urgent

Spotify se met à la Hifi

Spotify teste une nouvelle idée : une offre de musique sans "destruction audio"...

Spotify teste une nouvelle idée : une offre de musique sans "destruction audio" pour une qualité optimum. Et ce ne serait pas du luxe. La qualité de l'encodage de Spotify n'est pas la meilleure possible, loin de là. Il existe déjà Qobuz en France sur ce créneau. Spotify a testé auprès de certains utilisateurs une offre "Lossless" tarifée entre 5 et 10 dollars supplémentaires. Spotify propose aussi d'offrir un vinyle ou des réductions pour en acheter à ses abonnés Hifi. Le test n'indique pas forcément l'officialisation de cette offre dans les prochaines semaines, mais elle répondrait en tout cas à un besoin des ayants droit aussi de mieux monétiser le streaming.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 mars 2017 à 18h34 | Web 1,2,3
1 mars 2017
urgent

Vers un règlement entre Vivendi et Mediaset

L'hypothèse d'un accord entre Mediaset et Vivendi intégrant aussi Télécom Italia avait été...

L'hypothèse d'un accord entre Mediaset et Vivendi intégrant aussi Télécom Italia avait été déjà évoquée. Bien que le groupe italien ait un temps démenti, il semble cette fois que les parties soient près d'un accord. Selon Il Messagero, Fininvest, la holding de la famille Berlusconi pourrait en effet prendre une participation au capital de Télécom Italia via un échange d'actions détenues par Vivendi. Un jeu en triangle comme les affectionne l'ancien propriétaire de l'AC Milan qui alors se retrouverait au conseil d'administration de l'opérateur de télécommunication. En bout de course, Vivendi détiendrait 9,9% Mediaset, tandis que Fininvest pourrait entrer dans Telecom Italia à hauteur de 9,9%. Une solution qui offrirait une paix des braves entre les deux groupes. Néanmoins, il faudra alors que la plainte qui a été déposée après l'échec de la vente de Mediaset Premium soit retirée. Enfin, selon la presse italienne toujours, le groupe Sky serait prêt venir épauler Mediaset face à Vivendi. C'est d'ailleurs cette nouvelle qui a probablement permis d'accélérer les discussions pour trouver un terrain d'entente.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 mars 2017 à 18h46 | Le_Flouze
urgent

Cécile Dubarry nommée DG de l’Arcep

Finalement la commission de déontologie a donné son aval (l'information est confirmée par...

Finalement la commission de déontologie a donné son aval (l'information est confirmée par le journaliste Emmanuel Paquette). Benoit Loutrel, le directeur général de l'Arcep va prendre la direction de Google France. Un transfuge qui avait fait couler beaucoup d'encre il y a quelques semaines, car il soulève bien des questions. Après un retard la commission n'y voit donc rien  à redire. L'Arcep vient d'annoncer la nomination de Cécile Dubarry au poste de directrice générale. "Depuis 2009, elle occupe les fonctions de chef du service de l’Économie numérique à la Direction générale des entreprises (DGE) du ministère de l’Economie et des finances", souligne l'autorité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 mars 2017 à 9h44 | Politique
27 février 2017
urgent

Axelle Lemaire rejoint l’équipe de campagne de Benoit Hamon

La secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire démissionne du gouvernement et rejoint la...

La secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire démissionne du gouvernement et rejoint la campagne de Benoit Hamon. Selon le tableau de la "gouvernance politique" du candidat, la désormais ex-secrétaire d'Etat est chargée d'une mission dénommée "mission 2025". Totalement bilingue anglais/français, Axelle Lemaire est aussi en charge du porte parolat auprès des médias étrangers. Montrant un optimisme indéfectible, Axelle Lemaire a servi surtout de caution "numérique" au sein du gouvernement de Manuel Valls depuis 2014. Elle a fait voté la loi "République numérique" qui avait été rédigée par le conseil national du numérique. Appelée à la rescousse sur le dossier du fichier TES, elle a passé les plats brulés du ministre Bernard Cazeneuve sans sourciller.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 février 2017 à 18h20 | Politique
urgent

Gaumont : suspension de la cote

Que se passe t-il chez Gaumont ? Ce matin, le studio français a...

