TF1 : la tentation du non linéaire

Le directeur général de Bouygues, la maison mère de TF1 a tracé la voie. "La demande des clients n’était plus de regarder la télévision en linéaire mais d’aller vers le non linéaire", a déclaré Olivier Roussat sur BFM TV. Cette mutation de la Une était au coeur du projet de fusion avec M6 défendu devant les autorités de la concurrence. TF1 est actionnaire de Salto, et a lancé dernièrement une offre avec TF1 Max. La Une travaille également sur une vraie offre Avod depuis longtemps, qui aille au-delà d'une plateforme de replay. "Ce que l'on a dit début septembre objectivement n’a pas changé: nous avons besoin de pivoter vers le non linéaire", a ajouté Olivier Roussat. Ce sera certainement la feuille de route de Rodolphe Belmer, lors de sa prise de fonction à la tête de la Une.