sur un nouveau Centre national de la musique...

Le rapport de Roch-Olivier Maistre sur un nouveau Centre national de la musique recueille un certain satisfecit parmi les professionnels de la filière musique. Tous sont prêts à jouer leur rôle. Ce projet de maison commune de la musique, rebaptisé « centre national » par le conseil à la Cour des comptes dans son rapport a été en grande partie initié par l’action conjointe du Prodiss, du CNV et d’une partie des syndicats des artistes. C’est donc logiquement, que le Prodiss salue le travail de Roch-Olivier Maistre. « Sur ce fondement, le PRODISS se félicite de voir, enfin, reconnue la légitimité d’un Centre national de la Musique, projet initié et promu par le PRODISS, dès 2016« , souligne l’instance dont le poids dans la filière est grandissant. Le Prodiss attend maintient « les concertations » à venir qui « permettront d’établir la préfiguration de cet établissement ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2017 à 15h55 | So_cult’
17 novembre 2017
el

HomePod pas pour Noël

C’est assez rare pour être signalé. Apple vient d’informer que le HomePod ne...

C’est assez rare pour être signalé. Apple vient d’informer que le HomePod ne sera pas disponible pour les fêtes de fin d’année comme il était prévu. La pomme ne donne pas plus d’explications, et se contente de préciser qu’il faut encore un peu de temps pour finaliser le produit. Il est possible que cela soit lié à AirPlay 2, l’une des fonctionnalités majeures de iOS11 et qui n’est pas encore totalement implémenté.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2017 à 17h56 | Robotic
el

Spotify rachète un studio

Spotify vient de mettre la main sur Soundtrap. Il s’agit d’une start-up suédoise qui...

Spotify vient de mettre la main sur Soundtrap. Il s’agit d’une start-up suédoise qui édite un site studio d’enregistrement en ligne. Soundtrap avait levé 8,5 millions d’euros depuis son lancement. Les fondateurs du site vont rejoindre le management de Spotify. Spotify pourrait ensuite l’intégrer à son application.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2017 à 17h48 | Web 1,2,3
el

L’Union Européenne roule – théoriquement – pour les robots

L'UE veut encourager l'industrie à développer l'intelligence artificielle de demain pour que l'Europe...

L'UE veut encourager l'industrie à développer l'intelligence artificielle de demain pour que l'Europe devienne un acteur clé dans ce domaine. Inaugurant la septième semaine européenne de la robotique, Andrus Ansip a fait un constat en forme de sonnette d'alarme : "cet été, la Chine a annoncé un programme très important dans la domaine de l'intelligence artificielle, pour concurrencer les Etat-Unis dans la course au leadership dans ce domaine. Chaque année, les géants de la tech investissent plusieurs milliards dans la recherche et l'innovation dans l'intelligence artificielle. Où est donc l'Europe ?" Le vice-président de la Commission estime par ailleurs que "l'industrie européenne est dans une bonne position (...) nous accueillons le plus grand nombre de fabricants de robots de services." Très peu de projets de robotique et d'intelligence artificielle se retrouvent cependant dans la liste des investissements liés au plan Juncker, peut être du fait du risque représenté par ce secteur. Le plan Juncker a en effet beaucoup servi - d'après plusieurs observateurs - à soutenir des projets facilement finançables dans le privé - comme des routes, les fermes à éoliennes ou des infrastructures de transports publics - alors même qu'il était destiné au départ à financer des projets ne trouvant pas de financement par ailleurs.  Ce problème est lié au fait que la Banque Européenne d'Investissement - qui n'a pas le droit de prendre de risques - n'a pas été réformée afin de réaliser le plan Juncker, nous avait expliqué Grégory Claeys de l'Institut Bruegel.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2017 à 17h36 | Le_Flouze
el

UMG vaudrait 40 milliards de dollars

Arnaud de Puyfontaine, le patron execxutif de Vivendi, se mouille. Selon lui, Universal...

