Publicité : Aurélie Filippetti dit non à la réforme des secteurs interdits

Dans un entretien au Figaro, la ministre de la Culture et de la Communication, a déclaré qu’il n’y aurait finalement pas de réforme de la publicité à la télévision. Soucieuse de préserver des secteurs comme la presse ou la radio qui bénéficient de la publicité des grandes enseignes de la distribution, la ministre a souligné « c’est un domaine sur lequel il faut être très prudent », ajoutant  qu’ »il en est de même pour l’ouverture de la publicité télé au cinéma, qui risque de déstabiliser les petits producteurs qui n’ont pas les moyens de faire de la publicité« . Bref, il est urgent de ne rien faire, pour ne pas bouleverser des « équilibres fragiles ». Début septembre, la ministre avait annoncé une mission de son ministère sur cette question. On en a maintenant la réponse. Par ailleurs, toujours lors de cet entretien au Figaro, la ministre a confirmé qu’elle tenait à la taxe sur les appareils connectés, mais que son instauration pourrait aussi faire double emploi avec le projet d’élargissement de la redevance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *