Rémy Pflimlin tacle Aurélie Filippetti

Décidément Aurélie Filippetti aime la controverse, surtout avec les héritiers de la législature précédente. Après les pics adressées à l'Hadopi, voilà que la ministre de la Culture et de la Communication s'est permis de critiquer vertement le président de France Télévisions pour sa gestion de France 2. Aurélie Filippetti a ainsi parlé de "la course à l'audimat", à "l'obsession de l'audience", dont ferait preuve la direction de l'audiovisuel public. Une vieille antienne socialiste reprise par Aurélie Filippetti qui semble toujours opposer dans le fond audience populaire et qualité, forcément l'apanage respectable du service public. L'ineptie s'ajoutant à une sorte de mauvaise foi, le président de France Télévisions a tout de même souhaiter répondre à la ministre. Pour Rémy Pflimlin, "La ministre a dit ça dans un très grand entretien où elle a dit beaucoup d'autres choses. La course à l'audimat, c'est faux. Il n'y a pas de course à l'audimat à France Télévisions", lors d'une interview sur France Info ce matin. On ne peut être plus clair pour le président de France Télévisions, qui de plus prend le risque de contredire sa ministre de tutelle alors que son poste est toujours en ballotage. Un soutien en moins pour la ministre après s'être mis la musique à dos, ou encore rater la négociation avec Bruxelles sur la TST nécessaire au CNC. Rémy Pflimlin avait pourtant montré des signes évidents de sa bonne coopération en se prononçant récemment pour l'augmentation de la redevance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.