Arnaud de Puyfontaine, le patron execxutif de Vivendi, se mouille. Selon lui, Universal Music Group vaut 40 milliards de dollars. Interrogé après la publication des résultats de Vivendi, largement tirés par la major, Arnaud de Puyfontaine s’est donc laissé aller à la confidence. L’avenir à moyen terme d’UMG n’est pas encore défini. Vivendi envisagé plusieurs scenarios. Une entrée en bourse avait été évoqué. A cette époque, le management de la holding parlait de 20 milliards de dollars. UMG avait aussi aiguisé l’appétit du japonais SoftBank, mais pour seulement 8 milliards de dollars. Vivendi est valorisé 28 milliards d’euros au cours actuel.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2017 à 17h05 | Le_Flouze
el

Films français à l’international : la chute

2016 a été une année catastrophique pour les films français à l'international, et...

2016 a été une année catastrophique pour les films français à l'international, et même la pire depuis plus de dix ans. Selon le bilan annuel d'Unifrance publié aujourd'hui, seulement 40,7 millions de spectateurs sont allés voir des oeuvres cinématographiques françaises à l'étranger. C'est une chute drastique par rapport à 2015, qui avait vu plus de 111 millions d'entrées cinéma à l'export, grâce surtout à une oeuvre en langue anglaise : Taken 3 (44 millions d'entrées), produit par Luc Besson. Cette mauvaise année 2016 est due "à une absence de titre phare", a expliqué Unifrance. La chute du cinéma français à l'export est en contraste total avec l'excellente année 2016 des contenus audiovisuels français à l'étranger, qui ont bénéficié d'une croissance de 32% en termes de chiffre d'affaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2017 à 13h10 | So_cult’
el

Rumeurs de rachat de 21st Century Fox par Comcast

21st Century Fox serait décidément à vendre : après les rumeurs de rachat...

21st Century Fox serait décidément à vendre : après les rumeurs de rachat par The Walt Disney Company, le possible rachat du groupe de Rupert Murdoch par un autre géant des médias américains - Comcast - a fait le tour d'Hollywood comme une trainée de poudre. Comcast est, entre autres, propriétaire des studios Universal Pictures et de NBC, et opérateur de télécommunications. Cette acquisition permettrait, entre autres, un rapprochement des 3ème (Universal) et 4ème (20th Century Fox) studios de cinéma américains en termes de parts de marché. Disney, quant à lui, possède Buena Vista, 2ème studio derrière Warner Bros. Ce genre de mariage viserait, être autres, à contrer les Netflix et autre Amazon.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2017 à 12h34 | So_cult’
16 novembre 2017
el

Vivendi toujours porté par Universal Music Group

Vivendi vient de publier ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice...

Vivendi vient de publier ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice fiscal. La holding confirme le léger regain des abonnements sur Canal Plus, et le rôle de moteur d’UMG. La première major du monde affiche un chiffre d’affaires de 3,985 milliards d’euros en hausse de 10,9%. La musique enregistrée bondit de 12,1%, quand les abonnements au streaming réalise une progression de plus de 40%. Le marchandising recule en revanche de 2,8%. Au final, Vivendi voit son résultat net ajusté baisser de 19,6 sur ce trimestre comparé à l’année dernière.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 novembre 2017 à 18h10 | Le_Flouze
el

Même Rupert Murdoch ne veut plus investir dans la presse

L'assemblée générale annuelle de News Corp - le groupe de presse de Rupert...

L'assemblée générale annuelle de News Corp - le groupe de presse de Rupert Murdoch - s'est tenue hier à Los Angeles. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le constat du vieux routier australo-américain de la presse n'est pas optimiste. Le gros sujet pour son groupe, c'est le fait que "la publicité sur le numérique a été extrêmement dommageable à l'imprimé". Il a ajouté que "jusqu'à présent, nous avons été plutôt bons pour ce qui est du remplacement des revenus publicitaires perdus dans nos journaux principaux, mais cela continue d'être un énorme problème." En creux, Rupert Murdoch a expliqué que ses titres principaux - The Wall Street Journal, The Times et The Australian - se portaient bien, mais que les autres titres "sont viables, mais se débattent." Plus inquiétant encore pour l'avenir de la presse, Rupert Murdoch a affirmé qu'il n'envisageait plus d'acquérir de nouveaux titres, lui dont la carrière est pourtant jalonnée par ses nombreux investissements dans la presse. A la question d'un actionnaire au sujet de potentielles nouvelles acquisitions, Rupert Murdoch a simplement répondu : "pas vraiment. Non. Nous avons assez de pain sur la planche pour rendre nos journaux actuels viables." Une conclusion lapidaire qui confirme ce que les observateurs sont forcés de constater depuis plusieurs années : la presse - y compris la presse française - est prise dans une tenaille entre la baisse de ses revenus publicitaires et le manque d'investissements.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 novembre 2017 à 9h39 | Old fashion media
15 novembre 2017
el