Que se passe t-il chez Gaumont ? Ce matin, le studio français a demandé la suspension de la cotation de son action. Rien d'officiel n'a filtré. L'action reviendra jeudi prochain. En attendant, les spéculations sont nombreuses. Le studio a promis un communiqué dans l'attente de l'annonce d'une opération financière. Gaumont avait enregistré ses derniers plusieurs nouvelles positives, dont le succès de son partenariat avec Netflix sur la série Netflix. Cependant, l'action avait connu un mauvais début d'année 2016 avant de retrouver une progression qui ne s'est pas démentie pour finir à plus de 57 euros la semaine dernière pour une valorisation de 245 millions d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 février 2017 à 17h13 | So_cult’
21 février 2017
urgent

TF1 se renforce dans la musique

TF1 vient d'annoncer la prise d'une participation "minoritaire" au sein de Play Two...

TF1 vient d'annoncer la prise d'une participation "minoritaire" au sein de Play Two via sa filiale TF1 entertainment. Play Two a été créé en fin d'année dernière par Sébastien Duclos et Julien Godin, déjà à l'origine de Play On. "PLAY TWO propose aux artistes, producteurs et talents un accompagnement unique sur la chaîne de valeur musicale : production, spectacles, endorsment, brand content avec une résonance forte sur le digital", souligne la Une qui se renforce ainsi dans la musique. Play On est à l'origine du succès des Kids United, distribués par Warner Music. PLAY TWO annonce pour cette occasion la venue de "Grégoire et Maître Gims pour sa prochaine tournée".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 février 2017 à 19h25 | Old fashion media
13 février 2017
urgent

David Guetta toujours en tête des ventes à l’international

Le Bureau Export vient de publier ses chiffres : 2016 a été un...

Le Bureau Export vient de publier ses chiffres : 2016 a été un bon cru pour l'export de musique française. C'est encore une fois David Guetta qui emporte la palme du nombre d'albums vendus hors de France, avec plus de 2 millions d'équivalent ventes (hors streaming) pour "Listen", produit en 2014. Cela vient renforcer Warner Music France, dont les chiffres de vente en France sont déjà excellents. La seconde en termes de ventes d'albums à l'étranger est loin derrière David Guetta mais atteint le chiffre plus que respectable de 807 000 équivalent ventes : il s'agit de Indila, avec son album "Mini World" produit par Universal Music France. Kendji Girac, avec "Kendji" et Christine and The Queens avec "Chaleur Humaine" sont presque ex aequo avec respectivement 293000 et 275000 équivalent ventes. Maitre Gims arrive cependant devant, avec plus de 340000 équivalent ventes, du fait que ce n'est pas un, mais deux de ses albums qui se sont bien vendus en 2016 : "Subliminal", produit en 2013 et "Mon coeur avait raison", produit en 2015.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 février 2017 à 12h42 | So_cult’
1 février 2017
urgent

Streaming : 3,8 millions d’abonnés

Le streaming audio est en plein croissance sur le marché français dopé par...

Le streaming audio est en plein croissance sur le marché français dopé par les subventions des opérateurs, des campagnes de promotions et l'avénement des comptes "famille". Selon le cabient GFK, il y a en France 3,8 millions d'abonnés à un service de streaming de musique. Depuis plusieurs années Deezer et Orange dominaient avec environ 1,2 million d'abonnés. Comme nous l'avions révélé, Spotify a également atteint le million d'abonnés en fin d'année dernière. Enfin Apple Music compte déjà plusieurs centaines de milliers d'abonnés, enfin Qobuz représente une niche de quelques dizaines de milliers d'audiophiles.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 février 2017 à 18h58 | Web 1,2,3
urgent

Gaumont à l’abordage d’Hollywood

Gaumont se lance véritablement aux Etats-Unis avec une division spécialisée dans les films...

