Andrus Ansip tape à nouveau sur le droit d’auteur Verouillé

Le calumet de la paix brandi par certains représentants de la culture la semaine dernière à Bruxelles aura fait long feu : c'est un Andrus Ansip plus déterminé que jamais qui a affirmé ce soir lors d'un colloque à Strasbourg que les règles du droit d'auteur sont gravement périmées et qu'il faut les réformer d'urgence, notamment en prenant acte du fait que les usagers des oeuvres "font partie du processus créatif".  Andrus Ansip, vice-président de la Commission européenne en charge des questions numériques, souffle ainsi le chaud et le froid - mais surtout le froid - sur les acteurs de la culture, affirmant sans relâche que l'inadaptation du droit d'auteur est la cause des blocages dans le marché intérieur. Qu'Andrus Ansip ait affirmé cela jusqu'en juin, et notammen ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.