YouTube signe avec Ticketmaster

YouTube complète son dispositif en faveur des artistes. Le portail vient d’annoncer un...

YouTube complète son dispositif en faveur des artistes. Le portail vient d’annoncer un accord avec Ticketmaster, leader sur la billetterie en ligne. YouTube proposera ainsi sur les videos des artistes les prochaines dates de leurs concerts avec un lien vers l’achat de ticket, via la filiale de Live Nation. Le dispositif est tout d’abord accessible pour quelques artistes surtout américains, mais sera généralisé.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2017 à 18h18 | So_cult’
el

TST-E, la rue de Valois promet une compensation

La TST-E a été retoquée par le Conseil constitutionnel dans sa forme actuelle,...

La TST-E a été retoquée par le Conseil constitutionnel dans sa forme actuelle, après une plainte des chaine privées gratuites. Le  CC a censuré cette taxe affectée qui vient abonder les caisses du CNC. Le coup est passé près, mais le CC a préféré donner au gouvernement un délai pour adapter la taxe. Le nouveau texte devra être entériné pour juillet prochain. Comme prévu, la ministre a fait savoir que le Gouvernement annonce « une mesure de sécurisation de la TST-E », qui « sera présentée dans le projet de loi de finances rectificative déposé mi-novembre pour préserver le financement de la création audiovisuelle et cinématographique ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2017 à 17h48 | Politique
el

Burex, les parlementaires votent une augmentation

Enfin une bonne nouvelle pour la filière. Les députés ont voté une augmentation...

Enfin une bonne nouvelle pour la filière. Les députés ont voté une augmentation de la dotation de budget pour le Bureau export de la musique. Dans un premier temps, la ministre de la Culture avait douché les espoirs de la filière. L’association Tous pour la musique avait critiqué fermement la position de Françoise Nyssen. Cette dernière a finalement obtenu des députés, aidée par Marc Schwartz et Pierre-Emmanuel Lecerf à son cabinet une dotation en nette augmentation pour le Burex (+ 500 000 euros). « Le compte n’y est pas encore, mais c’est une belle avancée », souligne Bruno Lion, le président de TPLM, sur la même longueur d’onde que Marc Thonon, le directeur général du Burex. Prochaine étape : le Sénat.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2017 à 17h34 | Politique
el

Les collectes mondiales pour utilisations numériques des oeuvres ont triplé depuis 2012

La Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (CISAC) vient d'annoncer les chiffres...

La Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (CISAC) vient d'annoncer les chiffres de la collecte de droits d'auteur au niveau mondial pour 2016, et ils sont excellents : avec 9,1 milliards d'euros, les collectes progressent de 6% sur un an. Sur cinq ans, la progression est de 18,5%. Fait notable, les revenus issus des utilisations numériques "ont quasiment triplé depuis 2012 et ont augmenté de 51, 4% en 2016 pour un montant légèrement inférieur à 1 milliard d’euros." Une évolution que la CISAC perçoit comme une victoire non négligeable, même s'il reste encore de la marge de progression dans ce domaine. L'on peut donc tabler que la rémunération des auteurs-compositeurs pour l'usage de leurs oeuvres par les plateformes numériques restera l'un des chevaux de bataille de la CISAC. Jean-Michel Jarre, président de l'organisme, a été très loquace sur ce sujet au cours des dernières années, ainsi d'ailleurs que Gadi Oron, son DG.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2017 à 16h57 | So_cult’
14 novembre 2017
el

Deezer lance son application « desktop »

Voici venu le temps des promotions pour audiophiles chez Deezer. Le service de...