Gaumont se lance véritablement aux Etats-Unis avec une division spécialisée dans les films en langue anglaise. Johanna Byer est nommée Vive-présidente en charge de cette nouvelle entité, avec comme mission de développer le catalogue de productions pour le marché anglophone. Parmi les premiers projets à noter une adaptation de "Barbarella" ou encore "Grosse Fatigue", le film de Michel Blanc ! La nouvelle division sera basée à Los Angeles, dans les locaux de Gaumont TV.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 février 2017 à 17h23 | So_cult’
30 janvier 2017
urgent

SFR avale NextRadioTV

En 2015 SFR prenait 49% du capital de NextRadioTV avec une option permettant...

En 2015 SFR prenait 49% du capital de NextRadioTV avec une option permettant de monter au capital pour en prendre le contrôle avant 2019. Cet après-midi, le groupe de télécommunication vient d'annoncer avoir notifié auprès du CSA la prise de contrôle de NextRadioTV (RMC, BFMTV). "Nouvelle étape dans leur partenariat stratégique au terme de laquelle SFR a le projet de prendre le contrôle exclusif de NextRadioTV", indique le groupe dans son communiqué. Dans un message aux collaborateurs du groupe NextRadioTV, le patron Alain Weill a souligné que "cette nouvelle étape n’aura, comme la précédente, ni impact sur la ligne éditoriale de nos médias, ni sur les organes de direction, ni sur les contenus. Je continuerai, en personne, à conduire le développement des activités de nos médias au sein de SFR.  C’est donc, ensemble, que nous continuerons à vivre cette formidable aventure commune initiée il y a maintenant plus de 16 ans".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2017 à 18h03 | Le_Flouze
27 janvier 2017
urgent

Accord capital à Europe 1 entre les salariés et la direction

Après les derniers mauvais sondages de la station, la rédaction a voté une...

Après les derniers mauvais sondages de la station, la rédaction a voté une "motion d'état d'urgence" contre la direction. Les salariés de la station ont mené depuis une discussion avec la direction qui vient d'aboutir à un accord signé par les syndicats (CE, DP et CHST de l'UES Europe 1). Quatre groupes de travail vont être mis en place d'ici les prochains jours pour avancer avec la direction de la station sur les faiblesses de l'antenne et dissiper les tensions internes. Comme le mentionne le texte de l'accord, il s'agit d'un "retour à un management qui respecte le savoir-faire des équipes et qui les associe à toutes les étapes de la reconquête". Les groupes créés devront travailler sur le fonctionnement, le management, le positionnement et la grille de la radio. Le second volet de cet accord prévoit une titularisation "des salariés indûment employés en contrats précaires". Il s'agit de 22 "cédéisations dont 10 dès le mois prochain. Ce texte a été appprouvé à l'unanimité ce jeudi.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 janvier 2017 à 18h49 | Old fashion media
urgent

Sky OTT arrive en Europe

L'opérateur britannique Sky veut déployer son nouveau service OTT en Europe. Selon, son...

L'opérateur britannique Sky veut déployer son nouveau service OTT en Europe. Selon, son patron, il y a un grand nombre de foyers qui ne peuvent disposer pas d'une antenne satellite. Le lancement se ferait en premier Allemagne et en Italie, où Sky est déjà disponible avec le bouquet par satellite du même nom. "Nous allons lancer notre service OTT sur nos autres marchés européens et devenir un leader européen de l'OTT", a précisé Jeremy Darroch, le Pdg de Sky. Sky promet ainsi d'apporter une application Sky Store (Vod) en Allemagne, et une autre pour les enfants en Italie. Enfin, l'opérateur prévoit aussi de déployer son nouveau service Sky Q (allié à une box spécifique) dans tout le Royaume-Uni. L'OTT est le prochain marché à forte croissance de la télévision payante. Canal Plus propose en France une offre à 19 euros autour de la diffusion de la chaine cryptée. SFR fait de même avec SFR Sport, et OCS a dernièrement aussi lancé sa propre application "cordless".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 janvier 2017 à 17h15 | Web 1,2,3
26 janvier 2017
urgent

Spéculations autour de Verizon et Charger

Le Wall Street Journal a révélé que Verizon avait approché Charger en vue...

