Marché européen : la mauvaise tactique européenne de Google Verouillé

Google aurait été bien inspiré d'imiter Facebook, et de choisir de faire patte de velours pour mener ses affaires européennes. Facebook, dans une situation pourtant bien moins grave que Google avec l'affaire WhatsApp, s'était en effet coupé en quatre pour coopérer avec les services de Margrethe Vestager et en avaient été récompensés. De son côté, Google a accumulé la mauvaise grâce, et les erreurs tactiques. Dernière révélation en date : Google a proposé à la Commission de transiger dans l'affaire Android, pour échapper à une amende, mais un an trop tard, et après avoir malmené la Commission. Google a tardé à prendre sa situation judiciaire européenne au sérieux. Selon nos confrères de Bloomberg, Mountain View a en effet tenté de transiger avec la Co ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.