Vivendi hausse le ton face à Mediaset

La comedia del arte jouée par Mediaset irrite Vivendi. Le groupe français vient de publier un communiqué dans lequel il menace son homologie italien de représailles. "Vivendi se considère aujourd’hui libéré de sa volonté de privilégier une solution amicale et se réserve le droit de mener toute action visant à défendre ses intérêts et ceux de ses actionnaires", indique le groupe présidé par Vincent Bolloré. Vivendi et Mediaset avaient conclu un pré-accord visant à rapprocher les deux groupes avec à la clef la prise en main de Mediaset Premium, une plateforme de chaines payantes et de service Vod du groupe italien. L'accord portait une minorité d'actions Vivendi échangées, pour une valorisation d'un peu plus de 730 millions d'euros à l'époque. Avant l'été, Vivendi avait stoppé l'opération arguant que les perspectives de croissance de Mediaset Premium avaient été surestimées - ce qui était et reste certainement véridique, il suffisait de s'informer sur l'actif dans la presse italienne spécialisée pour le comprendre. Depuis, les deux groupes sont à couteaux tirés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.