Google au coeur d’une affaire qui engage une lutte sans merci entre les USA et l’Europe Verouillé

Margrethe Vestager n'a pas froid aux yeux. Sa décision, au nom de la Commission européenne, d'envoyer une notification de griefs à Google au bout de près de cinq années de procédure - et d'entamer une enquête au sujet d'Androïd - arrive précisément quelques jours avant une visite officielle de la commissaire en charge de la concurrence à Washington. Et il ne s'agit pas de n'importe quelle visite : à Washington, Margrethe Vestager rencontrera entre autres la présidente de la Federal Trade Commission (FTC) - l'institution qui a décidé de cesser des poursuites similaires entamées contre Google, et Michael Lee, le Sénateur en charge de l'enquête contre cette décision de la FTC... Elle a également un rendez-vous avec un assistant du ministre de la justice à la Maison ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.