Directive SMA : le financement des oeuvres trop cher pour les plateformes Verouillé

Le lobbying contre la participation des plateformes de vidéo au financement des oeuvres dans tous les pays où elles diffusent, et non plus seulement celui où elles ont leur siège dans l'UE, bat son plein. La proposition de modification de la directive Services de Médias Audiovisuels (SMA) est passée assez facilement dans les pipelines de la Commission, qui l'a publiée le 25 mai dernier. Mais il y a aujourd'hui blocage au Conseil européen, car la directive pose problème aux Pays-Bas et Luxembourg, où sont installés respectivement Netflix et Amazon. Le problème ? Une fois adopté par le Parlement européen et le Conseil, le texte tel qu'il est rédigé aujourd'hui amènerait ces deux plateformes - et toutes les autres - à ne plus seulement financer les oeuvres dans ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.