Sommet mondial du droit d’auteur : la gestion collective d’entrée de jeu ! Verouillé

Lundi soir au Smithsonian de Washington, la quatrième édition du World Creators' Summit s'ouvrait par un discours du président de la CISAC, Hervé di Rosa, et une prise de position de Jean-Noël Tronc. Au milieu d'un "brouhaha" rendu plus puissant par l'écho du Flag Hall, c'est le peintre Hervé di Rosa qui avait l'imposante mission de lancer la quatrième édition du  World Creators' Summit pour le compte de la CISAC (Confédération Internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs, qui rassemble quelque 3 millions d'artistes et 250 sociétés de gestion collective) dont il a pris la présidence après le décès de l'ex Bee Gees Robin Gibb. Pour lui, les principaux enjeux de ces prochains jours résident d'abord dans la communication de la part des différentes sociét ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.