Copie privée en poche, la culture se tourne vers Fleur Pellerin Verouillé

La rémunération pour copie privée, avec la commission ad hoc, est sauvée du déluge par le Conseil d'Etat. Une défaite pour les fabricants. Fleur Pellerin est très attendue par les bénéficiaires. Le Conseil d'Etat a suivi les recommandations du rapporteur public. La plus haute autorité administrative a rejeté les demandes en annulation requises par les associations de fabricants. Ces derniers avaient attaqué, forts d'un changement de doctrine au niveau européen, l'ensemble des décisions prises par la commission copie privée. Des décisions, qui, pour les n°14 et 15, dont il s'agit aujourd'hui, ont été votées alors que le Simavelec, l'un des syndicats de l'électronique grand public, avait décidé de ne plus siéger à la commission. L'arrêt du Conseil d'Etat est u ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.