Le WSJ renforce son paywall, Google ne le référence quasiment plus Verouillé

La presse anglo-saxonne commence à sérieusement douter des avantages du tout-gratuit ou du partiellement gratuit financé par la publicité. Ce modèle, poussé notamment par Google et Facebook, a obligé les éditeurs à ouvrir leurs paywalls, et à exposer leurs articles même payants à un piratage de masse, au détriment de leur taux d'abonnement. Le Wall Street Journal en a fait les frais, et a arrêté son programme de "premier article gratuit". Cette décision a permis l'augmentation du nombre d'abonnés, mais elle a un prix : la baisse drastique du nombre de visiteurs provenant du moteur de recherche de Google, et donc du revenu publicitaire.  La presse ne bénéficie que très peu de la croissance de la publicité numérique, mais continue de tirer des revenus vitaux  ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.