Europe 1 au centre des convoitises Verouillé

Europe 1 n'est pas à vendre a répété une fois de plus Arnaud Lagardère. Pourtant les candidats ne manquent pas et le prix est déjà connu. Arnaud Lagardère n'a pas l'intention de vendre Europe 1. Par l'intermédiaire du porte-parole de Lagardère, le mandataire de la commandite du groupe s'est dit "viscéralement" attaché à la radio. Une déclaration qui arrive alors que l'horizon d'Europe 1 est toujours bouché par les mauvaises audiences des derniers sondages. Ce qui avait précipité le départ de Fabien Namias de la direction, et la prise de pouvoir de Richard Lenormand, déjà patron du pôle radio. Les effets sont été aussi immédiats : la direction a signé un accord avec les syndicats et le "dialogue" a été renoué avec les salariés. Dans ces conditions, la paro ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.