Voici venu le temps des promotions pour audiophiles chez Deezer. Le service de musique en ligne de Len Blavatnik lance, à son tour, une application native pour les ordinateurs. En prime, les abonnés Deezer premium auront aussi la possibilité de tester sans surcoût sur cette application le son « lossless » normalement réservé aux abonnés « Hifi ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 novembre 2017 à 18h20 | Web 1,2,3
el

SFR et Télécom Italia, sale temps pour les telcos

-40% pour l’un, -19% pour l’autre, entre SFR et Télécom Italia, la bourse...

-40% pour l’un, -19% pour l’autre, entre SFR et Télécom Italia, la bourse n’est pas tendre avec les valeurs des télécoms. Les causes de ces baisses spectaculaires ne sont pas les mêmes pour les deux entreprises. SFR est sous le feu des « Hedge Funds » après un résultat trimestriels décevants sur les abonnés « fixes ». La correction infligée au titre dépasse d’ailleurs certainement les prévisions des experts, et la réorganisation annoncée par le groupe n’a pas eu les effets désirés. En Italie, l’opérateur est mal noté par les agences car le marché italien s’apprête à connaître de gros bouleversements avec l’arrivée de Free Mobile. Le nouveau patron de Tim a fait des prédictions assez étonnante, estimant que les « prix bas » ne marchaient pas sur le long terme. En France, Free Mobile a prouvé le contraire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 novembre 2017 à 18h01 | Web 1,2,3
el

Près de quatre millions d’Apple Watch vendues

Canalys a fait mouliner ses tableurs. Selon le cabinet Apple aurait écoulé 3,9...

Canalys a fait mouliner ses tableurs. Selon le cabinet Apple aurait écoulé 3,9 millions d’Apple Watch lors du dernier trimestre. Avec la version 3 de sa montre connectée, la société de Cupertino a repris sa marche en avant sur ce marché. Apple détiendrait 23% de parts de marché, avec une performance impressionnante de l’Apple Watch 3 qui, à elle seule, s’est vendues à 800 000 exemplaires. Cependant, ce modèle n’a pas encore atteint son potentiel possible avec une faible compatibilité de son réseau 4G avec les opérateurs. En France, seul Orange propose un service compatible. Les autres travaillent à mettre leurs réseaux à niveau avec la carte SIM utilisée par Apple sur sa montre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 novembre 2017 à 17h45 | So_amazing
el

21% de français utilisent la SVoD, et de plus en plus souvent

"En 2017, 1 internaute sur 5 (21%) âgé de 6 ans et plus...

"En 2017, 1 internaute sur 5 (21%) âgé de 6 ans et plus déclare utiliser un service de vidéo à la demande par abonnement, contre 15% en 2016, ce qui représente une augmentation de 40%" annonce Médiamétrie en ouverture de son baromètre SVoD. Sans surprise, cette croissance de la consommation de la SVoD est largement portée par l'américain Netflix, précise Médiamétrie sans fournir de chiffres. La plateforme qui diffuse Narcos et Stranger Things a pourtant été lancée seulement en 2014, soit trois ans après Canal Play. Autre élément important : l'augmentation de la fréquence d'utilisation des plateformes SVoD par leurs usagers : ainsi 44% des usagers utilisent leur plateforme tous les jours. C'est "2 points de plus qu’en 2016", rapporte Médiamétrie. Le baromètre n'en tire pas de conclusions chiffrées sur l'usage de la télévision.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 novembre 2017 à 13h14 | Non classé
el

Les chaines privées européennes s’organisent contre les GAFAs

European Broadcaster Exchange (EBX), la régie publicitaire pan-européenne annoncée en juin dernier par...

