Galaxy Gear, un succès d’entrepôt

C'est la polémique du moment. Alors que les analystes comptaient goutte après goutte les ventes de Galaxy Gear, la montre connectée de Samsung, le constructeur coréen a dégainé ses propres chiffres. Comme d'habitude avec Samsung, les chiffres publiés correspondent aux livraisons, ce qui n'éclaircit pas foncièrement le débat. Selon les analystes, la Galaxy Gear, qui est déjà offert par des opérateurs en "cadeau" avec le Galaxy Note 3, se serait en fait vendu à seulement 50 000 unités depuis son lancement. Samsung clame pour sa part que le vrai chiffre serait 800 000. Ce qui, quoi qu'il en soit, est relativement peu pour la force de frappe commercial de Samsung. Le coréen met pourtant les moyens avec une campagne de communication tout azimut qui tourne en boucle sur les écrans du monde entier. La Galaxy Gear est arrivé trop tôt pour Samsung, selon les analystes. Elle n'apporte pas de fonctions véritablement intéressantes pour une montre connectée, et serait en fait positionnée comme un smartphone portable au poignet, ce qui n'est pas très convaincant pour le client potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *