Privacy Shield au point mort : Microsoft met la pression Verouillé

Alors que le projet d'accord sur la protection des données personnelles européennes transférées aux États-Unis ("Privacy Shield") fait l'objet de critiques de part et d'autre de l'Atlantique, et fait face à un possible avis négatif de la part des CNILs les États membres de l'Union Européenne, Microsoft vient y mettre son grain de sel. Le lobbyiste en chef de la société de Bill Gates a promis solennellement de respecter un accord non encore signé, estimant qu'il "devrait être approuvé".  Le projet d'accord - non encore rendu public - trouvé entre la Commission et les Etats-Unis en février dernier sur la protection des données personnelles ("Privacy Shield") risque de ne pas être approuvé par les autorités nationales. Des informations ont fuité à Bruxelles à ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.