Le CSA voudrait bien, mais peut point Verouillé

Le CSA rêve de noces avec l'Internet, mais s'il y a la menace d'un mariage rouge, elle demeure faible, car tout est conditionné par la capacité de la rue de Valois à proposer un projet de loi. Or, la loi Création n'a plus de calendrier fixe. Annie Cordy ? Non, Olivier Schrameck... Dans son rapport annuel, le conseil supérieur de l'audiovisuel s'évertue à faire la liste de ses souhaits pour les années à venir. En tant qu'organe de régulation, auquel un mariage avec Internet a fait l'objet d'une tendre promesse de la part du président François Hollande, le CSA fait donc feu de tout bois pour la belle. Mais demandez à un gendarme de faire la cour, forcément, il exhibera un gyrophare plus gros encore... C'est donc avec cette finesse d'agent de la force publique que le CSA ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.