Le cinéma français dans les mains des technocrates de Bruxelles Verouillé

Le projet de Communication Cinéma, que la Commission européenne veut publier mi-novembre, doit limiter l’attribution d’aides par les Etats, en échange de dépenses chez eux. Il risque de mettre à mal  tout l’édifice, ont dénoncé les professionnels aux Rencontres cinématographiques de l’ARP à Dijon. José-Manuel Baroso n’a pas fait le voyage aux Rencontres Cinématographiques de Dijon. L’invitation de l’ARP (Société civile des auteurs réalisateurs producteurs), lancée une semaine avant, était un rien provocante. Aucune chance que le Président de la Commission délaisse le Conseil Européen de Bruxelles, pour rejoindre des cinéastes français prêts à en découdre avec lui. Mais ses oreilles ont du siffler pendant que se déroulait le second débat des R ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.