European Broadcaster Exchange (EBX), la régie publicitaire pan-européenne annoncée en juin dernier par TF1, ProsiebenSat et Mediaset a désormais un nouveau membre : le britannique Channel 4.  "Nous n'avons pas encore d'équipe", nous déclare-t-on chez TF1 : "EBX sera opérationnel début 2018, et sera installée à Londres." La sélection de l'équipe est confiée à Chris Le May, CEO de EBX, dont la nomination a été annoncé aujourd'hui. L'objectif de EBX est de proposer aux annonceurs et à leurs agences "des campagnes vidéo en programmatique - à l'échelle européenne - dans un environnement 100% brand safe et premium sur le digital." L'entrée de Channel 4 dans l'alliance est soumise à autorisation par les autorités de concurrence. Celle-ci ne devrait pas poser problème : l'alliance des autres membres a d'ores et déjà été autorisée cet été. Dans la ligne de mire des quatre champions européens de la télévision, les GAFAs, et surtout le duopole de Google et Facebook, qui captent une grande partie de la croissance du marché publicitaire numérique. Le consortium est ouvert à d'autres arrivées et souhaite "fédérer progressivement d'autres groupes médias."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 novembre 2017 à 12h00 | Old fashion media
el

Qwant nomme un vice-président affaires publiques

Le moteur de Qwant vient d’annoncer la nomination de Léonard Cox au poste...

Le moteur de Qwant vient d’annoncer la nomination de Léonard Cox au poste de vice-président en charge des affaires publiques et RSE. Léonard Cox prend en main tout le lobbying européen de Qwant. Il était jusqu’à présent chef de cabinet du président du syndicat du patronat, le MEDEF. Il fut aussi pendant deux ans à partir de 2011, directeur délégué de la fédération des industries électriques, électroniques et de communication.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 novembre 2017 à 10h46 | Web 1,2,3
13 novembre 2017
el

Disney lance aussi un service Svod pour le sport

L’an prochain le groupe Disney va poursuivre son offensive sur le terrain des...

L’an prochain le groupe Disney va poursuivre son offensive sur le terrain des services Svod. Après s’être retiré de Netflix, le groupe américain veut lancer en 2018 un service Svod autour de sa chaine ESPN, spécialisée dans le sport. ESPN Plus proposera des programmes à la demande, dont des événements sportifs. Le tarif devrait être moins élevé que celui de Netflix. Ce n’est pas le premier service Svod autour du sport. La NBA propose déjà une application pour Apple TV, qui lui permet de gérer en direct les abonnements. Une solution qui pourrait aussi être avantageusement expérimentée par d’autres fédérations sportives.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 novembre 2017 à 19h29 | Web 1,2,3
el

HBO lance la Svod en Europe centrale

HBO poursuit le développement de son service Svod, HBO Go. Cependant, le studio...

HBO poursuit le développement de son service Svod, HBO Go. Cependant, le studio américain prend bien soin d’éviter la France, pour l’instant, où il a des accords lucratifs avec Orange et Canal Plus. HBO Go a donc été lancé en République Tchéque, Hongrie, Roumanie et Slovaquie. HBO Go proposera les séries à succès de son cru, dont Game of Thrones ou encore Westworld, mais aussi des succès de son catalogue. Les tarifs ne diffèrent pas trop, avec 6,99 euros de base, sauf en Roumanie, 4,99 euros par mois. Pour l’instant, HBO Go est présent en Scandinavie, au Royaume-Uni et en Espagne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 novembre 2017 à 19h08 | Web 1,2,3
el

Google condamné en Inde pour avoir envoyé ses revenus en Irlande

Un tribunal indien a condamné Google à rembourser 192 millions d'euros en taxes...

Un tribunal indien a condamné Google à rembourser 192 millions d'euros en taxes impayées. Cette décision judiciaire indienne risque d'avoir d'énormes répercussions sur un certain nombre de multinationales qui ont des arrangements similaires à ceux de Google. Le tribunal indien a reproché à la firme de Mountain View de transférer ses revenus AdWords en Irlande sans régler aucun impôt dans la péninsule. "Il est clair et évident que Google Inde et Google Irlande voulaient éviter le paiement de taxes en Inde", a décidé le Tribunal, "cela marque une volonté claire de négliger leurs responsabilités, de la part de Google Inde et de Google Irlande." "Cela a engendré l'inquiétude de plusieurs multinationales de premier plan avec leur propriété intellectuelle offshore dans ce pays", a rapporté The Irish Times. Google Inde a annoncé que la société ferait appel du jugement, qui - selon elle - viole un traité bi-latéral de non double taxation entre l'Irlande et l'Inde. Pour rappel, c'est un traité bilatéral de même nature entre la France et l'Irlande qui a engendré l'annulation du redressement fiscal de Google par Bercy.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 novembre 2017 à 17h58 | Web 1,2,3
el

L’UE aussi veut agir contre les fake news

Le sujet des "fake news" est décidément très en vogue : chaque instance...

Le sujet des "fake news" est décidément très en vogue : chaque instance digne de ce nom se doit de produire un discours sur ce thème. Aujourd'hui même, l'Union Européenne - qui n'a quasiment aucune action en matière de presse et ne soutient d'ailleurs pas particulièrement la presse européenne - a annoncé qu'elle se faisait un point d'honneur d'agir en la matière. La Commission a donc lancé une consultation publique visant les acteurs du Web, la presse mais aussi les simples citoyens. Il s'agit de "déterminer quelles actions pourront être prises au niveau européen afin de donner aux citoyens des moyens effectifs d'identifier l'information fiable et vérifiable, et s'adapter aux challenges de l'ère numérique." Les fake news ont un fort retentissement également aux Etats-Unis, où le Congrès s'est ému de l'achat de contenus publicitaires visant les électeurs américains par des réseaux russes en période électorale. Des recherches américaines ont cependant établi que l'influence de ces "fake news" sur les votes réels était très probablement mineure.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 novembre 2017 à 17h45 | Web 1,2,3
10 novembre 2017
el

Le monde.fr dégage 18 millions d’euros

Dans un entretien au magasine Stratégies, le Pdg du groupe Le Monde, Louis...

Dans un entretien au magasine Stratégies, le Pdg du groupe Le Monde, Louis Dreyfus indique le site Lemonde.fr dégage 18 millions d’euros de bénéfice. Le groupe s’attend à finir l’année avec 160 000 abonnés sur le numérique. Le groupe compte 423 journalistes contre 310, en 2010, souligne également le patron.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 novembre 2017 à 18h52 | Web 1,2,3
el

Vivendi ouvre Studio+ aux Etats-Unis

Vivendi va proposer Studio+, son mini service de Svod pour les vidéos de...

Vivendi va proposer Studio+, son mini service de Svod pour les vidéos de petit format aux Etats-Unis. L’application sera disponible sur l’appstore pour les appareils iOS et Google Playstore pour Android. Vivendi a promis de nouvelles séries pour accompagner ce lancement. Studio+ a bénéficié d’un partenariat avec des télécom en Amérique du Sud et revendique 5 millions d’abonnés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 novembre 2017 à 18h35 | Web 1,2,3
el

TuneIn accusé de piratage

Sony Music et Warner Music group viennent de porter plainte contre TuneIn devant...

Sony Music et Warner Music group viennent de porter plainte contre TuneIn devant une juridiction anglaise. Les deux majors accusent le service audio en ligne d’avoir enfreint la propriété artistique en diffusant des oeuvres sans autorisation. TuneIn revendique 75 millions d’utilisateurs dans le monde, avec un service proposant des flux audios, essentiellement des radios en ligne. Cependant, les deux majors estiment que le fait de mettre à disposition des services audio qui enfreignent le droit d’auteur est suffisant pour être assimilé à du piratage. Les deux majors ont reperé 800 streams sur TuneIn qui diffusent en Angleterre des œuvres illicites.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 novembre 2017 à 18h20 | Peer2peer
el

Musical.ly vendu

Bytedance vient de mettre la main sur Musical.ly et Live.ly, deux applications qui...

Bytedance vient de mettre la main sur Musical.ly et Live.ly, deux applications qui font un tabac chez les adolescents, essentiellement en Asie. Bytedance a investi entre 800 millions et un milliard de dollars pour s’offrir les deux applications. Rappelons que Bytedance, un géant chinois du Web, s’était déjà offert Filpagram, concurrent direct de Musical.ly. Musical.ly a été fondé en 2014, et revendique 100 millions d’utilisateurs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 novembre 2017 à 16h38 | Web 1,2,3