Le Wall Street Journal a révélé que Verizon avait approché Charger en vue d'une possible acquisition. Dans la foulée l'action du cablo-opérateur s'est envolée en bourse. Cependant, aujourd'hui Reuters dément en partie cette information en affirmant, après avoir interrogé des sources, qu'aucune offre n'a été faite. Un rapprochement entre Verizon et Charger fait sens selon le Pdg de Verizon Lowell McAdam, qui s'était ouvert sur le sujet au WSJ dernièrement. Il n'en fallait pas plus lancer la rumeur. La fusion pourrait donner naissance à un "monstre" de 300 milliards de dollars de capitalisation forgé pour rivaliser avec AT&T ou Comcast sur le marché américain. Verizon compte 114 millions de clients sur le mobile mais peine face à T-Mobile ou Sprint. Charger revendique 17 millions de clients pour un total de 21 millions de prises sur le marché du câble.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2017 à 18h40 | Le_Flouze
urgent

Nomination au CSA, vers un changement de procédure au Sénat

Comme nous l'avons relaté hier, la désignation de Carole Bienaimé Besse par les...

Comme nous l'avons relaté hier, la désignation de Carole Bienaimé Besse par les sénateurs a été l'occasion pour ces derniers de se heurter aux limites de l'exercice. Malgré les éléments apportés par la presse, dont ElectronLibre, les sénateurs n'ont pu faire autrement que de valider le choix du président Gérard Larcher (les sénateurs de gauche se sont cependant abstenus, preuve d'un certain malaise). Une situation qui ne satisfait personne, en définitive. Le processus de désignation mériterait d'être modifié pour éviter ce genre d'écueil politique à l'avenir. C'est en tout cas l'avis de plusieurs sénateurs, dont Catherine Morin-Desailly et David Assouline. Le changement porterait sur l'implication de la commission culture du Sénat en amont du processus, avant donc la désignation de la personnalité au collège du CSA par le président de la Haute-Chambre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2017 à 12h57 | Politique
25 janvier 2017
urgent

La commission de déontologie rattrape Benoît Loutrel par le col

L'Arcep est dans l'embarras. Son directeur général devait prendre ses fonctions chez Google,...

L'Arcep est dans l'embarras. Son directeur général devait prendre ses fonctions chez Google, assorti d'un blanc seing de la commission de déontologie de la fonction publique. Le transfert avait défrayé la chronique, mais la tempête passée, tout semblait être rentré dans l'ordre. Or, pas du tout, puisque Le Figaro vient de révéler que la commission a décidé de rouvrir le dossier ! A l'Arcep, on s'enferme dans le mutisme, après avoir indiqué que "le dossier a été déposé le 23 décembre, et la décision doit intervenir en plénière le 14 février". Autrement dit, le feu vert de la commission devait être bien orange, mais pas non plus rouge. Chez Google, c'est aussi la soupe à la grimace. D'une part, Lionel Loutrel n'avait pas informé le géant du Net qu'il allait publiquement annoncer son départ de l'Arcep, et enfin, ce nouveau tour de manivelle de la commission n'est pas fait pour instaurer un climat de confiance avec le nouveau salarié.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2017 à 17h25 | Politique
urgent

Désignation de Carole Bienaimé Besse au CSA

Après un premier rendez-vous manqué avec les sénateurs il y a une semaine,...

