Optimisation fiscale : Facebook va facturer ses clients britanniques au Royaume-Uni et non plus en Irlande

C'est la BBC qui l'a affirmé ce matin : Facebook va - enfin - déclarer au Royaume-Uni ses revenus publicitaires perçus sur des annonceurs britanniques. Cette décision n'est pas confirmée du côté de Facebook, mais la BBC semble très bien informée de ses tenants et aboutissants. Ce changement radical est vraisemblablement lié au scandale qui avait suivi la publication du montant microscopique d'impôt sur les sociétés payé en 2014 par le réseau social à Sa Majesté : 4327 livres. La BBC a affirmé que "les managers de Facebook seront informés des changements ce matin. A partir de lundi, il commenceront à informer les grands clients britanniques (dont Sainsbury's, WPP ou encore Tesco, NDLR) qu'à partir de début avril, ils recevont des factures de Facebook UK et non plus de Facebook Irlande". Auparavant, toutes les factures de Facebook provenaient de son siège social de Dublin, qui les déclarait comme revenus là-bas. Cela se passe également ainsi pour les annonceurs des autres pays européens. Il faut noter que l'impôt sur les sociétés en Irlande est plus bas qu'au Royaume-Uni, 12,5% contre 20%, ; de nombreuses sociétés installées là-bas - comme Facebook mais aussi Twitter ou Apple - ne paient même pas ce taux grâce, entre autres, au système du "double Irish sandwich". Système qui est en train de prendre fin sous la pression de l'Union Européenne.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.