TF1 et M6 : jusqu’ici, tout ne va pas si mal ! Verouillé

[caption id="attachment_24662" align="alignleft" width="300"] Nicolas de Tavernost (M6) et Nonce Paolini (TF1)[/caption] Les deux groupes de télévision gratuite ont publié des résultats 2013 mi-figue, mi-raisin. Mais leurs audiences ne résistent pas si mal, leur adaptation à l'univers multichaînes et aux nouveaux usages numériques est bien engagée, ils ont une trésorerie confortable, et distribuent des dividendes. Pourtant, ils disent leur "pérennité" menacée, dans leur courrier à la ministre de la Culture. Bluff ou vraie fragilité ? Bien sûr,  la Bourse a sanctionné mercredi à l'ouverture les prévisions pessimistes du groupe TF1 pour le marché publicitaire 2014, avec une chute de 4 % de l'action. Mais, à la clôture, le titre a finalement gagné 0,94%.  Même ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.