Après un premier rendez-vous manqué avec les sénateurs il y a une semaine, Carole Bienaimé Besse a donc bien été auditionnée par le Sénat en vue de sa désignation au collège des sages du CSA. L'audition avait été retardée suite à la publication sur ElectronLibre, puis le Canard Enchainé d'informations pour le moins embarrassantes concernant l'activité de productrice de Carole Bienaimé Besse. Cela n'a pas empêché les sénateurs de voter sans coup férir en faveur de la désignation de Carole Bienaimé Besse (32 voix pour, sur 55 votes, la gauche s'est abstenue. Fait à noter, Jean-Claude Gaudin, vice président du Sénat a participé au vote). Carole Bienaimé Besse a promis devant les parlementaires de fermer sa société de production pour éviter tout conflit d'intérêt.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2017 à 12h21 | Politique
24 janvier 2017
urgent

Télérama reprend Vodkaster

Suite au dépot de bilan de la société éditrice de Vodkaster en décembre...

Suite au dépot de bilan de la société éditrice de Vodkaster en décembre dernier, c'est le TV guide Télérama, du groupe Le Monde, qui a repris à la barre du tribunal de commerce ce réseau social spécialisé dans le cinéma. Selon Le Figaro, Vodkaster comptait 115 000 membres pour une audience de 250 000 internautes par mois. Télérama va donc sauver l'activité qui sera intégrée à son offre éditoriale en ligne. Toujours selon Le Figaro, 2016 a été une bonne année pour Télérama avec un résultat d'exploitation de 8 millions d'euros pour 73 millions d'euros de chiffre d'affaires. Vodkaster avait tenté plusieurs diversifications pour soutenir son chiffre d'affaires, notamment avec une offre de vidéo. Vodkaster avait levé 1,2 million d'euros en janvier 2014.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 janvier 2017 à 17h18 | Web 1,2,3
16 janvier 2017
urgent

Le patron de Sony Entertainment s’en va

Michael Lynton a confirmé qu'il quittait son poste. Michael Lynton avait été reconduit dans...

Michael Lynton a confirmé qu'il quittait son poste. Michael Lynton avait été reconduit dans ses fonctions en 2013, alors que des rumeurs évoquaient la vente de la vente Entertainment de Sony. Michael Lynton a choisi de se consacrer à plein temps à son autre fonction : président de Snapchat. Un signe des temps...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 janvier 2017 à 18h23 | So_amazing
11 janvier 2017
urgent

Jean-Pierre Elkabbach rejoint iTélé mais reste aussi conseil de Lagardère

La nouvelle était attendue. Le groupe Canal vient d'annoncer l'arrivée de Jean-Pierre Elkabbach sur...

La nouvelle était attendue. Le groupe Canal vient d'annoncer l'arrivée de Jean-Pierre Elkabbach sur l'antenne de iTélé "pour le lancement du prochain Cnews", souligne la filiale de Vivendi. Le journaliste âgé de 79 ans a quitté récemment Europe 1 où il assurait une interview politique chaque matin. Jean-Pierre Elkabbach est également "nommé conseiller auprès de la Direction Générale du Groupe Vivendi/CANAL pour son développement". Cette annonce tombe à point nommé tandis que le CSA s'est une nouvelle fois ému de la direction prise par la chaine d'info. Rappelons que Philippe Labro, ancien patron de RTL notamment, est également conseiller de Vincent Bolloré sur les médias.

  • mise à jour : Le groupe Lagardère vient d'adresser, à son tour, un communiqué par lequel, Arnaud Lagardère annonce qu'il a "décidé en accord avec Vincent Bolloré, Président du conseil de surveillance de Vivendi, de reconduire Jean-Pierre Elkabbach dans sa mission de conseiller pour les médias du groupe Lagardère".
Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 janvier 2017 à 15h59 | Old fashion media
3 janvier 2017
urgent

« Marianne » placé en redressement judiciaire

"Marianne" a été placé en redressement judiciaire, selon une information de la Correspondance de...

"Marianne" a été placé en redressement judiciaire, selon une information de la Correspondance de la Presse, confirmée par la direction du magazine. Le journal va continuer de paraitre pendant cette période, avec comme objectif de renflouer ses comptes. Yves de Chaisemartin, le Pdg et actionnaire de Marianne a  indiqué à l'AFP que  "cette cessation de paiement a été décidée pour sauver Marianne et assurer son avenir. Le redressement judiciaire nous permettra de préserver notre trésorerie et d'investir, notamment pour développer le site". Les ventes "papiers" du magazine sont à la peine depuis l'année dernière (-18% dans les kiosques). Les abonnements n'accusent pas de baisse en revanche. Le magazine a toujours connu de faibles recettes publicitaires. Marianne emploie 63 personnes. L'arrivée de nouveaux actionnaires n'est pas exclue.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 janvier 2017 à 14h17 | Old fashion media
2 janvier 2017
urgent

Jean-Pierre Elkabbach quitte Europe 1, il est attendu du côté de Cnews (iTélé)

Selon le site Puremedias, évincé de la matinale de la radio, l'animateur n'animera...

Selon le site Puremedias, évincé de la matinale de la radio, l'animateur n'animera pas non plus une émission le week-end. Jean-Pierre Elkabbach est attendu du côté de Vivendi. En discussion avec la maison mère de Canal et iTélé, Jean-Pierre Elkabbach pourrait ainsi être nommé à la direction de la chaine d'info ou bien endosser un rôle de conseiller auprès de Vincent Bolloré. Jean-Pierre Elkabbach, ancien président de France Télévisions - poste qu'il a quitté après 3 ans suite au scandale des contrats animateurs/producteurs -, et intervieweur hors pair, est une figure du monde des médias français. Il avait rejoint Europe en 1981, il est âgé de 79 ans.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 janvier 2017 à 13h53 | Old fashion media
19 décembre 2016
urgent

Pascal Nègre et Live Nation créent #NP

La rumeur disait vrai. Pascal Nègre crée en partenariat avec Live Nation France...

La rumeur disait vrai. Pascal Nègre crée en partenariat avec Live Nation France une nouvelle entité "#NP", spécialisée dans le management d'artistes. Pascal Nègre est nommé président de cette nouvelle compagnie. #NP se définit comme "une société de management d'artistes dont la mission principale est d'apporter des services aux artistes dans tous les domaines, de la musique enregistrée au live, avec un focus sur le marketing digital". Pascal Nègre a quitté UMG France en début d'année. Olivier Nusse lui a succédé. Nous avions révélé que depuis la major connaissait une période compliquée avec une perte de parts de marché substantielle.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 décembre 2016 à 15h16 | So_cult’
16 décembre 2016
urgent

Les sénateurs adoptent définitivement la taxe YouTube

Alors que le texte avait été éreinté en commission, avec à la clef...

Alors que le texte avait été éreinté en commission, avec à la clef un amendement de suppression, la taxe YouTube a finalement été votée confirme par les sénateurs. Le texte avait déjà été voté par les députés en première lecture. L'adoption est donc définitive. Rappelons qu'il s'agit d'un amendement qui se base sur l'extension de la taxe videogramme à l'univers des plateformes Web, dont YouTube (Lire notre article). Cette taxe est vigoureusement combattue par les représentants des géants du Web, mais aussi l'Asic, association à laquelle participe Dailymotion. Le gouvernement était opposé à cette taxe. L'extension de la taxe videogramme est essentiellement symbolique. Le produit devrait être d'à peine 2 millions d'euros pour les plateformes vivant de la publicité. L'argent viendra abondé les caisses du CNC au titre d'une taxe affectée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 décembre 2016 à 18h32 | Politique
urgent

Le retour de la revanche de la taxe Google

Toujours présenté par Yann Galut, le texte dit de la taxe Google vient...

