Catherine Bertin : « ces amendements sont une atteinte à l’exception culturelle » Verouillé

  Catherine Bertin, directeur général du SPI (société des producteurs indépendants) s'inquiète, comme une grande partie du secteur de l'audiovisuel, des amendements votés par la commission culture du Sénat en préambule du vote de la loi "Liberté de création". Le SPI, qui regroupe plus de 400 sociétés de production adhérentes, PME et TPE, entend peser de tout son poids pour éviter ce qui serait, à son avis, la fin de l'exception culturelle. Une lettre va être adressée à tous les sénateurs à ce propos. Il représente tous les genres : fiction, documentaire, spectacle-vivant, animation, web 2.0, magazine. Les producteurs du SPI représentent 40% de la production d’oeuvres audiovisuelles, avec plus de 3000 heures/an de programmes de stock. Moteur économiqu ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.