Universal et Youtube s’entendent sur les reprises

La bisbille entre Universal et Youtube pourrait bien avoir trouvé une porte de sortie imprévue si l’on en croit le Wall Street Journal, puisque la division « publishing » du premier vient de signer un accord avec Maker Studios et Fullscreen qui devrait lui permettre de récupérer une partie des revenus publicitaires des vidéos de reprises de chansons de son catalogue. Ces compagnies sont des « réseaux multicanaux » et parmi les plus gros producteurs de contenus dédiés à la plateforme vidéo de Google, et ce deal devrait donc aider  à la monétisation des artistes Universal sur ce medium qui aurait déjà du être en marche. En effet, selon leurs accors avec Youtube, les « réseaux multicanaux » sont censés distribuer les revenus publicitaires entre les différents ayants-droits des vidéos. Dans la pratique, ce n’était souvent pas le cas. Das le Wall Street Journal, le responsable de la division « publishing » d’Universal Music explique qu’il avait remarqué l’exposition en ligne de reprises de chansons du catalogue UMG « je me suis dit que j’avais découvert une super façon de gagner un peu de tout cet argent, mais au lieu de ça j’ai réalisé que nous n’étions pas payés ». Pour le moment, le montant du pourcentage touché par la maison de disque n’a pas été dévoilé, mais le PDG de Maker Sudio parle d’un « arrangement équitable où le réseau, l’artiste et l’éditeur peuvent tous générer des revenus. »

Partagez sur Facebook
Image du lien direct