Victoire d’Oracle : une grosse épine de plus dans le pied d’Android Verouillé

L'utilisation de 11500 lignes du code Java pour fabriquer Android n'est pas un "fair use", vient de décider le juge fédéral américain d'appel, dans le second procès Oracle vs Google. Cette affaire vient s'ajouter aux poursuites européennes contre Google au sujet d'Android. L'Operating System pourrait au final devenir un couteux échec pour Mountain View.  Encore une affaire dans laquelle Google a refusé de payer pour du contenu protégé, et qui lui revient à la figure. Tout a commencé en 2010, quand suite au rachat de Sun Microsystems, propriétaire de Java, Oracle a entamé une action en demande de réparation : pour développer Android, Google avait, selon Oracle, utilisé "11500 lignes du code Java" - soit 0,8% - sans rémunérer le développeur du code. Or Android avait, ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.