Le web américain se prend pour le maitre du droit international Verouillé

Les géants du web poursuivent leurs efforts de séduction auprès de la Maison Blanche : cette fois, ils remuent ciel et terre pour obtenir que l'administration de Donald Trump fasse pression sur l'Union Européenne pour qu'elle limite la portée de la future directive droit d'auteur. Afin de marquer les esprits de l'administration, ils ont affirmé que les mesures envisagées à Bruxelles pour responsabiliser les plateformes en ligne en matière de respect des droits d'auteur sont "protectionnistes" et "violent les normes internationales." Derrière ces grands mots, il y a la volonté de trouver un moyen, in fine, d'imposer la doctrine américaine du fair use à l'Europe et d'éterniser la non-responsabilité des plateformes, en faisant croire que ces deux limitations au droit d'auteur s ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.