Toujours présenté par Yann Galut, le texte dit de la taxe Google vient d'être voté par les députés. Le député de gauche avait procédé à des modifications lors de la dernière discussion pour mettre en conformité son texte avec le code des impôts. Cette fois, il a été adopté dans le cadre de la loi de finance 2017. Le texte permet à Bercy de ponctionner des entreprises qui n'ont pas d'établissement stable domicilié en France. L'amendement présente ainsi son nouveau périmètre d'action "une personne morale domiciliée ou établie hors de France est soumise à l’impôt sur les sociétés, lorsqu’une entreprise ou entité juridique, établie ou non en France, y conduit une activité consistant en la vente ou la fourniture de produits ou de services appartenant à cette personne morale ou que celle-ci a le droit d’utiliser". Ce texte pose plusieurs problèmes. Bercy n'y était pas favorable arguant que des instructions étaient déjà engagées. D'autre part, l'Europe semble être le meilleur terrain pour une harmonisation fiscale. Le ministre Christian Eckert a cependant accompagné ce vote en soulignant que ce tesxte sera "un outil de plus pour définir la notion d'établissement stable".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 décembre 2016 à 16h50 | Politique
urgent

Gaumont Pathé reprend les multiplexes EuropaCorp

Le 30 septembre dernier, Gaumont Pathé et EuropaCorp ont annoncé être entrés en...

Le 30 septembre dernier, Gaumont Pathé et EuropaCorp ont annoncé être entrés en négociations exclusives pour le rachat par le leader européen des multiplex lancés par Luc Besson. Il s'agit principalement de deux complexes, un en région parisienne à Tremblay-en-France et un autre à Marseille.  L'opération est désormais bouclée. La sortie d'EuropaCorp du secteur des salles de cinéma avait été annoncé également en amont par la société de Luc Besson qui voulait ainsi se recentrer sur ses activités principale : la production de longs métrages. EuropaCorp a également récemment été investi par une société chinoise et prépare le lancement de la super production Valerian. Un événement attendu, car les comptes du studio ont plongé dans le rouge au dernier semestre avec une perte de 27,5 millions d'euros. Les comptes sont plombés par une dépréciation du fait du retard de certaines productions à hauteur de 15,6 millions.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 décembre 2016 à 9h59 | So_cult’
13 décembre 2016
urgent

RTL marie ses deux médias en France

L'opération était attendue, elle était dans l'air du temps, au centre des discussions,...

L'opération était attendue, elle était dans l'air du temps, au centre des discussions, depuis plusieurs mois. L'incongruité a vécu. M6 et RTL France ne vont plus former qu'un seul et même ensemble en France, comme cela se fait pour tous les actifs RTL Group en Europe. Les deux groupes ont annoncé l'opération à la clôture de la bourse. M6 va financer par l'endettement le rachat de RTL France (RTl, Fun Radio, RTL2) pour 216 millions d'euros. RTL France a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 168 millions d'euros, pour un Ebitda de 24 millions d'euros. Le nouvel ensemble réalisera un revenu total de 1,41 milliard d'euros. L'organigramme sera composé de Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6, Christopher Baldelli, sera bombardé vice-président du directoire en charge de la radio et de l'information et Thomas Valentin conserve son poste de vice-président en charge des activités télévision et achat de contenu. Cependant, le grand patron a bien précisé qu'il ne s'agissait pas de mettre en place sa succession, qui est programmée pour 2018. Personne n'y croit.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 décembre 2016 à 18h35 | Old fashion media
urgent

Voiture autonome : Google effectue un virage serré

Apple a récemment écarté le projet de fabriquer une voiture de A à Z....

