Avec Netflix, tout le monde discute business as usual Verouillé

Tous les mois, un représentant de Netflix fait la tournée française des détenteurs de catalogues de films. Des prix proposés insuffisants, la crainte de détruire l'écosystème du préfinancement de la production retardent les accords... Mais nul ne doute qu'ils finiront par se conclure.  "Vous en êtes où avec Netflix ?". "On discute" : c'est la réponse des détenteurs de catalogues de films français croisés au MIP TV à Cannes (6-10 avril). En dehors des dernières rencontres de David Hyman, secrétaire général de Netflix, et Christopher Libertelli, responsable des affaires publiques, avec les pouvoirs publics (ministère de la Culture, conseiller à l'Elysée) et les ayants-droit (SACD), un représentant de Netflix vient tous les mois de Los Angeles faire sa tournée f ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.