Le Prodiss veut le retour du Centre National de la Musique Verouillé

Le Prodiss, syndicat des entrepreneurs de spectacles, a présenté hier à Paris ses idées pour la présidentielle et les législatives, ainsi que son nouveau président. Parmi les demandes du Prodiss : le retour de feu le projet de CNM, l'augmentation du budget du Bureau Export, et l'intégration du spectacle vivant populaire dans la politique culturelle nationale, à la manière du cinéma. C'est Luc Gaurichon qui remplace Jules Frutos à la présidence du Prodiss. Il est producteur via sa structure Caramba, qui s'occupe notamment des spectacles de Chemical Brothers, Christophe, Lily Allen, Zaz ou encore Axel Bauer. Luc Gaurichon est là pour défendre le spectacle, et n'a pas mâché ses mots : "nous sommes une industrie culturelle et créative", a t-il dit au sujet de la produ ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.