Olivier Brillanceau : « C’est un très mauvais décret » Verouillé

[caption id="attachment_55516" align="alignleft" width="200"] crédit photo : Pierre Ciot[/caption] La publication du décret fixant le barème des piges des reporters-photographes fait du bruit, et pas dans le bon sens. Le directeur général de la SAIF (société des auteurs des arts visuels et de l'image fixe) n'est pas satisfait, il nous explique les raisons de ce mécontentement. Selon lui la procédure de négociation a échoué en raison dans la politique de la chaise vide des éditeurs. Vous avez souligné récemment que le décret fixant le barème des revenus minimaux des reporters-photographes adopté le 10 mai n’est pas du tout en leur faveur. Pourquoi cela s’est-il aussi mal passé ? C’est effectivement un très mauvais décret, car il ne tient pas compte du tra ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.