Campagne européenne d’En Marche : Strasbourg n’est pas le Palais Bourbon Verouillé

Le mouvement d'Emmanuel Macron se lance cette semaine dans son projet européen : sa tactique est similaire à celle suivie en France, mais le Parlement Européen n'est pas le Palais Bourbon. Quel que soit le résultat d'En Marche aux Européennes de 2019, il lui faudra nouer des alliances avec d'autres partenaires européens pour avoir une chance d'avancer, et les possibilités sont limitées. Présenter en haut de la liste En Marche des personnalités qui connaissent déjà le travail du Parlement européen donnerait un avantage au mouvement.  En fin connaisseur de la vie politique européenne - il a obtenu pas moins de quatre mandats au Parlement Européen - Alain Lamassoure met en garde En Marche : "nous avons aujourd'hui une inconnue avec la démarche européenne d'Emmanuel Macron ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.