Canal Plus: loin d’être le remède, le football est un poison lent Verouillé

En 2006, Canal Plus débute une séquence malheureuse qui dure jusqu'à aujourd'hui. La chaine acquiert l'exclusivité des droits de la ligue 1, et la croissance des abonnés après un rebond va inexorablement s'inverser. L'analyse des résultats publiés par la holding Vivendi depuis cette année ne montre pas plus une accélération de la décroissance lors de l'arrivée de BeIN Sports sur le marché de la télévision payante. De quoi relativiser, l'opinion générale qui prévaut à l'aube d'un accord entre Canal Plus et BeIN Sports sur une distribution exclusive de la chaine qatarie. Canal Plus avait déjà connu pareille aventure lors de l'absorption de TPS. Canal Plus a toujours été mal à l'aise avec la concurrence. Ce n'est pas que le groupe soit foncièrement contre le pr ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.