Le Live veut assoir sa légitimité avec une étude sur son poids économique Verouillé

En finançant la nouvelle étude Ernst & Young sur le poids du spectacle vivant dans l'économie française, le Prodiss - syndicat de producteurs, diffuseurs, festivals et salles de spectacles - espère obtenir plus de soutien public à un moment où la rentabilité de ses membres - essentiellement des TPE/PME - est basse. Cela fait plusieurs années que le Prodiss le répète, le spectacle vivant fait non seulement vivre les acteurs du secteur, mais aussi l'économie locale : sites touristiques, restauration, hôtellerie, organisateurs locaux d'évènements, entre autres, perçoivent les retombées indirectes de l'organisation de spectacles dans leurs localités. Dans un secteur où les études par des tiers sont foison ces trois dernières années (voir par exemple notre article ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.