Les revenus des SPRD en provenance des sites web : une misère Verouillé

La Commission permanente de contrôle des SPRD a émis hier son rapport annuel. Efficacité, frais de gestion maîtrisés, trésorerie importante : l'exercice de transparence annuelle des sociétés de perception et de répartition françaises montre encore une fois que leur travail, s'il peut faire l'objet de certaines critiques sur le détail, est honnête et sert bien les intérêts de leurs membres. L'un des points essentiels du rapport est le fait que les revenus des créateurs et artistes français en provenance des acteurs de l'internet demeurent rachitiques.  Cela fait maintenant dix ans que la Commission permanente de la Cour des Comptes rend un rapport annuel sur la gestion des sociétés de perception et de répartition. Ces sociétés comprennent les gros bolides de l ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.