Apple a récemment écarté le projet de fabriquer une voiture de A à Z. Google emprunte la même voie. Selon The Information, toujours très bien informé, le site spécialisé révèle que la firme de Mountain View a abandonné à son tour son projet de voiture autonome. Google  se range à la stratégie la plus prudente en mettant un terme à ce projet, qui a débouché pour l'instant sur un prototype utilisé essentiellement pour les déplacements des salariés du moteur de recherche. Google devrait donc proposer comme Apple des solutions logiciels et techniques pour accompagner les constructeurs automobiles. La vraie bataille de la voiture autonome connectée peut alors débuter. Cette décision semble avoir été prise par le Pdg d'Alphabet Larry Page et la directrice financière Ruth Porat. Elle s'inscrit également dans la vaste réorganisation et restructuration des "moon shot" ces projets lancés ces dernières années par Google et dont le capital a été séparé avec la création de la holding, Alphabet.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 décembre 2016 à 10h43 | So_amazing
12 décembre 2016
urgent

Affaire Mediaset : Vivendi contre-attaque façon raider

Mediaset n'est pas content de l'attitude de Vivendi dans l'affaire Mediaset Premium... Vivendi...

Mediaset n'est pas content de l'attitude de Vivendi dans l'affaire Mediaset Premium... Vivendi n'en a cure, et vient d'annoncer avoir dépassé le seuil des 3% au capital du groupe italien ! Le groupe français, présidé par Vincent Bolloré, a justifié ce "raid", pas vraiment amical en estimant que "l'intérêt stratégique du partenariat industriel annoncé le 8 avril dépasse les enjeux de ce contentieux". Comme à son habitude dans pareil cas, Vivendi annonce son intention de continuer à grimper au capital de Mediaset. Vivendi a déjà en effet procédé ainsi avec Ubisoft, Gameloft ou encore Telecom Italia. Le groupe impose sa marque par des raids boursiers qui lui permettent de prendre des positions fortes mais dont les bénéfices sont encore peu lisibles dans les résultats financiers du groupe. En Italie, Vivendi espère certainement obtenir les droits pour inverser la décision de Mediaset de ne plus céder son actif dans la télévision payante.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 décembre 2016 à 20h01 | Le_Flouze
urgent

L’offre de rachat de Sky lancée mercredi officiellement

L'affaire est officielle. Fox va déposer son offre sur Sky, l'opérateur britannique, mercredi...

L'affaire est officielle. Fox va déposer son offre sur Sky, l'opérateur britannique, mercredi prochain. Sky devrait être valorisé un peu plus de 21 milliards d'euros. Selon les informations rendues publiques, Sky et Fox se sont entendus pour obtenir un feu vert si les actionnaires votent à plus de 75% en faveur de l'opération - la loi britannique impose normalement un vote à 90%. Rupert Murdoch prépare sa succession à la tête de son empire, qui devrait revenir à son fils James. Ce dernier est actuellement directeur général de Fox et président du conseil d'administration de Sky.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 décembre 2016 à 19h17 | Le_Flouze
urgent

CBS et Viacom ne fusionneront pas

"Nous avons conclu qu'aujourd'hui n'est pas le bon moment pour une fusion des...

"Nous avons conclu qu'aujourd'hui n'est pas le bon moment pour une fusion des deux entreprises", indiquent Sumner et Shari Redstone dans cette lettre rendue publique lundi, et adressée aux conseils d'administration. CBS et Viacom ne seront pas fusionnés. Sumner Redstone, fondateur de National Amusements, la holding des deux entreprises, avait demandé que l'hypothèse d'un rapprochement soit étudié. Les conclusions ne seraient donc pas favorables pour les deux sociétés. Sumner Redstone et sa faille avaient mené une lutte pour regagner le controle des deux sociétés. La lutte achevée, la fusion n'est plus nécessaire. "Viacom a des actifs très solides qui sont actuellement sous-évalués et nous sommes convaincus qu'avec sa nouvelle équipe de direction leur valeur peut-être pleinement réalisée. Dans le même temps, CBS continue d'enregistrer des performances exceptionnelles sous la direction de Les Moonves et nous avons toutes les raisons de penser que cela continuera si le groupe reste indépendant", affirment Sumner et Shari Redstone dans leur lettre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 décembre 2016 à 16h47 | Le_Flouze